Pop-Rock.com






Et le Futurisme, bordel ?
mardi 31 mars 2009

« Le bombardement de l’individu par des messages répétitifs et la disponibilité en temps réel d’un stock illimité de documents sur Internet façonnent la pensée. Cela aboutit au « sampling », c’est-à-dire au collage bout à bout d’images, de musiques, de sons ou de phrases pour en faire œuvre originale à partir de morceaux anciens. La création n’est plus une projection dans l’avenir ; ce n’est plus que la reconstruction de fragments du passé. Chaque création ou re-création donne donc la possibilité d’une imitation et pourra devenir une forme traditionnelle et répétitive. La répétition de la tradition morale, technologique ou artistique est une des forces de l’espèce humaine ; c’est aussi sa faiblesse, car elle place chaque individu sur les rails d’un scénario préétabli. »

(Le psychiatre Jean Cottraux, dans La Répétition des scénarios de vie, Odile Jacob poche)

Tête de Nœud Numéro Un : « Il y a quelques années, tu sortais en club, tu te prenais dans la tronche une musique qui sonnait très futuriste. C’était le son de l’an 2000, de l’an 2010, 2020. Aujourd’hui, on y est mais quand tu sors en club, tu n’entends plus que des choses qui essayent de sonner comme si ça venait de 1990, voire 1980. »

Tête de Nœud Numéro Deux : « C’est parce que c’est la crise !!! Dans les années 70 et 80, les gens se réfugiaient dans l’idée qu’ils avaient du futur, aujourd’hui dans celle qu’ils ont du passé. »

Tête de Nœud Numéro Un : « Le sampling généralisé a-t-il tué l’imagination ? »

Tête de Nœud Numéro Deux : « Prends pas la tête comme ça, tcheu dis... Have a Mentos ! »

SC



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.





Et le Futurisme, bordel ?
21 avril 2009, par indecenthope
Et le Futurisme, bordel ?
21 avril 2009, par CostesFatalMasterpiece
Et le Futurisme, bordel ?
1er avril 2009, par debbie pinson
Et le Futurisme, bordel ?
1er avril 2009, par Lennox
Et le Futurisme, bordel ?
31 mars 2009, par Humphrites
Et le Futurisme, bordel ?
31 mars 2009, par Gilbert Lepère
Et le Futurisme, bordel ?
31 mars 2009




Et le Futurisme, bordel ?

21 avril 2009, par indecenthope [retour au début des forums]

oui, ils ne copient même + les hits des années 80 mais leurs ligne de basse. Boom Tchak.

[Répondre à ce message]

Et le Futurisme, bordel ?

21 avril 2009, par CostesFatalMasterpiece [retour au début des forums]

( A TdN1 :) Voilà. Et raison de + pour ne plus aller en boîte, surtout que le champ’ à 3000 euros ; ça fait russe.

[Répondre à ce message]

Et le Futurisme, bordel ?

1er avril 2009, par debbie pinson [retour au début des forums]

L’ère du sampling, ça ressemble quand-même plus à une tentative de faire d’une bonne formule un modèle déposé qu’à une vision globale basée sur des observations solides. Il doit faire rentrer au chausse-pied le fait que les artistes n’ont pas attendu l’invention du sampler disgital pour piquer des plans à leurs aînés. Et dire que la création n’est plus une projection dans l’avenir, c’est un peu facile aussi. Quand je vois des films comme Wall-E, je me dis que la projection dans l’avenir est plus présente que jamais, mais les préoccupations d’aujourd’hui sont un peu différentes de celles de l’époque d’Aldous Huxley, ou de Jérôme Bosch.

En musique aussi, il y a des trucs comme la minimale qui n’ont rien de passéiste.

[Répondre à ce message]

    Et le Futurisme, bordel ?

    1er avril 2009, par SC [retour au début des forums]


    Wall E, c’est quand même très A.I. et A.I., l’idée date des années 7O si je ne m’abuse... Donc, quelque part...

    [Répondre à ce message]

      Et le Futurisme, bordel ?

      1er avril 2009, par SC [retour au début des forums]


      La minimale, c’est quand même trop Klaus Schulze qui rencontre Derrick May dans un ascenseur (dans le coin duquel Kevin Schield lâche un pet, gêné) :D

      [Répondre à ce message]

        Et le Futurisme, bordel ?

        2 avril 2009, par debbie pinson [retour au début des forums]


        C’est vrai que des années 60 jusqu’aux années 80, avec des Klaus Schulze, Tangerine Dream ou même un peu Pink Floyd, la musique prenait plus souvent des accents de science fiction qu’aujourd’hui. Mais Kraftwerk, par exemple, a toujours réfuté cette intention, ils se sont focalisés sur le présent. Même la new-wave, la techno ou la minimale aujourd’hui sont des musiques qui reflètent une certaine idée de la modernité de leur époque plutôt qu’une vision du futur. La musique "futuriste" est un peu tombée en désuètude alors que la science-fiction est toujours bien vivante, c’est vrai.

        Ouais, je sais pas... tête de noeud n°5 dirait que c’est sans doute aussi un peu dû au fait qu’on a passé le cap symbolique de l’an 2000 qui a quand-même bien fait fantasmer l’humanité pendant tout le XXè siècle. Et un siècle, c’est au moins cinq générations, ça compte.

        [Répondre à ce message]

      Et le Futurisme, bordel ?

