Pop-Rock.com



Metallica : "St. Anger"
Révision du jugement

mercredi 26 août 2009, par Vincent Ouslati

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Cannibal Corpse : "Evisceration Plague"
Evergrey : "Monday morning apocalypse"
Pain : "Dancing with the dead"
Mötley Crüe : "Saints of Los Angeles"
Gojira : "The way of all flesh"
Tobias Sammet’s Avantasia : "The scarecrow"
Mass Hysteria : "Failles"
Opeth : "Damnation"
Edguy : "Mandrake"
The Elderberries : "Nothing ventured, nothing gained"


Je me serai permis de donner mon avis sur cet album à sa sortie, je l’aurai classé parmi les pires daubes jamais sorties depuis la création de la batterie en peau de mammouth par Grabozo le Troll. Et maintenant... Les années ont passées, Death magnetic a redonné une sorte de lustre sur un groupe que plus grand monde ne comprenait vraiment. Le temps apaise les grands conflits et adoucit les diatribes lancées trop vite, normalement. Je n’écoute que rarement St. Anger, devrais-je dire jamais ? Non, il revient de temps à autre, puis disparait au bout d’un ou deux titres. Pas accessible le bestiau.

Prenons Frantic. Même six ans après, ce son de batterie de cuisine martelée par des louches en alu, c’est dur à avaler, je jugeais cela ridicule, mais il s’avère finalement assez cohérent avec la musique, pas pour autant qu’il est supportable par l’oreille humaine. Cette mise en bouche passe toujours aussi mal, son intro lourde, gros plat bourratif et dénué de mélodies accrocheuses. Ça la fout mal de commencer un disque par quelque chose d’aussi peu carré et déconstruit, c’est surtout que l’on ne s’attendait pas à un tel revirement chez nos Four Horsemen, eux qui savent faire parler la poudre, mais habituellement avec une grande maitrise, maitrise qui vire ici au grand portnawak.

Je poursuis, il y avait aussi St. Anger, et toujours ces affreuses cymbales de Lars. Pourtant, c’est réellement un bon titre, Hetfield n’est pas au summum de ses performances mais dans le contexte ça marche. Sonnant juste avec la pointe de douleur qui rend les alcooliques si touchants.

Non, St-Anger s’avère posséder quelques baffes qui sont au-delà de tout de bons moments, différents certes, à l’image de Some kind of monster qui est une bonne retrouvaille, c’est la chanson qui m’avait un tant soi peu rassuré sur l’état du groupe, et je n’ai pas à remettre cette opinion en cause. Ligne de basse bien ficelée, mélodie suffisamment efficace pour rester plus de dix minutes dans le ciboulot, c’est du bon boulot, mais bon sang, avec un son au niveau, cette saloperie de galette serait largement décente. Dirty window débute par un court (encore heureux) solo de batterie, et puis rien de bien génial ne se passe. Les titres s’enchainent, difficile de les écouter jusqu’au bout car trop long, démesurément longs, le pire étant atteint avec Shoot me again, et des passages quasi rappés abominables. Peu à peu on baisse machinalement le son.

Mon constat d’alors fut le suivant, un son à chier (surtout pour la batterie), une absence dramatique de mélodies potables, des longueurs mal amenées, un Kirk interdit du moindre solo, des chansons qui se ressemblent quasiment toutes et au bout de trois ou quatre, vous prennent la tête.

