Pop-Rock.com






Le retour aux sources du Rock
lundi 13 février 2006

Le magazine Rolling Stone l’affirme : de plus en plus de jeunes, âgés entre treize et dix-sept ans, se tournent vers le rock des années 70. Ces adolescents, selon une étude, cultivent un intérêt grandissant pour Jimi Hendrix, Pink Floyd ou encore Led Zeppelin, entre autres.

Quelques chiffres : 20% des disques de Led Zeppelin et Pink Floyd achetés entre 2002 et 2005 l’ont été par des adolescents. De quoi faire soupirer de bonheur ceux qui pensent que nos chers cadets n’en peuvent plus d’écouter Linkin Park, Indochine ou Blink 182.

En tout, c’est 2,3 millions d’ados qui, aux Etats-Unis notamment, se brancheraient chaque semaine sur les radios diffusant du rock plus classique. Ce à quoi s’ajoute un chiffre éloquent : plusieurs milliers d’exemplaires de Dark side of the moon du flamant rose ou de Back in black d’AC/DC seraient vendus chaque jour, ce qui témoigne d’un réel engouement de toute une frange de la population pour ce bon vieux rock auquel on doit finalement tout.

Pour certains musicologues, cet engouement s’explique par une évidence aisément démontrable : les jeunes nés dans les années 90 sont vite lassés de tout ce qui a été enregistré ces dix dernières années, car rien de viscéralement neuf n’en est sorti. Après le grunge des années 90, aucun nouveau mouvement du rock n’a su sortir la tête de l’eau, et les groupes se sont contentés de pomper des influences vieilles de vingt-cinq ans, si l’on en croit le musicologue et prof de guitare Jeff Peretz. Selon lui, quand des "kids" viennent le voir, ils veulent jouer du Who ou du Black Sabbath : personne ne veut jouer comme Jack White, affirme encore Paul Green, musicologue.

En tous les cas, dans cette cyclique imperturbable de l’histoire de la musique, on peut peut-être imaginer que dans dix ans, les nouveaux groupes réinventeront le rock progressif ou d’autres expérimentations seventies. Qui sait ?

A.W.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.





Le retour aux sources du Rock
15 février 2006, par Thibpastis
Le retour aux sources du Rock
15 février 2006, par Marc Lenglet
Le retour aux sources du Rock
14 février 2006, par Gérard Meanvussat
Le retour aux sources du Rock
14 février 2006, par Zouzou
Le retour aux sources du Rock
14 février 2006, par Geoffroy Bodart
Le retour aux sources du Rock
14 février 2006
Le retour aux sources du Rock
14 février 2006, par donatella
Le retour aux sources du Rock
13 février 2006, par mco
Le retour aux sources du Rock
13 février 2006, par Zouzou




Le retour aux sources du Rock

15 février 2006, par Thibpastis [retour au début des forums]

j’écoute tous les groupes cités dans cette page, à l’exception de blink 182, et j’aime presque autant linkin park que pink floyd

je suis à moitié attardé ou à moitié comme il faut ?

[Répondre à ce message]

Le retour aux sources du Rock

15 février 2006, par Marc Lenglet [retour au début des forums]

Bon, ça devient un peu illisible en bas, je continue ici.

Pour celui qui ne signe pas et qui écrit en gras : tu dois confondre la chronique d’Hail to the thief, par Jérôme Delvaux si je ne m’abuse, qui était éminemment positive et argumentée ; et mon flop 5 personnel de 2003, qui n’était pas argumenté car tel n’est pas son but, puisqu’il s’agit simplement de coups de gueule purement cathartiques sur ce qui a déçu, fait chier, rempli d’incompréhension ou filé la tourista au chroniqueur concerné. Faudrait voyager un peu plus sur le site, si on veut se permettre des jugements à l’emporte-pièce.

Pour MCO, comme le dit le proverbe AD&D, trop de trolls nuit au gobelin innocent. Vous aurez constaté qu’il existe des postes antagonistes à nos avis auxquels nous ne répondons pas. C’est que nous estimons qu’il s’agit d’un avis portant sur l’opinion personnelle du posteur lié à un album en particulier, et n’y voyons pas pêché mortel.

