Pop-Rock.com



Children Of Bodom : "Are you dead yet ?"
Les enfants sont fatigués

dimanche 27 novembre 2005, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Orphaned Land : "Mabool : The story of the three sons of seven"
Samael : "Reign of light"
Gwar : "Beyond Hell"
Nile : "Those whom the gods detest"
Dimmu Borgir : "In sorte diaboli"
Mayhem : "Ordo ad chao"
Hail of Bullets : "Of frost and war"
Rammstein : "Reise, Reise"
Evanescence : "The open door"
Fear Factory : "Archetype"


Chez les Laiho, le metal, c’est une affaire de famille. Pendant que le petit frère tient la barre d’Apocalyptica et que madame, Kim Goss, assure l’égalité des genres aux commandes de Sinergy, Alexi Laiho a réussi à faire de son Children Of Bodom une des sensations finlandaises les plus incandescentes au monde. En variant quelque peu sa formule de départ, Laiho peine ici à convaincre de la prééminence de son groupe sur la scène extrême mondiale.

Là où les précédents albums se signalaient par une débauche de soli et de prouesses techniques que même un amateur de metal old school pouvait finir par trouver envahissants, Are you dead yet ? est plus ramassé, plus brut, moins démonstratif que ses glorieux prédécesseurs. Un choix intéressant, qui ne parvient cependant pas à provoquer le même sentiment d’excitation que jadis. Des titres les plus époumonés (Living dead beat) aux plus plombés (Punch me I bleed), les éléments les plus voisins du black-metal semblent avoir été mis au placard pour une approche plus heavy, plus bouillonnante et, pour tout dire, plus convenue.

L’album est également plutôt court (à peine 37 minutes), mais concision n’est pas pêché mortel. Du moins quand ces 37 minutes sont judicieusement utilisées. Et ici, ce n’est pas tout à fait le cas. Tout devrait pourtant concorder pour que Are you dead yet ? soit une excellente cuvée. Et pourtant, on est un peu déçu face à cette avalanche de brutalité guerrière un peu trop lisse aux arêtes, trop cartésienne pour être réellement sauvage, trop prévisible pour susciter le frisson.

Les musiciens, avec ou sans le co-guitarite Alexander Kuoppala, sont comme toujours impressionnants de maîtrise ; les refrains, toujours en béton armé, mais dans le cas présent, ça ne suffit pas tout à fait à transformer Are you dead yet ? en un achat indispensable. On n’est pas particulièrement ébahi par la performance présente de ce groupe qu’on commence à connaître un peu trop bien. Mais force est de reconnaître qu’au niveau virulence du ton, hurlements vengeurs et riffs taillés à la disqueuse, on en a pour son argent. Sympathique donc, mais comme beaucoup de groupes extrêmes cette année, Children Of Bodom donne l’impression d’avoir livré son présent travail sans se fouler plus que ça.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 2 contribution(s) au forum.

Children Of Bodom : "Are you dead yet ?"
(1/1) 19 mars 2006, par Fyona




Children Of Bodom : "Are you dead yet ?"

19 mars 2006, par Fyona [retour au début des forums]
CoB

Je suis assez d’accord avec le titre : Les enfants sont fatigués. Un CD assez pauvre en fin de compte et bien moin bon que les précédents. Alexi prend la grosse tête aussi. ^^

[Répondre à ce message]