Pop-Rock.com



Ayreon : "01011001"
Casting de rêves

mardi 13 mai 2008, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Moonspell : "Memorial"
Mass Hysteria : "Failles"
Sinergy : "Suicide by my side"
Genghis Tron : "Board up the house"
Devin Townsend : "Ziltoid the omniscient"
King Diamond : "Give me your soul... please"
Waltari : "Below Zero"
Vanden Plas : "Beyond daylight"
Watcha : "Phenix"
Ankla : "Steep trails"


Ayreon, projet principal d’Arjen Anthony Lucassen, en est déjà à son septième volet, et il semble que l’hyperactif Hollandais n’ait pas encore déployé la totalité de ses idées et de ses étonnantes capacités de composition. Par son concept, 01011001 se place dans la continuité des épopées mystico-spatiales des œuvres précédentes, et dévoile comment l’humanité, artificiellement créée par des entités extraterrestres ayant rompu tout lien avec leur passé et leurs fondements naturels, se condamne inévitablement à commettre les mêmes erreurs. Un concept que d’aucun jugeront ridicule mais qui est développé avec une telle précision et une telle profondeur qu’il trouvera sans problèmes un écho, autant chez les amateurs de SF que chez les introspectifs qui se torturent les méninges pour trouver une signification à toute chose.

Alors que nombre de projets de cette envergure voient les ambitions de leur créateur s’écraser sur le mur de leurs capacités réelles, Ayreon n’est pas le moins du monde concerné par cette état de fait. Le contenu de ce septième album ne se contente en effet pas d’aligner les pièces de trois minutes trente chrono sur lesquelles le maître d’œuvre invite un de ses potes à chanter à sa place. Ayreon ne joue clairement pas dans la même catégorie qu’Avantasia ! Au contraire, Lucassen ne s’épanouit que dans les compositions raffinées d’une dizaine de minutes sur lesquelles cinq ou six vocalistes différents se partagent la vedette dans une harmonie et une cohérence extraordinaire. Et pas n’importe quels vocalistes, attention ! Anneke Van Giersbergen (The Gathering), Daniel Gilderlöwe (Pain of Salvation), Tom Englund (Evergrey), Floor Jansen (After Forever), Jorn Lande (Masterplan) et Hansi Kürsch (Blind Guardian) réunis avec brio sur un seul morceau, pouvez-vous imaginer une seule seconde l’impact psychologique d’un tel choc chez un fan moyen de progressif ? Et encore ne parle-t-on là que des plus renommés ! Efficace dans le management des Ressources Humaines, Ayreon se singularise également par la brillance de ses compositions. Si 01011001 présente une architecture complexe, les morceaux ne virent jamais au vagabondage stérile : la puissance et la réussite des refrains valent largement ceux de n’importe quel groupe de metal avide de toucher le plus grand nombre. Sans rien renier de sa richesse, Ayreon réussit donc le coup de force de proposer une musique très accessible, toutes proportions gardées évidemment ! Même les choix artistiques les plus improbables, comme ces nappes de synthé clinquant qui n’auraient pas dépareillé dans un groupe de neo-prog de la fin des années 80, se marient merveilleusement bien aux sonorités et à la construction parfois moderne des morceaux.

Inutile de tergiverser plus longtemps : ce septième album d’Ayreon est une chef-d’œuvre grandiose mais qui, par sa démesure et sa parfaite maîtrise des règles du genre, se destine aux fans de metal progressif et exclusivement à eux.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 9 contribution(s) au forum.

lo siento si using bz37r
(1/4) 19 avril 2009, par Peksraluale
Ayreon : "01011001"
(2/4) 15 mai 2008
Ayreon : "01011001"
(3/4) 13 mai 2008, par Lapin
Ayreon : "01011001"
(4/4) 13 mai 2008, par MsieurDams




lo siento si using bz37r

19 avril 2009, par Peksraluale [retour au début des forums]

Best orgasem girls video free and hermaphrodites photos samples like cum in my wifes pantys and movies sample live etc. See big cock gallerys with download webcam nudist such as holland porn websites gils showing pussy and more.

