Pop-Rock.com






Les grands débuts de Beady Eye
vendredi 12 novembre 2010

Beady Eye, c’est Oasis sans Noel Gallagher… Enoncé comme ça, cela devrait suffire à ranger le disque au rayon des passables incongruités, puisque l’ainé des frangins Gallagher était l’auteur-compositeur et, accessoirement, l’âme d’Oasis.

Beady Eye est donc le caprice de Liam Gallagher qui, après un énième clash en backstage avec son frère l’an passé, a décidé de prouver au monde – et surtout à Noel – qu’il était capable d’exister musicalement sans lui. Le défi est de taille puisque c’est toujours l’ainé qui a tout fait dans le groupe…

Les anciens instrumentistes d’Oasis Andy Bell (aussi un ex-Ride), Gem Archer, le claviériste Jay Darlington et le dernier batteur en date, Chris Sharrock, font également partie du projet.

Un premier single, Bring the light (ci-dessous), est officiellement disponible depuis quelques jours et un premier album produit par Steve Lillywhite sortira début 2011. Ce qu’on en dit, c’est que c’est du bon rock’n’roll, efficace, et que ça sa sonne très Beatles (ou John Lennon solo), ce à quoi l’on pouvait s’attendre connaissant le culte que Liam voue aux Fab Four...

On attend la suite...



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.





Les grands débuts de Beady Eye
25 novembre 2010, par Fabrice V
Les grands débuts de Beady Eye
19 novembre 2010, par MickSgrill
Les grands débuts de Beady Eye
16 novembre 2010, par HB
Les grands débuts de Beady Eye
13 novembre 2010, par Moaah
Les grands débuts de Beady Eye
12 novembre 2010
Les grands débuts de Beady Eye
12 novembre 2010, par Domino
Les grands débuts de Beady Eye
12 novembre 2010
Les grands débuts de Beady Eye
12 novembre 2010
Les grands débuts de Beady Eye
12 novembre 2010




Les grands débuts de Beady Eye

25 novembre 2010, par Fabrice V [retour au début des forums]

Un mot sur la face B qui est une reprise de World of Twist, groupe culte du début des années 90 mais, tout comme Intastella, méconnu.
Je dois avouer que la version de Beady Eye est catastrophique ( http://www.youtube.com/watch?v=MeePjqEUCHs ).
On lui préférera l’original :
http://www.youtube.com/watch?v=rgEw...

[Répondre à ce message]

    Les grands débuts de Beady Eye

    11 décembre 2010, par Romain [retour au début des forums]


    Ben moi je trouve que la nouvelle version est bien meilleur, World of Twist a bien mal vieilli, la première version m’insupporte, celle de Beady Eye nous donne une chanson qui ne s’essoufflera pas avec l’âge.

    [Répondre à ce message]

Les grands débuts de Beady Eye

19 novembre 2010, par MickSgrill [retour au début des forums]

C’est du proper Rock’n roll.
Fermer vos dents, les branleurs.

[Répondre à ce message]

Les grands débuts de Beady Eye

16 novembre 2010, par HB [retour au début des forums]

Oasis est déjà une boisson sans bulles. Donc si je suis bien Beady Eye c’est sans bulles sans bulles (sans sucre non plus ça s’entend). Bref une boisson énergisante pour garnements biberonnés au Red Bull décaféiné, à boire sans modération, l’air ahuri sous sa coupe au bol. Au secours, on vient de redécouvrir l’eau tiédasse et ça va se vendre en canette !

[Répondre à ce message]

Les grands débuts de Beady Eye

13 novembre 2010, par Moaah [retour au début des forums]

Que d’aigris ici. On croirait entendre mon grand-père critiquant les clips semi-porno diffusés sur MTV.

Combien de gens trainent dans les rues, sans idéal, avec comme seul idée : picoler et ne rien foutre ?

Tout a déjà été crée en musique. Forcément que cela ne peut que sonner comme une énième copie de machin.

[Répondre à ce message]

    Les grands débuts de Beady Eye

    13 novembre 2010, par Domino [retour au début des forums]


    "Tout a déjà été crée en musique. Forcément que cela ne peut que sonner comme une énième copie de machin."

