Pop-Rock.com


Le flop du mois
Megadeth : "Endgame"
Vous aviez raison, c’est de la merde...

dimanche 11 octobre 2009, par Vincent Ouslati

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Slayer : "Christ illusion"
Blaze Bayley : "The Man who would not die"
Hammerfall : "No sacrifice, no victory"
Pelican : "What we all come to need"
W.A.S.P. : "Unholy terror"
Isis : "In the absence of truth"
Marduk : "Rom 5:12"
Kamelot : "Epica"
Ahab : "The divinity of oceans"
Adagio : "Archangels in black"


Megadeth, au delà de toutes les stupidités de son géniteur, m’a en fait rarement déçu. Même dans le courant des sombres années 90 et ses skeuds noyés dans la glu, je trouvais ça encore nettement moins vulgaire que Metallica jouant à Load/Reload. Retour à quelque chose de plus cru en cette décennie, mais finalement bien en dessous du Golden Age. Et Dave annonce en 2009 la parution de son meilleur album depuis... 1990 ? Il nous fait le coup à chaque fois certes. Mais si réellement le grand Megadeth était de nouveau là, avec des soli d’enfer et des partitions improbables humainement parlant. J’en mouillais le calbut’ d’avance (z’avez du le noter dans une certaine brève, bande de voyeurs). Puis bon...

Puis bon, passés les deux ou trois bons gros missiles que décoche Dave ici ou là, le reste sent méchamment la refourgue. Un peu embrumé par un single (Headcrusher, j’y reviens) d’une brutalité jouissive qui me rappelait avec excitation la violence de Killing is my business..., j’ai eu beau mettre dans la balance toute ma légendaire mauvaise foi, elle ne pèse pas lourd face aux charognes en pack de six que contient Endgame.

Il suffit de prendre au hasard 44 Minutes ou Bodies, nazes, basiques, lentes, chiantes, comparable à de la chute de studio de Youthanasia ou de, aaargh, Risk ! pour constater la sévérité du plantage. Cet échec douloureux que je vous dépeint, ce n’est pourtant pas faute de bonne volonté de la part de Megadeth, que nenni. Disons que les compères ne tiennent pas la distance, quelques rares tueries pour dire qu’on peut jouer plus fort que Metallica au mieux de sa forme, puis cassage de gueule trois marches plus tard dans les travers d’un thrash un peu honteux d’exister encore en 2009.

Alors oui j’en espérais de grandes choses, une sorte de Rust in peace avec la rage de So far, so good... so what ! ou quelque chose de similaire. D’accord je plaçais la barre haut, mais boudiou, Headcrusher ou même 1.340 sentaient si fort la poudre qu’ils ne pouvaient être que les premières tentacules d’un véritable monstre... Qui a muté en sale peluche mitée.

Dave a beau jeu de nous mettre en guest le petit Chris Broderick, énième nouveau second gratteux. A la musique inepte, le Chris ne peut y faire grand-chose, mis à part la jouer correctement. C’est rageant, je suis bonne pâte merde, j’espère toujours mieux, toujours le grand revers dans la tronche qui va me faire regretter mes mauvaises pensées de jadis. Le rouquin ne pouvait me donner un message aussi clair en guise de single et me poser un lapin juste derrière.

Mais il l’a fait le connard, il m’en a fait reluquer de la speederie sauvage, tout ça pour au final me faire un petit tour de deux minutes sous la douche, sans une once de sentiments, sans une once de passion. je dois le reconnaitre devant l’assemblée depuis longtemps convaincue, Mustaine a viré impuissant grave, et malgré quelques beaux restes (Headcrusher, 1,340, et pas beaucoup plus franchement...) c’est plus cette vieille rouquine qui va me faire connaitre un orgasme. Va falloir que j’aille tapiner sur le trottoir d’en face maintenant.



Répondre à cet article

Vincent Ouslati





Il y a 3 contribution(s) au forum.

Megadeth : "Endgame"
(1/3) 16 novembre 2015
Megadeth : "Endgame"
(2/3) 29 octobre 2009, par samolice
Megadeth : "Endgame"
(3/3) 12 octobre 2009, par Rico




Megadeth : "Endgame"

16 novembre 2015 [retour au début des forums]

This band has never failed to impress their fans with their wonderful songs. - Green Water Technologies

[Répondre à ce message]

Megadeth : "Endgame"

29 octobre 2009, par samolice [retour au début des forums]

Ah j’ai compris, c’est une blague ! Non c’était pas une blague ? Bon ben alors je sais plus quoi dire devant une telle mauvaise foie...

Merci Dave pour cet album, moi, je me régale depuis un mois !

[Répondre à ce message]

Megadeth : "Endgame"

12 octobre 2009, par Rico [retour au début des forums]

Ach, kolossal cataztroph ? Non, quand même pas. Je dirais que megadeth est sur une pente ascendante. Mais tellement lente que Dave aura 76 ans avant de nous livrer un album potable de bout en bout. Moins de break parlé foireux, plus de nervosité, quelques solis majestueux. On notera même une effraction Thérionesque sur l’un des morceaux, inattendu. Le rouquin s’est quand même sorti un peu le bras du plâtre. 6/10.

[Répondre à ce message]