Pop-Rock.com






Arno parle de l’insécurité à Bruxelles
lundi 24 avril 2006

Dans une interview accordée au quotidien flamand De Standaard (et traduite en français par Le Soir), le chanteur belge Arno a accepté de parler de la violence urbaine à Bruxelles. Comme de coutume, il s’y exprime sans langue de bois. Extrait : « Je trouve que certaines choses doivent être dites à un certain moment. Il faut être honnête avec ça. Il y a ici de jeunes gens qui rôdent, des « motherfuckers » d’origine arabe, mais qui sont nés ici. Ils sont frustrés et en tirent prétexte pour justifier l’usage de la violence ». Au journaliste qui lui dit que les citoyens marocains seront heureux de lire ses propos, il répond : « Beaucoup de mes amis marocains sont aussi fâchés avec ces éternelles excuses à la violence. J’ai des amies marocaines qui ne peuvent plus se promener en rue parce qu’elles se font traiter de putain. Certaines donnent des leçons à des allochtones, bénévolement. Et elles se font salir dans la rue. » Il poursuit : « Mes voisins viennent du Maroc (…). Si cela arrivait au Maroc, les flics leur voleraient dans les plumes. (…) J’y vais souvent et, là-bas, je me sens parfaitement en sécurité ». Parlant de la France, où il donne régulièrement des concerts dans des quartiers difficiles de Paris, Marseille ou Lyon, l’ancien chanteur de TC Matic déplore qu’à la nuit tombée, il faille une quinzaine d’agents de sécurité pour protéger la salle de concerts des jeunes des environs.

Qu’on n’aille toutefois pas accuser le Bruxellois d’adoption d’être sympathisant de partis d’extrême droite. Il s’en défend farouchement et raconte s’être fait traiter de Vlaams Blokker, un soir, alors qu’il intervenait dans une bagarre pour défendre une jeune fille agressée par une bande de voyous. « Je suis devenu furieux et ils ont vraiment dû s’encourir », dit-il. Et de poursuivre : « Mais c’est typique de notre époque. C’est pour cette raison que j’ai aussi beaucoup de sympathie pour les flics. »

L’article ne précise pas si Arno avait (encore) un coup dans l’aile en tenant ces propos plein de lucidité et de sagesse…



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.





Arno parle de l’insécurité à Bruxelles
3 mai 2006, par Yomguaille
Arno parle de l’insécurité à Bruxelles
27 avril 2006
Arno parle de l’insécurité à Bruxelles
26 avril 2006
Arno parle de l’insécurité à Bruxelles
25 avril 2006, par Attila
Arno parle de l’insécurité à Bruxelles
25 avril 2006
Arno parle de l’insécurité à Bruxelles
24 avril 2006, par Marc2




Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

3 mai 2006, par Yomguaille [retour au début des forums]

Faut-il accepter de se laisser taper dessus sous prétexte que si on se défend, on soit identifié à un raciste ?

Je ne suis pas raciste et ai beaucoup de sympathie pour la population immigrée. Je suis de droite. Et je n’aime pas me faire taper gratuitement dessus. J’ai malheureusement eu affaire à des "crapules" qui ont toujours été d’origine maghrébine. Ce n’est pas du racisme que de préciser cela ; je ne fais qu’énoncer une vérité, un fait réel, pas un point de vue.

Alors, si on est franc et de droite, on est traité de raciste. Si on est de gauche, on tendra à ne pas révéler que ses agresseurs sont d’origine nord-africaine. Pourquoi serais-je montré du doigt alors que je me fais taper dessus ? Pourquoi protéger ceux qui agressent ?

Il faut que la loi soit respectée par tous et les origines ethniques ne doivent pas devenir un passe-droit, comme il semble que ce soit le cas actuellement.

[Répondre à ce message]

    Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

    3 mai 2006 [retour au début des forums]


    La gauche a fait beaucoup de tort.