Or, je constate qu’Albin (ou Jérôme à d’autre moments, quand ce n’est pas moi pour un album de hard FM qui, techniquement, a autant droit de cité que n’importe quoi d’autre sur ce site) sont victime de trollage en bonne et due forme. Autrement dit, on vient lire une chronique d’un album sur lequel on a déjà un avis bien établi, et on trolle pour le plaisr de troller car, au fin fond de sa stupide médiocrité égocentrique, on n’a pas envie de voir une chronique de Bon Jovi cotoyer une chronique des Arctic Monkeys. Par exemple, nous avons un visiteur anonyme d’un espèce canine indéfinie qui, de manière assez prévisible, largue quelque chose comme "Reuuaarghhh Cof cof urk gnork ark" sur un bon paquet de chronique de rock des années 80 (que je censure sans honte, puisqu’il ne s’agit pas d’une langue répértoriée dans ma base de données)

Ou alors, nos aimables visiteurs s’attaquent à X ou Y, non pour ce qu’il écrit mais parce qu’il est X ou Y, connu pour avoir eu un avis divergent sur un groupe donné et donc, inapte à donner le moindre avis sur quoi que ce soit à l’avenir. Depuis le temps que nous examinons patiemment toutes les contributions qui débarquent ici, nous avons eu le temps de trier le bon grain de l’ivraie. A celà s’ajoute le fait de la signature. Nous éprouvons une tolérance évidente pour ceux qui signent perpétuellement du même pseudo, vu que nous les voyons débarquer assez souvent et, même s’ils sont ouvertmeent hostiles à une opinion, pouvons mettre leur réaction en rapport avec d’autres éléments en notre possession. En revanche, les anonymes, pour être francs, leurs avis ne nous intéressent pas plus que ça. On ignore qui ils sont, ignorons leurs préférences générales, considérons leur comportement comme une lâcheté inqualifiable (parce que vous pouvez vous appeler Arctarus ou monsieur Raymond, peu importe ; au moins vous êtes identifiable par un surnom) et n’avons donc guère d’envie dce nous montrer patients ou ouverts d’esprit avec ces individus qui sont à priori considérés comme des trolls potentiels.

Ne vous plaignez pas : des réactions telles qu’il y en a sur pop-rock seraient censurées partout ailleurs (dans le cas où le postage ne nécessiterait pas une inscription préalable). Sur pop-rock, nous préférons encore perdre notre temps à vous répondre plutôt que de vous effacer et ainsi donner l’image d’un site où tout le monde il est beau tout le monde il est gentil. Si j’avais du temps à perdre, je pourrais moi aussi rechercher toutes les chroniques concernant un groupe que j’estime bien connaître, et troller pour un point de détail, une relation particulière à un élément, un poncif sur le jugement dominant en 2005 vis à vis du groupe, ou un point d’explication nébuleux. C’est hyper facile à faire en soi. Mais voyez vous, bien que je participe à nombre de forums un peu partout, concernant la musique ou pas, je considérerais celà comme un avilissement que de poster sans m’identifier au moins par un pseudo fumeux mais constant.

Au final, je ne défends pas la chronique d’Albin en tant que tel. De manière purement voltairienne, je défends son droit à produire une critique minimaliste et inutile pour ce qu’il considère comme un album minimaliste et inutile. Et je m’estime seul juge pour ce qui possède un quelconque utilité à la publication et ce qui n’en possède pas, ainsi que pour ce qui mérite un réponse argumentée et ce qui mérite un giclée de fiel. Tout cela en fonction de ce que NOUS estimons relever de l’information ou bien du jugement personnel et subjectif dans nos chroniques, et de ce NOUS estimons relever de la critique digne d’intérêt ou du trollage pur et simple. C’est subjectif et dénué de valeur scientifique ? Welcome to the world

[Répondre à ce message]

    Le retour aux sources du Rock

    15 février 2006, par Bony [retour au début des forums]


    D’autant que dans l’article concerné par ce forum, AW ne fait pratiquement que retranscrire le résultat d’une étude qu’il n’a ni faite, ni commandé et qu’il ne fait que citer les avis d’autres, qui ne sont donc pas forcément le sien... J’ai déjà remarqué dans d’autres chroniques que certains avaient pris en grippe ce jeune homme prénommé Albin ! Vous devriez faire le test de ne pas donner le nom du rédacteur des chroniques. Ce serait intéressant comme test, de voir les réactions de certain. Vos lecteurs fidèles commencent à bien connaitre les gouts et préférences des chroniqueurs, ils posteraient sans à priori !!