Dois-je en rester à ce constat fort cruel ? Forcément non, car pourquoi en remettre une couche six ans plus tard si c’est pour en conclure la même chose ? Car malgré tout, ce disque est écouté de temps à autre, comme une curiosité qu’il est, une sorte de monstre, un freak. On n’aime pas voir des choses laides ou transgressives, peu habituelles. Mais l’on y trouve de temps à autre une espèce de fascination. Dans l’inconscient populaire, le monstre fascine autant qu’il repousse, il est vu avec un œil suspect, mais il est vu ! St-Anger est un monstre musical, aussi laid qu’il soit, aussi extrême qu’il est, on ne peut nier à ce drôle de bouzin une attraction étrange sur nos oreilles. N’allez pas croire que je veux en faire un classique essentiel de Metallica. Cependant, tant de jusqu’au boutisme dans les choix artistiques qui ont enfanté ce bâtard laissent encore pantois six ans plus tard. Il est peut-être temps de réétudier ce cas avec plus de tranquillité. Comme dans tout monstre de foire, sous ses aspects repoussants, il doit bien y avoir du bon en lui.



Répondre à cet article

Vincent Ouslati





Il y a 14 contribution(s) au forum.

Metallica : "St. Anger"
(1/9) 23 avril 2011, par Initiative Zarma
Metallica : "St. Anger"
(2/9) 27 juin 2006, par Andry
Metallica : "St. Anger"
(3/9) 16 avril 2006, par Romain
> Metallica : "St. Anger"
(4/9) 23 décembre 2004, par Manu
> Metallica : "St. Anger"
(5/9) 23 décembre 2004, par SUICIDAL TENDENCIES
> St. Anger
(6/9) 29 octobre 2003, par Lars
> St. Anger
(7/9) 28 octobre 2003, par fellouche
> St. Anger
(8/9) 22 septembre 2003, par Dahyo
> St. Anger
(9/9) 28 août 2003, par heristoff




Metallica : "St. Anger"

23 avril 2011, par Initiative Zarma [retour au début des forums]

Le son de "batterie de cuisine" que l’on fustige tant sur cet album a pourtant fait la gloire de Bob Marley (Dont Lars Ulrich est le fan ultime, parait-il)

Toujours est-il que par les hasards des possibilités pré-hadopi j’avais recupéré sur le net une version de St Anger avec des drums plus conventionnels pour le genre, et effectivement ça passe mieux.

Pas un grand album, mais si l’on fait abstraction des attentes que l’on pouvait avoir vis a vis d’un groupe comme Metallica (Ce qui tombe bien puisque je n’en attendais rien à tire perso) ça reste un truc correct bien que les muses se soient enfuies depuis des lustres du périmètre du groupe.

[Répondre à ce message]

Metallica : "St. Anger"

27 juin 2006, par Andry [retour au début des forums]

Moi personnellement, je ne suis pas d’accord avec cette critique mais en même temps je comprend le désarrois de certains fans. Moi aussi à la premiere écoute, je l’ai détésté cet album. Des chansons de 8 minutes qui semblaient se ressembler toutes, pas de solos, des riffs qui font dans la facilité, une production plutot "garage". Donc cet album je l’ai laissé au fond de mon tirroir pendant plus d’un an. Mais un beau jour j’etais tombé dessus par hasard et comme c’etait une periode de vache maigre pour moi, je me suis dit pourquoi ne pas retenter l’experience. Et maintenant je peux vous dire que je ne le regrete absolument pas, je me demande même comment j’etais passé à côté d’une pure merveille pendant un an. Et paradoxalement, ce sont les points négatifs que je trouvais à l’album au depart qui font qu’aujourd’hui je l’adore.
L’album s’ouvre avec "Frantic", un excellent morceau avec une tres forte inspiration new-metal. Ce titre est tout simplement énorme, surtout la fin (un tempo qui passe de 4 à 5), chaque fois que je l’ecoute, je ne peux m’empecher de sursauter comme un fou. Puis vient st.anger, tres bon titre aussi, alternant les moments soft et d’autres plus rhytmés.
L’une des meilleures chansons de l’album (sinon la meilleure) est sans doute le fabuleux, le somptueux "unnamed feeling". Oh mon Dieu que c’est beau, trop beau, on aurait presque envie que la chanson ne s’arrete jamais tellement que c’est beau. Il y a aussi le dernier morceau "all within my hand" qui est un pur chef d’oeuvre et qui clos l’album comme il a commencé,c’est à dire sur un rythme endiablé.
Pour résumer cet album, je reprendrais la phrase d’une personne qui avait dit que st.anger c’est un peu comme le sexe, plus on en fait, plus on a envie.