    [Répondre à ce message]

    Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

    3 mai 2006 [retour au début des forums]


    moi j’étais de gauche très à gauche, aujourd’hui, alors que presque rien ne m’y destinait (ma gueule, mes origines sociales, mes origines ethniques, mon métier) je suis à droite.
    Pourquoi ? Parce que depuis 25 ans ans en France on achète la paix sociale en laissant tous les traffics s’installer, que ceux qui se lèvent le matin pour aller au boulot le font en partie (mais trop lourde à mon goùt) pour financer cette paix sociale et que surtout la gauche n’a toujours pas compris ce qui s’est réellement passer en avril 2002.
    Je croit pour paraphraser quelqu’un qu’on a la gauche la plus bête du monde, je crois que la droite ne vaut pas beaucoup mieux mais au moins, on ne lui demande pas de faire notre "bonheur" malgrès nous !!

    [Répondre à ce message]

Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

27 avril 2006 [retour au début des forums]

c’est ce que l’on vit, alors coup dans l’aile ou pas quel est le problème

[Répondre à ce message]

Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

26 avril 2006 [retour au début des forums]

M’enfin il est belge Arno, ou quoi ? Tout le monde sait que dans les salons, comme dans un contexte showbiz, il est toujours bon de parler d’immigration et des sujets périphériques à celui ci, même et surtout si l’on n’y connait pas grand chose. Le b-a ba exigeant de le faire UNIQUEMENT en termes de victimisation. S’il ressent le besoin de se défouler sur un groupe social ethnique ou culturel, il y a les américains, les "riches", les chasseurs, la police, les touristes allemands, les politiques, et à la rigueur les japonais pour ça. Briser ce consensus peut faire baisser ses ventes, déjà guère florissantes, de 25 à 30%. On frise la faute professionnelle. Il y a des règles dans le milieu "rebelle" du rock, et Arno serait bien inspiré de les respecter sous peine de devoir se reconvertir dans la vente de moules/frites.

Quand on pense qu’il lui aurait suffit de dire exactement le contraire pour se trouver invité toute l’année en "prime-time" sur les grandes chaînes européennes, et présenté comme un chanteur "Qui a des choses à dire" à l’instar d’un Marc Lavoine ou d’un Souchon. Mesure d’urgence ? Faire un démenti et se payer un agent qui lui expliquera "Les seuls points de vue que l’on peut afficher publiquement".

[Répondre à ce message]

    Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

    27 avril 2006 [retour au début des forums]


    Bah, il lui suffira de faire un mea-culpa dans la foulée, et il passera en tête d’affiche chez Ardisson, Fogiel et "Nulle part ailleurs" dans la meme quinzaine. Pierpoljack-syndrome...

    [Répondre à ce message]

Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

25 avril 2006, par Attila [retour au début des forums]

Ou est l’intéret musical de cette brêve ? Va-t-il composer des chansons sur l’insecurité Bruxelloise ? Cette insecurité est-elle liée au monde de la musique et des salles de concert ?
A quand une brêve sur le prochain piercing de Brian Molko ?

[Répondre à ce message]

    Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

    25 avril 2006 [retour au début des forums]


    Quel est l’intérêt de rapporter les propos d’un chanteur belge célèbre sur un site musical belge ? Non, là, vraiment, je ne vois pas...

    [Répondre à ce message]

Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

25 avril 2006 [retour au début des forums]

Dans cette même (longue) interview, Arno dit aussi qu’il n’ose plus rentrer du Mirano (chaussée de Louvain) à son domicilie (rue Antoine Dansaerts) la nuit... Je n’oserais pas non plus, j’avoue.

[Répondre à ce message]

    Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

    25 avril 2006 [retour au début des forums]


    Ca, c’est une illustration du sentiment d’insécurité, pas de l’insécurité en elle-même. Moi, j’oserais parfaitement faire ce trajet -peut-être en évitant quelques rues- mais j’oserais. D’ailleurs, jusqu’à l’année passée Bodega (rue de Birmimgham)-Parvis de Saint-Gilles à 5 plombes du mat (en passant par le canal et les arts et métier) complètement pété sans problème et sans chair de poule. Jamais croisé un chat...

