Pop-Rock.com



Gronibard : "Satanic Tuning Club"
Blague de cul

dimanche 5 septembre 2004, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Gojira : "The way of all flesh"
Skeptical Minds : "Rent to kill"
Sonata Arctica : "The days of grays"
Biohazard : "Means to an end"
Bullet For My Valentine : "Scream aim fire"
Eths : "Tératologie"
Static-X : "Cult of Static"
Therion : "Secret of the runes"
Molly Hatchet : "Warriors of the rainbow bridge"
Pelican : "What we all come to need"


Dans le fameux bestiaire monstrueux publié voici quelques mois, on nous avait reproché à plus d’une reprise de nous montrer sévères avec Gronibard, groupe de grind-core français bourré d’explicit content comme on les aime. Rien n’est plus faux. Parce que les Gronibard, on peut les trouver idiots, minables, inconsistants, mais c’est difficile de ne pas les aimer.

Satanic Tuning Club : rien que le titre de ce nouveau maxi est imbécile. Quitte à faire n’importe quoi, le groupe s’est dit que le tuning était une idée décalée qui en valait une autre. Pour le reste : des intros débiles et hilarantes, tirées du film Massacre au godemiché, des morceaux de 1 minute 30 en moyenne, de la brutalité bestiale ou au contraire, de légers accords crétins, des grondements inaudibles ou de petites voix de fausset et des textes qui, mis bout à bout, tiendraient sur un post-it. Des textes que l’on pourrait d’ailleurs synthétiser par « dans ton cul », « salope », « foutre » et « merde ». Il y a aussi de l’Unplugged là-dessus, concernant notamment la célèbre March of the Gronibard en version presque sentencieuse, ainsi que Va faire la vaisselle !, popularisée par la brillante interprétation du chanteur Godemichel lors des éliminatoires de La nouvelle star. Il y a même une reprise/massacre/foutage de gueule de David Guetta, finement détournée en David Gay Tha !

Gronibard réussit le tour de force d’être à la fois totalement inutile et profondément indispensable. Le même phénomène existe pour les jeux vidéo. De nos jours, on élabore de véritables productions hollywoodiennes luxueuses, précises, réalistes, haletantes... et il se fait que finalement, on prend davantage son pied en jouant aux petits programmes qu’on reçoit par mail. Car qu’est ce qui fait le plus rire, en fin de compte : sauver l’univers à bord d’un vaisseau modélisé à l’aide de véritables schémas de l’US Air Force, ou diriger un yéti armé d’une batte et tabasser des pingouins ? Ecouter des metalleux à la technique divine qui balancent leurs anathèmes guerriers éculés, ou bien un tas de sagouins bloqués au stade bite-nichons-couilles qui jouent comme des dératés dans un boucan très réjouissant ?

Parce qu’on se marre à l’écoute de Gronibard, c’est indéniable, et que se marrer en écoutant du metal, ça n’arrive pas souvent. Après tout, ces spécimens de foire se sont produits à la fête du Cassoulet avec Corbier en personne, ce qui témoigne d’un sacré sens du second degré. Aux dernières nouvelles, ils envisageraient de sortir un peu de leur carcan anal ; reste à voir ce que ça donnera. En attendant, Satanic Tuning Club est un gag, un gag de mauvais goût même pour beaucoup ; mais un groupe qui prouve que pour jouer du grind-core, il ne faut pas nécessairement parler de dissection et d’intestins massacrés (même si physiologiquement, on n’en est pas bien loin) et rien que pour ça, ça vaut le coup de s’y intéresser un minimum.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 11 contribution(s) au forum.

> Gronibard : "Satanic Tuning Club"
(1/6) 15 mai 2005, par Flo
> Gronibard : "Satanic Tuning Club"
(2/6) 2 mars 2005, par fafioso
> Gronibard : "Satanic Tuning Club"
(3/6) 23 décembre 2004, par Albatard/Gronibard
> Gronibard : "Satanic Tuning Club"
(4/6) 20 octobre 2004, par BxCx
> Gronibard : "Satanic Tuning Club"
(5/6) 7 septembre 2004, par Uncle Luke
> Gronibard : "Satanic Tuning Club"
(6/6) 5 septembre 2004, par cedric




> Gronibard : "Satanic Tuning Club"

15 mai 2005, par Flo [retour au début des forums]

Tiens moi aussi j’ai passé pas mal de temps sur le yeti qui éclate le malheureux pingouin.Il ne manquait plus que Gronibar en bande son.
Comme le monde est petit !

