Pop-Rock.com






Et comme si ça ne suffisait pas...
jeudi 28 septembre 2006

... Nicky Wire, le fameux bassiste des Manic Street Preachers, vient lui aussi de sortir son album solo : il s’intitule sobrement I killed the zeitgeist, et est disponible depuis cette semaine.

Ici, à la Rédaction, personne n’a encore écouté ce chef-d’oeuvre autoproclamé, mais on espère tous qu’il ne ressemblera pas à l’insipide The great western balancé sans vergogne par James Dean Bradfield, chanteur-guitariste du groupe gallois.

En Angleterre, Nicky Wire possède une réputation sulfureuse, mais a également confié il y a quelques années qu’il aimait jardiner et passer l’aspirateur... ce qui laisse présager de bien beaux moments sur son album solo. On se souvient également de sa prestation vocale sur Wattsville blues, chanson un rien ennuyeuse de Know your enemy des Manics. Alors, verdict très bientôt !

A.W.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.