    [Répondre à ce message]

    Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

    25 avril 2006, par fabrice [retour au début des forums]


    Je n’oserais surtout pas passer pour un con à son âge au Mirano...

    [Répondre à ce message]

Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

24 avril 2006, par Marc2 [retour au début des forums]

Assez d’accord avec Arno sur le sujet... Je pense que c’est un sujet qui pourrais facilement déraper ici, hum.
Je dis toujours que Bruxelles a 5 ans de retard sur Paris, pour le moment ça se vérifie. Maintenant je sais pas si c’est une affaire de race, comme on dit y a des connards partout qu’ils soient belges ou arabes ou allemand ou anglais... Mais si on fustige chaque fois l’arabe c’est qu’ils ont plus difficile à s’intégrer ici du fait de leurs différences (religion, coutumes, etc.) et on peut tout à fait comprendre qu’il y a un rejet, voir parfois une haine. J’ai un pote arabe qui me disait qu’un se ses amis trainait avec d’autres le soir pour aller casser du blanc. Ceci explique bien le malaise actuel, un malaise identitaire où ils ne se sentent ni bien chez eux, ni ici. Puis la violence entraine la violence, je pense pas que ça va aller en s’arrangeant, pour moi il n’y a pas de solution générale, on peut sans doute croire utopiquement au respect, mais on en vient à l’auto-défense et à la haine. La plupart de mes amis ont été agressés au moins deux ou trois fois à Bruxelles ces dernières années, c’est donc assez flagrant.

(A Ostende, ville d’Arno, par exemple c’est un peu différent, il y a des anglais saouls et des flamands anti-wallons, mais ça c’est une autre histoire ;) )

[Répondre à ce message]

    Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

    25 avril 2006 [retour au début des forums]


    A Werchter aussi, il y a des Flamands anti-Wallons. ;-)

    [Répondre à ce message]

      Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

      25 avril 2006, par SIM [retour au début des forums]


      "Presque" content d’apprendre que ces deux pourris sont des polonais et de pouvoir montrer que toute cette malheureuse affaire n’aurait pas pris autant d’ampleur s’il n’y avait pas eu des vidéos. Il y a des pourris dans toutes les "races" ! Bien heureux aussi que la famille de ce pauvre garçon soit modérée, que se serait-il passé si les parents avaient activés la haine raciale ? Le web, les médias sont toujours à l’affût de gros titres. Des faits divers comme ceux là il y en a toute l’année mais ici, il y a avait des vidéos, comme c’était excitant de voir ces jeunes assassins en "vrai" !

      [Répondre à ce message]

        Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

        25 avril 2006, par Fabrice [retour au début des forums]


        J’habite Schaerbeek, et le coin est loin d’être bourge.
        Je peux vous assurer que je n’ai jamais rencontré le moindre problème, la moindre griffe sur la caisse que ma mère nous a temporairement confiée (un cabrio pourtant...je précise, ma rem n’est pas une pétasse...) ou la moindre altercation alors même que je rentre du boulot en costar. Pourquoi ? Sûrement parce que je m’y suis d’emblée senti à l’aise et que cela doit transparaître au niveau de mon attitude.
        Si vous avez un air coincé et apeuré dans une soirée chapiteau dans les Ardennes, vous aurez autant de (mal)chances de vous faire rosser qu’à Molenbeek...
        Arno est un pauvre con imbuvable et prétentieux qui est né avec une tête à se faire moucher.
        "P...P..., tu ne resteras qu’un européen"

        [Répondre à ce message]

          Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

          25 avril 2006 [retour au début des forums]


          Conclusion, si t’as une gueule de con, va pas à Bruxelles ...
          tsss ridicule ..

