Pop-Rock.com



Stratovarius : "Stratovarius"
En convalescence

lundi 3 octobre 2005, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Marduk : "World funeral"
Annihilator : "Schizo Deluxe"
Artillery : "When death comes"
Ahab : "The divinity of oceans"
Judas Priest : "Demolition"
Freak Guitar : "The road less travelled"
Lofofora : "Les choses qui nous dérangent"
Summoning : "Oath Bound"
Blaze Bayley : "Blood & belief"
Gronibard : "We are French fukk you"


Ce n’est un secret pour personne : Stratovarius a traversé une passe difficile ces dernières années. Le groupe finlandais, qui avait été en son temps une référence du power-metal scandinave, semblait glisser vers le gouffre à une vitesse supersonique, entre les déclarations sans queue ni tête de son leader, les incessantes disputes entre ses membres fondateurs, et des coups d’éclat pas franchement du meilleur goût.

On le sait maintenant : Timo Tolkki n’était pas un « gros connard » comme l’avaient supposé ses coéquipiers à l’époque, mais simplement un maniaco-dépressif particulièrement atteint, incapable d’assumer jusqu’au bout les « lumineuses » idées qui lui venaient subitement sur tous les sujets. Oubliés donc les délires mystiques et la mise à pied de tout le line-up. Evacuée la grotesque Miss K., chanteuse un temps pressentie qui aurait fait passer les membres de Cradle Of Filth pour les gardiens du bon goût, de même que l’hypothétique album curieusement baptisé Popkiller : Stratovarius nous revient avec la dream-team de musiciens qui avait assuré son succès ces dix dernières années. On serait tenté de tirer immédiatement un trait sur ce qui apparaît avec le recul comme un épouvantable cauchemar de deux ans. Mais un tel enchaînement de mauvais choix de carrière ne s’efface pas d’un seul trait.

Manic dance ouvre le feu avec un petit jingle minimaliste des plus étonnant. Première surprise : on ne reconnaît plus du tout le style académique auquel le groupe s’appliquait avec une belle constance depuis ses débuts. Plus heavy, plus lente, dépourvue de tout souffle néo-classique et privée de claviers, Manic dance tient plus du hard-rock des années 80 que des symphonies metal devant lesquelles on s’était jadis émerveillé. Même la manière de chanter de Kotipelto s’est ici adapté au style voulu par le savant fou à la barre : plus hargneux, moins enlevé, plus proche, en fait, de sa manière de procéder pour ses albums solo.

Il apparaît clairement au bout de quelques écoutes que l’album Stratovarius est une œuvre de transition, composée dans l’urgence et issue de l’imagination fiévreuse d’un Tolkki en proie à sa maladie. Il mélange maladroitement idées innovatrices et pistes classiques (Fight !!!), avec quelques réminiscences de la mégalomanie mal assumée des deux albums Elements (Götterdamerung). On y trouve aussi l’habituelle - et dispensable - ballade hivernale du groupe (Land of ice & Snow, et même un hymne pour stade à la Queen (United) !

D’un éclectisme déstabilisant, Stratovarius ne brille pas par l’intérêt de ses compositions, à l’une ou l’autre exception près. Si le principe - même involontaire - était séduisant, l’agencement chaotique des différents morceaux, et leur faiblesse intrinsèque font que la sauce a du mal à prendre, et il faut une certaine volonté - pour ne même pas parler d’une forte empathie pour le groupe - pour se taper l’album en entier tout en restant de bonne humeur. Celles des chansons qui se rapprochent le plus des anciennes prouesses de Stratovarius, font pâle figure. Sur un disque tel que Visions, on n’aurait probablement même pas relevé leur existence. La situation étant ce qu’elle est, on les trouvera tout de même suffisamment époques pour remonter faiblement le niveau.

Stratovarius a beau être un album assez inattendu, il reste d’un niveau plus que moyen, compte tenu des standards de qualité autrefois établis par les Finlandais. Evidemment, compte tenu de leurs récentes péripéties, c’est sans doute compréhensible. Espérons que, vu son titre, il s’agisse bel et bien d’un nouveau départ. Que Stratovarius renoue avec ce qu’il sait faire de mieux ou continue - avec davantage d’expérience - dans cette nouvelle optique, on garde néanmoins foi en sa capacité à nous surprendre à nouveau un jour ou l’autre.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 5 contribution(s) au forum.

Stratovarius : "Stratovarius"
(1/2) 9 mai 2006, par Bi
Stratovarius : "Stratovarius"
(2/2) 3 octobre 2005, par Chris




Stratovarius : "Stratovarius"

9 mai 2006, par Bi [retour au début des forums]

J’ai écouté et j’écoute toujours beaucoup de métal, de power métal, etc...Que ce soit Dragonforce, Iron Maiden, Helloween (Gamma Ray), ou autres, j’ai de quoi me faire une base de connaissances. J’ai découvert Stratovarius, et je dois avouer que pour l’instant, j’ai écouté environ une cinquantaine de leurs chansons, et qu’aucune d’entre elles ne m’a déçue. En fait, qu’elles soient vieilles ou récentes, j’ai adoré toutes le chansons que j’ai entendu ! Stratovarius a un style qui mélange beaucoup de groupe différents, ce qui crée leur propre style...et puis, je dois avouer aussi que je les trouve assez original et parfois audacieux. Enfin, ce que je voudrais dire pour terminer, c’est ceci : Stratovarius est un très bon groupe, et il ne faut surtout pas les mettre de côté ou les juger parce qu’ils ont vécu des moments plus difficiles...ceux qui les rejettent pour cela passent réellement à côté de quelque chose de bon !...et tant pis pour eux !!!

VIVE STRATOVARIUS !!

[Répondre à ce message]

Stratovarius : "Stratovarius"

3 octobre 2005, par Chris [retour au début des forums]

Je n’ai pas encore eu l’occasion d’écouter leur dernier album (ni d’ailleurs les premiers tant loués). En fait, je n’ai que Elements part I et Elements part II, et je n’en suis pas du tout déçu (j’ai déjà écouté bien pire en power métal). Ils sont peut être inférieurs à leurs aînés, mais ça s’écoute plutôt bien (notamment en voiture où ça détend). Et puis n’ayant pas de point de comparaison...
Bon, après tout, c’est une question de goût aussi !

ps : à quand des chroniques sur After Forever ou Epica ??

[Répondre à ce message]

    Stratovarius : "Stratovarius"

    3 octobre 2005, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    On n’a malheureusement pas le temps de tout chroniquer et, personnellement, ces deux groupes m’ont jusqu’ici laissé assez froid...

    [Répondre à ce message]

    Stratovarius : "Stratovarius"

    13 janvier 2007, par Laurent [retour au début des forums]


    Tu devrais écouter Visions ou Episode,et dans une moindre mesure Infinite et là, tu comprendras pourquoi Stratovarius a tant cartonné il y a quelques années. Ce sont LES albums de Strato à écouter.

    Un ancien fan de strato.

    [Répondre à ce message]