Pop-Rock.com



AC/DC : "Black ice"
Hard-rock surgelé...

samedi 25 octobre 2008, par Vincent Ouslati

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Insomnium : "Across the dark"
Murderdolls : "Beyond the valley of the Murderdolls"
Septic Flesh : "Communion"
The Answer : "Everyday demons"
Mass Hysteria : "Failles"
Deftones : "Saturday night wrist"
Dream Theater : "Train of thought"
Orphaned Land : "Mabool : The story of the three sons of seven"
Mötley Crüe : "New Tatoo"
Apocalyptica : "Apocalyptica"


Cette année, personnellement, j’attendais surtout le nouveau Metallica... Lorsque j’appris qu’AC/DC était non seulement encore vivant mais qu’en plus une nouvelle galette appelée Black ice allait poindre le bout de sa casquette, ce fut une sacrée surprise, Stiff upper lip date tout de même de l’an 2000, huit ans c’est long, surtout pour des types qui dépassent allègrement le demi-siècle de vie sur Terre.

AC/DC a toujours été assez inégal au niveau qualité, un album très bon, un moyen, un excellent, un banal, peu de bouses cependant. Stiff upper lip était à classer dans la catégorie des très bons albums, dynamiques, pêchus, qui vous collaient la banane sur la tronche et vous faisait pogotter sur votre matelas au grand dam de vos voisins grabataires de l’étage inférieur. Un album dans la veine énergique des Highway to Hell et Back in black en somme, rien de moins, une belle cuvée.

Black ice alors. Premier point, le titre, ça sentirait pas la référence à un certain monument de 1980 tout ça ? Mais il faut l’assumer une telle référence, il faut être à la hauteur, et malheureusement c’est un peu foiré... Déjà quinze titres, pour un groupe lambda, c’est beaucoup, mais pour AC/DC, c’est beaucoup trop. Angus & Co ne font pas du prog et n’ont jamais eu la volonté de faire dans l’innovation, on sent de prime abord qu’il va y avoir du remplissage, donc des titres pas foncièrement mauvais mais qui vont faire doublons. Brian Johnson a toujours cette voix de docker croisé avec un canard qui m’a personnellement toujours plu, je ne comprends pas que d’aucuns en soient encore à vilipender le Gallois,. « Johnson, c’est pas comme Bon Scott d’abord », certes, merci pour l’info, mais c’était lui ou plus de AC/DC après 1980, faudrait savoir ce que vous voulez. Pour ma part, Brian se démerde encore bien, sa voix n’a pas bougé d’un iota, et lui au moins, il est vivant.

Traditionnellement, AC/DC a toujours le bon goût de mettre un vrai missile en premier titre, ici, on est plutôt au niveau du pétard mouillé, Rock n’roll train est... mou, avec ses chœurs masculins assez moyens et sa batterie monorythmique. On attend que ça finisse avec impatience et passer à la suite, je commence à étreindre nerveusement ma chaise, ça démarre mal, un album des kangourous qui démarre mal ! Bien entendu, on ne cherche pas ici de la nouveauté, du neuf, c’est AC/DC quand même. On cherche du groove, du son qui vous fait vous déboîter le bassin, qui vous fait hurler dans votre douche, empoignant vigoureusement la pomme de douche et hurlant à pleins poumons des hymnes idiots mais hard-rock en diable, on cherche du riff simple et efficace, bref on cherche AC/DC et tout ce qu’ils incarnent. L’ennui, c’est qu’on a surtout un peu la même chanson à chaque fois, Skies on fire nous refait le coup des chœurs, ça sentait le remplissage, je le confirme.

On se réveille doucement à partir de War machine, soit la cinquième piste, enfin un riff mémorisable, intro rappelant de bien belles heures des eighties, là oui, on a du AC/DC, mais pourquoi devoir subir quatre titres bien gonflants avant cette machine de guerre si efficace ? Les choses s’arrangent ensuite sans pour autant provoquer la jubilation attendue, retour du blues, d’un hard des plus classiques, Decibel par exemple se laisse écouter de par sa ligne de guitare très bluesy. On croirait entendre parfois le Led Zeppelin de la belle époque, notamment sur Stormy may day, dont les parties de guitare rappellent bizarrement In my time of dying de Physical graffiti. L’original est nettement mieux, pas besoin de faire durer le suspense. Le très rock’n roll She likes rock’n roll (notez les titres toujours aussi inventifs) est sympa sans plus, Angus sait toujours jouer de la guitare, ça, pas de doute, mais il n’y a décidément rien qui décolle tout à fait. Enfin, le dernier titre, Black ice, pour ceux qui n’ont pas encore abandonné à la quatrième ou dixième piste, c’est une excellente putain de chanson, Angus y est génial, ça groove bien, c’est entraînant comme tout bon AC/DC se devrait de l’être, avec encore une très forte influence zeppelinienne, on revient aux sources quoi... Mais nous arrivons à la fin de la galette. Avec la sale impression qu’AC/DC n’a plus grand-chose à nous raconter, cet album sent le poisson pâné décongelé qu’on aurait collé au micro-ondes en espérant que ça passe pour de la truite fraîche.

