Pop-Rock.com



Machine Head : "Through the ashes of empires"
L’Empire contre attaque

mercredi 10 décembre 2003, par Rodrigo Sanchez

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Velvet Revolver : "Contraband"
Queensrÿche : "American soldier"
Heaven & Hell : "The Devil you know"
Ozzy Osbourne : "Black rain"
Mayhem : "Chimera"
Type O Negative : "Life is killing me"
Biohazard : "Uncivilization"
Queensrÿche : "Operation : Mindcrime II"
Cradle Of Filth : "Damnation and a day"
Mastodon : "Crack the skye"


Machine Head nous devait une revanche. Le groupe s’était planté avec Supercharger, l’album était passé presque inaperçu car il avait eu la mauvaise idée de sortir un mois après les tragiques événements du 11 septembre 2001. Album de qualité moyenne, ventes médiocres, désaffection du public, nos quatre ouvriers métallurgiques d’Oakland étaient dans une impasse.

Je ne vais pas y aller par 4 chemins. Cet album est une véritable tuerie, un modèle de sauvagerie musicale comme rarement il m’a été donné d’en entendre. La plupart des albums de Metal que j’ai entendus cette année ont été d’une platitude désespérante. Au mieux de leur forme, Anthrax et Iron Maiden ont à peine réussi à me sortir de l’indifférence lymphatique dans laquelle m’ont laissé la majorité des productions Heavy. Je commençais à me dire que ne prendrais aucune claque cette année... Heureusement, Machine Head a déboulé et j’ai ramassé l’Exocet en plein dans la tronche !

Pourquoi une telle suite de propos dithyrambiques ? Parce que, tout simplement, Machine Head a réuni et a surtout bien dosé les ingrédients qui font qu’un album est fabuleux au lieu d’être tout simplement bon.

La production est impeccable. L’incontournable Colin Richardson (Funeral For A Friend, Fear Factory, Anathema) était aux manettes pour le mixage. Le son qui se dégage est un peu plus « aéré » que sur les albums précédents, nettement plus doux que sur Supercharger ou The Burning Red. Il est aussi est beaucoup moins hardcore qu’auparavant et privilégie un certain groove et de belles envolées mélodiques.

Rares sont les formations Metal qui arrivent à m’émouvoir. Rob Flynn apporte grâce à son chant une touche d’émotion complètement nouvelle pour Machine Head. Le bougre alterne des passages hyper agressifs et d’autres mélodiques, presque sentimentaux. La musique de Machine Head en prend une autre dimension. On a l’impression d’être transporté dans un autre monde et on a par moments franchement envie que la chanson ne s’arrête pas ! Ca en devient même frustrant car on a l’impression que le groupe se retient et qu’il pourrait encore aller beaucoup plus loin dans ce registre.

Les compositions sont en béton armé. "Imperium" introduit l’album par un passage en arpèges qui laisse place ensuite à un mur de guitare genre Grande Muraille de Chine ! On se rend déjà compte d’une chose, ça va décoiffer ! La deuxième partie de la chanson semble complètement indépendante de la première, le tempo s’accélère et le morceau se termine en boulet de canon. Clairement le ton est donné, pas de quartier ! Les albums de thrash ont tendance à me gaver à la longue car ils ne laissent aucune place à la mélodie et au groove. C’est tout le contraire ici, Left Unfinished et Elegy permettent vraiment à Flynn d’extérioriser ses sentiments. All Falls Down est le morceau qui illustre le mieux la nouvelle direction que semble vouloir prendre Machine Head, les prouesses vocales du chanteur sont hallucinantes tant on sent qu’il repousse très loin les limites de sa voix. Cette véritable boucherie sonore se termine par une power balade, loin des clichés I love you baby, et qui semble être un véritable cri de désespoir du groupe.

Machine Head vient de réaliser son meilleur album depuis Burn My Eyes. Le registre est différent car le groupe délaisse ses origines hardcore pour un style plus abordable (bien que tout soit relatif car ils ne font pas encore du Hard FM, loin de là). Il est à espérer que Machine Head va persévérer dans cette voie et que leur prochaine production sera dans la continuité de cette galette car franchement, ils ont mis le doigt sur quelque chose de bien.

