Pop-Rock.com






The Soho Dolls : la prochaine sensation Made in U.K. ?
dimanche 12 septembre 2004

Elles sont jeunes, elles sont jolies et elles sont en train de faire un tabac dans tous les clubs branchés de Londres. The Soho Dolls, c’est leur nom, ne sont même pas encore dans le NME, mais quelque chose nous dit qu’elles vont bientôt exploser dans toute l’Europe. A mi-chemin entre Kraftwerk et Blondie, elles proposent une electro sexy et délurée, irrésistiblement dansante, qu’on devine aussi influencée par Human League ou encore Visage.

Des filles et des claviers, cette recette déjà popularisée par Ladytron, au départ de Liverpool, fait des émules un peu partout en Angleterre.

Client, le duo managé par Andrew Fletcher de Depeche Mode et produit par Joe Wilson des Sneakers Pimps, est un des plus célèbres du lot. Sarah Blackwood et Kate Holmes, ses deux visages, ont convié les Poupées de Soho à les accompagner en tournée à travers toute la Grande-Bretagne.

Ceci devrait leur ouvrir de nombreuses portes, au vu de l’importance du réseau de relations des demoiselles de Client et de leur entourage. Martin Gore en personne, ainsi que Pete Doherty et Carl Barat (The Libertines) ont par exemple participé à leur dernier album, et Mick Jones (The Clash) à leur tournée.

Avec leur charme, leur talent et un tel environnement, ces filles-là ne vont plus mettre longtemps à percer. Un premier single, Prince Harry, sort le 1er novembre sur le label Poptones.

The Soho Dolls : un nom à retenir. On parie ?

JPEG - 30.8 ko
The Soho Dolls et Martin Gore


Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.