Pop-Rock.com



Metallica : "Death magnetic"
Même pas morts !

dimanche 26 octobre 2008, par Vincent Ouslati

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Motörhead : "Inferno"
Kreator : "Hordes of chaos"
Ahab : "The divinity of oceans"
Heaven & Hell : "Live Radio City Music Hall"
Rhapsody Of Fire : "Triumph or agony"
Gojira : "The way of all flesh"
Lunatica : "New Shores"
KoRn : "See you on the other side"
Lofofora : "Les choses qui nous dérangent"
Ancient Rites : "Dim Carcosa"


Il est des chroniques dont on sait par avance que, quoi qu’on puisse déblatérer, vous aurez droit à un panel d’extrémistes enragés qui souhaiteront vous pendre avec votre gros intestin, dans le cas où vous ne respecteriez pas à la lettre leur vérité biblique. Si vous êtes suicidaires, vous pouvez prendre le risque de dézinguer avec violence et vulgarité le petit chouchou de ces êtres sauvages, dont vous souillez l’honneur et l’orgueil avec tant de mauvaise foi. Et si vous voulez de la bonne polémique bien grasse, du conflit de chronicards violent avec insultes, jets de pierres et destruction de claviers avec les dents, je pourrai vous dire que Death magnetic est la pire daube faisandée qu’on n’ait jamais osé vendre à ces moutons de fans monocellulaires.

Et... je suis bien déçu de ne pouvoir offrir mon petit corps malingre à vos supplices pervers pour cette fois. Rangez vos cailloux et remettez votre protège-dents. Metallica, après tant d’années fort décevantes est presque parvenu à retrouver le niveau qui était le sien il y a de cela... dix-huit ans, les Die Hard Fans diront plutôt vingt ans. Car Metallica a trompé son peuple une première fois avec Fade to black, un groupe de thrash qui fait de la power ballade, faut oser, y a pas intérêt à ce qu’ils virent tapette les Four Horsemen ! Ensuite, vint le Black album, sacrilège, c’est du heavy-metal, avec des morceaux tout mous et gentillets, c’est même pas rapide, à mort les Met’s ! Lars, t’es un vendu ! Et puis ils font des clips, alors que les clips c’est que pour les esclaves du capitalisme commercial, jusqu’ou iront-ils dans la compromission ? Plus loin encore avec la paire de galettes de pseudo rock métal Load/Reload, c’est plus de la trahison, c’est de l’hérésie, pire encore, ils se sont coupés les tifs, rhaaa ! Et voila qu’ils font du symphonique maintenant, le doute n’est plus permis, Metallica a viré sa cutie, Metallica est perdu ! Partout sur la planète se dressent alors de gigantesques bûchers à l’attention des ces faux prophètes, alimentés par les preuves discographiques de la trahison.

Cherchant je ne sais quelle rédemption, St. Anger revint à du matos plus brut, mais trop brut, et pas de jolis soli de guitare de Kirk, et c’est long, très long, c’est lourd sur l’estomac. Au grand dam de la communauté du métal flamboyant, on décida par un vote à bibine levée d’enterrer au plus profond d’une mine du Nord Pas de Calais ce qui fut l’idole de tout un peuple. On les a enterrés. Mais du fond du trou, les Met’s nous ont fait un gros doigt d’honneur en cette année 2008, du cercueil émanent de nouveaux des ondes, ça vit là-dedans bon sang ! Non, on n’est pas morts, et d’ailleurs pour vous le prouver, on va vous mettre un uppercut dans les gencives, on le nomme That was just your life ! Ces battements de coeur en préambule, ces guitares angoissantes, puis Lars qui, martial, ouvre le bal, l’inquiétude nous quitte, ce titre est un massacre ! Bordel de foutrederche... James a retrouvé sa voix de cowboy bien burné, Lars cogne, Metallica nous refait du Metallica, et c’est bon, oh que c’est bon, passé la surprise, on verse une larme d’émotion (oui un métalleux a aussi un cœur, voire une âme !). Kirk se fait plaisir, bridé qu’il était sur St. Anger, il nous offre ici le meilleur solo de l’album, j’y reviendrai plus tard.

