Pop-Rock.com



Tiamat : "Amenethes"
Une certaine idée de la musique gothique

vendredi 6 juin 2008, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Evergrey : "Torn"
Marduk : "World funeral"
Rhapsody : "Symphony of the enchanted lands II : The dark secret"
Sick of It All : "Death to tyrants"
Therion : "Lemuria - Sirius B"
Slipknot : "Vol 3. (The subliminal verses)"
Lacuna Coil : "Comalies"
Neurosis : "Given to the rising"
Gwar : "Beyond Hell"
Heaven & Hell : "Live Radio City Music Hall"


Autant, si pas davantage qu’un Moonspell ou un Paradise Lost, Tiamat a su faire évoluer avec succès son approche artistique pour atteindre les sommets. Parti d’un metal gras et pataud, Johan Edlund est parvenu, dès le milieu des années 90, à symboliser à lui seul une certaine idée de la musique gothique : lente, plombée et aérienne à la fois, comme une sorte de croisement improbable entre les Sisters of Mercy et Pink Floyd.

Contrairement aux deux autres, Tiamat n’a jamais osé s’aventurer franchement dans l’électronique, ce qui apporte un éclairage relatif sur sa capacité à se réinventer intégralement. Depuis la pierre angulaire du genre qu’était Wildhoney, Edlund s’est en effet contenté de reproduire le même schéma en y apportant de simples retouches de surface. Du coup, en dépit d’une constance parfaite dans la qualité du produit final, la lassitude commençait tout doucement à poindre. Cinq ans après sa dernière livraison studio, Tiamat ressurgit enfin avec, en prime, quelques surprises dans son escarcelle. Oh, pas beaucoup, mais c’est déjà ça.

Tout en conservant ce psychédélisme ténébreux devenu une véritable marque de fabrique, le groupe suédois n’hésite pas à renouer avec des morceaux et un style de chant nettement plus agressifs. Grondements caverneux, riffs tranchants, et même quelques blast-beats occasionnels, les pistes incriminées (The temple of the crescent moon, Equinox of the gods, Raining dead angels) apportent une fougue et une rage bienvenue à une musique qui s’adapte d’habitude beaucoup mieux aux soirées de déprime intense et aux veillées funèbres. Ce bref regard nostalgique sur un passé de jeune chien fou ne parvient cependant pas à masquer la réalité bien longtemps.

Une fois de plus, Amanethes est du Tiamat pur jus, qui ne provoque aucune césure majeure par rapport aux productions de ces dix dernières années et, du coup, aucune véritable surprise. Ce sont, une fois encore, l’efficacité des refrains, l’atmosphère mélancolique et sépulcrale et cette inimitable voix grave et alanguie qui se taillent la part du lion. Entre ballades folk à la joie éteinte (Meliae) et plaintes glauques à se pendre séance tenante au premier lustre qui passe à portée (Will they come ?), la musique de Tiamat reste torturée en toutes circonstances. Difficile, dans le registre metal, de trouver une autre formation à ce point spécialisée dans la dépression et la sinistrose. Une fois de plus, Tiamat s’impose sans difficultés comme LE groupe de metal gothique par excellence, l’un des rares à ne jamais verser dans le larmoyant et la facilité sans pour autant se raccrocher au cynisme et à l’humour noir. Et malgré l’excellente tenue de cette livraison, on reste malgré tout un peu sur sa faim face à l’absence de véritables nouveautés à se mettre sous la dent. A trop perfectionner son style sans plus prendre de risques, Tiamat risque de devenir une référence fossilisée dans ses certitudes et sa maîtrise du sujet. D’ici à ce qu’on attende un nouveau Tiamat comme on attend un nouveau Motörhead, il n’y a probablement plus que quelques pas...



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 1 contribution(s) au forum.

lo siento si using bg10f
(1/1) 19 avril 2009, par Peksraluale




lo siento si using bg10f

19 avril 2009, par Peksraluale [retour au début des forums]

Best black gurls who love sucking giant dicks sluts doing nasty things and preview teen teens like sleazy handjob women jerking off old men ass fucking whores and redhead shaven movies etc. See nacked girls in shower picturs of women nude with school asian peeing such as bbw lesbien photos x nood picturs and more.

[Répondre à ce message]