Pop-Rock.com



Static-X : "Machine"
Iron man

mercredi 25 juin 2003, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Napalm Death : "Time waits for no slave"
Paradise Lost : "Faith divides us - Death unites us"
Slayer : "World painted blood"
Slipknot : "Vol 3. (The subliminal verses)"
Paradise Lost : "Symbol of life"
Cannibal Corpse : "Evisceration Plague"
Kreator : "Hordes of chaos"
Ultra Vomit : "Kebabized at birth"
Mayhem : "Chimera"
Paradise Lost : "Paradise Lost"


OVNI parmi les groupes de neo-metal qui percent pour l’instant, Static-X semble l’un des rares à rejeter au maximum les influences rap dans sa musique. Pour dénicher les racines de ce groupe au leader capillairement excentrique, il ne faut pas creuser du côté de Rage Against The Machine, mais plutôt de celui de Ministry.

Machine porte bien son nom. Wayne Static semble avoir bien assimilé les leçons d’Al Jourgensen et de Paul Barker, et veut prouver qu’il peut lui aussi hurler de façon saccadée, et établir une véritable muraille sonore de guitares écrasantes et de rythmiques plombées. Le Get to the gone qui jaillit des enceintes au bout de 30 secondes est un véritable typhon sonore, qui ne doit pas compter plus de deux ou trois accords, mais dévaste tout sur son passage. Ces deux minutes de fureur semblent avoir un peu épuisé le groupe qui revient par après à quelque chose de moins excessif. Cela reste bien sûr du neo metal, la production est là pour en témoigner, mais les influences indus sont suffisamment perceptibles pour différencier Static-X de ses congénères et surtout, lui conférer bien plus d’intérêt. Des titres comme Black & White, This is not ou Olsego undead possèdent un rythme d’une efficacité à toute épreuve, les sons stridents et reconnaissables entre mille de l’indus, et un Wayne Static qui s’égosille tant qu’il peut pour imiter ses modèles. Sans atteindre la violence à couper le souffle du premier titre, ces chansons sont d’excellente facture. Il n’y a d’ailleurs pas à proprement parler de mauvais titre sur cet album, qui se clôt par un instrumental sombre et pesant, sorte de condensé de ce que doit être l’indus.

Néanmoins, si on analyse Machine un peu plus en profondeur, force est de constater que les chansons peinent un peu à se différencier. Pour l’instant, le groupe se concentre visiblement sur sa mission première : nous faire headbanger jusqu’à la commotion, et il s’en tire haut la main ! Un groupe très prometteur quoi qu’il arrive, même si on aimerait bien voir davantage de variété la prochaine fois.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 1 contribution(s) au forum.

Static-X : "Machine"
(1/1) 22 juin 2007




Static-X : "Machine"

22 juin 2007 [retour au début des forums]

Static-X est un groupe d’indus et pas de néo, le néo se caractérise par des chansons plus mélodique (Comme Korn ou Deftones) là on est loin de la mélodie... Static-X se rapproche plus de Ministry, Coal Chamber... (a écouter aussi les inédits, comme so real pour bien s’en rendre compte) Le seul album qui pourrai être qualifié de néo est Shadow Zone, rejeté par beaucoup de fan a cause justement de cette direction néo que le groupe a pris (passé de 500 000 a 80 000 albums vendu ça fait un choc) a la limite Start a War, mais ce dernier reste tout de même plus indus.

[Répondre à ce message]