Pop-Rock.com






Didier Super : vaut toujours mieux en rire que s’en foutre
samedi 30 août 2008

Chantre de la nullité et du mauvais goût, Didier Super revient avec Ben quoi ?, un deuxième opus, un opus avec de vrais morceaux de guitare dedans, des arrangements (oui, des arrangements, rien que ça… merci à son beau-frère sans doute), des prises live hasardeuses, des aphorismes élégants, des traits d’humour laissés à la libre appréciation de chacun et des commentaires conscientisés sur l’actualité récente. Faut dire qu’après avoir été signé chez Universal (que Didier a d’ailleurs remercié en allant pisser sur la porte de leurs bureaux), cet artiste engagé peut se permettre de voir les choses en grand, de remercier les Escadrons de la mort pour le concept directeur du morceau Les Enfants, faut les brûler comme au Brésil, de créer un opéra-rock (Trique-trouille, si si) ou de composer une ballade punk qui parle de l’amour Vrai, celui qu’on ressent avec ses couilles.

Bien entendu, un concept comme celui de Didier Super est voué à s’essouffler au fil du temps et cet album-ci suscite un peu moins de surprise et d’incompréhension amusée que le précédent. Reste qu’on se marre quand même bien à plusieurs reprises à l’écoute de ce ramassis de remarques vaseuses, de titres nazebroques et de provocations beauf. Au final, vu la nullité mystique de ce qu’on entend, Didier Super mérite sans aucun doute à nouveau le canon décerné par Télérama pour son premier album. Mais aussi la légion d’honneur, le cassoulet d’or et le label de la Reconnaissance d’utilité publique…

M.L.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.