Pop-Rock.com



Soulfly : "3"
Ritmo de Brásil

jeudi 6 mars 2003, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Deftones : "Deftones"
UFO : "The visitor"
Edguy : "Mandrake"
Caïna : "Mourner"
John 5 : "Remixploitation"
Symphony X : "The Odyssey"
Evergrey : "Monday morning apocalypse"
The Elderberries : "Nothing ventured, nothing gained"
Rhapsody Of Fire : "Triumph or agony"
Soulfly : "Conquer"


Depuis le franc succès de Roots avec son ancien groupe Sepultura, Max Cavallera, à présent aux commandes de Soulfly, continue à explorer et à tenter d’unir metal extrême et musique brésilienne.

Pour ce troisième album de Soulfly (on ne peut pas dire qu’ils se soient creusés pour le titre !), Max Cavallera a choisi de continuer dans la veine des albums précédents, tout en réduisant à la portion congrue les collaborations avec d’autres artistes, et en laissant davantage d’espace aux pistes atmosphériques. La deuxième partie de l’album est donc tout particulièrement portée sur la "native-music", avec un Zumbi tribal aux influences vaudou, et un envoûtant Soulfly III. De l’autre côté, on retrouve bien entendu les thèmes violents et engagés propres à Cavallera, ainsi que son inimitable style vocal qui lui a valu, à juste titre, le surnom de "Possessed".

Ces morceaux sont, comme toujours, très influencés aussi par les origines brésiliennes du groupe, notamment au niveau des percussions. Le morceau Brasil, au rythme samba et au chant en portugais, en est une parfaite illustration. On pourra néanmoins regretter que la plupart de ces titres aient tendance à se détourner de plus en plus du son originel de Sepultura ou même des débuts de Soulfly, pour s’apparenter à du neo-metal qui, dépouillé de son ambiance sud-américaine, serait finalement assez quelconque. Quelques poussées d’acné trashoïdes, comme LOTM viennent heureusement infirmer ce jugement. Sur Tree of pain, Max partage les vocaux avec la chanteuse Asha Rabouin pour un titre qui débute de façon très dépouillée et heavenly, avant de revenir à un style plus traditionnel : une idée originale qui, malheureusement, ne donne pas un très bon résultat. Enfin, la minute de silence dédiée aux victimes du 11 septembre est une initiative on ne peut plus louable, mais qui aurait gagné à se trouver ailleurs qu’au beau milieu de l’album...

Finalement, il n’y a rien de bien neuf sur la planète Soulfly. Un album bien produit mais un peu décousu, avec ses qualités et ses défauts, ses ratages et ses éclairs de génie, qui laisse finalement un bonne impression globale. Faudrait quand même voir à ne pas trop tomber dans le neo, Max. Tu sais bien que tu es fait pour autre chose...



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 1 contribution(s) au forum.

Soulfly : "3"
(1/1) 15 février 2006, par Nau




Soulfly : "3"

15 février 2006, par Nau [retour au début des forums]

Oui, il est fait pour autre chose... et il l’a prouvé de belle manière sur "Dark Ages" !

[Répondre à ce message]