Pop-Rock.com






Tom Waits, ce cornu.
lundi 30 novembre 2009

Tom Waits a su remplir son agenda en cette fin d’année. Alors qu’il tient le rôle du Diable en personne dans le dernier film de Terry Gilliam, l’Imaginarium du Docteur Parnassus (film qui est aussi le dernier d’Heath Ledger, soit dit en passant...), sa maison de disques en profite pour rééditer un tout beau triple album, Orphans : Brawlers, Bawlers & Bastards, mais en format vinyle cette fois.

Paru en 2006, ce pavé se voulait un résumé de la carrière de Waits, chaque orphelin reprenant un moment de sa carrière. Brawlers revenait au son de Real gone, Bawlers est plus proche des débuts de sa carrière et Bastards s’intéresse à ses références. Ce qui nous donne un copieux coffret de sept rondelles qui se verra agrémenté du classique gros livret et d’inédits. Quelques soixante chansons de Tom Waits gravées sur plastique à offrir pour les fêtes de fin d’année.

Saurez-vous résister à la tentation (hin hin hin) ?


VOIR EN LIGNE : Le site officiel du Diable (de Terry Gilliam)

Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.





Tom Waits, ce cornu.
5 février 2013, par qibo
Tom Waits, ce cornu.
1er décembre 2009
Tom Waits, ce cornu.
1er décembre 2009, par Piet
Tom Waits, ce cornu.
30 novembre 2009, par J.




Tom Waits, ce cornu.

5 février 2013, par qibo [retour au début des forums]

That is very helpful. It provided me a few ideas and I’ll be posting them on my web site eventually. I’m bookmarking your site and I’ll be back again. Thank you again !
corum

[Répondre à ce message]

Tom Waits, ce cornu.

1er décembre 2009 [retour au début des forums]

Cher petit papa Noël qui êtes au sky (ce que Tom Waits est à l’eau ferrugineuse),

J’ai été très très très sage cette année. Et j’ai moins picolé que l’année dernière. Alors s’il te plaît je commande ces vinyles –c’est pour arrêter définitivement (gnhrnumph !). Et merci de képlan le 20 ans d’âge dans mes moon boots comme d’habe.
Mes hommages à vot’ renne.

Humphrey

[Répondre à ce message]

Tom Waits, ce cornu.

1er décembre 2009, par Piet [retour au début des forums]

Il est quand même à noter que Tom Waits est l’un des nombreux grands artistes dont pop-rock évite soigneusement de parler aux profits de grosses merdes aux pochettes hideuses.

Un brève sur Tom Waits ? C’est un peu la fleur qui arrive au milieu du champ de purin.

[Répondre à ce message]

Tom Waits, ce cornu.

30 novembre 2009, par J. [retour au début des forums]

Je m’étais offert la version CD comme cadeau de Noël et je n’ai pas regretté l’investissement ; même quand il lit un article sur les fourmis c’est bon.
Je ferai quand même l’impasse sur les vinyles, parce que faut pas pousser non plus.

[Répondre à ce message]