Pop-Rock.com






Il y a 30 ans, le King nous quittait...
jeudi 16 août 2007

C’est le 16 août 1977 qu’est décédé Elvis Presley, au Memorial Baptist Hospital de Memphis, dans le Tennessee. Foudroyé par une crise cardiaque consécutive à une surdose de somnifères et de médicaments, il n’avait que 42 ans.

Elvis conservera toujours une place à part dans l’histoire du rock’n’roll. Même si, contrairement à une croyance populaire, il n’a pas inventé ce genre, il en fut le premier artiste à déclencher une véritable hystérie parmi le public, et particulièrement les teenagers. A partir de 1956, dans une Amérique encore très conservatrice, il mit la jeunesse en transe avec ses rythmes endiablés et ses déhanchements suggestifs qui lui valurent d’être le premier chanteur à être censuré… Plus tard, il sera le premier à pouvoir s’acheter son propre jet privé. Le premier à enregistrer un concert unplugged, en 1968. Le premier à donner un concert diffusé en mondiovision, en 1973. Et surtout le premier (et toujours le seul à ce jour) à classer 30 singles en tête du hit-parade américain et/ou britannique (de Heartbreak Hotel, en 1956, à Way down, en 1977).

Elvis Presley est aujourd’hui un mythe américain, au même titre qu’un James Dean ou qu’une Marilyn Monroe. Ses albums continuent de se vendre comme des petits pains et la récente réédition de ses singles été couronnée de succès (plusieurs ont à nouveau été numéro 1 en Grande-Bretagne). Pour nous, amateurs de rock, on se souviendra surtout que sans Elvis, il n’y aurait eu ni Beatles, ni Rolling Stones, ni Bowie, ni Clash, ni personne…



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.





Il y a 30 ans, le King nous quittait...
16 août 2007, par ex prof
Il y a 30 ans, le King nous quittait...
16 août 2007
> Il y a 28 ans, le King nous quittait...
19 août 2005, par charlotte
> Il y a 28 ans, le King nous quittait...
17 août 2005, par Uncle Luke




Il y a 30 ans, le King nous quittait...

16 août 2007, par ex prof [retour au début des forums]

N’oublions pas le rôle du colonel Parker dans l’image du King,ok,c ’est pas une star construite à la Britney Spears,mais le crapuleux colonel avait déjà en 1955 fait une sorte d’étude de marché.
I’m all shook up,today manneken-pis avait son costume Elvis Las Vegas.(pour continuer l’info inutile....)

[Répondre à ce message]

Il y a 30 ans, le King nous quittait...

16 août 2007 [retour au début des forums]

"sans Elvis, il n’y aurait eu ni Beatles, ni Rolling Stones, ni Bowie, ni Clash, ni personne..."

ni Helmut Lotti, surtout.

[Répondre à ce message]

> Il y a 28 ans, le King nous quittait...

19 août 2005, par charlotte [retour au début des forums]

Qu’est-ce qu’il était beau ! ^^

[Répondre à ce message]

> Il y a 28 ans, le King nous quittait...

17 août 2005, par Uncle Luke [retour au début des forums]

Et tous en choeur avec John Lennon : "Avant Elvis, il n’y avait rien" (pas tout à fait vrai, mais bon, on va faire comme si)

Pour l’anecdote, Bill Haley expliquait que même s’il avait été dans la place avant Elvis, il lui manquait tout ce qu’avait le futur King (grâce, sex-appeal...) pour vraiment populariser cette musique.

[Répondre à ce message]