Pop-Rock.com



Versailles : "Noble"
Les Japonais sont des gens étranges

samedi 20 septembre 2008, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Ultra Vomit : "Objectif : Thunes"
Rhapsody Of Fire : "Triumph or agony"
Nile : "Those whom the gods detest"
The Elderberries : "Nothing ventured, nothing gained"
Insomnium : "Across the dark"
Eths : "Tératologie"
Rammstein : "Rosenrot"
Moonspell : "Night eternal"
Kamelot : "Epica"
Arch Enemy : "Doomsday machine"


Il s’agit d’un véritable lieu commun mais les Japonais ne sont décidément pas des gens comme nous. Ils aiment le karaoké, les chambres d’hôtel en forme d’alvéole, les femmes habillées en écolière, la déco avec des chatons rose sans bouche, les pratiques sexuelles émetophiles et les groupes de rock comme Versailles.

Après un EP (Lyrical sympathy) l’an dernier, Versailles donc (prononcez Velle-sa-yû sans prendre votre respiration au préalable), dernière émanation internationale du mouvement Visual Kei, sort enfin son premier album. Kesako le Visual Kei ? Il s’agit tout simplement d’une nébuleuse de formations nippones, qui s’échelonnent de la pop la plus sucrée au metal le plus brutal, qui misent tout autant sur leur talent artistique que sur leur look. Les optimistes y verront une tentative de transcender les barrières entre les différentes formes de création pour donner le jour à un projet artistique cohérent et transversal. Les négativistes (également appelés « réalistes » dans le cas présent) noteront qu’il est tout de même plus facile d’acheter des fringues voyantes que d’accoucher d’une bonne composition rock. En ce qui les concerne, les Otaku de Versailles jouent vite, usent et abusent sans complexe de la double-pédale, ne se privent jamais d’offrir une petite démonstration de technicité au détour d’une de leurs compositions-fleuve et chantent en japonais d’une voix particulièrement affectée. Ils souhaitent en outre atteindre l’absolu Youshikibi, autrement dit la beauté de la forme des sonorités et l’esthétisme extrême, rien que ça. Plutôt que de chercher à défendre cette formation qui semble déjà bien traîner pas mal de casseroles avant qu’on ait entendu sa première note, intéressons nous plutôt aux catégories d’individus qui trouveront un intérêt à cet étalage de metal extraordinairement pompeux.

Premièrement catégorie, les fans de Neo-classical Metal, ceux qui vénèrent les prouesses baroques d’un Rainbow et d’un Yngwie Malmsteen (voire même ceux qui, hors scène metal, révèrent la grandiloquence pompière d’un Muse ou d’un Arcade Fire). Cette affinité envers la musique un peu voyante ne sera pourtant pas suffisante car Versailles, sans vraiment être à la ramasse, affiche ses ambitions démesurées avec une ingénuité totale, sans posséder ni l’efficacité de Rainbow, ni la virtuosité extrême de Malmsteen, ni même les moyens symphoniques de Nightwish. A l’amour du hard prétentieux devra donc s’ajouter un vif intérêt pour l’animation japonaise. Avec cet type de metal d’extrême Orient, on a toujours l’impression d’être en face du générique original d’une quelconque série de dessins animés des années 80 (l’excellent Aristocrat’s Symphony par exemple). Le générique d’une série où, par exemple, le dernier survivant d’une planète détruite se prend d’affection pour les Terriens et décide de les défendre contre une armada de mimes casqués en combinaison moulante. Ou encore, celle mettant en scène la destinée édifiante d’une jeune fille belle et pauvre à qui il n’arrive que des merdes mais qui finit par s’en sortir et épouse un homme riche, généreux et viril. Les quelques photos promos du groupe laissent d’ailleurs supposer que cette fine équipe a littéralement été traumatisée par la vision de Berusaiyu no Bara (Lady Oscar en version française).

Dernier cliché pour susciter l’empathie envers Versailles, le côté très « vampirique » de cette musique, d’ailleurs renforcé par des titres évocateurs comme After Cloudia (sic). Oui, il existe un cliché « musique vampirique », tout comme il existe un cliché « musique de péplum » ou « musique qui va avec les super-héros », un truc presque abstrait qui tient à certaines tournures musicales, certains accents mélodiques, certains arrangements précis. Et lorsqu’on laisse des musiciens japs faire mumuse avec ces fameux clichés, le résultat est tout bêtement jouissif à mort. Les fans de la fameuse série des Castlevania sauront de quoi je parle.

