Pop-Rock.com


Le Flop du mois de décembre
Ill Ninõ : "One nation underground"
Caramba ! Que mierda !

mercredi 30 novembre 2005, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Heaven & Hell : "Live Radio City Music Hall"
Ancient Rites : "Dim Carcosa"
King Diamond : "Give me your soul... please"
W.A.S.P. : "Dominator"
W.A.S.P. : "Babylon"
Stratovarius : "Stratovarius"
Napalm Death : "Time waits for no slave"
Yngwie Malmsteen’s Rising Force : "Perpetual flame"
Pantera : "Reinventing Hell - The Best Of Pantera"
Anorexia Nervosa : "Redemption process"


Groupe américain dont tous les membres proviennent de pays d’Amérique latine, Ill Ninõ est l’un des innombrables représentants de ce neo-metal dont on ne finit pas de reporter l’enterrement. J’avais relativement bien accueilli le premier album de ces latinos excités en son temps. Il faut dire qu’à l’époque, il y avait une telle prolifération de ces soi-disant groupes de metal, tous plus bidons les uns que les autres, qu’on pouvait se montrer réceptif dès lors que l’un d’entre eux injectait dans sa fade mixture quelques éléments un peu plus colorés, en l’occurrence quelques accents hispanisants dans le cas qui nous occupe ici. Le deuxième album avait ramené Ill Ninõ à sa juste envergure, celle d’une formation de suiveurs qui tentaient plus que maladroitement de récupérer à leur profit les gimmick en vogue du moment.

Deux années supplémentaires se sont écoulées, on en a encore un peu plus soupé qu’avant du neo-metal mal fagoté de la fin des années 90. Et ça ne risque pas de s’arranger avec ce pénible One nation underground dont on ne peut qu’espérer qu’il sera leur dernière tentative de sauter dans le train du succès. On repère quasi instinctivement les titres plus mélodiques (All I ask for, What you deserve,...) qui pourront faire office de single-vitrine à l’album, tant ces morceaux sont formatés dans cette optique. Ca se laisse écouter, bien entendu, mais il faudrait vraiment être sur une île déserte en n’ayant emporté que cet unique album pour les écouter plus de deux ou trois fois. Et encore, mieux vaut peut-être affronter les requins, dans ce cas de figure. Le pire reste encore Christian Machado, qui y pousse sa voix très loin, très haut. Enfin, autant qu’il le peut, car il donne plutôt l’impression de pratiquer du saut à l’élastique vocal sans élastique. On peut reprocher beaucoup de choses à Chester Bennington et à son ersatz de groupe, mais force est de lui reconnaître des capacités vocales de haute volée, d’un strict point de vue technique. Ici, l’imitation fait franchement pâle figure. Et les morceaux en eux-mêmes ne se payent même pas le luxe d’être supérieurs à ceux de Linkin Park (ce qui veut tout dire...)

Viennent alors les titres plus agressifs. Ceux qui semblent corroborer les déclarations du groupe, comme quoi Ill Ninõ allait renouer avec un esprit plus heavy. This is war, Corazon of mine, pour n’en citer que quelques-unes, sont effectivement des pistes rapides, fébriles et pleines de vraie fausse hargne. Elles font rapidement songer aux titres les plus "délicats" de Slipknot. Et ce bon vieux Machado, en disciple appliqué de ses aînés, grogne, feule et crache tant qu’il peut des paroles pleines de poncifs à destination de l’ado révolté moyen. Malheureusement, sans la rauque puissance de Corey Taylor, il n’y a absolument aucun risque que ça décolle.

Maintenant qu’on a bien tiré sur l’ambulance, passons à ce qui pourrait me faire cesser d’expédier ce torrent de fiel sur One nation underground : l’atmosphère sud-américaine. Mais même là, il n’y a vraiment pas de quoi pavoiser. Ici, on note quelques minuscules touches de guitare espagnole, là, quelques percussions tribales, et c’est tout ! Ces ajouts sont purement ornementaux et ne comptent pratiquement pour rien dans la construction des morceaux ou dans l’ambiance qui s’en dégage. Soulfly, même s’il n’a pas toujours été très inspiré, avait au moins le mérite de mener des expériences relativement poussées dans ce domaine. Mine de rien, ces insignifiants éléments et le chant espagnol de certains titres confèrent pourtant un microscopique cachet à Ill Ninó, et arrive à ce que l’on ne parvienne pas à considérer cette formation comme totalement identique à des parangons de médiocrité comme Dry Kill Logic ou P.O.D.. Voilà, je viens de vous exposer l’unique - et faible - argument qui m’a fait hésiter deux secondes à plonger One nation underground dans ce Tartare qu’est le flop du mois.

