Pop-Rock.com



Aria : "Play with fire"
Eddie se met à la Vodka

jeudi 6 novembre 2008, par Vincent Ouslati

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Megadeth : "Killing is my business... And business is good !"
W.A.S.P. : "W.A.S.P."
Metallica : "Ride the lightning"
Queensrÿche : "Operation : Mindcrime"
Metallica : "Master of puppets"
Manowar : "Kings of metal"
Dio : "Holy Diver"
Ozzy Osbourne : "Blizzard of Ozz"
Metallica : "...And Justice for all"
Iron Maiden : "Powerslave"


Imaginez une nuit froide, perdue en pleine toundra, une meute de loups se fait entendre au loin, le paysage se fond avec le ciel dans un blanc laiteux, vous commencez à moins la ramener sur votre traîneau Playskool. Vous pressez vos chiens, et insérez tant bien que mal dans votre lecteur CD (pas simple avec des moufles...) Игра С Огнём de Ария, le sang vous revient aux joues, votre cœur s’apaise. Soudain, apparaissent de pâles lueurs devant vous, de petites lumières, comme un dernier espoir avant l’inéluctable. Moscou, enfin !, Moscou, la Russie est devant vous, la Russie de Saint-Pétersbourg, de Pierre Le Grand, et d’Aria, le plus talentueux groupe de heavy-metal slave de tous les temps.

Combien d’entre vous, jeunes z’et moins jeunes gens mélomanes avez un jour écouté du heavy-metal russe ? Alors ? Un ? Deux ? C’est peu, bien peu et c’est bien dommage. Nous voilà en plein Moscou, au cœur de la Sainte Mère Union Soviétique au milieu des eighties. Pas simple alors de faire du tatapoum dans le très surveillé monde culturel moscovite, mais la vague heavy-metal parviendra tout de même à grands renforts de riffs de guitares à percer le Rideau de Fer. C’est alors que des groupes tout ce qu’il y a de plus soviétiques se sont imprégnés de ces sons nouveaux venus de l’empire du mal capitaliste. Ainsi est né Aria (ou Ария pour les russophiles), qui fera paraître son premier album, Megalomania, en 1985. Pas facile, car le régime soviétique, con comme tout régime totalitaire et inquiet de la popularité du groupe, interdira les concerts et le logo de la bande. Puis, se rendant compte qu’ils pourraient se faire quelques kopecks sur le dos d’un groupe qui vendait un million d’albums à chaque sortie, ils finirent par signer Aria sur l’unique label officiel soviétique... A l’écoute des disques de la période 1985-1991, aucun doute, nos fripons slaves ont écouté Judas Priest et Iron Maiden, et si nous avions un brin de méchanceté en nous, on pourrait soupçonner de très gros emprunts aux albums desdits tenants du heavy-metal anglois.

Des emprunts qui ressemblent même à de la pompe pure et simple. Cela serait bien embêtant si Aria était constitué de petits crétins incapables de composer une chanson, mais c’est très loin d’être le cas. Attardons-nous sur le meilleur album de la bande selon votre serviteur, Play with fire (Игра С Огнём), paru en 1989. 1989, un an après la parution du Seventh son of a seventh son d’Iron Maiden, ce n’est pas anodin, car il y a beaucoup de cet album dans Play with fire, mais cela a été superbement digéré par Aria, qui, en s’inspirant de Maiden a sorti là un disque qui tient du génie. Je vais être des plus dithyrambiques, veuillez me pardonner, mais c’est ainsi, Play with fire est un chef-d’œuvre.

Sept titres parfaits, rien à jeter, c’est une baffe du début à la fin, on s’amuse à chaque piste à repérer tel ou tel hommage à Maiden ou au Priest, mais cela ne compte plus, parce que tout est maîtrisé à la perfection, je ne vais pas vous ennuyer à faire un track-by-track, l’album dans son ensemble est une pépite, et le plus fabuleux, c’est ce sacré chanteur, Valery Kipelov, Le Bruce Dickinson (en mieux) de l’Est, mais quelle voix mes aïeux !, lyrique, puissante et... en russe ! Car nos compères n’ont jamais chanté autrement que dans leur langue maternelle, une des raisons qui les a empêchés de percer de l’autre côté du Mur de Berlin. Dommage me direz-vous ? Non, car ce chant superbe qui fleure bon le cyrillique est LA touche d’Aria, le petit plus qui fait tout, le petit détail qui en fait un groupe à part dans la joyeuse fraternité mondiale des chevelus tatoués. Le russe passe très bien, et Kipelov a assez de talent pour m’avoir presque donné envie d’apprendre sa langue maternelle. Le seul et tout petit bémol, la production qui, bien que meilleure qu’avant n’est pas encore au niveau des disques parus à la même époque à l’Ouest. Disons que nous sommes dans une bonne moyenne.

Blood for blood, sorti en 1992, sera la consécration artistique du groupe, s’éloignant encore un peu plus de ses "influences", et laissant plus d’espace encore à ses origines slaves. Mais je conserve de fait une énorme préférence à Play with fire. Depuis, Aria suit son chemin, changement de line-up, de chanteur (ouinnn !), le dernier album en date, Armaggedon, est sorti en 2006 dans une Russie désormais plus libre (quoique...). Il est regrettable qu’un tel groupe n’ait pu profiter de la reconnaissance qu’il méritait pour une bête histoire de rideau en fer entre deux voisins obèses. Quand la musique se prend les pieds dans les carpettes de l’Histoire...

PS : Rammstein a repris Shtil, une power ballade d’Aria en 2001, ce petit clin d’oeil pour démontrer que le groupe n’est pas si à la rue que cela.



Répondre à cet article

Vincent Ouslati





Il y a 5 contribution(s) au forum.

our designs and firefighter
(1/3) 28 avril 2009, par XExhaushduch
lo siento si using bg48u
(2/3) 19 avril 2009, par Peksraluale
Aria : "Play with fire"
(3/3) 6 novembre 2008, par joli joli




our designs and firefighter

28 avril 2009, par XExhaushduch [retour au début des forums]
our designs and firefighter

exploratory descriptive study design , Buy Generic Xenical Zoloft Drug Phentermine Pill Buy Generic Phentermine Celebrex No Prescription .

[Répondre à ce message]

lo siento si using bg48u

19 avril 2009, par Peksraluale [retour au début des forums]

Best pictures of girls masterbating in the shower and black nipple facials like uniform teens spanked and bums ladyboys mpegs etc. See hardcore teens amaturer world nude ameteur pages with massage pics adult such as small boobs video gallery free teen ass pitchers and more.

[Répondre à ce message]

Aria : "Play with fire"

6 novembre 2008, par joli joli [retour au début des forums]

J’ai écouté. La musique est à la hauteur de la pochette : SPLENDIDE !

[Répondre à ce message]