En toute objectivité, Versailles ne livre finalement rien de plus qu’un album metal basique, pas franchement révolutionnaire ni indispensable à la bonne marche du monde. Néanmoins, les particularités évoquées plus haut lui confèrent incontestablement un certain cachet. A l’instar d’un tamagochi ou du chien-robot Aïbo, nombreux sont ceux considèreront cette réalisation comme un attrape-couillons superficiel d’une inutilité flagrante. D’autres, émerveillés par le sérieux avec lequel le groupe conçoit la notion de ridicule, se rueront sur Noble qui risque bien de devenir la touche finale apportée à tout réception kitch qui se respecte, aux côtés de la lampe à lave mauve de l’entrée, de la salière électrique avec des pattes et des couverts avec un manche en forme de tête d’oryctérope.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 9 contribution(s) au forum.

lo siento si using dg26r
(1/3) 19 avril 2009, par Peksraluale
Le dernier metallica a-t-il quelque intérêt
(2/3) 22 septembre 2008, par vince neil/Jamz Het,ff
Versailles : "Noble"
(3/3) 20 septembre 2008, par HB




lo siento si using dg26r

19 avril 2009, par Peksraluale [retour au début des forums]

Best teens lesbiam pictures naugthy girls and squirting teen showing like adult personal erotica homemovies of moaning chick sample clips chearleaders amatuers and girls anal sucking etc. See foreskin dick suckers personal homepages with webcam pics nude with swallowing trailer black such as naked singapore woman asian woman nude pict and more.

[Répondre à ce message]

Le dernier metallica a-t-il quelque intérêt

22 septembre 2008, par vince neil/Jamz Het,ff [retour au début des forums]

Pitié Marc parle nous du dernier Metallica,Merci.Francois

[Répondre à ce message]

Versailles : "Noble"

20 septembre 2008, par HB [retour au début des forums]

(ca vous évitera mes déceptions :) L’Oryctérope est de la taille d’un cochon, avec de longues oreilles pointues et a la peau épaisse de teinte grise à brun roux avec peu de poils hérissés.

Beuârk c’est pas précisément ce que je recherchais je vais m’abstenir cette fois-ci.

[Répondre à ce message]

    Versailles : "Noble"

    20 septembre 2008, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    N’empêche que c’est très joli sur un manche de fourchette...

    [Répondre à ce message]

      Versailles : "Noble"

      20 septembre 2008 [retour au début des forums]


      Et que suis-je supposé faire d’un manche ?

      [Répondre à ce message]

        Versailles : "Noble"

        20 septembre 2008, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


        A priori, rien. Mais la fourche à l’autre extrémité permet de manger les spagetthis bolo et même les sushis proprement.

        [Répondre à ce message]

          Versailles : "Noble"

          21 septembre 2008, par Vehau [retour au début des forums]


          Petite question cher Marc,

          Moi dont la connaissance du Rock-métal nippon se limite à X-japan en tout et pour tout, et qui trouve déjà parfois cela quelque peu too much pour un pâle occidental de mon espèce, Ce Noble de Versailles est-il comparable musicalement au Dahlia de X-Japan (très bon au demeurant, malgré de nombreuses ballades sucrées longues et chiantes) ?

          Ma question est bien entendu hors propos si tu n’as pas écouté quelques titres de ces dieux vivants japonais, sans pour autant être fan, ça vaut le détour.

          Et puisque je suis dans le métal exotique, que les fans de Iron Maiden se jettent sur leur alter ego russe, à savoir ARIA, dont la discographie contient son lot de pépites, au hasard Play With Fire et Blood For Blood, pour ne citer qu’eux.

          Une curiosité aussi, chant en russe, chanteur fabuleux, musicos qui assurent, une légende en Russie, inconnue chez nous notamment pour cause de Guerre Froide et de censure, rattrapez-vous maintenant !

          D’autant que vous pourrez vous la jouer bien snob en disant à vos camarades de club que vos oreilles ne supportent que le heavy métal russe.... ou japonais à la rigueur..

          [Répondre à ce message]

            Versailles : "Noble"

            22 septembre 2008, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


            Je dous avouer que je connais très peu X-Japan, en dehors de quelques unes de ces balades justement (Tears, Endless rain, etc...). Donc, pas possible de répondre précisément. Disons que l’emphase est bien là (et pour un spectateur occidental, ça peut effectivement paraître excessif) mais qu’au point de vue strictement musical, ce n’est pas toujours vraiment supérieur à ce que produisent tous ces tacherons savent jouer mais qui ne parviennent pas à composer le moindre truc vraiment marquant, style Metal Church, Metallian, Running wild, etc...

            Tu peux te faire une idée ici. Pour moi, il s’agit du meilleur titre de l’album et question outrance visuelle, tu seras servi... ;-)

            http://www.youtube.com/watch?v=gmHv...

            [Répondre à ce message]