La messe est dite : Ill Ninõ, qui porte décidément bien son nom, restera définitivement un petit groupe de neo metal sans panache, qui tente laborieusement de conjuguer quête calculée du succès et hommage à leurs origines. Et on ne saurait leur en vouloir : tout le monde essaie de gagner sa part de rêve américain, après tout.

Le pire vient peut-être de leur absence totale d’audace par rapport aux carcans du neo metal. Les plans guitare, la rythmique, le type de chant... toutes ces choses suintent la naphtaline et le déjà-vu. Voilà bien une tendance du metal qui est devenue obsolète avant même d’atteindre sa maturité. Quand on essaie de recycler quelque chose qui était déjà médiocre à la base, il ne reste plus grand chose à espérer. One nation underground est un album qui essaie tout ce qui peut marcher et ne concrétise rien. Ca s’appelle comment, ça, déjà ? Ah oui, de l’arnaque.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 20 contribution(s) au forum.

Ill Ninõ : "One nation underground"
(1/10) 27 octobre 2008
Ill Ninõ : "One nation underground"
(2/10) 17 août 2007, par Une trèèèès grande fan
Ill Ninõ : "One nation underground"
(3/10) 6 juillet 2007
Ill Ninõ : "One nation underground"
(4/10) 21 juin 2007, par riderbmx84
Ill Ninõ : "One nation underground"
(5/10) 2 juin 2007
Ill Ninõ : "One nation underground"
(6/10) 27 février 2007
Ill Ninõ : "One nation underground"
(7/10) 9 octobre 2006, par cgsiffi
Ill Ninõ : "One nation underground"
(8/10) 22 août 2006, par fan of ill niño forever
Ill Ninõ : "One nation underground"
(9/10) 13 décembre 2005, par Jonathan
Ill Ninõ : "One nation underground"
(10/10) 30 novembre 2005, par Red Cloud




Ill Ninõ : "One nation underground"

27 octobre 2008 [retour au début des forums]

Marc Lenglet, tu as payé qui pour chroniquer sur ce site ?
Si certains titres sont qualibré radio, le reste n’a rien à voir et l’ambiance sud americaine est bel et bien là.
On pourrait discuter des heures, mais hélas la musique ne semble pas être ton truc.
D’ailleurs peut être as tu enfin envoyer des cv pour rnb mag depuis le temps (une piètre culture musicale comme la tienne suffit pour rentrer la bas) ?

D’ailleurs, voir les autres avis me rassurent : t’es bel et bien à côté de la plaque...

[Répondre à ce message]

Ill Ninõ : "One nation underground"

17 août 2007, par Une trèèèès grande fan [retour au début des forums]

Je ne suis pas du tout daccord avec l’article ! Pour moi c’est le meilleur album, j’adore cet album tout comme les autres et de lire ça ça m’enerve ! Comment peut-on comparer Ill nino à Linkin Park ???? Enfin chaqun pense ce qu’il veut sa c’est sur mais faut pas abuser...

[Répondre à ce message]

Ill Ninõ : "One nation underground"

6 juillet 2007 [retour au début des forums]

Nettoye-toi les oreilles et réécoute attentivement le cd guignol et tu veras ce que fait Ill Nino tu ne le trouveras nulle part ailleurs.
Bonne écoute !

[Répondre à ce message]

Ill Ninõ : "One nation underground"

21 juin 2007, par riderbmx84 [retour au début des forums]

enculer c’est toi le bidon dans tout sa aller retourne regarder lorie connard !

[Répondre à ce message]

Ill Ninõ : "One nation underground"

2 juin 2007 [retour au début des forums]

vieux trou du cul de merde meme en petant christian machado fait lda meilleure musique que toi
paumé va !

[Répondre à ce message]

Ill Ninõ : "One nation underground"

27 février 2007 [retour au début des forums]

tout le monde fait de son mieu et si sa te plait pas t’écoute pas

[Répondre à ce message]

Ill Ninõ : "One nation underground"

9 octobre 2006, par cgsiffi [retour au début des forums]

Perso je pense qu’on ne devrait par écrire une chronique sur un sujet qu’on aime pas... T’aime pas le Neo c’est clair, tu auras forcément du négatif à dire, donc tu n’es pas objectif... Fais des chroniques sur un style qui te plaît où pour lequel tu ne te braques pas. C’est juste un conseil, ça évite de te faire tirer les oreilles avec juste raison.