[Répondre à ce message]

Metallica : "St. Anger"

16 avril 2006, par Romain [retour au début des forums]

Je ne suis pas du tout d’accord avec cette critique.

Tout d’abord, je prie tous les détracteurs de St. Anger de visionner la vidéo Some Kind of Monster, documentaire sur la conception de l’album.

On voit tous les membres du groupe s’engeuler perpétuellement, on en vient même à se demander si ils ne vont pas se taper dessus. Puis finalement, au fil des mises au point et des explications, ils se réconcilient, et décident tout de même d’écrire et d’enregistrer cet album.

Et ce qui est mis en valeur dans cette vidéo, c’est le côté HUMAIN des four horsemen. Vous avez peut être tendance à l’oublier, mais Hetfield et sa bande ne sont pas au service d’un public obtus et étroit d’esprit. Ils composent ce qui leur plait, et particulièrement ici ce dont ils ont besoin pour exortiser leurs démons.
Il ne faut pas oublier que Metallica, c’est LE PLUS GRAND GROUPE DE METAL DE TOUS LES TEMPS. Loin devant des Maiden ou des Motorhead, c’est plus de 90 millions d’albums vendus à travers le monde.
La question à se poser, c’est "est ce que composer est une chose facile quand on a 90 millions de fans qui peuvent vous descendre derrière ?"
Vous semblez, comme beaucoup d’autres, faire partie de ces gens qui se lamentent sur les conséquences sans en connaître les causes exactes...

J’ai pris l’album pour ce qu’il est : l’expression artistique des sentiments de quatre personnes à un moment extrêmement important de leur existence. Et leur musique est bien plus intelligente que ce qu’il n’y paraît si on prend la peine d’essayer de la comprendre.

Mais ce qui est le plus criant, c’est le dilleme de ces musiciens, tiraillés entre le ressassement d’une vieille formule et une exploration musicale. Un mouvement qui a été amorcé à la sortie du black album, qui s’est intensifié avec Load et Reload, et qui a été stoppé à cause des critiques sans concessions qui se contentent d’enfoncer des portes ouvertes "Metallica fait dans le mélodique, on regrette les premiers albums","Metallica est mort". C’est navrant de voir que même les critiques musicales suivent les avis des autres sans les remettre en question.
Pour moi, Metallica est plus vivant que jamais, n’en déplaise aux vieux fans qui ne résonnent qu’en riffs hachés de la première heure, ils sont les seuls à vivre encore dans le passé.

Il est dur quand on est handicapé auditif et artistique de suivre la locomotive Metallica. Car elle est en marche et elle va tout défonçer sur son passage.

[Répondre à ce message]

    Metallica : "St. Anger"

    29 mai 2006, par Nau [retour au début des forums]


    Beaucoup de prétention dans ton message... Je pense qu’on peut ne pas aimer, voire même détester ce disque sans pour autant être catalogué comme un Néandertalien borné et passéiste par un fan qui ne supporte pas qu’on critique ses idoles.

    Pour ce qui est du documentaire, je te rejoins en partie : il permet de cerner la démarche du groupe, mais personnellement, il ne m’a pas fait changer d’opinion sur l’album en lui-même...Les titres m’ennuient profondément. Le but recherché par le groupe est à présent très clair pour moi, mais la musique proposée me gonfle.

    J’ai moi aussi pris l’album pour ce qu’il est : 11 titres...Et 11 titres ennuyeux.

    Sinon, belle contradiction : Tu dis que les Metallica écrivent ce qu’ils veulent en faisant fi des critiques, et 2 paragraphes plus loin, tu soutiens qu’ils ont abandonné leurs "exploration musicale" par la faute des critiques...Joli paradoxe.

