Pop-Rock.com






KMFDM réédité
lundi 23 octobre 2006

C’est la mode, on le sait, chaque semaine voit passer l’annonce d’une ressortie d’un album soi-disant indispensable, dont la remasterisation est soi-disant merveilleuse. Rares sont les groupes ayant réussi le tour de force de concilier prétexte marketing et résultat définitif, et ces groupes sont souvent ceux ayant mis eux-mêmes la main à la pâte. Après Front 242 et leur Geography, après Ministry et leurs side-projects, voici donc la ressortie des trois premiers albums de KMFDM, le projet aggro-industriel de Sascha Konietzko. Au moins, on ne l’accusera pas de vouloir se faire de l’argent, puisque tout sort sur son label, le bien nommé KMFDM Records (hébergé par Metropolis), qui avait déjà sorti l’album inédit de 1984, Opium, il y a quatre ans, et la compilation 84-86 il y a deux ans.

Bien avant de devenir un groupe electro-indus à guitares particulièrement burné en concert, KMFDM était, il y a vingt ans, un petit groupe mené par Konietzko, Raymond Watts et En Esch, touchant autant à l’indus qu’à la dance et au dub. Bien avant de débarquer à Chicago chez le fameux label (depuis défunt) Wax Trax ! et avant de sortir des singles popularisés par des clips mémorables (A Drug against war) ou des remixes déments (Juke Joint Jezebel), le groupe officiait à Hamburg. Profitez donc de l’occasion pour redécouvrir les débuts de KMFDM avec What do you know, Deutschland ? (1986), Don’t blow your top (1988) et UAIOE (1989). Chaque livret contient les paroles des chansons, l’artwork d’origine, et des photos inédites, et la remasterisation du premier album inclut tous les titres diffusés jusque là séparément sur les pressages anglais, allemands et américains. More & Faster !

J.P.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.