The end of the line, Broken, beat & scarred, les pépères se sont visiblement bien réécoutés leur triplette à succès des années 80, mais on décèle aussi quelques touches de leur discographie plus controversée, les "expériences" Load/Reload et St. Anger, à quelques moments de l’album, on en sent la présence, discrète, mais évidente. La production de Rick Rubin me semble aussi parfaitement convenir, j’ai lu que certains la trouvaient insupportable, notamment durant une écoute au casque. ça me rappelle le (grand) débat à la sortie de ...And Justice for all. Pas mon impression, au casque ou non, ça passe très bien.

De St. Anger, on sent surtout l’influence au niveau de... la longueur, les Met’s n’ont visiblement pas compris qu’un bon titre ne nécessite pas dix fois les mêmes plans de guitares sur huit minutes pour exprimer toute son essence. Si vous êtes du genre peu patient, ça va vite vous gonfler. Si vous êtes masochiste, vous direz que plus c’est long, plus c’est bon. je me sens parfois un peu masochiste. Arrive le single The day that never comes, sorte de pot-pourri de tout ce qu’a fait Metallica dans les vingt dernières années. Décevant à la première écoute, il devient bien sympathique dans le contexte de l’album, calmant un peu le jeu après trois bourre-pifs. Dans ce titre, on peut retrouver du Fade to black, du Unforgiven II, du Garage Inc., du And Justice for all, un chouïa de Master of puppets et peut-être même un soupçon de Kill’em all.

Passée la minute nostalgie, retour à de la grosse cavalcade avec All nightmare long, un des meilleurs morceaux avec That was just your life. Le plus convaincant de nos quadras reste James Hetfield, qui, tout au long de ce Death magnetic est impressionnant de justesse, c’est pas encore Rob Halford, mais il donne une réelle profondeur aux morceaux, et les textes sont très bons. Lars a semble t’il retrouvé lui aussi une certaine pêche, même si les vieux diront que c’est plus comme avant et que tout fout le camp. Robert Trujillo, lui il... il est où au fait Bob ? Depuis que Cliff Burton est sorti d’un bus par la fenêtre fermée, Metallica a toujours mis en sourdine ses bassistes, Death magnetic ne déroge pas à la règle. Trujillo est à peine audible la majeure partie de l’album. Là ou l’on sent que Bob a mis sa grosse patte, c’est dans un certain groove, groove que l’on retrouvait dans Suicidal Tendencies, dont il était l’un des membres et compositeurs. Sur ce point, on peut affirmer que la venue de Trujillo n’est pas seulement décorative. Je reviens alors sur Kirk, le petit Kirk qui, vexé de ne pouvoir démontrer tout son talent sur St. Anger, s’est proprement déchainé sur ce nouveau disque. Le gros point noir, c’est que ça vire parfois (souvent ?) au grand n’importe quoi, le solo de Broken, beat & scarred en est un des pires exemples, une avalanche de notes brouillonnes, qui colle aussi d’une certaine manière au côté plus old-School que Metallica voulait donner à son dernier-né. Ca n’en reste pas moins très inférieur à ce que l’on attend de Hammet qui n’offre pas une prestation des plus poussées.

Dans les morceaux qui ont la patate mais pas géniaux, il y a Cyanide, trop bourrin par endroits et surtout trop long, mais on entend Trujillo pour une fois, au moins dans l’intro... The Judas kiss est un peu trop alambiqué et complexe pour être honnête, même si c’est rempli de bonnes idées. Et The Unforgiven III alors ? Déjà, quelle idée d’appeler ce titre de la sorte... Metallica tend la batte pour se faire démolir, mais vous aurez certainement noté que Lars et sa bande n’en ont rien à foutre de votre avis et font ce qu’ils veulent. Ce troisième acte est certainement meilleur que le II et moins bon que le I, le démarrage au piano est original, le final et James qui se met à hurler "forgive meeee !!!" produit son petit effet, ça fonctionne bien, j’adhère mais j’adore pas. On notera l’instrumental Suicide & redemption, long et complexe comme il se doit. Il faudrait que je me réécoute Orion ou The call of Ktulu pour évaluer si c’est de la même trempe, mais sans vouloir à tout prix chercher la petite bête, ça passe bien. Trois parties, la première tout en gros riffs pesants, survient le break très mélodique central fort réussi, qui sert de préambule au troisième acte, nettement plus rapide qui aurait toute sa place sur un Ride the lightning.