      2 avril 2009, par debbie pinson [retour au début des forums]


      Et A.I, c’est Pinocchio 2. C’est pas vraiment de ça que je veux parler. Toutes les oeuvres sont marquées par des influences de leur temps ou du passé, et elles en disent souvent plus long sur leur époque qu’elle ne sont visionnaires. Ce qui compte, c’est la volonté de se projeter dans le futur. Et il me semble qu’elle a toujours existé, depuis les débuts des religions jusqu’aux documentaires récents sur le réchauffement climatique, la fusion nucléaire ou la vie des supernovas.

      [Répondre à ce message]

        Et le Futurisme, bordel ?

        2 avril 2009, par Humphrites [retour au début des forums]


        Je te suis mon ptérodactyle venu du futur. Hélas les documentaires sur la vie des supernovas (belles morts en fait) sont tartignolles au possible et les sciences, les vraies, demeurent objets de fiction réservés aux spécialistes faute de prescripteurs d’un peu de talent -faute de généralistes humanistes. La fiction est là potentiellement, partout dans bien des domaines de la connaissance mais y’a plus de clientèle pour ça parce que ces domaines, jugés trop élitistes, sont ignorés des journalistes (le journaliste, comme le psy, considère sa clientèle avec morgue, c’est bien connu ça aussi mais ça va disparaître grâce aux « documents sur internet » -et un retour drastique aux Lumières- enfin si seulement...).

        La SF est morte depuis que plus personne n’entrave que dalle à la supraconduction et le restera tant qu’on continuera à faire des films avec des bruits de moteur dans le vide de l’espace -alors que la musique, elle, peut en faire chacun en conviendra ici. Il y a un lien très fort entre espoir d’un futur meilleur (ou pire, chacun ses goûts hein), mathématiques, poésie et musique... Faute de comprendre un peu l’un ou l’autre de ces ingrédients essentiels on reste scotché au sol avec ses problèmes de factures. On geint. Schulze, et Kraftwerk et les Floyd ne leur déplaise m’ont téléporté vers un futur qui n’a jamais eu lieu, certes, mais bien au-delà de ce que permettait ma modeste condition. J’en extrais encore beaucoup d’optimisme et, sur cette lancée jamais démentie, de véritables joies. Le futurisme pour vous ? euh...un Nœud flottant dans l’espaaaace, enfin débarassé de la Tête ????

        [Répondre à ce message]

Et le Futurisme, bordel ?

1er avril 2009, par Lennox [retour au début des forums]

Tête de Noeud Numéro Quatre : "La répétition artistique s’explique peut-être par le fait que tout a été exploré dans toutes les directions et dans tous les domaines depuis pas mal de temps. Forcément, le mec qui veut sortir aujourd’hui un disque, un bouquin ou un film est condamné, même involontairement, à imiter ce qui a déjà été fait."

[Répondre à ce message]

Et le Futurisme, bordel ?

31 mars 2009, par Humphrites [retour au début des forums]

Aahhh ça faisait longtemps nos amis les psychiatres ! nos amis des bêtes humaines, si prompts à classifier sans science dure son prochain, à collaborer avec la Justice (cad le peuple, si prompt à juger puis exclure -à moins que ce ne soit l’inverse), quand c’est pas die polizei. La psychiatrie, et sa sous-merde la psychanalyse, le choléra homéopathique du XXème siècle, qui vous réduisait vite fait bien fait son homo en malade mental et de prétendre le guérir à l’electro ! Voilà de bien introduit pour parler de futurisme -vieille lune pour l’Art, déjà, il faut dire. Tous les psys souffrent de normopathie c’est bien connu. Je ne connais pas ce Cottraux ravi et n’éprouve nulle envie de le wikipédier mais son optimisme est si évident, à lire son extrait de dégueulis, sa foi en l’Homme si probante que j’ai envie de me plonger là tout de suite dans un précis d’éthologie animale et de me pâmer devant des images de connections synaptiques !

Lisez Boris Cyrulnik bordel, ça sonne comme Kubrick et c’est tout aussi futuriste (en écoutant Robotnick, Klinik, The Future Sound Of London -Xingu Hill même, si vous êtes Belge...). Manquait vraiment une tête de nœud n°3 j’ai pas pu m’empêcher désolé...

[Répondre à ce message]

    Et le Futurisme, bordel ?

    31 mars 2009 [retour au début des forums]


    Pour info, la psychiatrie et la psychanalise rendent service et soignent des millions de gens à travers le monde et sont des pratiques médicales reconnues depuis des lustres. Alors parle de musique si tu veux et fais-nous grâce de tes jugements sur le reste.
    Bien cordialement

    [Répondre à ce message]

      Et le Futurisme, bordel ?

      1er avril 2009 [retour au début des forums]


      La psychiatrie, assurément, c’est une branche respectable de la médecine.

      La psychanalyse, c’est tout autre chose. Quelques illuminés qui suivent les enseignements d’un cocaïnomane autrichien du début du XXème siècle, qui a su vendre ses mensonges et n’a en fait jamais soigné personne de sa vie.

      [Répondre à ce message]

      Et le Futurisme, bordel ?

      1er avril 2009, par Humphrites [retour au début des forums]


      Cher anonyme ânonnant, merci de me permettre de parler musique si je veux. Je ne pourrai hélas donner droit à ta demande de grâce pour le reste, n’ayant pas ta Foi (depuis des lustres) et me complaisant dans mes désordres assez variés. Bien cordialement toi-même.

      [Répondre à ce message]

Et le Futurisme, bordel ?

31 mars 2009, par Gilbert Lepère [retour au début des forums]

Tête de Nœud Numéro Trois : merci pour la référence du livre. Manque plus que l’ISBN ;)

[Répondre à ce message]

Et le Futurisme, bordel ?

31 mars 2009 [retour au début des forums]

....Plaît-il ?

[Répondre à ce message]