Pop-Rock.com






Racine et la belle plante
samedi 28 octobre 2006

Ceux d’entre-vous qui ont vécu leur adolescence au milieu des années 80 doivent parfois se demander avec une pointe de nostalgie dans le coeur "mais qu’est donc devenue Wendy James ?". Pour ceux qui n’étaient pas là, ou qui ont raté les faveurs sucrées de l’égérie adolescente qui était alors reine des charts anglais, Wendy James officiait dans le groupe punk-pop, Transvision Vamp, qui assénait des tubes plutôt osés pour l’époque. La sulfureuse Wendy, décolorée à l’extrême, se pavanait alors dans des tenues sexe (un simple t-shirt et un slip suffisaient pour un concert), et faisait les gros titres offusqués de la presse en osant la provocation. Wendy restait malgré tout accessible aux intellos arty par ses références littéraires et son amour de l’art (et en particulier d’Andy Warhol).

Après trois albums avec Transvision Vamp (Pop Art, Velveteen et Little magnets versus the bubble of babble) sortis entre 1988 et 1991, elle s’exile en solo où un certain Elvis Costello trouvera de bon ton de lui écrire des chansons. L’album Now aint the time for your tears, sort en 1993 et présente une pop tourmentée qui a tout d’abord la faveur des médias, pour finalement s’écraser au Top 50. Son deuxième album solo, Lies in Chinatown, est refusé par sa maison de disques en 1995 et la traversée du désert commence.

Contre toute attente Wendy revient aujourd’hui avec un nouveau projet qu’on aurait aimé plus excitant, une sorte de remake plus pop que punk, plus mou que dur, et plus chiant qu’intéressant. J’ai nommé Racine. Nouveau groupe qui a pour seul intérêt de posséder en son sein Wendy. Mais la belle semble avoir oublié de briller, de hurler et surtout d’écrire de bonnes chansons. Dommage.

M.D.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.