    [Répondre à ce message]

    Le retour aux sources du Rock

    15 février 2006, par ANONYME [retour au début des forums]


    Vous dressez donc un profil psychologique de vos lecteurs en fonction de leur Pseudo... !
    La liberté d’expression n’est pas encore quelque chose de négociable en Europe !
    C’est cela aussi qui peut plaire sur votre site,le fait de rester anonyme ou non à peu de signification pour moi, nous pourrions aussi nous amuser à mettre un pseudo différent à chaque post !
    Allez relache toi ! Tu n’as pas de temps à perdre, mais tu nous ponds quand même ta tartinne moralisatrice, tu te défends et tu essaies de faire passer les autres pour des bas de plafond, tactique habituelle, vous utilisez les mêmes ficelles que vos lecteurs et cela devient lassant à force, mais au contraire de vous, je ne passe pas mes journées à répondre aux différentes attaques dont je peux faire l’objet...
    En caricaturant, tu es le redresseur de tort, le père moralisateur, Albin, lui serait l’autosuffisant aux goûts musicaux raffinés qui ne tolère pas la contradiction sur ces chroniques (qui, il faut le dire, sont souvent sujet à discussion afin de lancer une bonne polémique,c’est souvent sont but et cela amène la "foule" sur le site)
    Arretez de vous prendre trop la tête et passez au second degré !
    Y a pas que votre site sur la toile...

    [Répondre à ce message]

      Le retour aux sources du Rock

      15 février 2006, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


      Vous n’avez donc rien compris à mon explication. Sans pseudo, même farfelu, vous n’avez pas de réalité, pas de particularité, pas d’existence propre sur ce site. On pourrait même en conclure, en forçant le trait, que tous les messages anonymes, les bons, les mauvais, les admiratifs, les orduriers, proviennent de la même personne, puisqu’elle est non-identifiable. Vous pourriez vous amuser à mettre un pseudo différent à chaque post. Effectivement. Mais cela ne regarde que vous et votre volonté d’affirmer vos idées. De faire comprendre que ce sont VOS idées. En ne signant pas, ces idées perdent une bonne partie de leur intérêt. Ce sont des points de vue qui sortent de nulle part, qui ne nous intéressent pas particulièrement, et qui iront rejoindre la grande benne à ordure des commentaires dont on ne se risquerait pas à évaluer la pertinence. Si vous voulez, ce serait un peu comme ne pas aller vous expliquer franchement avec un contradicteur, mais laisser courir des bruits de manière à ce qu’il soit au courant de votre manière de penser sans pouvoir en cibler la provenance. C’est à un niveau symbolique, certes. Mais cela a beaucoup plus d’intérêt que le fait de savoir qui vous êtes réellement. L’essentiel est que vous soyez "quelque chose". Les anonymes, par définition, ne sont rien. Vous faites évidemment ce que vous voulez, ce n’est absolument pas à nous de vous imposer un code de conduite. Mais, dès lors, ne vous plaignez pas de la condescendante méprisante avec laquelle on vous répond dès lors que nous trouvons votre réaction ridicule.

      [Répondre à ce message]

        Le retour aux sources du Rock

        15 février 2006, par mco [retour au début des forums]


        Marc, je te préfère et de loin quand tu quittes ton mépris, tu redeviens intelligent.
        Bon, puisque chacun peut y aller de sa théorie à la con sur le passage des décennies, j’y vais de la mienne pour les 80 ( les 70, j’ai fait hier)
        Les 80’ commencent en 81 avec Mtv, le clip vidéo arrive et change radicalement la manière de faire de la musique puisque la manière d’en vendre n’a plus rien à voir. A partir de là, le business devient roi et le cynisme de l’industrie du disque devient empereur parce que il ne s’agit plus d’avoir une musique irrésistible et trois biffetons à filer à un programmateur de radio mais il faut un plan marketing pour rentabiliser le clip, des attachés de presse hyper qualifié pour avoir l’interview. Je crois que les médias et les évolutions technologiques sont essentielles dans l’histoire de la pop parce que c’est de la musique faite pour plaire aux masses et donc ne pouvant faire abstraction de ces vecteurs. Le walkman (80) aussi a joué un grand rôle puis le Cd (84 ?).
        Les années fin 70 où pour toi tout bascule déjà vers les 80’ appartiennent pour moi totalement à leur décennie. Le punk anglais est le reflet d’une époque conscientisée aux problèmes de société, à la rébellion, ce qui disparaîtra dans les 80’ (années fric, bizz à mort).

