Pop-Rock.com






De/Vision humilié par son ancien manager
mercredi 26 septembre 2007

Il n’y a pas qu’en Belgique que les sordides histoires de groupes et de labels atteignent un niveau résolument bas. En Allemagne également, il peut arriver qu’une relation musicale se passe mal au point qu’arrive un acte d’une ultime mesquinerie.

C’est ce qui est en train d’arriver au groupe allemand De/Vision, parallèlement au succès de son nouvel album Noob. Alors que la notoriété du groupe ne cesse de croître et que l’album vient à point nommer pour redorer son blason, son ancien manager, Lorenz Macke, qui avait pour réputation d’user les groupes avec lesquels il travaille, sort sur son label une compilation de De/Vision dont il a conservé les droits des albums sortis avant 2003.

Une horreur que chaque groupe redoute : Macke sort une compile intitulée Da*Mals (Worst of) qui sera constituée exclusivement de démos et de versions inédites pas toutes réussies. Macke en profite pour qu’elles sonnent le plus mal possible, et même dans le communiqué de presse, ça n’arrête pas : on parle de textes ridicules, de morceaux humoristiques. Bref, Macke n’a pas digéré que le duo s’en sorte sans lui.

Une vraiment sale histoire qui fait réfléchir... Pour l’instant, De/Vision n’a fait aucun commentaire.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.