Pop-Rock.com



Ozzy Osbourne : "Black rain"
So pas classy

vendredi 24 août 2007, par Geoffroy Bodart

DANS LA MEME RUBRIQUE :
The Company Band : "The Company Band"
Jelonek : "Jelonek"
Europe : "Secret society"
Finsterforst : "...Zum tode hin"
Element of Noise : "Unscared"
Alcest : "Souvenirs d’un autre monde"
Opeth : "Ghost reveries"
Devin Townsend Project : "Addicted"
Manowar : "Warriors of the world"
The Elderberries : "Nothing ventured, nothing gained"


Ah ! le pouvoir des images... On a beau être de ceux qui se prosternent devant Black Sabbath et le Mad Man, l’émission de real-TV dans laquelle ce dernier s’est avili a quand même imposé durablement une image de grabataire dont on se demande s’il ne va pas se pisser dessus toutes les demi-heures, encombré d’une chiée de marmots totalement dégénérés nous faisant reconsidérer nos positions quant à l’eugénisme. Bref, on est plutôt loin du fier guerrier de la route illustrant ce nouvel album. Et pourtant, croyez-le ou non, à l’écoute de ce Black rain, c’est bel et bien cette image de rocker tout de cuir vêtu qui rejaillit !

L’instigateur de cette quasi-résurrection ? Un Zakk Wylde absolument déchaîné à la gratte et à la composition, qui a fourni au vieil Ozzy un matériel de premier ordre par lequel il n’avait plus qu’à se laisser porter. Est-ce la conscience pleine et entière de tenir de fameux titres ? Est-ce le fait que, pour la première fois de sa carrière, Ozzy Osbourne soit demeuré sobre en studio ? Toujours est-il que le bougre chante sacrement bien et avec une énergie que l’on n’espérait même plus. Impossible de ne pas mentionner I don’t wanna stop, qui, avec son refrain irrésistible, va mobiliser les hardeux de tous poils et de tous âges et trouvera sa place sur toutes les compiles « Highway songs » que se mitonnent avec amour nos amis motards et routiers.

Comme il faut savoir relativiser dans la vie, on tempérera rapidement nos ardeurs causées par les premières écoutes enthousiasmantes du disque. Non, Black rain n’est pas destiné à devenir un classique du hard. Non, il ne mérite pas non plus de figurer au panthéon de la discographie du taré certifié conforme qui se tient debout derrière le micro. Mais avec cette production énorme, ce chant inspiré (ProTool ?), et ces quelques titres de haute voltige, le disque mérite que l’on mette le cerveau en veilleuse trois petits quarts d’heure pour s’y consacrer pleinement. Bon, allez, pas trois quarts d’heure, mais au moins une demi-heure. Car s’il n’y a pas de titre simplement mauvais qui vous feraient confondre la télécommande de la chaîne hi-fi avec une commande de console de jeu, on notera toutefois quelques chansons un chouia moins inspirées. Comme par enchantement, celles-ci sont concentrées sur la deuxième moitié de l’album. Elles ne sont pas mauvaises, soyons bien clairs, elles sont même de très bonne tenue, mais la furia et l’entertainment des Not going away, I don’t wanna stop et Black rain n’ont pas pu être maintenus sur toute la longueur.

Une question tarabiscote toutefois un peu l’auditeur un minimum soucieux de son image : est-il digne, en 2007, d’écouter Ozzy Osbourne ? N’est-il pas qu’un moche ringard de plus qui, après les Scorpions (ici), Saxon () et Iron Maiden (de ce côté) voire Europe (par là), vient entacher le monde beau et clean du rock anglo-saxon ? N’est-il pas mieux vu de se contenter de se moquer de lui, ou mieux, de le prendre en pitié ? La vraie musique trop cool n’est-elle pas plutôt celle de tous ces champions en fringues griffées qui n’ont de cesse depuis quelques années de littéralement réinventer le rock, par des albums appelés à devenir des classiques intemporels tant leur pertinence et leur originalité sont éclatantes ? Mais si, vous voyez, tous ces groupes avec des chanteurs capables de communiquer les émotions les plus vives, des musiciens surdoués capables d’accoucher de compositions jamais, mais alors jamais entendues auparavant, empreintes d’un sens mélodique indéniable. Franchement, avec tous ces monstres du rock’n’roll (pas les sales qui portent des vieilles vestes en cuir qui sentent le tabac et la bière, et se tapent des mauvaises actrices de sitcom à l’arrière d’un tour-bus aux couleurs criardes), ces tenants de la class attitude, ces révélations de la toile que c’est trop cool d’avoir écouté leurs démos sur un blog pourri avant tout le monde, qu’est-ce qu’ils viennent nous pourrir la vie avec Ozzy Osbourne sur Pop-Rock ? Hein ? J’vous l’demande...

