Pop-Rock.com






L’art du tapage
jeudi 2 avril 2009

C’est marrant, les coïncidences. Après avoir terminé le sublime Ocean Of Sound de David Toop (un bouquin soi-disant sur l’ambient music mais parlant surtout d’expériences humaines, de musicologie de traverse et même d’esprits désincarnés), je me branche sur pop-rock.com et hop, je tombe dans les commentaires à l’article sur Ghinzu sur ce bon soldat Plywood déplorant que le nouveau disque des Brusseleirs manque singulièrement de mélodies, de refrains et de structures. Ouais, voilà : je viens de me taper 350 pages vraiment passionnantes vantant le boucan sous toutes ses formes et boum, même pas 5 minutes après, on me ramène par la peau du cul au désir de chansons sous leur forme la plus traditionnelle, voire passéiste.

Je n’ai évidemment rien contre Plywood et à vrai dire, je n’ai pas non plus grand-chose contre Ghinzu, dont l’album m’indiffère poliment sans vraiment me donner envie de meurtre sanglant. Je n’ai non plus rien contre tous ces mecs (car ils sont nombreux ici) à considérer que dans la musique, refrains et structures priment. Après tout, on est sur un site qui s’appelle pop-rock.com. Ce serait plus étonnant sur industrialsoundscapes.be ou technoloop.org mais sur pop-rock.com, ce n’est jamais que très logique, tout ça.

Reste que, sans animosité aucune, j’ai tout de même envie de vous demander où ont traîné vos oreilles, ces 40 dernières années, amis de la Confrérie de la Structure Obligatoire ? Parce que moi, j’en ai écouté des trucs explosant les structures et j’ai plutôt aimé ça, de Neu ! à Sonic Youth en passant par le Velvet Underground, Throbbing Gristle, Brian Eno et The Orb. Rien à voir avec Ghinzu, clair.

N’en demeure pas moins que tout cela reste tout de même moins du petit bois que le premier connard écrivant sa chanson comme on invente une équation mathématique. Ou non ?

SC



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.





L’art du tapage
5 avril 2009, par Glose
L’art du tapage
3 avril 2009
L’art du tapage
2 avril 2009
L’art du tapage
2 avril 2009




L’art du tapage

5 avril 2009, par Glose [retour au début des forums]

je te conseille également la lecture des ouvrages de Michel Chion (http://www.michelchion.com/), ainsi que de Pierre Schaeffer...

[Répondre à ce message]

L’art du tapage

3 avril 2009 [retour au début des forums]

Héé mais je le reconnais le type sur la photo : c’est Looping de l’Agence Tous Risques !

[Répondre à ce message]

L’art du tapage

2 avril 2009 [retour au début des forums]

On s’en fiche de la structure en effet.
Ce qu’on reproche à l’album de Ghinzu c’est de manquer de musique.
Et la musique, quand on fait de la musique, dieu sait si c’est important.
Alors bon après c’est peut-être un peu vieux jeu d’attendre de la musique quand on achète un cd de musique, mais on ne peut pas être tous aussi pointus que vous, maître.
Et puis c’est amusant de voir que vous prenez le contre-point de ces commentaires en arguant d’une certaine experimentation musicale, d’innovation et de déconstruction des schémas musicaux traditionnels lorsque l’on parle de l’album de Ghinzu, qui est lui même la caricature type de tout ce qui a déjà été fait et refait, pompage intégral gonflé de prétention et anecdote totale dans l’histoire du rock.

Bien à vous.

[Répondre à ce message]

    L’art du tapage

    2 avril 2009, par SC [retour au début des forums]


    Ca ne veut rien dire, tout ce que tu dis là et si le Velvet et SY relèvent pour toi du "pointu", je veux bien te refiler quelque chèques cadeau et un coup de pied au cul en direction de la FNAC la plus proche :)

    [Répondre à ce message]

      L’art du tapage

      3 avril 2009 [retour au début des forums]


      Rien ne sert de tirer de règles en art, sitôt pensez vous avoir trouvé un raisonnement qui vous convient qu’un artiste hors catégorie vous surprend et vous oblige à revoir votre "règle". On peut justifier par les mots beaucoup de choses, même du subjectif, mais il reste que les lois du marché musical dont dictées par la masse. Qui a dit nivellement par le bas ?

      [Répondre à ce message]

L’art du tapage

2 avril 2009 [retour au début des forums]

la musique, plus on en écoute, plus on se spécialise, plus on devient pointu et exigeant... plus on se marginalise donc de la moyenne qui veut écouter de la musique simple pour se changer les idées (simple = structure simple, ça ne doit pas être de la variété ou de la musique calme, prenez par exemple Rage Against the Machine dont vous trouverez le premier album chez n’importe quel bourgeois moyen). Pour ma part, j’avoue être un grand amateur de simplicité efficace (même si j’admire le travail d’un MarsVolta ou d’un Messhugga par exemple) et bien que je fais de la musique depuis des années, ce processus de création ne m’attire pas. Il me semble d’ailleurs plus facile de faire du déstructuré (à la portée du premier venu) que du structuré. De toutes façons l’accessibilité et l’originalité prime, dans cet ordre là pour le public moyen, dans l’ordre inverse pour les connaisseurs qui zappent parfois l’étape "accessibilité" du coup ;)

[Répondre à ce message]

    L’art du tapage

    2 avril 2009, par SC [retour au début des forums]


    Oui mais ce que tu cites est très structuré, justement et il y a aussi plus de simplicité et d’accessibilité chez Brian Eno que chez Rage against the machine, pour citer l’un de tes propres exemples

    [Répondre à ce message]

      L’art du tapage

      2 avril 2009, par Humphrites à 90° [retour au début des forums]


      Yes !

      Quant à écouter de la musique simple pour se changer les idées moi je mets ma lessive sur un programme long quelconque et hop. Quoique long ça fasse progue -donc pas simple. Boudiou que c’est compliqué l’accessibilité !

      [Répondre à ce message]

      L’art du tapage

      3 avril 2009 [retour au début des forums]


      "des trucs explosant les structures et j’ai plutôt aimé ça, de Neu ! à Sonic Youth en passant par le Velvet Underground, Throbbing Gristle, Brian Eno et The Orb" —> je ne suis pas sur de bien comprendre alors ...

      [Répondre à ce message]

        L’art du tapage

        3 avril 2009, par SC [retour au début des forums]


        Déstructuré ne veut pas forcément dire compliqué... Tout simplement ;-)

        [Répondre à ce message]

          L’art du tapage

          3 avril 2009, par Fabrice [retour au début des forums]


          "Déstructuré" signifie qu’on part d’une structure et qu’on la casse, qu’on complexifie le schéma de base intro-verse-chorus-verse-chorus-bridge-chorus-chorus. On peut également "décomposer" la mélodie de base. Le jazzman jouera avec, torturera, tordera le thème de départ. Mais ce thème, il le maîtrise et, dans sa simplicité, il est dores et déjà splendide. Ce qui me gonfle est le track sans structure aucune, composé par un type incapable de pondre une mélodie correcte et se retranchant derrière une "expérimentation" soldée pour cacher son vide créatif et ses carences techniques. C’est exactement comme si l’on comparait un pseudo peintre pondant un monochrome alors qu’il est incapable de dessiner un cheval et l’artiste dont le même monochrome s’inscrira dans une démarche bien plus réfléchie. L’exemple du taureau de Picasso rejoint cette idée.
          Quant au Velvet, ils avaient déjà prouvé leur capacité à écrire des mélodies pop imparables.

          [Répondre à ce message]