    La blague. Forcèment avec ce genre d’affirmations de "puriste", la musique n’avance jamais. Faut peut etre lever le nez un peu des sixties et s’ouvrir au lieu de recenser toujours les memes petits arguments... "Bouh, tout a été fait, plus rien ne sera neuf"...

    Si tout le monde avait pensé comme ca il y a 40/50 ans, on en serait où ?

    [Répondre à ce message]

    Les grands débuts de Beady Eye

    13 novembre 2010, par cascade [retour au début des forums]


    "Que d’aigris ici. On croirait entendre mon grand-père critiquant les clips semi-porno diffusés sur MTV."

    MDR ! Il est vrai que MTV représente beaucoup en termes d’avancée musicale... bien aidée par leurs mauvais clips plein de bitches. Ouais cousin, t’as raison...HAHAHAHA !

    [Répondre à ce message]

    Les grands débuts de Beady Eye

    13 novembre 2010 [retour au début des forums]


    il y a une sacrée différence entre s’inspirer de... et copier quelqu’un.... !
    mais là n’est même pas la question puisque ce truc est tout simplement mauvais !
    au suivant...

    [Répondre à ce message]

Les grands débuts de Beady Eye

12 novembre 2010 [retour au début des forums]

Voilà ce qu’aurait été Oasis sans Noel. "You comin’ in, i’m comin out, you going up, i’m going down.... bay come on baby come on baby baby baby... !"
Bref, vivement l’album solo de Noel.

[Répondre à ce message]

Les grands débuts de Beady Eye

12 novembre 2010, par Domino [retour au début des forums]

Et dire que ca sonne vide, sans aucune inspiration et accessoirement, que la musique actuellement avait besoin de tout sauf d’une énième groupe passéiste à la mords moi le noeud, non ?

[Répondre à ce message]

    Les grands débuts de Beady Eye

    12 novembre 2010, par Fabrice V [retour au début des forums]


    Mods-moi le noeud !
    Des backings à la PP Arnold, un Liam retrouvant sa fougue d’antan, un morceau qui envoie et se libére de la couche de graisse enveloppant bon nombre des dernières compositions d’Oasis.
    "Groupe passéiste"... Tu écoutes du jazz progressiste ? Si tel est le cas, toutes mes excuses. Personnellement, je n’y comprends rien et suis incapable d’apprécier telles sonorités.

    [Répondre à ce message]

      Les grands débuts de Beady Eye

      13 novembre 2010, par Cascade [retour au début des forums]


      Je déteste les frères Gallagher. Leur musique, leur allure, leurs frasques, leur tronche, leur groupe Oasis. Bref, tout m’insupporte chez eux et l’écoute de cet extrait me donne l’impression d’un vieux vinyle acheté aux puces.
      Mais pas de quoi se foutre sur la tronche pour autant Mr V ;) Laissons les débats-branlettes à l’âne Coosemans.

      [Répondre à ce message]

        Les grands débuts de Beady Eye

        13 novembre 2010 [retour au début des forums]


        M. Cascade préfère acheter sa musique au mediamarkt ou sur iTunes sans doute ?

        [Répondre à ce message]

          Les grands débuts de Beady Eye

          14 novembre 2010, par monsieur capellini [retour au début des forums]


          Ne pas aimer les frères Gallagher et l’exprimer (avec force, ou excès, il faut bien le dire) revient à acheter sa musique sur Itunes ?
          Je prends la conversation en cours mais ça n’a aucun rapport !!!!!!!!

          [Répondre à ce message]

            Les grands débuts de Beady Eye

            14 novembre 2010 [retour au début des forums]


            Monsieur Capellini,

            Je répondais à cette phrase "cet extrait me donne l’impression d’un vieux vinyle acheté aux puces". Comme s’il s’agissait d’une horreur.

            Bien à vous,

            Anonyme

            [Répondre à ce message]

              Les grands débuts de Beady Eye

              14 novembre 2010, par Cascade [retour au début des forums]


              J’achète un peu partout (même sur des brocantes). Ce n’est pas sale, ce n’est pas une horreur, c’est une image. Avec un peu d’imagination, il y a moyen de se le représenter sans jouer sur les mots.
              Bonne soirée.