My apocalypse a la lourde tâche de clotûrer l’album, dommage que ce soit assez moyen niveau chant, avec un peu de Kill’em all croisé avec du St. Anger pas très convaincant. Mais on ne pourra pas en tout cas dire que c’est mou du genou, ça arrache la moquette, mais pas en finesse. Lars Ulrich disait que, sans les conflits internes durant la préparation de St. Anger, on aurait eu droit à un Death magnetic à la place du concert de casserolles éprouvant de 2003. Même si on n’est pas au niveau de Master Of puppets, faut pas rêver, Metallica a démontré qu’il avait encore de bonnes claques à nous servir. On attend le prochain pain dans la tronche avec impatience. Les Four Horsemen nous refont plaisir, c’est toujours ça de pris.



Répondre à cet article

Vincent Ouslati





Il y a 33 contribution(s) au forum.

Metallica : "Death magnetic"
(1/9) 1er novembre 2008, par Louis St-Jo
Metallica : "Death magnetic"
(2/9) 31 octobre 2008, par metalvengel
Metallica : "Death magnetic"
(3/9) 31 octobre 2008, par Embedded With Metallica
Metallica : "Death magnetic"
(4/9) 30 octobre 2008, par Rico
Metallica : "Death magnetic"
(5/9) 27 octobre 2008, par Tiens...
Metallica : "Death magnetic"
(6/9) 27 octobre 2008
Metallica "Death magnetic"
(7/9) 26 octobre 2008, par raccourci
Metallica "Death magnetic"
(8/9) 26 octobre 2008, par Marc Lenglet
Metallica "Death magnetic"
(9/9) 26 octobre 2008, par Rodrigo




Metallica : "Death magnetic"

1er novembre 2008, par Louis St-Jo [retour au début des forums]
http://asteline.be/magazine/index.p...

Rien à redire à cette chronique, dont l’avis est assez similaire au mien dans le magazine Asteline* . Si ce n’est que je trouvais "St. Anger" franchement pas mal aussi (même si difficile d’accès et horrible à écouter d’une traite). Et le précédent et symphonique "S&M" parvenait à me faire apprécier des morceaux de "Load" et "Reload", si si.

* vous pouvez lire ma chronique en cliquant sur le lien ci-joint.

[Répondre à ce message]

Metallica : "Death magnetic"

31 octobre 2008, par metalvengel [retour au début des forums]

tu n’as vraiment pas compris ce qu’est metallica,trouves moi où est marqué que metallica c’est juste du trash et qu’ils n’ont pas le droit de faire autre chose.C’est sur il y a des groupes qui se contentent de faire la mème chose depuis X années c’est d’un facile alors que metallica non ils font ce qu’ils ont envi de faire pas ce que tels où tels critiques veulent qu’ils fassent, tu te permets de critiquer une musique que tu ne comprends mème pas, un conseil change de métier.

[Répondre à ce message]

    Metallica : "Death magnetic"

    31 octobre 2008, par Vehau [retour au début des forums]


    Pardon, cher ami, mais il me semble que le monsieur a plutôt bien apprécié l’album...
    Il donne juste son avis, tout comme toi tu peux le faire, juste en-dessous, comme nous tous.

    Il est tout de même très loin de casser l’album, son avis est nuancé, je trouve cela plutôt intelligent.
    Une chronique totalement positive ou négative, ça me filerait pas mal de doutes quant à l’honnêteté du mec non ?

    [Répondre à ce message]

      Metallica : "Death magnetic"

      1er novembre 2008, par metalvengel [retour au début des forums]


      "je pourrai vous dire que Death magnetic est la pire daube faisandée qu’on n’ait jamais osé vendre
      à ces moutons de fans monocellulaires".
      les monocélulaires l’e............. !!!!!!!!!

