Pop-Rock.com



Iron Maiden : "Powerslave"
Le joyau du Nil

samedi 19 février 2005, par Marc Lenglet

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Metallica : "Kill’em all"
Guns’n Roses : "Appetite for destruction"
Candlemass : "Epicus doomicus metallicus"
Queensrÿche : "Operation : Mindcrime"
Helloween : "Walls of Jericho"
Napalm Death : "Scum"
W.A.S.P. : "W.A.S.P."
Iron Maiden : "The number of the beast"
Warhead : "The day after"
W.A.S.P. : "The headless Children"


Powerslave est un véritable étendard pour Iron Maiden. Parce qu’il contient plusieurs des meilleures chansons jamais écrites par le groupe. Parce que sa superbe pochette égyptienne a inspiré le décor du célèbre World Slavery Tour, l’une des plus longues et monumentales tournées de toutes les années 80. Et parce qu’il est souvent considéré, avec Number of the beast et, dans une moindre mesure, Piece of mind, comme le meilleur album du groupe, toutes périodes confondues.

Pour ma part, mon cœur balance entre celui-ci et Number of the beast et je pense être dans l’impossibilité de donner un avis définitif sur la question. Powerslave contient quelques morceaux très ambitieux, mais Number of the beast s’offre quand même le luxe de renfermer Children of the damned, Hallowed be thy name et Run to the hills. Mais occupons-nous du premier cité dans le détail, puisque c’est quand même un peu le but de cette chronique.

L’album s’ouvre sur Aces high, autre hymne metal foudroyant qui nous propulse en plein cœur de la Bataille d’Angleterre. A l’instar des duels mortels entre Spitfires et Messerschmits, on n’a guère le temps de reprendre son souffle durant ces quatre minutes de prouesses musicales qui passent à une vitesse incroyable. 2 minutes to midnight calme un peu le jeu tout de suite après. Je serai un peu plus réservé quant à ce dernier titre. Il s’agit indiscutablement d’une bonne chanson, mais bien qu’étant l’une des plus jouées en concert par le groupe, je n’irais pas jusqu’à dire qu’il s’agit d’un des chefs-d’œuvre de la Vierge de fer. Son côté un peu trop évident et presque "pop" ne lui permet pas de tenir la route face à des chefs-d’œuvres comme Aces high ou Run to the hills. L’instrumental Losfer words s’avère très sympathique et prouve la grande maîtrise des musiciens déjà à l’époque. Flash of the blade et sa rythmique démoniaque et tranchante est le deuxième morceau très brillant de l’album. Après cela, on entame une petite baisse de régime : The Duellists et l’obscur Back in the village valent plus par les duels de guitares qu’ils contiennent que par leurs textes ou leur niveau vocal. Bien sûr, rien de catastrophique, mais le reste de l’album a mis la barre trop haut pour que l’on se contente de chansons "potables".

Mais les deux dernières pistes de l’album rattrapent tout à fait cette petite faiblesse, et auraient de toute façon pu rattraper n’importe quoi, quand bien même l’album entier aurait été un désastre. Powerslave ! Sans artifices, sans claviers, rien qu’avec Bruce Dickinson au chant et les deux guitaristes qui se déchaînent, on se retrouve plongé en plein cœur d’une Egypte occulte et ténébreuse. Le jeu haché de l’intro, les chœurs mystiques derrière Dickinson pour le refrain, le sublime break instrumental au milieu du morceau, tout concorde pour faire de cette chanson un des sommets de la carrière de Maiden. Et le clou est enfoncé avec The rime of the ancient mariner, œuvre du poète anglais Coleridge au XIXe siècle. Le groupe avait pris l’habitude de clôturer ses albums par un morceau long et ambitieux. Après les réflexions d’un condamné à mort pour Hallowed be thy name et le roman Dune pour To tame a land, ils s’attaquent cette fois à une histoire de malédiction marine et de navire fantôme (encore un parallèle à établir avec Ghost of the navigator sur Brave new world ?) durant près de 14 minutes ! Textes fouillés, refrain puissant, riffs insidieux qu’on oublie difficilement... Sans parler de cette spectrale partie instrumentale, évoquant le navire à la dérive et vidé de ses passagers. Un morceau inimaginable qu’il faut avoir écouté au moins une fois dans sa vie.

Powerslave fait partie des classiques du metal, et même du rock en général. En outre, il s’agit d’une introduction parfaite à la musique de l’époque classique du groupe. Et enfin, il est l’un des meilleurs albums de metal des années 80, tout simplement. Pour toutes ces raisons, Powerslave est un passage quasi-obligé pour tout amateur de rock qui se respecte.



Répondre à cet article

Marc Lenglet





Il y a 12 contribution(s) au forum.

Iron Maiden : "Powerslave"
(1/8) 6 décembre 2016
Iron Maiden : "Powerslave"
(2/8) 9 août 2007, par stephane
Iron Maiden : "Powerslave"
(3/8) 14 juin 2006, par coco
Iron Maiden : "Powerslave"
(4/8) 15 février 2006
Iron Maiden : "Powerslave"
(5/8) 30 décembre 2005, par sebf
> Iron Maiden : "Powerslave"
(6/8) 22 février 2005, par Nicolas Albin
> Iron Maiden : "Powerslave"
(7/8) 21 février 2005, par Rodrigo
> Iron Maiden : "Powerslave"
(8/8) 19 février 2005




Iron Maiden : "Powerslave"

6 décembre 2016 [retour au début des forums]

This is indeed, the best songs of the band. - Bath Planet

[Répondre à ce message]

Iron Maiden : "Powerslave"

9 août 2007, par stephane [retour au début des forums]

rien a jeter sur cette album de mon point de vus tous les albuns d iron maiden sont bons point barre !