              [Répondre à ce message]

        Les grands débuts de Beady Eye

        11 décembre 2010, par Romain [retour au début des forums]


        Je ne comprends pas pourquoi on vient faire chier les frères Gallagher et leurs musique !!! Quand j’aime pas un groupe, je l’ignore, je m’en fous mais le problème d’Oasis, c’est leur (immense) réussite, ça ne plait pas aux personnes envieuses qui sont prêt à discuter sur des forums pour les dénigrer... Vous n’avez que ça a faire de votre temps libre ? :)

        [Répondre à ce message]

      Les grands débuts de Beady Eye

      13 novembre 2010, par Domino [retour au début des forums]


      Non je n’écoute pas de jazz progressiste... Ou alors, pas que ca !

      Oui, groupe passéiste, j’insiste. C’est un peu comme ces groupes à la Airbourne qui pensent que faire du rock daté d’une certaine époque est le gage d’une qualité indéniable... Pour moi Beady Eye, c’est tout à fait ça. Des mecs sans inspiration, sans aucune capacité d’évolution, qui se sont dit "piquons aux vieux ce qu’on ne sait pas faire"... Résultat : L’impression d’écouter un vinyle obscur trouvé aux puces. Et non pas ce vinyle d’un groupe mythique que l’on n’oublie pas et dont on peut écouter l’oeuvre en boucle. Plutot ce vinyle d’un groupe oublié, ce qui est tres vite compréhensible vu leurs sons

      [Répondre à ce message]

        Les grands débuts de Beady Eye

        13 novembre 2010, par Fabrice V [retour au début des forums]


        Loin de moi l’idée ou l’envie d’entamer une joute avec toi, gaillard.
        Je ne crie pas ô génie. Cela me fait penser à Primal Scream sauce Boogie.
        S’il est un groupe qui innova et fit avancer les choses, c’est bien la bande à Bobby Gillespie (cf. "Screamadelica", "Vanishing Point" et "XTRMTR"). Et pourtant, ils ressentirent le besoin (et le réel plaisir) de se ressourcer en "piquant aux vieux" (cf. "Give out but don’t give up" et "Riot city blues").
        Le cadre pop/rock 3min. A-B-A-B-bridge-B-B est une tradition. Tout comme la poésie est régie par des règles telles que le distique, le quatrain, le décasyllabe, l’alexandrin, ... Le fait de respecter ces règles n’est pas, de ipso facto, synonyme de médiocrité. Lorsque tu prends le pli de jouer dans ce cadre, de composer des morceaux rock de 3 à 4 minutes avec grattes et batterie, tu ne peux que t’exposer à des critiques telles que la tienne.
        Ce qui me fait sourire est qu’on lit de plus en pus de critiques de groupes récents leur reprochant de sonner trop Oasis, Blur ou encore BJTM, alors que ces derniers furent, à leur époque, cloués au pilori pour avoir copier Beatles, Kinks/Specials et Velvet Underground.
        Faudrait savoir...
        Ce n’est pas un morceau grandissime, loin de là, mais il respecte une tradition.

        [Répondre à ce message]

          Les grands débuts de Beady Eye

          14 novembre 2010, par Domino [retour au début des forums]


          Eh ben moi, gaillard, les traditions, ca me lourde. Franchement et sincèrement.
          Quand c’est aussi plat, vide, sans ame que ca, ca me lourde.

          Alors après, ca m’empeche pas d’écouter de la folk simpliste, de la pop également ou je ne sais quel format gavé de traditions et de codes, au contraire. Mais le fait est que, chez moi, quand je veux etre ébloui par une tradition, je vais à la source plutot que de chercher des groupes qui, actuellement, font moins bien ce que les autres réussissaient avant.

          Quand j’écoute des choses actuelles, je veux pas qu’ils essayent de me faire croire que les traditions seront gages de qualité. Je veux pas avoir le sentiment d’écouter un groupe des années 60 en écoutant un truc des années 90. Y a un temps pour tout. Sonner vieux à notre époque, ca n’a (pour moi) aucun interet.

          La tradition, oui ok, c’est mignon. Mais que ca ne devienne pas l’excuse d’un classicisme navrant. C’est tout :)

          Ta réponse est exactement ca "Oui c’est pas terrible, mais y a une tradition"... Quand tu vas au resto et que tu manges une choucroute dégueulasse, tu te dis pareil "C’est pas bon, mais au moins c’est une vraie choucroute" ?

