Pop-Rock.com



Guns’n Roses : "Use your Illusion II"
Ils étaient les plus grands...

lundi 4 août 2003, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Metallica : "Load"
Slipknot : "Slipknot"
Dream Theater : "Images and words"
W.A.S.P. : "Double live assassins"
Metallica : "Reload"
Metallica : "Metallica"
Ozzy Osbourne : "No more tears"
Sepultura : "Roots"
Iron Maiden : "No prayer for the dying"
Judas Priest : "Meltdown ’98 live"


On s’est toujours demandé pourquoi les Guns’n Roses avaient sorti cet album et son frère jumeau simultanément. On tient enfin la réponse : ils ne souhaitaient tout simplement pas mettre la barre trop haut pour ceux qui les suivraient !

Première constatation : ce volume II de Use your illusion est nettement supérieur à son alter-ego. En dépit de la présence de Novembre rain et Don’t cry, sans doute deux des plus belles balades rock de tous les temps, le premier opus était surchargé en titres secondaires ou peu inspirés, et manquait d’unité globale. Celui-ci, malgré de légères tendances aux mêmes travers, s’en tire incontestablement mieux. De véritables chefs-d’œuvre du hard rock figurent sur cet album. Civil war, pour commencer. Un titre puissant, mélodique, des lyrics anti-militaristes bien pensés, bref une des meilleures chansons jamais écrites par le groupe. Estranged, longue de plus de 10 minutes, est d’une beauté et d’une richesse à couper le souffle, et ses riffs sont là pour rappeler que, quels que soient les musiciens qui participeraient à l’improbable avenir des Guns’n roses "officiels", rien ne pourrait jamais effacer le souvenir de l’époque où Slash officiait dans la formation.

Axl Rose semble avoir également laissé plus de latitude à ses comparses qu’à l’ordinaire, puisqu’on retrouve deux titres chantés par ces derniers, le sympathique rock’n roll 14 years, chanté par Izzy Stradlin, et la très sensible balade So fine, confiée à Duff McKagan. Mais Use your Illusion ne reste pas cantonné dans le domaine de la balade, même "power", et quelques brûlots enragés rappellent que les Guns’n roses n’ont jamais rechigné à faire parler la poudre, ni à faire montre de violence, musicale comme verbale : Shotgun blues et surtout, le foudroyant You could be mine, B.O. du film Terminator II, sont deux véritables tornades musicales aux riffs meurtriers et aux refrains imparables.

Après ce petit exposé panégyrique, il est temps d’aborder les aspects les moins flatteurs de Use your illusion II. Rassurez vous, ça ne fera pas très mal. La cover choisie pour l’album n’était ni plus ni moins que Knockin’ on heaven’s door de Bob Dylan. Même si, dans l’absolu, cette reprise est une pièce d’un certain niveau technique, toute la beauté céleste et le côté mystique de l’original ont disparu de cette version, et il ne reste de ce chef d’œuvre qu’un morceau de hard assez quelconque. L’album contient également une version de Don’t cry aux textes différents de la version présente sur Use your illusion I. Honnêtement, c’était tout à fait superflu. Enfin, le morceau qui clôt l’album, My world, est une étrange fusion techno-rap, qui surprend la première fois, et navre dès la deuxième. Il ne dure fort heureusement guère plus d’une minute. Le reste de l’album, sans atteindre des sommets de génie, reste d’un niveau très convenable, et de toute façon supérieur à ce qu’on pouvait attendre d’un groupe de hard américain de cette époque.

Use your illusion II est une excellente livraison de hard rock, bien supérieur à Use your illusion I et le dernier grand album des Guns’n roses. Après avoir écouté les deux albums à la suite, on a d’autant plus de mal à comprendre la raison, autre que commerciale, de la sortie simultanée de ces deux disques. Imaginez simplement qu’il n’y ait eu qu’un seul Use your illusion, celui-ci, et que les quelques pistes "bouche-trou" aient été remplacées par Don’t cry, November rain et Coma... Quel aurait été le résultat ? Peut être bien un des meilleurs albums de rock à avoir jamais paru !



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 3 contribution(s) au forum.

Guns’n Roses : "Use your Illusion II"
(1/2) 18 février 2006, par Vehau
> Use your Illusion II
(2/2) 16 septembre 2003, par un fan de guns n roses




Guns’n Roses : "Use your Illusion II"

18 février 2006, par Vehau [retour au début des forums]

Il est vrai qu’on aurait très bien pu faire un condensé de Use Your Illusion I et II pour en faire une pure splendeur. UYI 2 est un excellent album dans sa quasi-intégralité à l’exception notable il est vrai de la reprise de Bob Dylan "Knockin’ on Heaven’s Door", pas nulle mais qui n’apporte rien de nouveau, don’t Cry, et My World qui est insupportable.

A part ces petites boulettes, cet album est une merveille.

[Répondre à ce message]

> Use your Illusion II

16 septembre 2003, par un fan de guns n roses [retour au début des forums]

"Use your illusion 2"
Voilà un album de rock qui m’a vraiment marqué.Certes nettement moins aventureux et moins brut que le premier du nom,cet opus comporte des ballades inoubliables et aboutis tels que "Estranged" ou encore "Civil war" et "Breakdown".
Les morceaux à punch tels que "Locomotive" ou "You could be mine" sont un vrai régal pour les oreilles.
Dans ce second "Use your illusion" le groupe a voulu froler la perfection en créant des paroles plus recherchées:la seconde version de "Don’t cry" en témoigne.
Plus mûr que "Use your illusion 1" ce second du nom est l’apothéose de l’ère Guns n Roses.
Du point de vue technique et instrumentale cet album est très soigné:les riffs sont longs et entrainants,Axl Rose est parfait vocalement et Slash est impérial.
Seul point négatif cependant:le coté percussions et drums.La battérie manque d’énergie et de créativité mais cela n’enlève en rien l’émotion et l’énergie qu’on ressent après l’écoute de ce chef-d’oeuvre.

[Répondre à ce message]

    > Use your Illusion II

    19 août 2004, par Berengère a des tresses [retour au début des forums]


    Je suis d’accord, Illusion II est supérieur au I. Slash y accumule les solis superbes (celui de You could be mine passé en boucle A-B sur le lecteur CD est tout simplement jouissif, et d’autres sont de véritables perles de feeling), c varié et grandiose. Estranged m’a déjà fait pleurer...

    [Répondre à ce message]