Pop-Rock.com



Undercover Slut : "Communism is fascism"
Vu à la télé !

lundi 4 juillet 2005, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Lofofora : "Les choses qui nous dérangent"
Andreas Kisser : "Hubris I & II"
Unanimated : "In the light of darkness"
Pantera : "Reinventing Hell - The Best Of Pantera"
Iron Maiden : "Brave new world"
Madder Mortem : "Eight ways"
Europe : "Secret society"
Helloween : "Keeper of the seven keys - The Legacy"
Mayhem : "A grand declaration of war"
Biohazard : "Uncivilization"


O, leader et porte-parole du groupe, tient à le préciser avant tout préambule : Undercover Slut n’a absolument rien, mais alors là rien à voir avec Marilyn Manson, groupe considéré par lui de manière on ne peut plus dédaigneuse. Il prendra même soin de justifier son propos à travers la longue existence d’Undercover Slut, entité mise en place alors que Manson stagnait encore dans l’obscurité. A en juger par leur apparence et leur souci de la surenchère médiatique, on jurerait pourtant déceler chez eux un vague cousinage avec les méthodes de Brian Warner à ses débuts. Et dans le fond, musicalement, il y a aussi un petit air de famille avec les premiers albums du révérend. Bon d’accord, on ne parlera plus de consanguinité aujourd’hui. O n’est sans doute d’ailleurs pas loin de penser que le plagiat, si plagiat il y a eu, a eu lien dans l’autre sens...

Invité chez Fogiel récemment, en tant que représentant de l’« horrible mouvement gothico-satanisto-nazi qui effraie le bon peuple de France », Undercover Slut (ou plutôt O) s’en est tiré avec les honneurs compte tenu du principe de l’émission. Comme toujours avec le roquet de France 3, le « débat » visait surtout à asséner des vérités universelles prédigérées à l’avance. Undercover Slut et tous les « gothiques » (étrange d’avoir invité un groupe qui n’a pas grand chose à voir avec le mouvement, si ce n’est une vague similitude vestimentaire) étaient des fascistes potentiels, des malades associaux coupés du monde. L’intervention du journaliste Christophe Bourseiller et les explications de O n’eurent de toute façon guère d’importance, la messe ayant déjà été dite lors de la préparation de l’émission.

Clou final au cercueil de la défense : l’utilisation par le groupe d’images mises en parallèles de la déportation et d’un poulet élevé en batterie. Si le principe n’est peut être pas du meilleur goût, on oublia pour la peine de mentionner que ces campagnes d’image choc sont aussi l’apanage de la SPA américaine. Pour conclure sur une note plus sympathique, on signalera tout de même qu’à la question de Guy Carlier qui lui demandait d’expliquer la nécessité de se grimer et de soigner son look si la musique pouvait se suffire à elle même, O répliqua que s’il n’avait pas eu cette tête là, il n’aurait sans doute pas été invité. Score final : 1-0... Quoi qu’il en soit, tout le monde était bien content à la fin : Fogiel avait fait honneur à sa réputation d’enfonceur de portes ouvertes, Undercover Slut était apparu dans une émission de grande écoute et le bon peuple partait dormir du sommeil du juste, reconnaissant d’avoir été informé à temps des dangers mortels qui pesaient sur la société française.

Il est vrai qu’Undercover Slut tend souvent le bâton pour se faire battre. Au niveau du fond de commerce du groupe se mêlent en effet une recherche visuelle poussée, des déclarations à l’emporte-pièce sur la conquête planifiée de la planète qu’envisage le groupe, une recherche perpétuelle du concept qui choque (le titre de l’album, mais aussi des morceaux dénommés Naziconographic ou Legalize homicide, voire même l’idée assez grotesque d’offrir une lame de rasoir avec le packaging), mais aussi un engagement que l’on suppose sincère pour différentes causes (comment comprendre autrement la présence, au milieu d’un déluge d’incantations provocatrices, d’une minute de silence dédiée au génocide des animaux par la race humaine ?).

Et la musique dans tout cela ? Et ce premier album au nom sulfureux, que nous réserve-t-il ? Un vaste fourre-tout de morceaux studios, démos, performances live, dialogues avec le public pas très cohérents et dont la qualité sonore très variable peut rapidement décontenancer. Vu que l’objectif affiché d’Undercover Slut est clairement de gravir à toute allure l’échelle de la notoriété, l’idée d’un album « tout en un » n’est peut être pas si mauvaise que cela. Undercover Slut pratique un mélange de glam-rock et de punk, truffé de sonorités industrielles et se présente comme idéologiquement nihiliste. Un cocktail assez rare sur la scène française, si l’on excepte les excellents Crack Ov Dawn, plus électroniques et légers. Bruyant, rythmé, endiablé et chanté de manière vulgaire et excessive.

