Pop-Rock.com






Un nouveau groupe sans nom et sans orientation générale fait déjà saliver…
jeudi 18 mai 2006

C’est bien connu : un progueux digne de ce nom doit avoir beaucoup de side-projects. C’est on ne peut plus logique, car un progueux, talentueux et ouvert d’esprit, se doit d’élargir ses horizons et de renverser les barrières. Or, comme, par essence, un groupe de progressif a pour principe inaliénable de ne pas évoluer (je schématise), c’est en dehors de sa formation principale qu’un musicien pourra trouver à s’épanouir.

Le side-project du jour a toutefois le mérite de proposer une collaboration inédite et potentiellement explosive : Steven Wilson (Porcupine Tree), Mikael Åkerfeldt (Opeth) et Mike Portnoy (Dream Theater). S’amuser à reconstituer les liens entre tous ces personnages n’est pas aussi compliqué que de résoudre l’énigme du Da Vinci Code (il paraît que le film est nul, soit dit en passant. Je ne suis pas surpris) : Porcupine Tree a fait les premières parties de Dream Theater. Dans la foulée Wilson a été invité par Portnoy à écrire les paroles et chanter sur une chanson de OSI (un autre side-project dont le deuxième album vient de paraître). Wilson, de son côté, a produit pendant plusieurs années les albums de Opeth et l’amitié qu’il entretien avec Åkerfeldt est connue. Et entre le Suédois et le New-yorkais, aucun lien si ce n’est l’admiration qu’ils prétendent se vouer l’un envers l’autre.

Mais que vont-ils pouvoir jouer, ces trois lascars ? Ils ne le savent pas encore. Selon Mike Portnoy, lui et Wilson voudraient quelque chose de vraiment heavy, pour aller plus loin qu’avec leurs groupes respectifs (si Portnoy veut jouer encore plus heavy que sur les derniers albums de Dream Theater, il faudra qu’il pense à rajouter deux marteau-piqueurs et trois grosses caisses à sa batterie qui tient déjà à peine dans un semi-remorque, voir photo) tandis qu’Åkerfeldt voudrait au contraire quelque chose de moins heavy que le son d’Opeth. Et l’infernal batteur de conclure sur ces quelques mots de sagesse : « Maybe we’ll meet somewhere in the middle ».

G.B.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

vendredi 11 février
Un ex-Iron Maiden (bientôt) en zonzon
vendredi 26 novembre
System Of A Down sort de sa grotte en 2011
mardi 3 août
L’Eldorado de Maiden : la pépite avant les lingots ?
mardi 29 juin
Rions (jaune) avec les professionnels de la presse écrite
mardi 25 mai
Le défunt rock du jour : Paul Gray (Slipknot)
dimanche 16 mai
Décès de Ronnie James Dio
lundi 26 avril
Bret Michaels est mourant
jeudi 15 avril
Décès de Peter Steele
dimanche 21 mars
La vidéo de la semaine : Avantasia
samedi 9 janvier
Les 4 grands du thrash enfin réunis !





Un nouveau groupe sans nom et sans orientation générale fait déjà saliver...
20 mai 2006
Un nouveau groupe sans nom et sans orientation générale fait déjà saliver...
19 mai 2006, par Aceite - Bajo Presión
Un nouveau groupe sans nom et sans orientation générale fait déjà saliver...
19 mai 2006, par Albin




Un nouveau groupe sans nom et sans orientation générale fait déjà saliver...

20 mai 2006 [retour au début des forums]

le line up fait en effet saliver

[Répondre à ce message]

Un nouveau groupe sans nom et sans orientation générale fait déjà saliver...

19 mai 2006, par Aceite - Bajo Presión [retour au début des forums]

Il est si gros le batteur qu’il a besoin d’un tabouret pour chaque fesse ?

[Répondre à ce message]

Un nouveau groupe sans nom et sans orientation générale fait déjà saliver...

19 mai 2006, par Albin [retour au début des forums]

Un nouveau groupe sans nom et sans orientation générale fait déjà saliver...

ah j’ai cru que ça parlait d’autre chose... : p

[Répondre à ce message]