    Bref...C’est à ce demander qui est le plus borné, entre ceux qui flinguent l’album et les gens comme toi, pour qui ceux qui n’aiment pas l’album sont des bourrins étroits d’esprit incapables de réfléchir. Tu sais, un sticker "Metallica" sur une pochette ne suffit pas à rendre un album génial.
    Va t’inscrire sur le forum "Ride Metal Lightning", tu devrais t’y plaire.

    [Répondre à ce message]

    Metallica : "St. Anger"

    24 juin 2006, par vehau [retour au début des forums]


    Argumentaire intéressant mais encore une fois, je ne me considère pas comme un ayatollah qui refuse toute évolution, bien au contraire, qu’un groupe ponde trente-six fois le même album est selon moi la pire carrière qui soit.

    J’adore Metallica, et contrairement à pas mal d’extrémistes, je trouve des qualités à des albums tels que Load et Reload, c’est dire à quel point je suis ouvert. Tu dis que cet album, St-Anger doit être compris par le fait qu’ils vivaient une période difficile, et que nous ne comprenons rien.
    D’une part, traverser des passes difficiles, c’est le commun de tout artiste, et avoir le cerveau torturé, ce n’est pas la certitude de sortir des merveilles. Les Beatles ont sorti Let It Be alors qu’ils étaient au bord de l’implosion, ce sera la splendeur que l’on connait. Led Zeppelin sortira In Throught The Out Door en pleine descente de coke de Page, de Bonham atteint d’alcoolisme aigu et de Plant se remettant du décès de son gosse, et ce sera un album dans l’ensemble très médiocre et encore je reste sobre.

    On ne juge pas Metallica sur leurs petits problèmes d’égo, mais sur ce qu’ils vont nous offrir à entendre, il n’y a aucune raison pour dire de St-Anger que c’est génial simplement parce qu’on a de la compassion pour leur vie si compliquée, les pauvres chéris, vas-y que je te file un million de dollars en gage de ma confiance, salut l’artiste !
    Metallica est un grand groupe au vu d’une carrière et d’albums impressionnants, on ne peut leur enlever ça.
    Mais, en toute objectivité, cet album est mauvais en comparaison de ce qu’ils peuvent faire et ce n’est pas une histoire d’évolution, il est bêtement mauvais, mal fichu quoi, ce n’est pas grave en soi, chacun peut se planter dans sa carrière, et je ne regrette pas qu’ils n’aient pas fait un master of puppets bis, je regrette simplement qu’ils aient fait un album très moyen, inachevé.

    Alors libre à chacun d’aimer cet album, mais il ne fera pas date dans leur discographie, et ne représente absolument pas ce qu’ils sont, à savoir l’un des plus grands et des plus influents groupes de métal de tous les temps.

    [Répondre à ce message]

> Metallica : "St. Anger"

23 décembre 2004, par Manu [retour au début des forums]

Trop pûr, ça c’est sûr. Beaucoup de brutalité. Bon je ne vais pas m’étendre. Marc lenglet signe une fois de plus une analyse admirable et est dans le vrai du début à la fin.

J’avais attendu impatiemment cet album, m’attendant à un retour du Metallica mythique de "Ride the Lightning", "Master of Puppets", "One", "The Unforgiven", "Fade to Black"... bon stop yen a trop. J’ai même été l’un des seuls ayant accroché sur Load, pas si mal que ça. Mais là...

On dirait que Lars, plein de maladresse, n’arrête pas de faire tomber des casseroles. J’exagère, il est remarquable, trés fort.

Mais c’est cet album qu’ils auraient dû appeler Garage bordel !