        [Répondre à ce message]

        Le retour aux sources du Rock

        16 février 2006 [retour au début des forums]


        "En ne signant pas, ces idées perdent une bonne partie de leur intérêt. Ce sont des points de vue qui sortent de nulle part, qui ne nous intéressent pas particulièrement, et qui iront rejoindre la grande benne à ordure des commentaires dont on ne se risquerait pas à évaluer la pertinence"
        => Effacer les donc sanns y répondre et le tour sera joué !

        [Répondre à ce message]

        Le retour aux sources du Rock

        16 février 2006 [retour au début des forums]


        "Mais, dès lors, ne vous plaignez pas de la condescendante méprisante avec laquelle on vous répond dès lors que nous trouvons votre réaction ridicule"
        => Il suffit donc de signer son post pour être accréditer bon lecteur de pop Rock.
        => Même en signant ses post, vous ne vous génez nullement de trouver les gens ridicules et très trolliens à partir du moment ou ils ne sont pas d’accord avec vous, même (parfois) lorsque leurs arguments sont pertinents
        => Si je signe chaque fois ANONYME, tu pourras me "cadrer", et je sortirai donc de l’anonymat....tiens donc ?
        => Enlever donc tous les post des gens qui se disent "anonyme", votre site va se vider de la moitié de son contenu....

        Conclusions : Vous venez de me faire un post sans ggrand intérêt, mais vousl’avez quand même signé, c’est bien !

        [Répondre à ce message]

          Le retour aux sources du Rock

          16 février 2006, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


          Non, il suffit de signer ses posts pour ne pas susciter une réaction instinctive de rejet. Cela relève d’une compréhension mutuelle tacite que vous semblez bien en peine d’admettre.

          Non, par exemple, les réactions suite à mon flop 5 avec Radiohead étaient intéressantes. Disons qu’elles sortaient généralement du cadre de l’émotionnel, ce qui provoque immédiatement une plus grande compréhension de ma part. L’émotionnel, c’est une variable indéfinie et évolutive en fonction de toute personne. Autrement dit, je ne m’occupe que de ma propre évaluation de la situation pour y répondre.

          ANONYME, en majuscule, c’est déjà pas mal. Mais en raison du grand nombre de posteurs qui seraient tentés de mettre ce patronyme pour signifier qu’ils n’ont pas l’intention de s’identifier, je préfèrerais "ANONIME"...

          Qu’il se vide de la moitié de son contenu n’a guère d’importance en soi, au regard de la valeur que nous accordons à la moitié à supprimer. Mais, comme je l’ai expliqué, ici ou ailleurs je ne sais plus, ce ne serait ni moral, ni honnête, ni représentatif, ni même intéressant au regard de l’amusement que cela nous procure.

          [Répondre à ce message]

      Le retour aux sources du Rock

      15 février 2006, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


      ...et en parlant de liberté d’expression...de quoi vous plaignez vous donc ? Nous revendiquons le droit d’écrire n’importe quoi de la manière quoi nous paraît la plus à propos sur le moment. Vous revendiquez le droit d’exprimer tout le mépris que vous inspire la dite chronique. Et nous revendiquons le droit de vous répondre avec tout l’amusement méprisant que nous procure votre réaction étriquée. Tout le monde est donc satisfait en fin de compte...

      [Répondre à ce message]

      Le retour aux sources du Rock

      16 février 2006, par R.T. [retour au début des forums]


      "Arretez de vous prendre trop la tête et passez au second degré ! Y a pas que votre site sur la toile..." C’est exactement ce qu’ils se tuent à répéter à chaque chronique et à tous leurs détracteurs.

      [Répondre à ce message]

        Le retour aux sources du Rock

        16 février 2006 [retour au début des forums]


        Là je ne crois pas.... Vous vous emportez régulèrement face à l’abnimosité de vos lecteurs, mais je crois que vous aimez cela finalement, cela pimente la vie du site !
        Les réactions envers Monsieur "Alevin" (sans jeux de mots !) et de Monsieur Albin donnent de la vie au site !
        D’ailleurs, vous répondez plus souvent à vos détracteurs qu’aux personnes qui adoptent la même position que la votre !
        J’ai déja applaudi à deux mains certaines de vos critiques, mais je n’ ai pas recu de post en retour ! (Dans le style oui, mais.....ou bien, non je trouve....) !