Cet album est bien au-dessus de tout ce qui se fait actuellement en Metal. De plus, pour les avoir vus live récemment, je peux vous dire que Machine Head dégomme n’importe quel groupe de Heavy sur scène et feraient passer Slayer pour des joueurs de cornet à piston ! Ils sont mes numéros 1 pour cette année 2003.



Répondre à cet article

Rodrigo Sanchez





Il y a 2 contribution(s) au forum.

dropshippingwatch
(1/2) 5 avril 2010, par Administrator
> Through The Ashes Of Empires
(2/2) 7 janvier 2004, par Soum




dropshippingwatch

5 avril 2010, par Administrator [retour au début des forums]

Breguet Ref.1775 Power Reserve Automatic Movement Rose Gold Case with Rose Dial
Breguet Grande Complication Tourbillon Automatic Movement Rose Gold Case with White Dial-Black Roman Markers and Black Leather Strap
Breguet Grande Complication 5317 Automatic Movement Silver Case with Grey Dial-Roman Markers and Black Leather Strap
Breguet Classique Tourbillon Chronograph Automatic Movement Rose Gold Case with White Dial-Roman Markers and Black Leather Strap
Breguet Classique Tourbillon Automatic with White Dial
Breguet Classique Tourbillon Automatic with Black Dial
Breguet Classique La Tradition 7027 Automatic Rose Gold Case with Rose Gold Dial-Leather Strap
Breguet Classique La Tradition 7027 Automatic Rose Gold Case with Rose Gold Dial-Brown Leather Strap
Breguet Classique La Tradition 7027 Automatic with White Dial
Breguet Classique Chronograph Manual Winding with White Dial
Breguet Classique Chronograph Manual Winding with Black Dial
Breguet Classique Automatic with white Dial
Breguet Classique Automatic with white Dial
Breguet Classique Automatic with Beige Dial
Breguet Breguet Classique Tourbillon Chronograph Automatic Movement Black Rome Marking with Rose Gold Case and Dial-Brown Leather Strap
Breguet Automatic Movement Rose Gold Case with Black Dial and Black Roman Markers-Black Leather Strap
Breguet Classique Automatic Movement with White Dial and Black Leather Strap
Breguet Classique Arandes complications Toubillon Rose Gold Bezel with Black Leather Strap
Breguet Classic Ref 3198 Working Flyback Function with Full Rose Gold Case-White Dial
Breguet Classic Ref 3198 Working Flyback Function with Full Rose Gold Case-Golden Dial
Breguet 2184 Perpetual Calendar Automatic Moonphase with White Dial
Breguet Classique Automatique 5920 Automatic with White Dial
Breguet Classique Mondphase 3130 Working Power Reserve Moonphase with Black Dial
Breguet Classique Automatic White Dial
Breguet Aeronavale Type XX Chronograph Swiss Valjoux 7750 Movement AR Coating-Full Rose Gold
Breguet Ref.1775 Chronograph Lemania Movement Rose Gold Case with White Dial
Breguet Classique Tourbillon Automatic with White Dial
Breguet Grande Complication Tourbillon Automatic with White Dial
Breguet Classique Calendar 3330 Automatic with White Dial
Breguet Classique Chronograph Manual Winding with White Dial
Breguet Ref.5317 Tourbillon Chronograph Automatic Rose Gold Case with White Dial
Breguet Classique Automatic with White Dial
Breguet 3200 Classique Manual Winding Gold Case with White Dial
Breguet Classique Tourbillon Automatic with White Dial

[Répondre à ce message]

> Through The Ashes Of Empires

7 janvier 2004, par Soum [retour au début des forums]

j’ai pas écouté l’album encore cependant je veux bien te croire car tu n’es pas le premier à le dire !!

ah oui une chose Hellalive le montre tres bien !! rien qu’a l’entendre, on est transporté, et cela est sur c’est l’un des meilleur live que j’ai écouté :)

[Répondre à ce message]