Pop-Rock.com






Quelques nouvelles du groupe le plus injustement ignoré du public et des labels…
lundi 21 août 2006

Il y a quelques mois, nous avions attiré votre attention sur un nouveau titre d’Anathema, Everything (ici), que le groupe proposait de télécharger gratuitement sur son site. Cette chanson, qui confirmait l’évolution du groupe vers des sphères plus lumineuses et accessibles, avait laissé sur leur faim bon nombre de fans regrettant les longues complaintes de jadis. C’était sans compter sur l’éclectisme du groupe qui, sur son dernier album, A natural disaster (qui vieillit de mieux en mieux), mêlait sans vergogne hard-rock classique (Balance), ballades tristounettes (Are you there), pop un chouia psychédélique (Flying), metal défroqué (Pulled under at 2.000 meters a second), électro (Closer) et post-rock (Violence), le tout sans jamais rompre l’unité musicale de l’ensemble.

Il semblerait donc que Everything ne détermine pas la direction artistique globale que compte emprunter Anathema, mais ne soit qu’une des multiples facettes que peut afficher le groupe. Pour preuve, un nouveau titre à télécharger sur leur site : A simple mistake. Car ce titre-là mettra tout le monde d’accord ! Parfaite synthèse de l’Anathema d’hier et d’aujourd’hui, combinant toutes les influences du groupe et en même temps très autoréférentiel et personnel, on tient sans conteste un des plus beaux morceaux de la formation de Liverpool. Avec ses huit grosses minutes, cette pièce prend en effet tout son temps pour se dévoiler. Débutant de manière aérienne, évoquant irrésistiblement Sigur Ros, avec un chant au débit étrange mais touchant, A simple mistake effectue, dans sa seconde partie, un retour de dix ans en arrière en sortant les grosses guitares et en laissant le soin au batteur d’exprimer toute la fougue dont on le sait capable (pour ceux qui en doutent, retournez écouter Violence, cité plus haut). Pour peu, on croirait écouter A dying wish, quintessence de la période doom du groupe.

Quant aux paroles, comme l’explique le groupe sur son site, elles se situent dans le prolongement de celles de Everything. Le groupe veut regarder de l’avant, ne pas stagner. On appréciera à sa juste valeur le clin d’œil très symbolique à l’égard d’Alternative 4, album emblématique du groupe et véritable remède contre la bonne humeur. Dans la première chanson de cet album, A shrould of false, le groupe espérait se tromper en affirmant d’emblée : « We are just a moment in time ». Aujourd’hui, le groupe conclut A simple mistake de la manière suivante : « searched and found life inside, we’re not just a moment in time... ».

Rendez-vous sur leur site (ici), rubrique Multimedia, pour écouter ce morceau.

G.B.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.





un petit commentaire...
9 octobre 2006, par Azymut




un petit commentaire...

9 octobre 2006, par Azymut [retour au début des forums]

Aucub commentaire ?
Ne comptez pas sur moi pour en faire un constructif, hein...

Mais QU’EST-CE QU’ILS SONT BONS, ces 2 morceaux !!!!!!!

Voila, c’est dit...

Et vivement que les maisons de disques se lavent les oreilles, qu’elles s’aperçoivent qu’Anathema n’est plus un groupe de métal ! (jusqte un chouilla, de temps en temps...)

[Répondre à ce message]