        [Répondre à ce message]

          Le retour aux sources du Rock

          16 février 2006, par Geoffroy Bodart [retour au début des forums]


          Il n’y a pas de modus operandi pour la manière de répondre aux lecteurs. On ne va pas dire "merci" à tous ceux qui nous félicitent pour nos articles, on ne va pas remettre tous les trolls à leurs places non plus. Et si nous ne répondons pas à certains posts nuancés, c’est peut-être tout simplement parce qu’ils n’appellent pas de commentaire de notre part. Si, en réponse à un de nos articles, vous nous expliquez que vous êtes en partie d’accord, ou pas d’accord du tout, on ne va pas aller vous contredire à tout prix. Votre avis vaut le nôtre, et nous n’avons pas écrit pour vous en faire changer.

          [Répondre à ce message]

            Le retour aux sources du Rock

            16 février 2006 [retour au début des forums]


            On ne vous demande pas de remettre tous les trolls à leur place (Pour qui vous prenez vous ?), on ne vous demande pas non plus de dire "merci" à tous va, JE demande simplement (c’est dur....) que vous soyez plus circonstancié ou technique.

            C’est donc (parfois) de (la)l’(dés) information ?

            [Répondre à ce message]

Le retour aux sources du Rock

14 février 2006, par Gérard Meanvussat [retour au début des forums]

Contrairement à vous, je pense que les 90’s furent une décennie assez riche pour le rock et la musique en général : apogée de la noisy-rock/pop, du baggy, du trip-hop, de la techno, de la house, et de toutes les fusions possibles entre les différents genres existants. Et puis concernant tous les jeunes groupes de maintenant qu’on accuse de plagiat, je préfère écouter certains de leurs albums que je trouvent supérieurs à un "Entertainement !" de Gang Of Four par exemple, qui a en gros influencé toute cette vague (Elèves qui dépassent le maître ?)

[Répondre à ce message]

Le retour aux sources du Rock

14 février 2006, par Zouzou [retour au début des forums]

Tant que les jeunes n’écoutent pas Coldplay ou Kaiser Chief, peut-être que le rock a un avenir.

[Répondre à ce message]

    Le retour aux sources du Rock

    14 février 2006, par dionycos [retour au début des forums]


    Commentaire debile.
    Coldplay en plus, n’est pas un groupe de rock.
    Et moi, perso, je n’aime pas Kaiser chief non plus. Je ne vais pas balancer ce genre d’argument foireux pour autant.
    Perso,j’ai 17 ans et j’ecoute du Coldplay tout comme j’ecoute Led zep, les Doors , Hendrix , Pink Floyd (mon préféré : Wish you were here), j’en passe et des meilleurs.
    Comme quoi tu vois, l’un n’empeche pas l’autre.

    [Répondre à ce message]

Le retour aux sources du Rock

14 février 2006, par Geoffroy Bodart [retour au début des forums]

Pour ce qui est du retour au rock, c’est plus que normal. Pourquoi se contenter de pâles copies alors que les géants ont déjà pratiquement tout dit il y a 30 ans ? Je ne veux pas jouer au vieux con nostalgique, mais je ne vois parmi la scène actuelle, aucun groupe de la trempe de Led Zeppelin ou Deep Purple. Ca ne veut toutefois pas dire qu’il faut rejeter en masse les recycleurs actuels, car c’est à travers eux que les générations actuelles vont découvrir le rock des 70’s.

Quant au progressif, il a déjà connu un coup de jeune au début des années 90 avec la fusion entre metal et expérimentations progressives qu’a initiée Dream Theater. Mais bien sûr, un genre qui a tendance à se baliser de la sorte ne peut pas avoir une durée de vie très longue, et les fers de lance du genre ont déjà tendance à tourner en rond. Mais à côté de cette mouvance généraliste, il existe quelques groupes, tels The Mars Volta ou Pain of Salvation, qui parviennent encore à surprendre et à développer une identité propre, les premiers en plongeant la tête la première dans les années 70’s, les seconds en multipliant les influences et les genres. Le problème est, pour ne pas changer, le manque de visibilité qu’on accorde à ces groupes.