          [Répondre à ce message]

            Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

            25 avril 2006, par fabrice [retour au début des forums]


            Un anonyme a dit"Conclusion, si t’as une gueule de con, va pas à Bruxelles ... tsss ridicule .."

            Mais pas du tout !
            J’ignore si tu en as la tête mais tu en a d’autres attributs...
            Et il est bien évident que ces agressions sont crapuleuses ! Ce que je voulais dire c’est que ce type d’amalgame ne ressemble à rien(et que, oui, si on a une tête de noeud et que l’on se comporte comme tel, on se fera frapper à Bxl, à Poperingen ou à Bouillon). Le pire, c’est le Arno qui ne manque de souligner qu’il a des connaissances marocaines... C’est exactement comme l’homophobe beauf de base qui glissera qu’il connaît des "grosses tapettes" mais que cela ne le dérange aucunement.
            Il y a également le coup du "au Maroc, ils n’oseraient se comporter comme cela". Mais oui nono...t’as raison...pourquoi ne pas conclure par"ils n’ont qu’à y retourner". Ou alors, si on lit entre les grosses et grasses lignes :"c’est donc de notre faute". J’adore cette expression, "notre" faute.
            Car derrière ce "notre", on ne vise pas la collectivité mais le politique, bien impersonnel, celui dans lequel on n’est mouillé... Un "nous" qui ne serait composé du "moi".

            [Répondre à ce message]

              Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

              26 avril 2006 [retour au début des forums]


              En gros, quand une bande de fachos agresse il faut denoncer la fascisme, et quand une bande de marocain fait de meme il faut denoncer la tete de con de celui qui se fait rosser. C’est ben un point de vue de bobo roulant en cabriolet, ça.

              [Répondre à ce message]

                Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

                26 avril 2006, par D-bi Pinson [retour au début des forums]


                hahaha

                [Répondre à ce message]

                Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

                26 avril 2006, par Fabrice [retour au début des forums]


                "En gros, quand une bande de fachos agresse il faut denoncer la fascisme, et quand une bande de marocain fait de meme il faut denoncer la tete de con de celui qui se fait rosser. C’est ben un point de vue de bobo roulant en cabriolet, ça."

                Le bobo roulant en cabrio de sa moman (en fait c’est ma femme qui roule) te remercie de ne pas lui prêter des propos qu’il ne tient et te prie d’argumenter.
                T’as pas joué le rôle de "Sinok" dans les Goonies toi ?

                [Répondre à ce message]

                  Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

                  27 avril 2006 [retour au début des forums]


                  A la syntaxe pres, c’est pourtant ce que tu laisses entendre. Je n’ai pas à argumenter à ce stade. M’étant contenté de synthetiser tes propos. Et si extrapolation abusive il y a, ce qui reste à démontrer, ce serait surement moins vicieux que la façon dont tu as volontairement déformé les paroles d’Arno.

                  N’ayant jamais vu les "Goonies" je ne peux pas vraiment gouter l’humour tres probable de ta derniere phrase. Mais si je devais te renvoyer un compliment analogue, tout en restant dans un referentiel "cinema grand public", tu ferais un honorable député gauche-caviar dans "La Crise" (Tu sais, celui qui se fait bien torcher par un SDF interprété par Timsit).

                  Tout le plaisir est pour toi...

                  [Répondre à ce message]

                    Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

                    27 avril 2006, par Fabrice [retour au début des forums]


                    Gauche caviar... t’as pas plus cliché ?
                    Mon grand-père s’est tappé la guerre d’Espagne et je vote libéral. Plutôt droite saucisse-purée donc...
                    Vas te faire couper l’ongle de l’index et danse un tango beurré à Paris le synthétiseur analogique...

                    [Répondre à ce message]

            Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

            27 avril 2006 [retour au début des forums]


            La guerre d’Espagne ? Dans quel camp ? :o

            [Répondre à ce message]

              Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

              27 avril 2006 [retour au début des forums]


              Joli (mdr)...