[Répondre à ce message]

Iron Maiden : "Powerslave"

14 juin 2006, par coco [retour au début des forums]

IRON MAIDEN EST UN SUPER GROUPE DES ANNEES 80
J’AIME TOUT LEURS ALBUMS.
VIVE IRON MAIDEN

[Répondre à ce message]

Iron Maiden : "Powerslave"

15 février 2006 [retour au début des forums]

Bien que ces premiers albums de l epoque Dickinson soient en effet tres bons et augurent de l ambition - saine- qui ne fera que croitre au fur et a mesure que les annees passeront (pensons a des morceaux comme fear of the dark, seventh son of a seventh son), je voudrais rendre un peu justice a notre ami Paul Di’anno, chanteur de ce qui est pour moi la meilleur epoque de Maiden.

Que dire en effet de ces melanges hard rock- punk qui donneront naissance au heavy metal, sorte de melange d influences entre une spontaneite a la sex pistols et d une ambition instrumentale digne de Deep purple ou led zep dans une moindre mesure ??? Que dire de cette voix tantot rauque tantot douce, parfois violente, jamais saoulante ???

Dickinson aura apporte le cote epique et parfois (disons le !) un peu pompeux d un groupe devenu grand, mais Di’Anno lui avait donne naissance en faisant partager une spontaneite et une fraicheur inegalee...

DONC... Killers, meilleur album du groupe !!!

[Répondre à ce message]

    Iron Maiden : "Powerslave"

    19 août 2006, par Liam Liener [retour au début des forums]


    Totalement d’accord.

    Là où Dickinson passe en force, écoutez le chant sombre de Di Anno. Là où Mac Brian tappe trois fois, Burr ne frappe qu’une fois ses fûts, avec quelle lourdeur.
    La nouvelle formation est une machine à gagner. "Iron Maiden" et "Killers" sont des aventures, vraies invitations à une dimension nouvelle.
    L’âme s’est perdue. Tant pis pour nous.
    Ceci dit, pour avoir vu le Slavery Tour, putain !!! Quelle claque !

    [Répondre à ce message]

    Iron Maiden : "Powerslave"

    4 septembre 2006, par N [retour au début des forums]


    C’est vrai que les deux premiers albums du groupe sont excellents, c’est vrai que DiAnno était un excellent chanteur. Mais la suite l’est tout autant. "The Number of the Beast" et "Piece of Mind" sont deux des meilleurs albums de Maiden et Bruce est un chanteur hors-pair. Quant à "Powerslave", je ne l’est écouté qu’une fois il y a des lustres et je n’est jamais remis la main dessus. A mon souvenir, cela restait de l’excellent Maiden.

    [Répondre à ce message]

Iron Maiden : "Powerslave"

30 décembre 2005, par sebf [retour au début des forums]

excellente chronique, je ne vois rien à redire. C’est un très bon album de Heavy metal,peut être même leur meilleur, avec the number of the beast et le 1er album.
Personnellement, c’est avec Powerslave et le 1er que je me suis mis à aimer Maiden, je ne peux que les recommander. Un grand groupe, un mythe...

[Répondre à ce message]

> Iron Maiden : "Powerslave"

22 février 2005, par Nicolas Albin [retour au début des forums]

Excellente chronique ! Pour ma part, j’avoue avoir du mal à dissocier NOTB, Piece Of Mind et Powerslave, qui s’inscrivent dans une évolution logique et cohérente... Il suffit d’ailleurs d’écouter l’énorme "Live After Death" enregistré sur le World Slavery Tour pour s’en persuader... Juste un petit mot au sujet de "Piece Of Mind", qui, pour moi, ne se situe pas en retrait par rapport aux deux autres... Et qui contient quelques unes des meilleures "pièces" de Maiden, "The Trooper" et "Where Eagles Dare", quand-même ! ;)

[Répondre à ce message]

> Iron Maiden : "Powerslave"

21 février 2005, par Rodrigo [retour au début des forums]

Beaucoup pensent que Number of the Beast est le sommet de Maiden, mais à mon avis Powerslave est le meilleur album de Maiden pour plusieurs raisons. D’abord la production est beaucoup plus affinée et plus moderne que NOTB qui a quand même assez mal vieilli. Ensuite, je trouve que les compos sont beaucoup plus abouties, elles sont le fruit des idées de plusieurs membres du groupes et pas seulement de l’omnipotent Steve Harris, cela se sent. Enfin que dire de l’Artwork de l’album ! Derrek Riggs (dessinateur des pochettes) est alors au sommet de son art. C’est de loin la pochette la plus lumineuse du groupe.

Tout cela pour dire que cet album déchire sa mère grave !

A faire écouter à tout ceux qui pensent que Linkin Park et Limp Bizkit font du Metal ! A découvrir pour les amateurs de Rock, pour la culture générale. Up the Irons

[Répondre à ce message]

    > Iron Maiden : "Powerslave"

    6 mars 2007, par thetriptych [retour au début des forums]


    Oui, parfaitement que Linkin Park et Limp Bizkit font du métal, pauvre inculte !! Dans la vie il n’y a pas que Iron Maiden ! Ces groupes là, tout comme P.O.D., Korn, Pillar...font du néo-métal. c’est une branche du métal à ne surtout pas mettre à part ! De quoi pensez-vous qu’il s’agisse ?? De rock ?? de rap ?? non non ! c’est bel et bien du métal !

    [Répondre à ce message]

> Iron Maiden : "Powerslave"

19 février 2005 [retour au début des forums]

Hein ?...quoi ?..La chronique est déja finie...c’est pas possible...non...t’as surement pas tout dit...quoi ? ah bon c’était la première partie...et quoi ?...demain Piece of mind ? Chouette alors. Merci !

[Répondre à ce message]