Pop-Rock.com






Hermanos Inglesos n’a pas pompé Byrne & Eno
samedi 13 mars 2010

Dans notre chronique parue jeudi de The wander of you, le premier album des Hermanos Inglesos, nous faisions état d’une troublante ressemblance entre certaines mesures du titre Qwistax avec celles de Mea culpa (*) de David Byrne & Brian Eno.

Nous avons fait écouter ce morceau millésimé 1981 à Cédric Engels, la moitié du duo gantois, et voici ce que fut sa réaction à chaud :

« Hé bien, je suis surpris. Je te donne ma parole que je ne connaissais pas ce track jusqu’à aujourd’hui… Mais je comprends ce que tu veux dire. Quoi qu’il en soit, si je m’étais inspiré de ce morceau, j’en serais fier, je ne chercherais pas du tout à m’en cacher. C’est vraiment une très chouette chanson. »

L’influence est toutefois peut-être inconsciente puisque ce morceau a été utilisé, en 1987, dans le film Wall Street d’Oliver Stone… un film que Cédric Engels ne nie pas avoir vu.


(*) Mea culpa est un titre tiré de My life in the bush of ghosts (ci-dessus), le premier album sorti en duo par David Byrne, alors leader des Talking Heads, avec Brian Eno, ex-Roxy Music et à l’époque producteur attitré des Talking Heads (et de David Bowie, entre autres). L’album est considéré par la critique comme précurseur de plusieurs courants musicaux électroniques et expérimentaux. Byrne et Eno lui ont donné une suite, en 2008 : Everything that happens will happen today.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.