Pop-Rock.com



Type O Negative : "Dead again"
Con cojones

dimanche 25 mars 2007, par Clarisse de Saint-Ange

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Apocalyptica : "Worlds collide"
Insomnium : "Across the dark"
Arch Enemy : "The root of all evil"
Lofofora : "Les choses qui nous dérangent"
Helloween : "Keeper of the seven keys - The Legacy"
Eclipse Hunter : "One"
W.A.S.P. : "Babylon"
Edguy : "Hellfire club"
Strapping Young Lad : "Alien"
Dirge : "Wings of lead over dormant seas"


Je ne suis pas ce que l’on appelle une métalleuse pratiquante, mais j’ai grandi entre les années 80 et les années 90 : les cheveux longs et crades, les jeans déchirés, le son rude et rugueux, l’émergence de grands monuments de rock et de metal, toute la smala habituelle, quoi. Donc TON (pour les connaisseurs), c’est typiquement le genre de groupe que j’affectionne. Et j’attendais avec impatience l’indigne successeur de Life is killing me.

Et puis soyons honnêtes : au niveau qualitatif, la courbe graphique de Type O Negative avait plutôt tendance à s’amenuiser ces derniers temps. Non pas que je n’ai pas aimé les dernières productions, loin de là, mais il leur manquait indubitablement quelque chose. Malgré des titres fleuves s’égrénant sur de longues minutes, des progressions intéressantes, des soli et des atmosphères typiques, Peter Steele et sa bande de joyeux lurons semblaient s’embourber dans leur uni-vert glauque et poisseux sans parvenir à se réinventer comme leurs fans l’attendaient. Etait-ce simplement la marque de fabrication d’une heureuse chrysalide ? A écouter ce Dead again, on dirait bien que oui.

Exit tout cela ! Dès la première chanson, qui porte fièrement le titre de l’album, on a juste le temps d’être dubitatif pendant la courte introduction avant de se prendre de pleine face quelque chose qu’on était plus habitué à entendre chez TON depuis leurs premiers albums : des titres musclés, extrêmement rythmés (au niveau de la batterie, on est parfois pas loin de tonalités plus punk), des riffs assénés comme autant de coups de haches et un Peter Steele plus énervé et plus en forme que jamais. On le devine tout de suite : sur cet album, il n’y aura pas d’Everything dies ou de ce genre d’auto-apitoiement. Non, cette fois-ci, Peter Steele est en colère et il a décidé de placer l’intégralité de son ire testiculaire dans la production des titres de cet album. Et des titres aussi velus, il y en a quand même une propension assez étonnante pour un album de Type O : An ode to Locksmiths et ses plans de blues crade, l’excellent Tripping a blind man et le fabuleux Halloween in heaven aux paroles caractéristiques que l’on connaît désormais plutôt bien. Franchement, quel autre groupe peut nous servir le second degré d’un "Halloween in Heaven / Christmas in Hell" avec autant de sérieuse désinvolture ?

Bon, que les amateurs soient rassurés, il s’agit quand même toujours de ce bon vieux combo de Brooklyn, et cet album comporte lui aussi son lot de metal progressif. Un monumental These three things qui parvient presque à atteindre les quinze minutes, et un très classique (mais délectable) The profits of doom qui en dépasse dix. Pour les amateurs de l’album October rust, enfin, le crépusculaire September sun et son piano faussement serein devraient pouvoir exaucer les souhaits les plus mélancoliques. En attendant, devant ces dix titres rondement menés, TON réalise un sans faute absolument époustouflant avec ce titre dont la boutade évoquera aux fans l’annonce faite sur le site du groupe il y a quelques mois, annonçant avec un humour très TON-ique le décès de cet immense bûcheron de Peter Steele. Le géant vert n’est en tout cas pas prêt de s’arrêter, puisque l’inspiration vient de rejaillir avec cette toute nouvelle galette que les aficionados classeront sans doute comme l’un des meilleurs albums de metal de l’année. Et moi aussi, tiens, d’ailleurs.



Répondre à cet article

Clarisse de Saint-Ange





Il y a 21 contribution(s) au forum.

Type O Negative : "Dead again"
(1/2) 26 mars 2007, par sebf
Type O Negative : "Dead again"
(2/2) 25 mars 2007, par Yû




Type O Negative : "Dead again"

26 mars 2007, par sebf [retour au début des forums]

C’est vrai,c’est leur meilleure sortie depuis "the least worse of" (faut dire que que c’est une compil de le urs meilleurs titres jusqu’alors). Les deux albums suivants étaient soient glauques comme c’est pas permis, soit à côté de la plaque. Mais ce Dead Again, qul bonheur. Pour les fans du TON des débuts, ou pour les amateurs de riffs Sabbathiens ou de sonorités Beatlesiennes (il y a un riff pompé sur Hey Jude, je vous laisse le chercher)

[Répondre à ce message]

Type O Negative : "Dead again"

25 mars 2007, par  [retour au début des forums]

Le bon côté : j’avais complètement oublié la sortie de l’album.

Le mauvais côté : personne pour dire que Clarisse est en fait Claire Chanel ?

(Chronique sympathique, tes articles sont de loins les plus digestes de Pop-Rock.)

[Répondre à ce message]