Pop-Rock.com






Royal Hunt à la recherche de sa (relative) gloire passée
dimanche 21 septembre 2008

Après les échecs de Queensrÿche et Gamma Ray, et la demi-réussite d’Helloween, ce sont les Danois de Royal Hunt qui se jettent à corps perdu dans l’aventure du « J’invoque les mânes de l’album qui m’a apporté la gloire (relative) qui fut la mienne jadis ». Nettement moins renommé que ces trois pointures, Royal Hunt se dépêtre pourtant beaucoup mieux du challenge avec un heavy metal solidement charpenté, que sa relative richesse apparenterait presque au progressif. Paradox II : Collision course renferme son lot d’arrangements symphoniques (mais pas trop : on n’est pas chez Nightwish), ses multiples démonstrations d’héroïsme chevaleresque (mais pas trop : on n’est pas chez Hammerfall) et une certaine dose de maîtrise technique, sans vantardise inutile. Un sens de la mesure tout à l’honneur du groupe qui, s’il n’y gagne certes pas en visibilité, séduira ceux qui n’avalent décidément pas que les arrangements ou le concept prennent le pas sur l’aspect strictement metal d’un album. Classique mais bien ficelé, en somme.

M.L.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

vendredi 11 février
Un ex-Iron Maiden (bientôt) en zonzon
vendredi 26 novembre
System Of A Down sort de sa grotte en 2011
mardi 3 août
L’Eldorado de Maiden : la pépite avant les lingots ?
mardi 29 juin
Rions (jaune) avec les professionnels de la presse écrite
mardi 25 mai
Le défunt rock du jour : Paul Gray (Slipknot)
dimanche 16 mai
Décès de Ronnie James Dio
lundi 26 avril
Bret Michaels est mourant
jeudi 15 avril
Décès de Peter Steele
dimanche 21 mars
La vidéo de la semaine : Avantasia
samedi 9 janvier
Les 4 grands du thrash enfin réunis !