[Répondre à ce message]

> Gronibard : "Satanic Tuning Club"

2 mars 2005, par fafioso [retour au début des forums]

gronibard ca déchire c’est trop fort et c’est a fond d’la déconne fo pas prendre ca au 1er donc je dis vive le cassoulet vive corbier et vive gronibard.
Un admirateur
Zoltan

[Répondre à ce message]

> Gronibard : "Satanic Tuning Club"

23 décembre 2004, par Albatard/Gronibard [retour au début des forums]

En tant que membre (?) de Gronibard, je voulais juste dire que j’avais rien compris à l’article sur nous/mortician(je sais, je ne répond pas dans le bon sujet) , mais ce retrouver dans le même article qu’Eros Necropsique c’est la classe ultime...bref, merci !

[Répondre à ce message]

> Gronibard : "Satanic Tuning Club"

20 octobre 2004, par BxCx [retour au début des forums]

zizi panpan caca !!!! ma teub est un arroisoir servant a eteindre les chatte en feux ! je vous chie dessu pisse al araie j evous encule et je vous aime nan la ya trop d’emotion j’en ejacule de joie !!!
PS : je kiffe les gronibard( le groupe et ceux des meufs)

[Répondre à ce message]

> Gronibard : "Satanic Tuning Club"

7 septembre 2004, par Uncle Luke [retour au début des forums]

Personnellement, je ne t’ai jamais trouvé dur avec eux. Au contraire, ce que tu as dit sur eux dans le bestiaire monstrueux étais franchement indulgent, voire bienveillant, à leur égard. A tel point que je me demandais pourquoi tu les avais mis dans la décharge.

Non, le seul truc que je t’ai (gentiment) reproché, c’était la comparaison avec Blink, mais tu t’es expliqué dessus. Je maintiens toutefois que, même si je comprends pourquoi tu l’as faite, il valait mieux que tu utilises quelqu’un d’autre pour une comparaison... comme Plastic Bertrand ou Francky Vincent.

[Répondre à ce message]

> Gronibard : "Satanic Tuning Club"

5 septembre 2004, par cedric [retour au début des forums]

quel dommage que gronibard soit introuvable ici !! je sens que je vais en rever cette nuit.. depuis que jai ecoute leur titre mythique "je te dechire l’anus" ou un truc du genre...
je vais te ramener quelques camions dalbums mexicains a dissequer dans tes rubriques, vois tu la terre ici est fertile en artistes incompris et talentueux...

a bientot

[Répondre à ce message]

    > Gronibard : "Satanic Tuning Club"

    6 septembre 2004, par Jérôme  [retour au début des forums]


    Exact. Il y a notamment le duo d’electro industrielle guerrière Hocico qui pèche très fort ! Les paroles, en espagnol et en anglais, ne sont pas si éloignées que ça de l’univers de Gronibard. Je pense à une chanson du dernier album qui raconte de manière assez crue un viol sordide. Le point de vue est celui du violeur. Pour le reste, il est beaucoup question des bidonvilles, de la violence et de la pauvreté à Mexico. C’est morbide et malsain à souhait. A conseiller également, Dulce Liquido, le side-project bien sexe d’un de ses membres.

    [Répondre à ce message]

      > Gronibard : "Satanic Tuning Club"

      13 décembre 2004, par mehdi [retour au début des forums]


      moi et mes potes on t’emmerde toi et tes satanics.

      [Répondre à ce message]

        > Gronibard : "Satanic Tuning Club"

        14 juin 2005, par goblin [retour au début des forums]


        j’aimerai te toucher le bou des tétons avec du fil barbe-lait,te coincer les couilles dans un étau puis, te planter délicatement un clou rouillé dans ton glan (avec une massette). pour tes copins je leur réserve une petite torture pirate qui conciste a : couper le tour de l’anus, le clouer sur une planche solidement attaché et immoler la victime au bord de la mer pour quelle se vide de ses tripes et se remplise d’eau sallée (c’est moi qui tiendrai la planche). si cela est bien fait il y a la clef une jolie course d’environ 10m

        [Répondre à ce message]