Pop-Rock.com



Grip Inc. : "Incorporated"
Envers et contre tout !

jeudi 15 avril 2004, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Devin Townsend Project : "Addicted"
Brides of Destruction : "Runaway Brides"
Cannibal Corpse : "Evisceration Plague"
Hardcore Superstar : "Hardcore Superstar"
Neurosis : "Given to the rising"
Ultra Vomit : "Kebabized at birth"
Guilt Machine : "On this perfect day"
Gwar : "Beyond Hell"
Biohazard : "Uncivilization"
Pelican : "What we all come to need"


Grip Inc. fut fondé en 1995 par un Dave Lombardo alors lassé de jouer dans Slayer. Il fut rapidement rejoint par Waldemar Sorychta à la guitare, producteur de nombreux albums parmi les plus fameux du metal européen, et par le chanteur punk anglais Gus Chambers. Après une absence de 5 ans, le groupe nous offre son quatrième album, plus enragé que jamais.

Grip Inc. a toujours été un groupe intransigeant, en lutte perpétuelle contre l’ordre établi et fustigeant sans pitié une actualité qui donne, il est vrai, à désespérer de la nature humaine. Ce goût pour la rébellion et cette intégrité morale se retrouvent autant dans les textes revendicatifs et très critiques de Chambers, que dans la technique brutale et virtuose de Sorychta et Lombardo. Des caractéristiques qui ne risquent pas de s’arranger sur cet Incorporated. Il faut savoir que Sorychta a été récemment expulsé comme un chien hors des Etats-Unis pour une sombre histoire de permis de séjour périmé il y a plusieurs années. Inutile de vous dire que le groupe n’en est que plus décidé à faire parler la poudre. Corruption, égoïsme, dérives religieuses et politiques fascisantes en prennent donc particulièrement pour leur grade dans ce nouvel album.

Incoporated est le parfait exemple de ce que 3 artistes exceptionnels au maximum de leurs capacités sont capables de proposer une fois mis dans des conditions optimales. Entre la rythmique de Dave Lombardo, extraordinairement changeante de pistes en pistes, les riffs létaux de Sorychta, et le chant de Gus Chambers, proche de la perfection, on ne sait pas vraiment où donner de la tête. Loin d’être une simple copie de Slayer, le groupe alterne morceaux typés heavy et trash metal foudroyant, chant murmuré et cris de guerre imposants. Intéressant moyen d’adoucir la tempête sonore, de nombreux instruments classiques ont été inclus au sein des pièces de l’album, de la guitare espagnole d’Enemy mind au violoncelle - d’Eicca Toppinen (Apocalyptica) - sur un Built to resist à l’intensité formidable. A l’écoute, on comprend très vite que Grip Inc. est un groupe qui ne se sent absolument aucune obligation de contenter sa fan-base, préférant suivre ses humeurs, ses principes et ses envies d’expérimentation.

Sans pitié, pessimiste et néanmoins prêt au combat, Grip Inc. vient d’accoucher de son meilleur album à ce jour, et d’une des meilleures productions metallique depuis le début de cette année. Une rafale d’énergie pure, puissante, virulente et variée qui ne pourra que convaincre les amateurs de metal de tous bords, et qui flanque un bon coup de pied dans la fourmilière de tous ces groupes qui voudraient nous faire croire que la révolte est une affaire de fringues et de piercings. En espérant que les prochaines livraisons ne mettront pas 5 ans à nous arriver...



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 2 contribution(s) au forum.

Grip Inc. : "Incorporated"
(1/2) 29 septembre 2016
> Grip Inc. : "Incorporated"
(2/2) 18 août 2004




Grip Inc. : "Incorporated"

29 septembre 2016 [retour au début des forums]

The band has proven to the world what they are capable of when it comes to creating wonderful music. - Gary McClure

[Répondre à ce message]

> Grip Inc. : "Incorporated"

18 août 2004 [retour au début des forums]

Oui, c bien vrai tout cela.
Et il y a même des arpèjes de guitare. Mais on a l’impression que Sorychta, bien qu’excellent, prend tous ses solos dans la même tonalité. Une musique d’une grande conviction.

[Répondre à ce message]