Pop-Rock.com






Mono 3lectronic Density : cinq questions à Jean-Marc Mélot
lundi 1er février 2010

Jean-Marc Mélot n’est pas un inconnu de nos lecteurs fidèles puisqu’il est l’un des deux piliers du binôme électro-poétique Modern Cubism, dont nous vous avons déjà abondamment parlé. A côté de ce tonitruant duo avec Jean-Luc De Meyer de Front 242, notre ami mélomane (rires enregistrés) a connu plusieurs autres vies, dont celle de sosie vocal de Robert Smith dans Csygnus puis A Final Sound, un groupe de reprises de Cure. A ces projets vient désormais s’ajouter le plus radical Mono 3lectronic Density. C’est enthousiasmé par les premières démos mises en ligne sur MySpace que nous avons souhaité tailler une bavette avec ce compositeur aussi talentueux que prolixe.

- Pop-Rock.com : On connaissait déjà Modern Cubism, Csygnus et A Final Sound. Voici maintenant Mono 3lectronic Density (ci-après, M3D). Que peux-tu nous dire au sujet de ce nouveau projet ?

- Jean-Marc Mélot : Au niveau artistique, j’ai démarré M3D parce que j’avais le besoin d’exprimer une musique beaucoup plus agressive et dynamique. Des choses que je ne pourrais pas faire facilement dans le cadre de mes autres projets. Bernard Feron m’a vite rejoint et M3D est devenu un duo. On se connait très bien et depuis fort longtemps. On partage les mêmes goûts pour beaucoup de choses, et donc l’osmose s’est faite quasi instantanément. Bernard écrit beaucoup, et sur des sujets que j’aime également et qu’on peut aborder dans la science-fiction ou les films d’anticipation, ou les univers où l’Humain se déchire entre un futur assez glauque, une forme d’aliénation de l’esprit, une technologie omniprésente.

-  Présente-nous Bernard Feron en quelques mots…

Bernard est un artiste complet. Il est photographe, infographiste, il a un sens de l’esthétisme raffiné. Il transforme un élément usuel en une œuvre d’art comme un magicien. Il a également cette part de personne qui peut encore rêver, comme un homme-enfant. Mais aussi une partie très rationnelle, cartésienne. Ce mélange des deux est hyper intéressant. C’est quelqu’un qui a également une très grande culture générale...

- Musicalement parlant, en quoi M3D se différence-t-il de Modern Cubism, ton autre groupe électro ?

- C’est le jour et la nuit. Modern Cubism met en avant un concept créatif musical basé sur des atmosphères planantes, avec des constructions quasi sans couplet-refrain et avec typiquement des séquences de sons très "cosmiques" et "organiques". Tout se fait via software. Pas un seul synthétiseur hardware n’a été allumé pour faire un son pour Modern Cubism. Le challenge ici était de créer avec uniquement l’ordinateur comme toile, pinceau et palette de couleur. Le fait que Jean-Luc De Meyer chante en français, des poèmes, vient souligner encore plus le grand-écart entre ce genre électronique et le monde "typique" de l’EBM tel que les gens l’attendent. On a essayé avec Modern Cubism de proposer un concept novateur, quelque chose qui n’existait pas encore, et qui permettait aux amoureux de la musique électronique et des lettres de s’unir. M3D, par contre, n’innove pas vraiment au niveau artistique. Il s’inscrit clairement dans un mouvement qui existe depuis trente ans, et qui est l’EBM. On pourrait débattre des siècles de ce qui est de l’ordre de l’EBM ou de la musique électronique agressive, voire industrielle, mais ce sont des branlettes intellectuelles. M3D est donc beaucoup plus accessible car il se caractérise dans ses lignes rythmiques et dans ses sons par des choses que les gens connaissent et peuvent facilement identifier. Le chant est en anglais et permet donc également de s’adresser à un public ouvert. M3D a également un support graphique et scénique qui sera en cohérence avec le contenu musical, c’est un "tout".

-  Qu’advient-il de tes autres groupes ?

A 39 ans, il faut faire des choix. Il est impossible d’être le compositeur/producteur de quatre groupes simultanément, et d’avoir mes deux métiers la semaine, une activité sportive et une vie privée... Donc, j’ai laissé Csygnus depuis plus d’un an et demi au vestiaire. On peut dire que ce projet s’arrête là car je n’ai plus de temps du tout pour m’y consacrer. A Final Sound, ça a toujours été un prétexte pour faire des scènes très funs, sans machines, et pour le plaisir... Mais ça demande également des gens accessibles, beaucoup de travail, etc. C’était le groupe le moins prioritaire de tous, et là aussi je n’ai donc plus le temps de m’y consacrer.