Restez-en à Stiff upper lip, Black ice a malheureusement dépassé, avant même sa sortie, la date de péremption.



Répondre à cet article

Vincent Ouslati





Il y a 22 contribution(s) au forum.

lo siento si using dz46r
(1/8) 19 avril 2009, par Peksraluale
AC/DC : "Black ice"
(2/8) 18 avril 2009, par StupidHousekeeper
AC/DC : "Black ice"
(3/8) 18 avril 2009, par EasyJelly
AC/DC : "Black ice"
(4/8) 3 novembre 2008, par Emile
AC/DC : "Black ice"
(5/8) 31 octobre 2008, par metalvengel
AC/DC : "Black ice"
(6/8) 25 octobre 2008
AC/DC : "Black ice"
(7/8) 25 octobre 2008, par THUNDER
AC/DC : "Black ice"
(8/8) 25 octobre 2008




lo siento si using dz46r

19 avril 2009, par Peksraluale [retour au début des forums]

Best cute pusys wet fannies and amateur link wearing like teen girls nude gallery lesbien porn and breast thong bitches etc. See black white mpeg samples nude female contortionist with masturbating previews models such as nasty puusy cumming and more.

[Répondre à ce message]

AC/DC : "Black ice"

18 avril 2009, par StupidHousekeeper [retour au début des forums]

ça existe les voyages ds le temps ?

[Répondre à ce message]

AC/DC : "Black ice"

18 avril 2009, par EasyJelly [retour au début des forums]

vous êtes sûr que... ; — ????

[Répondre à ce message]

AC/DC : "Black ice"

3 novembre 2008, par Emile [retour au début des forums]

En même temps, on s’en fout un peu de la qualité du petit dernier. Ce qu’on veut c’est un prétexte pour une nouvelle tournée ! Et là on ira s’éclater sur les bons vieux morceaux : Back in Black, Highway to Hell, It’s a long way to the top, et même, oui, oui, Hard as a Rock.

[Répondre à ce message]

AC/DC : "Black ice"

31 octobre 2008, par metalvengel [retour au début des forums]

mais tu as vraiment des bouchons dans les oreilles, tu as peut être oublié de les retirer depuis ton dernier concert de tokyo hotel, tu critiques metallica et là ac/dc mais tu es qui pour parler comme ça, tu as fait quoi dans ta vie pour te permettre de critiquer des groupes qui ont fais le ROCK.

[Répondre à ce message]

    AC/DC : "Black ice"

    31 octobre 2008, par Vehau [retour au début des forums]


    C’est Pascal Nègre, on t’a reconnu enflure !!

    On s’en fout de son taf, il donne son avis, comme tout le monde, si tu as trouvé le dernier AC/DC génial, explique-nous au moins pourquoi...

    [Répondre à ce message]

AC/DC : "Black ice"

25 octobre 2008 [retour au début des forums]

"« Johnson, c’est pas comme Bon Scott d’abord », certes, merci pour l’info, mais c’était lui ou plus de AC/DC après 1980, faudrait savoir ce que vous voulez"

Pour ma part j’aurais préféré plus de AC/DC après 1980 !

[Répondre à ce message]

AC/DC : "Black ice"

25 octobre 2008, par THUNDER [retour au début des forums]

Bon article, et je me retrouve assez bien dans l’opinion décrite...

Pour ma part, tant que ce sont des bons papiers comme ça, instructifs et bien tournés, le nom de l’auteur de l’article importe peu.

[Répondre à ce message]

AC/DC : "Black ice"

25 octobre 2008 [retour au début des forums]

Il serait intéressant d’avoir l’avis de Monsieur Lenglet.

[Répondre à ce message]

    AC/DC : "Black ice"

    25 octobre 2008, par naughtyfrog [retour au début des forums]


    Je ne connais que le single, rock and roll train à qui le seul reproche que je pourrais faire, c’est d’avoir un peu les allures d’un highway to hell.
    En tout cas c’est la première fois depuis très, trrès longtemps que j’écoute un morceau d’ACDC en boucle.

    Et c’est du ACDC pur jus, pour ça aucun doute !

    J’aurai donc moi aussi préféré une critique par Mr Lenglet, peut etre plus objectif et compétent dans ce domaine musical.

    [Répondre à ce message]