      [Répondre à ce message]

        Metallica : "Death magnetic"

        1er novembre 2008 [retour au début des forums]


        oui en + critiquer le nouveau AC /DC que tout le monde est ok pour dire que c’est le meilleur depuis longtemps, faut etre a la masse ou sourd.....

        [Répondre à ce message]

        Metallica : "Death magnetic"

        1er novembre 2008, par Bonzovodka [retour au début des forums]


        Le fan monocellulaire ferait mieux de lire la suite de la chronique...

        [Répondre à ce message]

          Metallica : "Death magnetic"

          1er novembre 2008, par metalvengel [retour au début des forums]


          la critique de l’album ok c’est sont avis, mais c’est la critique sur la carrière de metallica qui me met hors de moi voilà qu’il reste dans son style de musique et qu’il ne critique pas ce qu’il ne connais pas !!!!!!!!!!!

          [Répondre à ce message]

            Metallica : "Death magnetic"

            1er novembre 2008 [retour au début des forums]


            @ metalmongol : bactérie des intestins, dépourvue donc de tout noyau, contente-toi oui du texte en gras !

            [Répondre à ce message]

              Metallica : "Death magnetic"

              2 novembre 2008 [retour au début des forums]


              les mongols ce sont plutot les chroniqueurs de ce site, lire les chroniques de Yû sur The Cure, The Verve ou Carla Sarkozy, ca c’est de l’argumentation ! bravo les gars vous etes les mickael vendetta des chroniques musicales, c’est nous les plus beaux et vous de la merde, c ça ?

              [Répondre à ce message]

                Metallica : "Death magnetic"

                2 novembre 2008, par Vehau [retour au début des forums]


                La chronique de The Verve, c’est pas de Yû, ce serait plutôt un hommage ;-)

                [Répondre à ce message]

                  Metallica : "Death magnetic"

                  4 novembre 2008 [retour au début des forums]


                  la 1ere chronique du dernier The Verve etait de Yû, je ne sais pas pourquoi ils en ont refait une autre tellement elle etait bien argumentée......

                  [Répondre à ce message]

                Metallica : "Death magnetic"

                4 novembre 2008 [retour au début des forums]


                @ metelmengol (l’autre staphylocoque doré de chez doré) : pour « e...( ...) » faut une queue, au moins une même si vous êtes deux. Or pas de noyau pas de différenciation cellulaire. Pas de bras pas de chocolat si tu préfères. Évolue, prends ton temps, et reviens nous dire autrement ton accord avec la chronique.

                [Répondre à ce message]

Metallica : "Death magnetic"

31 octobre 2008, par Embedded With Metallica [retour au début des forums]

Critique burnée et cousue main. La partie track by track est habile et s’imposait. Yes jeune reporter : tranquille les couilles à l’air même pas peur et fier comme sa race cet album !

[Répondre à ce message]

Metallica : "Death magnetic"

30 octobre 2008, par Rico [retour au début des forums]

Hi kids
Après avoir omis par compassion l’écoute des derniers albums, je rempile en achetant le dernier Metallicrad, dont on me chante par ci par là les louanges. Je ne dirais pas que c’est mauvais, mais on s’ennuie quand même bien ferme. Après un premier titre interminnnaaable, la suite est très inégale, entre speed assez bien maitrisé et rythmique lourdaude dont le groupe a bien du mal à se débarrasser. Un coup de chapeau quand même à Jamz qui, malgré son syndrome de sevrage permanent, parvient à être en place pour un nouvel album. Chapeau l’artiste. Kirk doit encore bosser son métronome et lacher un peu sa wahwah. Et Lars, bon dieu, Lars, nous connaissons depuis toujours ta frustration d’être derrière des futs ingrats, te cachant des groupies, mais please, laisse l’ingé son te baisser un peu sur les albums, tu nous feras du bien. La basse reste bien sur, transparente, fidèle au groupe ; dommage le cromagnon derrière l’instrument a l’air motivé en concert. Bref, à l’image d’un mégadeth exsangue, les four horsemen font du trot sur un ane mais reconnaissons à cet album quelques qualités. Elles m’ont permises de me rendre à l’évidence : on se lasse aussi de Metallica.

