Pop-Rock.com



Saxon : "The inner sanctum"
Loud and proud that’s what I like

mercredi 9 mai 2007, par Geoffroy Bodart

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Judas Priest : "Nostradamus"
Adagio : "Archangels in black"
Helloween : "Keeper of the seven keys - The Legacy"
Tobias Sammet’s Avantasia : "The scarecrow"
Ankla : "Steep trails"
Napalm Death : "The code is red, long live the code !"
Symphony X : "The Odyssey"
Nightwish : "Dark passion play"
Mastodon : "Blood mountain"
Element of Noise : "Unscared"


Les vieux du metal n’arrêtent pas d’assaillir nos délicates esgourdes, ces temps-ci. Après les vieux routards de Motörhead (Kiss of death) et les papes même pas vieillissants de Maiden (A matter of life and death) l’année dernière, c’est au tour de Saxon, autre grand nom de la NWOBHM, de remettre le couvert. Et eux aussi font ça bien, les bougres !

En plus, ça dure depuis 1979. Totalement increvable, la bande à Biff Byford (« molosse » Tannen ? pardon... ‘pas pu m’en empêcher) a enchaîné les albums par paquets de douze et n’a pratiquement jamais arrêté de tourner. Les Saxon ont traversé l’ère des Maiden et des Priest sans céder sous cette implacable concurrence. Ils ont traversé le grunge et son héritage qui les a rangés dans la catégorie des ringards. Ils traversent aujourd’hui le renouveau punk, l’electro et le rock qu’il est aujourd’hui digne d’écouter (tousse, trois fois et très fort). Sans jamais coup férir, sans jamais renier les fondements de leur classic-metal. La qualité fut parfois inégale, notamment ces dernières années, mais le retour de Nigel Glockler aux fûts semble avoir donné un coup de fouet à la formation qui nous livre ici une galette tout droit sortie des années 80.

Au menu : du cuir, des cheveux longs, des motos, de la vitesse, des riffs, des duels de guitare, des « même pas peur », du souffle, de la fureur, de l’épique. Rien de novateur, uniquement des recettes testées et approuvées par d’autres, mais une exécution irréprochable. Et si Need for speed et Let me feel your power s’oublient rapidement, il n’en est pas de même pour Ashes to ashes et son refrain à reprendre en hurlant le poing tendu (même sous la douche). Idem pour State of grace qui ouvre le disque sur des chœurs grégoriens avant de lâcher la bride à la guitare pour un riff entraînant et bien balancé. Tout cela n’est pas extraordinaire, entendons-nous bien. Pratiquement toutes les chansons ont la carrure pour assurer leur rôle d’hymne de stade durant la tournée qui va suivre, mais la plupart ne marqueront pas leur génération.

Deux exceptions toutefois. Atila the Hun, pour commencer. Du bon gros metal historico-épique, le genre à avoir fait la réputation d’Iron Maiden avec ses Alexander the Great, Nomad ou To tame a land. Les chœurs sont graves durant le break, les riffs et la batterie sont martiaux, et les images exotiques de marche guerrière, batailles en ordre rangé, et de décapitation à la chaîne sont légion. Bref, une tuerie dans sa catégorie. Deuxième exception, dans une autre catégorie : I’ve got to rock (To stay alive). Rien que pour ce titre, la chanson mérite de passer à la postérité. Mais elle le mérite d’autant plus qu’elle est totalement irrésistible. Toute ressemblance avec des riffs réels ou ayant existé (Hell’s bells, par exemple) serait purement fortuite. C’est pourquoi on gardera nos méchantes remarques dans notre poche pour savourer ce refrain totalement décomplexé et cette énergie dont on aimerait encore pouvoir disposer à l’âge avancé de ces musiciens.

Une petite phrase pour conclure cette chronique ? L’album idéal pour passer pour le gros beauf qui écoute « ce genre de musique », en somme. C’est tout ce qu’on lui demande...



Répondre à cet article

Geoffroy Bodart





Il y a 6 contribution(s) au forum.

Saxon : "The inner sanctum"
(1/3) 28 octobre 2016
Saxon : "The inner sanctum"
(2/3) 10 mai 2007, par Jefferson
Saxon : "The inner sanctum"
(3/3) 9 mai 2007, par naughtyfrog




Saxon : "The inner sanctum"

28 octobre 2016 [retour au début des forums]

This is actually one of the best album of the group. - Bath Planet

[Répondre à ce message]

Saxon : "The inner sanctum"

10 mai 2007, par Jefferson [retour au début des forums]

Vivent toujours eux ? Bon, j’ai été un grand fan dans les 80’s, glorieuse époque de la NWOBHM, mais faut dire que mes goûts musicaux ont quelques peu évolués depuis... C’est daté tout ça, ça sent le cuir humide qu’on ressort d’une malle au grenier. Veux encore bien avoir du respect pour les gens qui ne renient pas leurs origines, mais si l’humanité avait pratiqué de la sorte, on serait toujours au Moyen Age. Ceci dit, s’ils jouent principalement des vieux brols, ça peut être sympa. Je vais parfois rechercher mes vieilles cassettes de l’époque et ça rameute les souvenirs. En ce qui me concerne, tous ce qui est sortis après le tout début des années 90... Je me demande quand même si c’est parceque mes goûts ont évolués ou si c’est vraiment devenu plus mauvais ??? Un peu des deux j’imagine...

[Répondre à ce message]

Saxon : "The inner sanctum"

9 mai 2007, par naughtyfrog [retour au début des forums]

j’ai vu au cours de ma jeunesse saxon en concert pendant les 80’s
c’est un de mes pires souvenirs de concert
est ce vraiment meilleurs aujourd’hui ??

[Répondre à ce message]

    Saxon : "The inner sanctum"

    9 mai 2007, par N [retour au début des forums]


    Est-ce meilleur ? Cela dépend toujours de quelle oreille c’est écouté, on ne peut répondre à cette question.

    [Répondre à ce message]

    Saxon : "The inner sanctum"

    9 mai 2007, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Curieux...moi, je les ai vu il y a 3 ou 4 ans au Graspop, et j’en garde un souvenir plutôt sympathique. Un concert tout en simplicité, une forte complicité avec le public et des interactions continuelles (au point qu’à la fin, le public décidait lui-même du track-listing) et un groupe qui semblait heureux de se faire plaisir avant tout. En tout cas, une bien meilleure prestation que le côté très formaté de Metallica et la grosse déception de Judas Priest.

    [Répondre à ce message]

      Saxon : "The inner sanctum"

      10 mai 2007, par kozmik [retour au début des forums]


      Moi je les ai vu il y a 3-4 ans à l’AB et ils étaient vraiment excellent. Un Biff vraiment trés communicatif et ravi de l’acceuil enthousiaste du public. La durée des rappels fut au moins aussi longue que la durée du concert proprement dit. En plus un excellent batteur.
      Je les avais vu du temps de leur splendeur en première partie de Judas Priest en 1981 à Forest et ils sont nettement meilleurs maintenant. Bref, une fois n’est pas coutume, un groupe qui vieillit bien.

      [Répondre à ce message]