[Répondre à ce message]

Le retour aux sources du Rock

14 février 2006 [retour au début des forums]

Merde, pop-rock aurait donc loupé le coche ?

[Répondre à ce message]

Le retour aux sources du Rock

14 février 2006, par donatella [retour au début des forums]

Quels emmerdeurs , ceux qui vous repondent ! ....Jamais contents ,faut toujours chercher la petite bete !
Moi, je temoigne , j’habite New York et je signe ,en disant que oui, les jeunes se tournent tres nettement Vers le rock pur et dur Thank God !
Acdc,Black Sabbath ,les Floyd,Tout ce qui est bon rock en fait les gens redressent l’oreille immediatement .
c’est un vrai retour aux sources !
Mais ca fait bien 6 ans que cette tendance est engrengee(depuis l’
explosion des Strokes , en fait , White stripes .. )
Je vais voir jouer les Strokes le 1 er , a NY,je vous raconterai , en general c’est pas mal du tout !...pour ne pas dire un vrai bonheur !!!!

Allez a plus et KEEP ON ROCKING !

[Répondre à ce message]

    Le retour aux sources du Rock

    14 février 2006, par dionycos [retour au début des forums]


    Tout à fait d’accord avec toi.
    L’engouement pour le vieux rock bien oldies est un fait que l’on observe depuis deja 5 ou 6 ans, grace au retour aux sources effectué par de nombreux nouveaux groupes dont les Strokes et les White Stripes .
    Ne voyez vous pas une enorme difference entre la musique rock actuelle et celle des années 90 ? Franz Ferdinand, The rakes, Bloc Party, Interpol, Dead 60s ... des groupes visiblement passionés par ces grandes années, qui y puisent leur inspiration. (Les mauvaises langues parleront de plagiat)

    [Répondre à ce message]

Le retour aux sources du Rock

13 février 2006, par mco [retour au début des forums]

Hendrix, les années 70 ? Pink Floyd, le Flamant Rose ? Back in Black, d’ailleurs également les années 70 ? Ca fait pas un peu beaucoup comme âneries en si peu de lignes. C’est pas Pop-Rock, c’est "A peu-près-Rock" qu’il faut s’appeler

[Répondre à ce message]

    Le retour aux sources du Rock

    14 février 2006, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


    Ouais bon, Ya pas eu de scission nette le 1er janvier 1980. Back in Black est sorti en août 1980. Vous voulez savoir le jour où les premières notes ont été écrites ou vous trouverez bien d’autres conneries tout seul ?

    [Répondre à ce message]

      Le retour aux sources du Rock

      14 février 2006, par mco [retour au début des forums]


      Si y avait eu que celle-là, j’admets que j’aurais été de mauvaise foi.

      [Répondre à ce message]

      Le retour aux sources du Rock

      14 février 2006, par iloverocknroll [retour au début des forums]


      Pauvre Lenglet... il essaye de défendre comme il peut son pote Albin Wagener et il se noie avec lui lentement...

      [Répondre à ce message]

        Le retour aux sources du Rock

        14 février 2006, par Albin Wagener [retour au début des forums]


        c’est dingue ce que la haine peut rendre fidèle.

        [Répondre à ce message]

        Le retour aux sources du Rock

        14 février 2006, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


        Il n’y a pas à défendre quelqu’un que je n’ai jamais rencontré. Il y a juste à remettre à leur juste place les insectes dans votre genre, pas foutus de raconter quoi que ce soit d’intéressant et cherchant juste - pitoyablement en plus dans le cas présent - à mordiller pour se donner le sentiment d’exister. Hé non, ce qu’on nomme grossièrement ici "Rock des années 70" ne commence pas strictement le 1er janvier 70 et ne se termine pas à la seconde près le 31 décembre 1979...ça paraîtrait évident à tout le monde. Ce n’est visiblement pas votre cas.

        Back in black date de 1980 et est évidemment plongé dans le rock des années 70. Jimi Hendrix est mort en 70 et a toujours annoncé la musique de cette décennie plus que le son des années 60. Ici, on ne parle pas des Grateful Dead ou de OMD, très liés à leur décennie de gloire respective. Quand à Pink Floyd, tout le monde sait pertinemment que le nom vient de deux bluesmen. Il n’empêche que la ressemblance reste assez amusante, et peut justifier de loin l’appelation "Flamand rose" (vous saviez aussi qu’écrire et résoudre une intégrale ne nécessitaient pas le même degré de rigueur ?). S’ils s’étaient appelés Hooker Johnson, nul doute que ça aurait fonctionné beaucoup moins bien.