Pour le moment, tout reste encore un peu trop dans le même ton - les morceaux se succédant dans un registre plombé et décadent trop académique - pour qu’Undercover Slut devienne une révélation inattendue de la scène française. Mais de franches réussites comme Ecstasia is our enema témoignent pourtant déjà qu’en variant un peu plus les plaisirs et en maintenant une pression médiatique suffisante, Undercover Slut pourrait devenir incontournable beaucoup plus rapidement qu’on ne le pense. Une idée à creuser avec attention : de l’autre côté de l’océan, une telle politique a fonctionné à merveille pour Marilyn Man...oups, désolé !



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 6 contribution(s) au forum.

Undercover Slut : "Communism is fascism"
(1/2) 7 septembre 2006, par Faith-666
Undercover Slut : "Communism is fascism" racisme ?
(2/2) 6 août 2006, par un teenager qui ce pose des questions




Undercover Slut : "Communism is fascism"

7 septembre 2006, par Faith-666 [retour au début des forums]
Http ://Undercover-Slut.Wifeo.com/

Avis à tous les fans du groupe !!!

Voici mon tout nouveau site :

Http ://Undercover-Slut.Wifeo.com/

Allez-y et laissez vos messages sur le livre d’or ^^

[Répondre à ce message]

Undercover Slut : "Communism is fascism" racisme ?

6 août 2006, par un teenager qui ce pose des questions [retour au début des forums]

je suis un recent fan d’undercover slut et il est vrai que je me pose des questions sur eux, sont ils vraiment racistes ou le font ils seulement croire ? un "circumcision is mutilation" dans le livret peut faire pencher la balance du mauvais côté, et le "to animals all people are nazis" peut donner l’impression de rendre le genocide comme normal puisque c’est la même chose pour les animaux, ou encore bien d’autres choses, en plus de nombreuses chansons n’ont leur paroles inscrites nulles part et l’on peut supposer ce que l’on veut avec "the ss stars in my own theater", c’est pourquoi je vous pose la question : undercover slut est il donc un groupe raciste/nazi ? et peut on aimer un groupe dont la musique vous attire mais pas les idées racistes ?

ps : merci de me répondre a mon adresse e-mail ce serait très agréable de votre part

[Répondre à ce message]

    Undercover Slut : "Communism is fascism" racisme ?

    6 septembre 2006, par kukul [retour au début des forums]


    C EST SURTOUT UN BEAU GROUPE DE MERDE hahaha

    [Répondre à ce message]

      Undercover Slut : "Communism is fascism" racisme ?

      26 août 2007, par @_à [retour au début des forums]


      En disant ça tu montre une telle étroitesse d’esprit que je ne répondre à ton post que pr te signaler que c’est sutout toi la merde mais bon je ne t’enfoncerai pas plus sur un site internet ou ta honte et ta stupidité setais la risée de tte une communauté d’internoautes..sur ce j’espère que tu ouvriras ton esprit et que tu ne resteras pas bloquer ds ta conceptions des choses dignes d’un gamin de 5 ans d’age mental et encore c’est vexant pr ceux qui ont 5 ans !

      [Répondre à ce message]

      Undercover Slut : "Communism is fascism" racisme ?

      21 mars 2008, par CYBERELLA [retour au début des forums]


      Qui dit merde, est la merde. Qui juge ne c’est pas vu lui... Mais peut étre parle t’on a quelqu’un qui a fait mieux ???? lol, sa ça m’étonnerais vraiment vu la bassesse de ce messagne ignard et débile^^

      [Répondre à ce message]

    Undercover Slut : "Communism is fascism" racisme ?

    21 mars 2008, par CYBERELLA [retour au début des forums]


    Bonjour, moi ça fait un moment que je les écoute, ils ont de la bonne musique et de bonne idéologie. si tu as un myspâce, tu peut leur demander une invite, et tu pourras donc leurs envoyer des msg, etc... j’ai un myspace moi méme : je les ais dans mes amis. je te passe mon pseudo si tu veut aller voir : Cyborg_Cyberella et si tu me trouve pas ou que ça ne t’intéresse pas tape direct UNDERCOVER SLUT et tu les verras. Mais peut etre est tu déja au courant ? Vas voir sur leurs myspace et tu en sauras + sur eux sans écouter ceux que les connards d’ignards disent sans savoir !

    [Répondre à ce message]