[Répondre à ce message]

Ayreon : "01011001"

15 mai 2008 [retour au début des forums]

Monsieur Lenglet, je suis à la fois un amateur de SF et un introspectif torturé, que dois-je faire ? (pitié ne me répondez pas d’acheter ce disque)
. Sinon j’apprécie vraiment votre manière d’écrire, mais j’aime aussi beaucoup Mr Bodart.

[Répondre à ce message]

    Ayreon : "01011001"

    15 mai 2008, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Ne pas vous poser des questions. Couper les ponts avec l’humanité. Vous installer dans votre canapé avec une pile de bouquins, de CD, de films, de jeux vidéo et un numéro de livraison de pizzas à domicile. Ca devrait aller.

    [Répondre à ce message]

      Ayreon : "01011001"

      16 mai 2008 [retour au début des forums]


      Merci de votre réponse, mais le problème étant que la société m’oblige à devoir travailler car que je ne puis subvenir à mes besoins seul, j’eus préféré naître fils de bourgeois, mais le sort en a décidé autrement malheuresement. Toutes ces déconvenues, mes rêves d’enfant brisés, et ma tête qui tombe de son socle de rêve sont une invitation à descendre aux enfers par l’entrée des novices offrir mon âme à vous savez qui.

      [Répondre à ce message]

Ayreon : "01011001"

13 mai 2008, par Lapin [retour au début des forums]

The Human Equation était pour moi Masterpiece... des chansons comme Loser, Betrayal Pain ou Confrontation ont tourné en boucle pendant quelques mois ! les premières écoutes de 01011001 ont donc été assez difficiles. Mais après une dizaine d’écoute, le résultat est énorme. Je ne peux pas encore affirmer que le préfère aux autres concept album mais il y a de fortes chances qu’il égal T.H.E.... C’est vraiment un tout bon album, et encore plus après de nombreuses écoutes.

PS : les pistes synthé sont toujours aussi grandioses.

[Répondre à ce message]

Ayreon : "01011001"

13 mai 2008, par MsieurDams [retour au début des forums]

J’ai découvert Ayreon par cet album. Puis comme le résultat (concept album, plein de voix que je ne connaissais guère) m’a bien plu, je suis remonté dans la discographie pour tomber sur de plus grosses pépites. Si vous en avez l’occasion, écoutez The Human Equation, The Universal Migrator, Into The Electric Castle pour finir sur l’album fondateur The Final Experiment. Tous ces albums sont dits "conceptuels" et de nombreuses notions les relient les uns aux autres.
Je n’irai pas jusqu’à détailler ces relations, j’en aurais pour un bon moment à tout expliquer (et pas forcément très clairement). Toujours est-il que cet album est détaille une exogénèse : l’histoire d’une race alienne, vivant sur la planète Y (01011001 en binaire d’où le titre de l’album), qui, par sa conquête du savoir et son désir de vie éternelle, s’est coupée de ses émotions. Elle cherche donc à les recréer en "semant" leur ADN sur des planètes habitables, créant la race humaine et causant la disparition des dinosaures. Ces aliens influent les humains, leur suggèrent les progrès scientifiques, mais précipitent leur perte, en une empyrose guerrière en 2085... Tout un programme. Lisez les paroles et surtout écoutez les autres albums, beacoup de choses s’éclairent, à posteriori...

[Répondre à ce message]

    Ayreon : "01011001"

    14 mai 2008, par vehau [retour au début des forums]


    Je ne connais pas l’album et ne donnerai pas d’avis sur le contenu musical. Cependant, l’histoire qui y est racontée est très proche des thèses farfelues de Ron Hubbard, fondateur de la Scientologie.

    En gros, Des Aliens massacrés sur une lointaine planète auraient vu leurs âmes dispersées dans l’univers et ont fini par trouver refuge dans le corps de nos ancêtres Cro-Magnon, leur inculquant ainsi le savoir nécessaire à leur évolution (oui, des gens type Tom Cruise croient à ça visiblement...). Si l’on y voit de la pure science-fiction, je n’y vois aucun mal, je note juste une similitude amusante, je vais tout de même chercher à me procurer cet album. Mais Tom Cruise devrait adorer...

    [Répondre à ce message]