[Répondre à ce message]

Ill Ninõ : "One nation underground"

22 août 2006, par fan of ill niño forever [retour au début des forums]

Cher Marc, tu devrais apprendre à connaître LA musique avant de te permettre de critiquer un groupe tel qu’ill niño. Mais ce qui me fait le plus rire dans ton article, c’est que tu oses en plus critiquer Cristian Machado et que tu tentes à le représenter tant bien que mal (bah oui, l’espoir fait vivre comme on dit !) comme un plagiat d’autres chanteurs, qui ne sait maîtriser sa voix. Oh cher Marc, tu pourras et tu pourras SEULEMENT te permettre de le critiquer quand tu auras atteint son niveau vocal et que tu arriveras à écrire des chansons d’une qualité au moins égales que celle écrites par Cristian Machado (ce qui n’arrivera jamais evidemment !). Tu n’as dû jamais les voir en concert je suppose... enfin, c’est pas étonnant, surtout quand on se permet de critiquer un groupe sur lequel on ne sait rien du tout et qu’on s’attarde à ne leur faire que des reproches au lieu de bien tendre l’oreille et d’écouter les magnifiques mélodies qu’ils nous offrent. Je ne vais pas écrire tout un roman, mais je veux seulement faire passer ce message : quand on ne sait pas apprécier la musique, on ne fait pas de chroniques d’albums pour un site !
A bon entendeur !!
@ + !!

[Répondre à ce message]

    Ill Ninõ : "One nation underground"

    22 août 2006, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Qu’en savez-vous au juste ? je me tape les albums d’Ill nino depuis leurs débuts, alors ne vous inquietez pas : je sais tout ce qu’il y a savoir sur leur jeune existence. Et je vais même être un peu plus explicite en vous expliquant que je me fous de faire mieux que Christian Machado vu qu’on ne travaille pas dans le même registre, que la musique c’est son métier, que la chronique n’est pas le mien, et que je ne vois pas pourquoi je devrais me persuader d’aimer ce petit machin neo-chose alors qu’il y a un pelletée d’excellents albums de metal qui m’attendent sur le côté. Maintenant, si vous pouviez me donner un nom de groupe que vous n’aimez pas (ou même un film, je ne suis pas difficile) afin que je puisse jouer avec vous au "Tu n’y connais rien à ..."

    [Répondre à ce message]

Ill Ninõ : "One nation underground"

13 décembre 2005, par Jonathan [retour au début des forums]

Bonjour, bonsoir .. Je passe juste pour passer un petit message pour un peu faire redescendre à son niveau un certain Marc Lenglet ..

Déjà, tu ( je me permets de te tutoyer, tu m’excuseras .. ) dis que les Ill Nino font du néo .. Faux. Renseigne toi ^^ Neo = Nouveau, la musique d’Ill Nino n’a rien de nouveau ^^

Ensuite, est-ce que pour toi, un groupe qui remplit un Zenith est un groupe qui n’a pas encore connu le succès ?

Et enfin, si cet album sera de la merde quand, ben .. quand les Japonais mangeront du moules-frites chez eux :) Musicalement, il est très bon. Loin de la merde dont tu parles ..

Sincèrement .. Penses-y à deux (même trois, soyons fous ^^ ) fois avant de dire QUE C’EST DE LA MERDE, car ton article est peut-être bien foutu, mais sur quoi te bases-tu pour écrire cela ? .. Des Preuveq Marc .. Des preuves ..

Bye.

Jonathan

[Répondre à ce message]

    Ill Ninõ : "One nation underground"

    13 décembre 2005, par Jonathan [retour au début des forums]


    Vous m’excuserez pour la faute au quatrième paragraphe ...

    ==> Cet album sera de la merde quand les Chinois mangeront ... etc.

    [Répondre à ce message]

    Ill Ninõ : "One nation underground"

    13 décembre 2005, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Neo = la manière dont on a grossièrement appelé tout la fusion de rap et de metal initié par KoRn à partir du milieu des années 90, faute d’avoir une meilleure idée. Que ça date d’il y a 10 ans ou 3 jours n’a guère d’importance, c’est aussi fourre-tout que le terme "heavy metal".

    Qu’Ill Nino remplisse le zénith, le stade de France où la salle paroissiale de Bleury-sur-Brée n’a strictement aucun intérêt. Ou plutôt le fait qu’ils aient ou non du succès n’a strictement aucune importance. S’ils vendent, tant mieux : ils ne mourront pas de faim au moins. Mais ça ne change rien au fait d’aimer ou de ne pas aimer cet album.

    Musicalement, c’est très bon Yngwie Malmsteen aussi, et c’est chiant comme la pluie. Le fait qu’ils maîtrisent leurs instruments n’a pas non plus beaucoup d’impact sur le produit fini.

    Enfin, question qui résume à elle seule tout le reste, sur quoi je me base ? Simplement sur ce que j’ai ressenti à l’écoute de cet album, ce qui est un peu le principe même de toute chronique. Ici, ce n’est ni une revue de presse, ni un sondage sur "ce que les Français pensent d’Ill Ninõ". Il s’agit de mon avis dans toute sa dimension égocentrique, point. Et les termes de "preuve" ne fait pas bon ménage avec une opinion sur quelque chose d’aussi subjectif que de la musique ou de l’art en général.