[Répondre à ce message]

Metallica : "Death magnetic"

27 octobre 2008, par Tiens... [retour au début des forums]

Je trouve ce dernier Metallica affeux, sans âme et inaudible, et j’apprécie le dernier Cure. Suis-je incompatible à pop-rock.com ?

[Répondre à ce message]

Metallica : "Death magnetic"

27 octobre 2008 [retour au début des forums]

Article decevant pour un groupe qui,cette fois ne l’est pas et pour lequel marc lenglet aurait su développer quelque chose de bien meilleur (sans problême)

[Répondre à ce message]

Metallica "Death magnetic"

26 octobre 2008, par raccourci [retour au début des forums]

La chronique aurait pu être écrite comme suit :
"Metallica fait du Metallica, cet album est donc une vraie putain de merde".

Il est vraiment à chier cet album pour nazes et motards du dimanche.

Mes meilleures salutations.

[Répondre à ce message]

Metallica "Death magnetic"

26 octobre 2008, par Marc Lenglet [retour au début des forums]

Bravo pour la chronique, je n’aurais pas dit mieux ! Effectivement, si on le décortique en profondeur, Death Magnetic n’atteint peut-être pas tout à fait les grandes heures des années 80. Mais assister à une telle résurrection de la part d’une formation sur laquelle on n’aurait plus parié un kopeck confère à cet album une envergure qu’il ne possède peut-être pas tout à fait. Suis aussi très bon public avec Metallica, je l’avoue... ;-)

[Répondre à ce message]

    Metallica "Death magnetic"

    26 octobre 2008, par vehau [retour au début des forums]


    Depuis sa sortie, je suis incapable de le lâcher ce Death Magnetic, et cela faisait très longtemps que j’attendais ça !!
    Je serai donc tenté de ne lui trouver que des qualités, à ce nouvel opus, tant la surprise était grande de retrouver un Metallica conquérant et sur de lui. Des qualités évidentes, mais si on laisse tomber un peu la pression, ce n’est tout de même pas parfait...

    Allez, pfouah, on s’en fout, Metallica refait du Metallica, et ça fait du bien !

    [Répondre à ce message]

    Metallica "Death magnetic"

    27 octobre 2008, par Geoffroy Bodart [retour au début des forums]


    J’aime énormément Metallica, mais ne suis pas forcément aussi bon public que toi ;-)
    J’ai trouvé cet album très bon dans l’ensemble, mais il y a un pas que je ne franchirai pas pour le qualifier de chef-d’oeuvre. Par rapport à ce qu’ils nous servent depuis quelques années, cet album est effectivement incroyable, mais par rapport à ce qu’ils faisaient il y a vingt ans, il est "juste" pas mal. On est d’accord : c’est déjà un exploit en soi...

    [Répondre à ce message]

Metallica "Death magnetic"

26 octobre 2008, par Rodrigo [retour au début des forums]

Cette chronique explique assez bien les sentiments mitigés du dernier Metallica. Bien sur, on est tous contents que Metallica refasse du Metallica, mais tout n’est pas parfait sur cet album. Certains titres sont parfois un peu long et peu originaux. Mais bon, on va pas trop se plaindre, cet album tient la route c’est sur ! Ils ont bien fait de virer ce connard de Bob Rock qui à complètement torpillé leur son. Rick Rubin est quand même bien meilleur. C’est le producteur (entre autre) de Slayer et cela s’entend. Ecoutez "All Nightmare Long", l’intro sonne comme du Slayer de la meilleure époque.
Pour moi, ce n’est donc pas un Grand Cru, mais pas non plus de la piquette, c’est un bon Metallica. Et c’est une performance quand on sait les problèmes internes qu’ils ont connu ces dernières années. Vous avez dit miraculés ?

[Répondre à ce message]