En plus, ’y’sont même pas à jour chez Pop-Rock car ça fait plein de semaines maintenant qu’il est sorti, ce bête disque...



Répondre à cet article

Geoffroy Bodart





Il y a 6 contribution(s) au forum.

Ozzy Osbourne : "Black rain"
(1/3) 24 août 2007, par Guibluk
Ozzy Osbourne : "Black rain"
(2/3) 24 août 2007
Ozzy Osbourne : "Black rain"
(3/3) 24 août 2007




Ozzy Osbourne : "Black rain"

24 août 2007, par Guibluk [retour au début des forums]

Pas encore eu l’occasion d’écouter l’album en entier,mais je peux en tous cas affirmer,pour l’avoir vu au Graspop cette année,que le vieux Ozzy a toujours bien la pêche sur scène,contrairement à ce qu’on pourrait imaginer.Très bon show,très bonne énergie,excellent communion avec le public et un Zakk Wylde au mieux de sa forme.Les nouvelles chansons rendent également très bien en live.Bref,pas du tout déçu.

[Répondre à ce message]

Ozzy Osbourne : "Black rain"

24 août 2007 [retour au début des forums]

bloc party c tro dla bombe j’adore sa dechir tou ti conné tro rien geoffrey bodart jme demand bien ske técoute toi imbecile couillon suremen de la daube kom shakira et lorie lol et les arctic monkeys ten pense koi ?? moi je dis que c les bests vive bloc party arctic monkeys maxïmo park art brut editors et franz ferdinand et que seu ki naiment po garde leur opignon pour eu et aille ecouter leur zique de merde aileur

[Répondre à ce message]

    Ozzy Osbourne : "Black rain"

    24 août 2007 [retour au début des forums]


    Je crois n’avoir jamais vu un post aussi insipide depuis que je suis sur le net ... Incroyable ...

    [Répondre à ce message]

    Ozzy Osbourne : "Black rain"

    25 août 2007 [retour au début des forums]


    C’est un rôle hein ? C’est de l’ironie ? Rassure-moi, je t’en prie, dis-moi que l’humanité ne peut pas enfanter de chose aussi idiote qu’une personne pouvant déblatérer délibérément et avec tout son sérieux de telles conneries. Allez. ^^

    [Répondre à ce message]

      Ozzy Osbourne : "Black rain"

      27 août 2007, par Bob [retour au début des forums]


      ça ne peut être qu’un délire, un truc "fake". Je ne peux pas imaginer que quelqu’un sachant ne serait-ce qu’allumer une ordinateur puisse écrire un tel texte...

      [Répondre à ce message]

Ozzy Osbourne : "Black rain"

24 août 2007 [retour au début des forums]

C’est clair, p’tain, viens pas nous faire chier avec ton Osburne, laisse-nous écouter Bloc Party, gros naze ! Ca c’est de la musique ! Et puis les copains dans la cour de récré ils disent qu’ozzy c’est ringard, il est pas passé sur MTV depuis des années maintenant, alors penses-tu...

Blague à part, très chouette disque ce dernier Osbourne, avec un Zakk en grande forme en effet =) Pour l’attaque de tous ces groupes dont on ne citera pas de noms, boah, t’auras dû être plus subtil quand même, même si je suis dans le fond tout à fait d’accord avec toi ;-) Peut-être même pas que dans le fond d’ailleurs...

[Répondre à ce message]