    [Répondre à ce message]

    Ill Ninõ : "One nation underground"

    24 juillet 2006, par Ofidrius [retour au début des forums]


    Jonathan, tu m’excuseras, mais le terme néo n’est pas employé pour qualifier une éventuelle originalité dans la musique d’Ill Nino, mais pour rattacher ce groupe au mouvement Néo-Metal, initié au début des années 90 par Korn, Deftones et Limp Bizkit.

    Mais moi ce que me gène le plus c’est ça :

    "Sincèrement .. Penses-y à deux (même trois, soyons fous ^^ ) fois avant de dire QUE C’EST DE LA MERDE, car ton article est peut-être bien foutu, mais sur quoi te bases-tu pour écrire cela ? .. Des Preuveq Marc .. Des preuves .."

    Comprends bien une chose : cet article est une chronique d’album, c’est-à-dire un compte-rendu des impressions qui ont été celles de l’auteur à l’écoute dudit album. C’est donc par définition totalement subjectif, c’est le principe de la chroniqe d’album. Après tu as tes propres goûts et opinions, mais de par la subjectivité du truc, le gars qui l’a écrit n’a pas à se justifier comme tu le demandes.

    [Répondre à ce message]

Ill Ninõ : "One nation underground"

30 novembre 2005, par Red Cloud [retour au début des forums]

C’est du néo-métal,il ne faut pas s’attendre à quelque chose de trenscendant : de la grosse rythmique mâtinée d’une dose plus ou moins élevée de rap, quelques vociférations, avec des mecs en bermudas bondissant comme des pois sauteurs. Ok, il y a bien System of a Down pour relever le niveau.

Bon, peut-être que simplement je n’aime pas les jeunes (djeunz ?), le Black Metal m’enmerde aussi au plus haut point !

[Répondre à ce message]

    Ill Ninõ : "One nation underground"

    30 novembre 2005, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    C’est justement ce que je reproche à ce courant dans son ensemble : une absence totale d’originalité, d’audace, d’évasion. Tout semble dans le même ton, tous les groupes font leur possible pour se pomper les uns les autres, il n’y a rien qui sorte véritablement du lot. Dans le Black metal, dans le death, dans le trash, dans le heavy européen, il y a une meute de lampistes sans originalité et quelques étoiles au dessus du lot. Dans le neo-metal, il n’y a rien qui surnage. Comme tu le dis, heureusement qu’il y a System of a down pour relever le niveau, mais peut encore réellement les considérer comme du neo-metal, avec tout ce que cela sous-entend de fade et aseptisé ? Le pire, c’est que ce courant semble porter la poisse : les groupes d’un autre style, qui ont frayé un temps avec le neo metal (Machine Head, Soulfly, Fear Factory,...) n’ont réussi qu’à accoucher de leurs plus mauvais albums durant cette période.

    [Répondre à ce message]

      Ill Ninõ : "One nation underground"

      30 novembre 2005 [retour au début des forums]


      Celà dit, si je critique le néo, ces dernières années, je n’ai rien vu venir de très enthousiasmant. Si je m’en tiens au métal, mes derniers coups de coeurs sont des groupes comme Angra, Symphony X ou Nightwish. Tout celà ne date pas d’hier.

      Il y a bien aussi dans un style un peu différent Tool, Pain of salvation, Opeth (mais la voix death, beurk, comme il le chante lui-même), mais il manque toujours le petit truc magique qui fait que j’accroche réellement.

      Alors j’attends désespérémént le Messie...qui ne sera sûrement pas néo.

      [Répondre à ce message]

        Ill Ninõ : "One nation underground"

        1er décembre 2005, par Geoffroy Bodart [retour au début des forums]


        Si je peux te donner un conseil : tourne-toi vers les Spiritual Beggars. Même si ce n’est pas le messie tant attendu, leur dernier album, Demons, est un de mes coups de coeur de cette année. Mais c’est plus orienté vers le stoner que vers le metal pur et dur et le branlage de manche. Un son surpuissant qui sent bon les années 70, des explosions hard complètement jouissives, une petite touche psyché et une voix, nondidjû cette voix...

        [Répondre à ce message]

          Ill Ninõ : "One nation underground"

          1er décembre 2005, par Red Cloud [retour au début des forums]


          Je pense que je vais suivre ton conseil. Ca fait un petit temps déjà que, d’après les quelques morceaux que j’ai entendu, je me dis que le groupe se détache du lot parmis les stoners:gros riffs, voix chaude et solos inspirés.

          [Répondre à ce message]

    Ill Ninõ : "One nation underground"

    30 novembre 2005 [retour au début des forums]


    Oui, je sais, le Black c’est pas vraiment neuf (Mayhem, Bathory...). Malheureusement, on voit actuellement surgir un nombre incroyable de leurs maudits rejetons.

    [Répondre à ce message]