- Question subsidiaire : es-tu gothique ?

Plutôt crever que d’appartenir à un "mouvement" quelconque ! Si vraiment j’avais une arme pointée sur moi, je choisirais un mouvement alternatif... Mais sinon, ma façon de voir les choses de la vie m’empêche de m’inclure dans un mouvement de pensée qui a ses codes, ses dogmes, ses principes, ses codes de conduites, etc. Je trouve ça très "dix ans d’âge mental". Mais ça vaut pour toutes les mouvances. Vouloir appartenir à un mouvement, c’est refuser sa perception d’individualité et son autonomie. On voit ça très bien avec les sectes notamment, ou la religion, qui reprogramment des codes, des principes, des valeurs. On peut rire de ma comparaison, peu m’importe… Par contre, j’ai souvent joué avec les apparences. Pas par revendication, mais par jeu, par défi... Quand j’avais le crâne rasé, les gens me croyaient skinhead, facho... Quand j’avais quarante centimètres de cheveux crêpés, avec des fringues noires, les gens me pensaient gothique-sataniste... J’adore l’adage : "Les yeux ne voient que la surface des choses". C’est tellement vrai. Tous les plus grands manipulateurs l’ont compris depuis longtemps…

Propos recueillis par Jérôme Delvaux.


VOIR EN LIGNE : www.myspace.com/mono3lectronicdensity

Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.





Mono 3lectronic Density : cinq questions à Jean-Marc Mélot
13 septembre 2010, par Vietnam visa
dropshippingwatch
5 avril 2010, par Administrator
Mono 3lectronic Density : cinq questions à Jean-Marc Mélot
1er février 2010




Mono 3lectronic Density : cinq questions à Jean-Marc Mélot

13 septembre 2010, par Vietnam visa [retour au début des forums]

Merci pour votre article. vous me donner les meilleures informations.

Vietnam Visa

[Répondre à ce message]

dropshippingwatch

5 avril 2010, par Administrator [retour au début des forums]

Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Power Reserve Working Automatic Rose Gold Case with Silver Dial
Patek Philippe Classic Rose Gold Case with White Dial Lady Size
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Power Reserve Working Manual Winding Two Tone with Gray Dial
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Power Reserve Working Manual Winding with Black Dial
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Power Reserve Working Manual Winding Two Tone with Brown Dial
Patek Philippe Nautilus Jumbo MBW Blue Dial Same Chassis As Swiss ETA Version-High Quality
Patek Philippe Aquanut Ref.5067 Swiss ETA Movement Diamond Bezel with White Dial and Rubber Strap
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Power Reserve Working Automatic Rose Gold Case with Champagne Dial
Patek Philippe Nautilus Jumbo MBW Black Dial Same Chassis As Swiss ETA Version-High Quality
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Manual Winding Power Reserve Working with Black Dial
Patek Philippe Nautilus Jumbo MBW Automatic Two Tone with Blue Dial Same Chassis As Swiss ETA Version-High Quality
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Power Reserve Working Manual Winding with Brown Dial
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Power Reserve Working Manual Winding Two Tone with Black Dial
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Power Reserve Working Manual Winding Two Tone with White Dial
Patek Philippe Nautilus Jumbo MBW Automatic with Black Dial Same Chassis As Swiss ETA Version-High Quality
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Power Reserve Working Automatic Rose Gold Case with White Dial
Patek Philippe Nautilus Jumbo MBW White Dial Same Chassis As Swiss ETA Version-High Quality
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Manual Winding Power Reserve Working with Silver Dial
Patek Philippe Aquanut Ref.5067 Swiss ETA Movement Diamond Bezel with Blue Dial and Rubber Strap
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Power Reserve Working Manual Winding with Blue Dial
Patek Philippe Classic with White Dial Lady Size
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Power Reserve Working Manual Winding with White Dial
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Power Reserve Working Manual Winding Two Tone with Blue Dial
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Power Reserve Working Automatic Rose Gold Case with Blue Dial
Patek Philippe Nautilus Jumbo MBW Brown Dial Same Chassis As Swiss ETA Version-High Quality
Patek Philippe Nautilus Moonphase 3712 Power Reserve Working Automatic Rose Gold Case with Black Dial
Patek Philippe Nautilus Jumbo MBW Gray Dial Same Chassis As Swiss ETA Version-High Quality
Patek Philippe Nautilus Jumbo MBW Automatic Two Tone with Brown Dial Same Chassis As Swiss ETA Version-High Quality

[Répondre à ce message]

Mono 3lectronic Density : cinq questions à Jean-Marc Mélot

1er février 2010 [retour au début des forums]

C’est vrai que la ressemblance avec Robert Smith (jeune) est frappante ! :-0

[Répondre à ce message]