Pop-Rock.com






Où Est Le Swimming Pool ? Chez tous les bons disquaires, pardi !
samedi 2 octobre 2010

C’est ce 3 octobre que sort officiellement The golden year, le premier album des Anglais de Où Est Le Swimming Pool.

Celui-ci sort dans un contexte particulier et douloureux, puisque Charles Haddon, le chanteur principal, s’est suicidé cet été après le concert du groupe en Belgique, au festival Pukkelpop.
Apparemment perturbé à l’idée d’avoir blessé gravement une jeune fille en faisant un stage-diving durant ce concert, et sans doute sous l’influence de diverses substances, il a sauté dans le vide depuis un haut pilier, sur le parking des artistes. Il n’avait que 22 ans.

Trois singles à succès – Dance the way I feel, These new knights et Jackson’s last stand – sont déjà sortis, et un quatrième, The key, sort dans la foulée de l’album qui sera disponible dès ce lundi chez tous les bons disquaires [1].

Une release party aura lieu ce lundi soir à Londres, à Camden, avec la participation, entre autres, de Tony Hadley de Spandau Ballet. Tous les bénéfices seront reversés à une association de prévention du suicide des jeunes.

Ci-dessous, pour le plaisir, et parce qu’il s’agit d’un des meilleurs singles de l’année, on se réécoute Dance the way I feel.


[1] Des magasins où l’on vend légalement de la musique sous support CD ou vinyle.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.





Où Est Le Swimming Pool ? Chez tous les bons disquaires, pardi !
2 octobre 2010, par Pic de la Farandole




Où Est Le Swimming Pool ? Chez tous les bons disquaires, pardi !

2 octobre 2010, par Pic de la Farandole [retour au début des forums]

C’est chiatique et ça fera un tâcheron de moins.

Ton article ne servait qu’à placer Spandau Ballet, l’étron ansolu d’une époque merdique qui te sert de refouloir à ta dure réalité.

[Répondre à ce message]

    Où Est Le Swimming Pool ? Chez tous les bons disquaires, pardi !

    2 octobre 2010, par Yû Voskoboinikov [retour au début des forums]


    C’est effectivement navrant. Son suicide ne serait-il pas plutôt dû à une prise de conscience tardive ?

    [Répondre à ce message]

    Où Est Le Swimming Pool ? Chez tous les bons disquaires, pardi !

    2 octobre 2010 [retour au début des forums]


    Qu’est-ce qu’un étron ansolu, au juste ?

    [Répondre à ce message]

    Où Est Le Swimming Pool ? Chez tous les bons disquaires, pardi !

    3 octobre 2010 [retour au début des forums]


    Pic de la Farandole, c’est Cortex un dictionnaire en mains ?

    [Répondre à ce message]

    Où Est Le Swimming Pool ? Chez tous les bons disquaires, pardi !

    4 octobre 2010, par Nicky [retour au début des forums]


    Y’a un épisode fantastique de "Modern Family" qui ressort d’ailleurs cette merde, avec un Edward Norton en bassiste mauvais et habité ..

    [Répondre à ce message]

    Où Est Le Swimming Pool ? Chez tous les bons disquaires, pardi !

    4 octobre 2010, par 242 [retour au début des forums]


    Perso, j’ai du mal à me réjouir du suicide de quelqu’un personnellement, mais libre à toi d’être bête.
    Et sans prendre la défense de l’auteur de cette brève qui à mon avis peut se défendre lui-même, il parle de Spandau Ballet uniquement parce que l’un des membres de ce groupe sera présent. Et quand bien même l’auteur apprécierait Spandau Ballet, c’est son droit le plus strict. En quoi ça peut te gêner ?
    Quant à qualifier les années 80 d’époque merdique, c’est trés con pardonne-moi. Ca veut dire que tu condamnes la totalité de la musique sortie à cette époque, et vu sa diversité et sa richesse, c’est aussi con que de condamner les sixties ou les seventies.
    Et puis ne le prends pas mal mais la notion d’époque qui sert de refouloir me paraît assez abstraite :-) Mais peut-être qu’un psychologue serait un interlocuteur approprié pour t’aider à développer ces notions quasi philosophiques et effectuer un travail sur ta personnalité ou d’éventuelles séquelles liées à ton enfance.
    Bref cher besogneux de la vanne, si tu veux parler de musique pas de souci, mais si tu viens ici pour déverser ton fiel et tes blagues d’adolescent prépubère y’a des endroits plus appropriés :-) (cour de récréation, tchat etc...)
    Bien à toi, et sans rancune j’espère.

    [Répondre à ce message]