Passé 3 chansons, l’aspirine s’impose comme moyen de survie. Décevant

[Répondre à ce message]

    > Metallica : "St. Anger"

    8 décembre 2005, par Rom [retour au début des forums]


    Comme quoi on évolu avec le temps ! Pour ma part St Anger fait partie de mes 3 albums préférés des Mets, il est vrai que je n’est que 16 ans et lors de ma premiere écoute de cet album j’ai attrapé un mal de tete assez impressionant mais putin qu’est ce que c’est bon !! Bref je défend cet album et je l’écoute encore régulièrement en particulier des titres comme "Sweet Amber", "Dirty Window", ou encore "some kind of monster",St Anger te fou une vrai trempe a chaque écoute et loin d’etre maso j’en redemande, j’aime St Anger c’est tout !! Sur ce à la prochaine.

    [Répondre à ce message]

      > Metallica : "St. Anger"

      19 février 2006, par Vehau [retour au début des forums]


      Loin de moi l’envie de critiquer ton opinion sur St-Anger, mais quel est ton secret pour écouter cet album du début à la fin ?
      Si encore le son n’était pas aussi crade, mais là franchement à moins de mettre un filtre sur mes enceintes (si ça pouvait exister...), il m’est impossible de tenir 80 minutes avec ce bazar inaudible et dépourvu de mélodies.
      Si tu as une solution autre que me percer les tympans, je suis toute ouïe.

      [Répondre à ce message]

> Metallica : "St. Anger"

23 décembre 2004, par SUICIDAL TENDENCIES [retour au début des forums]

Tu n’as pas tord pour st*anger mais load et reload son magnifique quand on entend FUEL ou LOW MAN’S LYRIC ou encore KING NOTKING de METALLICA j’ai tous aimer en partant de seek and distroye en passant pas the unforgiven, nothing else matters ou encore frantic ou st*anger...
mais RELOAD reste un des meilleur album !!!!!!!!!!

(J’AI ETE VOIR METALLICA A WERCHTER EN 2003 ET 2004, ILS ONT TOUS CASSER !)

[Répondre à ce message]

    > Metallica : "St. Anger"

    4 septembre 2006, par N [retour au début des forums]


    Re-Load un des meilleurs albums de Metallica ? Oui pourquoi pas. "Ride the Lightening", "Masters of Puppets" et le "Black Album" seraient moins bon que Re-Load ?

    [Répondre à ce message]

> St. Anger

29 octobre 2003, par Lars [retour au début des forums]

Lars Urlrich ne semble pas s’être remis de son combat contre Napster. Sa batterie, si riche et complexe d’habitude, semble effacée et saccadée.

Pour info, ce CD a reçu la note lamentable de 0.8 sur le remarquable site rock US Pitchforkmedia.

C’est tout ce qu’il mérite.

Je ne sais plus où je l’ai mis et je m’en contrefous, ça t’éTonne ?

[Répondre à ce message]

> St. Anger

28 octobre 2003, par fellouche [retour au début des forums]

Voila une analyse a laquelle j adhere, et je ne suis pas seul. Preuve que Metallica decoit plus qu il ne surprend, et devrait s arreter pour ne pas abime l image de leurs ouvres passees.

[Répondre à ce message]

> St. Anger

22 septembre 2003, par Dahyo [retour au début des forums]

Cet album m’a aussi complètement dérouté... Je n’écoute que les albums avant Load. Pourtant, je dois avouer que Metallica berce la plupart de mes trajets en voiture depuis une dizaine d’années !!

[Répondre à ce message]

> St. Anger

28 août 2003, par heristoff [retour au début des forums]

J’adhère complètement à cette analyse. St Anger est un album complèxe dont il est difficile de se faire une opinion. Une chose me "choque" particulièrement, c’est le manque de mélodie de cet album car de Kill Em All à Reload, une certaine ligne mélodique était le fil conducteur de ces albums. Elle à complètement disparue sur St Anger. J’irai même jusqu’a dire que des galettes comme South of Heaven ou Seasons in the Abyss de Slayer sont plus mélodiques !!!
Reste à voir ce que les morceaux vont donner lors des concerts Indoor de l’année prochaine.

[Répondre à ce message]