        Enfin, avec tout cela vous êtes au moins arrivés à quelque chose : nous faire comprendre que vous n’êtes pas le plus dégourdi des trolls auxquels nous ayons eu affaire...

        [Répondre à ce message]

          Le retour aux sources du Rock

          14 février 2006, par Geoffroy Bodart [retour au début des forums]


          Marc, si je te suis bien, U2, INXS, Europe et The Cure ne seraient pas des groupes emblématiques des années 70’s, alors qu’ils ont tous été fondés à la fin de cette décénie ? J’y perd mon latin...

          [Répondre à ce message]

            Le retour aux sources du Rock

            14 février 2006, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


            Chaque cas est particulier à mon sens. U2 et The Cure, même pour leurs premiers albums, sont déjà annonciateurs d’autre chose, et je ne les rangerais pas dans ce que je considère comme le rock des années 70. INXS, je ne connais pas leurs premiers albums, je n’en sais rien. Quand à Europe, je me tâte, même si je pencherais plus du côté des années 80. Il y aussi des groupes qui me paraissent avoir embrassé pleinement les moeurs de nouvelles époques (Judas Priest par exemple), et d’autres qui, à travers les époques, sont restés plus fermement ancrés dans leur cadre de référence originel (Deep Purple, par exemple).

            En fait, s’il fallait vraiment donner une date tout à fait subjective pour moi de la fin d’une période, ce serait "Fin des années 70 en 1977 ; début des années 90 en 1991-1992. C’est symbolique évidemment, puisque ça n’a jamais empêché les empiètements dans un sens ou dans l’autre (simple exemple : Doolittle en 1989, pur foetus de la musique des années 90)

            [Répondre à ce message]

              Le retour aux sources du Rock

              14 février 2006 [retour au début des forums]


              Lenglet t’a rien à faire toi dans la vie..........hormis à passer ton temps à répondre aux lecteurs, celui là c’est les années70, celui la c’est 60 et bien voila que celui ci, comme il vient de sortir un album avec un revival rock post68 c’est donc 70, ou bien 80 je sais plus moi.....

              En un mot comme en cent, passe ton temps à écouter de la musique et faire des chroniques au lieu de nous refaire le monde comme un étudiant plein d’acnée .

              [Répondre à ce message]

                Le retour aux sources du Rock

                14 février 2006, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


                Si tu te contente d’écouter la musique en trouvant ça bien ou pas bien, sans même réfléchir plus loin, grand bien te fasse. Cette remarque s’adressait d’ailleurs à l’apothicaire qui s’amusait à classifier, à travers une scrupuleuse chronologie les albums 70, les albums 80, etc...histoire de lui montrer, par la fantaisie de ma classifications sans autres fondements que ma subjectivité, l’inutilité de toute classification en soi. D’un autre côté, ma théorie en vaut une autre, ce qui revient à dire qu’elle est parfaitement superflue. Mais bon, on ne peut pas demander à tout le monde d’être subtil, encore moins à la grande majorité des visiteurs de ce site...
                Quand à la musique, je doute fort que tu aie l’opportunité d’en écouter autant que moi, mais c’est un autre sujet. Tu me semble sur la défensive, mon garçon... "Etudiant plein d’acné" ? Tu crains à ce point que ta démonstration ne se suffise pas à elle même, pour en être réduit à t’avilir dans des insultes bas de gamme... ?

                [Répondre à ce message]

                  Le retour aux sources du Rock

                  14 février 2006 [retour au début des forums]


                  C’est vrai t’as que cela à faire..........retournes ta veste c’est ce que tu fais le mieux !
                  En ce qui concerne mon intelligence, je passe pas ma journée à répondre à des folles tordues (dont je fais partie...), et j’en reviens donc a mon post mon petit gars, écoutes de la musique etfais des chroniques au lieu de passer ton temps à répondre à tort et à travers à tous ces "bas de plafonds" de lecteurs de Pop Rock...

                  Allez petit Marc,

                  A une prochaine, j’ai du travail moi....