          [Répondre à ce message]

            Les grands débuts de Beady Eye

            14 novembre 2010, par Fabrice V [retour au début des forums]


            Ton raisonnement est logique et des plus défendables.
            Mais si tu vas jusqu’au bout de celui-ci, tu n’écouteras jamais les Stones, leur préférant la source Muddy Waters... Que dis-je ! Pourquoi écouter Waters, allons à la source Johnson ! Zut... Ce dernier n’est pas le premier bluesman...

            [Répondre à ce message]

          Les grands débuts de Beady Eye

          15 novembre 2010 [retour au début des forums]


          Désolé d’intervenir 3 jours après mais Primal Scream pour moi n’a rien d’un groupe innovant. C’est juste un bête groupe de pub rock qui a eu un jour la chance de se faire produire par un dj-remixeur à une époque où c’était tendance. Bref, un groupe qui a basé toute sa carrière sur un gros malentendu.

          [Répondre à ce message]

            Les grands débuts de Beady Eye

            15 novembre 2010, par Fabrice V [retour au début des forums]


            Tu as raison d’être désolé...
            Belle ânerie que ton commentaire.
            Je suppose que tu fais allusion à "Loaded" produit par Weatherall.
            1/ Je te ferai remarquer qu’avant cela Bobby G. figurait déjà sur Psychocandy des Jesus, soit un des albums les plus influents des 80’s.
            2/ Les Beatles ne sont-ils rien d’autre qu’un groupe ayant eu la chance d’être produit par George Martin ?
            3/ Idem pour Bowie, juste un "bête" brailleur "qui a eu un jour la chance de se faire produire" par Visconti et Eno ?
            4/XTRMTR, Vanishing Point ?

            [Répondre à ce message]

              Les grands débuts de Beady Eye

              16 novembre 2010 [retour au début des forums]


              Parlons-en des Marychains, psychocandy, album les + influents des 80 ??? Non mais faut être sérieux une minute ! Si faire des reprises de surf music ou des ballades accoustiques en prenant des poses affectées et en noyant sa voix dans la réverb c’est être influent, alors autant dire que Sheila avait inventé le disco. Les marychains influents, et puis quoi encore... A part les Pixies et mazzy star dont tout le monde se fout aujourd’hui, ils n’ont jamais influencés personne tes marychains. Quant-à leur batteur, il était tellement doué, original et indispensable qu’ils l’ont vite remplacés par une cassette, et elle s’en sortait mieux !

              Les deux autres dont tu parles, je ne vois pas qui c’est donc je ne vais pas juger. Mais maintenant que tu le dis, oui : à priori, il ne me paraît pas le moins du monde inconcevable qu’ils aient été, à un moment ou à un autre de leur parcours, les cobaye des expérimentations sonores d’un producteur visionnaire et/ou déjanté, tout à fait, merci de me le faire remarquer...

              [Répondre à ce message]

              Les grands débuts de Beady Eye

              16 novembre 2010 [retour au début des forums]


              Sans compter que les deux autres albums dont tu nous rabâche les oreilles (4/XTRMTR, Vanishing Point) ne sont que de pathétiques tentatives, de la part de ce bête groupe bloqué sur le pub rock, de renouer avec le succès de screamadelica en invitant toutes sortes de... tiens ? ... producteurs électroniques prestigieux comme Adrian Sherwood, David Holmes ou les Chemical Brothers. Putain ! un album de Primal Scream c’est aussi spontané qu’une émission du dimanche avec Michel Drucker !

              [Répondre à ce message]

Les grands débuts de Beady Eye

12 novembre 2010 [retour au début des forums]

Un morceau sans grande prétention, et peu novateur. Maintenant, ce qui est plus étonnant, c’est d’entendre quelque chose qui soit plus enjoué que bourrin de la part de Liam Gallagher. Sympa, donc. On attend la suite.

[Répondre à ce message]

Les grands débuts de Beady Eye

12 novembre 2010 [retour au début des forums]

Beatles ? Ca sonne comme Let’s Spend The Night Together des Stones (c’est exactement la même séquence au piano).
Bref, aucune imagination. C’est pas vraiment une surprise en même temps.
Ou peut-être me trompé-je ?

[Répondre à ce message]

Les grands débuts de Beady Eye

12 novembre 2010 [retour au début des forums]

c’est plutot chiant comme morceau...

[Répondre à ce message]