                  PS : Quant à mon acné et mes insultes (qui n’en est pas une, c’est très navarant d’avoir de l’acné !) bas de gamme, je te renvoie la pareille

                  [Répondre à ce message]

                    Le retour aux sources du Rock

                    14 février 2006, par Marc Lenglet [retour au début des forums]


                    Faudra m’expliquer où je retourne ma veste. Nous n’avons sans doute pas le même angle de vue. D’ailleurs, vous parlez de "votre "acné"...hum...jusqu’à preuve du contraire et à supposer que les rôles aient été bien attribués, c’est moi qui doit joue le rôle de l’offensé cutané, vu la teneur de votre précédent message. Non, non, je vous en prie, ne partez pas... Vous deveniez intéressante et il n’y a rien à la TV ce soir...Vous n’avez pas le droit de partir en plein milieu du jeu, vous dénaturez complètement l’esprit du forum. Que faut-il que je fasse ? Dire du bien de Def Leppard ? Cracher sur Placebo en me gargarisant de ne pas avoir écouté l’album ? Faire un chronique de Radiohead en 3 lignes ?

                    [Répondre à ce message]

                      Le retour aux sources du Rock

                      14 février 2006 [retour au début des forums]


                      OUI POUR RADIOHEAD TU ES FORTICHE JE PARS PAS MON DEFOULOIR C EST POP ROCK ET SES MEGA CHRONIQUEURS ?
                      CELA DESTRESSE APRES UNE JOURNEE DE BOULOT ?

                      Cela me rappelle votre sainte critique sur Hail To The Thief....du grand art décalé une fois de plus !

                      Vous êtes les Trolles meilleures du Net, Albin, en premier, toi le second (désolé...) et jérome le troisième continuez, cela détend......

                      [Répondre à ce message]

                  Le retour aux sources du Rock

                  14 février 2006, par mco [retour au début des forums]


                  Marc Lenglet, pourquoi toujours ces posts méprisants qui tiennent lieu de réponse ? Il était pas bien méchant l’anonyme. Je décelais même dans son conseil à ne pas répondre une affection pour vos chroniques. Quant ce vous dites de moi, ok ! Pour Ac/DC, j’ai reconnu que c’était de la mauvaise foi. Pour Pink Floyd, j’ai de grands doutes sur les capacités de traducteur et les connaissances de A.W. mais bon, admettons que ce soit plausible. POur Hendrix, ça paraît dur tout de même. C’est vrai qu’au niveau de l’importance il a dépassé et de loin les 60’ En fait il est toujours très influent (comme les Beatles et beaucoup d’autres de cette décennie) mais honnêtement, Hendrix a été LA rock star quintessentielle des années 60, depuis le début, où il a surgi grâce au blues boom (phénomène très marqué dans le temps) jusqu’à la fin où il est LE héros de Woostock sommet de la we generation et du rêve de toute une époque dans ce qu’elle a de meilleur (contestation anti Vietnam, drogues qui ouvrent l’esprit et la création au lieu de les fermer, cross-over blanc noir au niveau musical et au niveau humain, au même titre que Sly Stone, lui aussi limité aux années 60 dans l"action mais pas dans l’influence...) Tout ça s’est arrêté net dans les années 70 et le Festival d’Altamont, anti-Woodstock) a montré la fin du rêve d’une manière on ne peut plus concrète (concert apocalyptique des Stones et meurtre au bout du compte). Hendrix, c’est nettement les années 60, comme AC/DC, sont des 70’ et bien plus encore.
                  Voilà l’ensemble ! dans mon post de départ, je n’ai pas été méprisant, juste un peu sec (parce que quand même très surpris par ce qui était écrit) . Mais pourquoi est-ce si difficile de reconnaître que A.W. a été un peu léger et s’est trompé ? Pourquoi tant d’arrogance ? Comment peut-on être sûr de soi à ce point-là d’avoir raison ou d’être plus subtil que la majorité des gens de ce forum ? POurquoi croire que toute contradiction vient d’un troll ? POurquoi ne pas finalement supprimer la rubrique "commentaires" pour que seuls les gens sensés comme vous parlent ?
                  Moi, j’aime bien l’erreur et le doute parce qu’ils sont humains
                  Hallelujah !

                  [Répondre à ce message]

Le retour aux sources du Rock

13 février 2006, par Zouzou [retour au début des forums]

Un détail : le flamant en anglais se dit flamingo et pas Floyd. Le nom du groupe vient de deux bluesmen américains : Pink Anderson et Floyd Council.

[Répondre à ce message]