              Sinon, pour le petit Fabrice, que sa maman attend à la caisse, il parait assez urgent d’arreter de fumer du palladium colloidal.

              [Répondre à ce message]

                Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

                27 avril 2006, par fabrice [retour au début des forums]


                Suis heureux d’apprendre que Sim a retrouvé Patrick Topaloff
                Ciao les enfants, vous laisse à vos sms et autres phone cafés, vous êtes des personnes hautement intéressantes. Ce fut un plaisir d’échanger nos points de vue. J’en sors grandi.

                [Répondre à ce message]

                  Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

                  27 avril 2006 [retour au début des forums]


                  Adieu bobo, tu nous auras bien fait rire en parcourant, en si peu de temps, toute la palette du pathétique. Donneur de leçons, mauvaise foi surréaliste, manque de vecu pitoyable, indignation de façade, humour au ras du gazon, et petite pointe de mépris hautain (Tout en se posant plus ou moins implicitement en unique detenteur des valeurs morales vraies) .

                  Ton dernier message laisse supposer que tu ne comptes pas revenir... Sache que tu nous manques déjà.

                  [Répondre à ce message]

        Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

        25 avril 2006 [retour au début des forums]


        C’est vrai qu’il y a un profil de personnes qui attire facilement l’agression... Ce qui ne veut pas dire que l’agression en elle-même n’est pas condamnable.

        [Répondre à ce message]

          Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

          25 avril 2006 [retour au début des forums]


          Il y a visiblement surtout un AGE ou l’on se fait effectivement plus agresser (l’adolescence) et un autre AGE (le début de la vieillesse et au-delà) où l’on se met à redouter des agressions même quand il n’y a pas lieu d’avoir cette crainte. Tout cela a effectivement sans doute à voir avec la sensation de "maîtrise" de son environnement

          [Répondre à ce message]

            Arno parle de l’insécurité à Bruxelles

            13 mai 2006, par MotherNature [retour au début des forums]


            Héhéhéhé
            Génial ce forum
            C’est bien le oueb
            Si je peux en placer une juste pour dire que les seules agressions que je subis en tant que femme blanche et pas toute jeune ici en douce france c’est de la part et c’est régulier de la race maudite des AUTOMOBILISTES qui te cassent le nez ou t’insultent au moindre problème et que ça me fout la trouille ces beaufards en roulettes et que la dernière fois c’est un reubeu de 20 ans pas plus qui est venu à ma rescousse car LUI a eu les couilles d’alpaguer le taré qui voulait "me niquer ma race" sous prétexte de je ne sais plus quoi ...
            Et que ce jeune d’origine fortement magrhebine s’est fait bien sur traiter de "sale pourriture d’arabe t’as qu’à la niquer cette pouffe t’es bon qu’à ça..."
            Par un blanc
            Tout blanc
            Qu’est devenu tout rouge
            Et qui s’est barré
            Le lache
            Parce que dix minutes après trois autres jeunes dont un NOIR sont venus ausi à la rescousse
            Couillus
            Parce que dans la voiture il y avait ma fille
            Dix ans
            Blanche
            De peur
            A cause de ce blanc
            Stupide
            Et ces quatres basanés courageux ils ont fait rire ma petite après
            Ils m’ont demandé "ça va aller madame, vous pourrez conduire, ne tremblez pas on va faire le tour jusqu’au périph derrière vous avec notre caisse histoire que l’autre ne vous attendent pas derrière le paté de maison"
            Escortées par quatre "jeunes d’origine étrangère"
            Peinardes
            On est rentrées
            Histoire vraie
            Quotidienne
            Le racisme est une idéologie
            Véhiculée par des haineux
            Petits
            Par chance nos enfants qui vivent dans les quartiers mixtes apprennent très tôt un truc : un con est un con
            Et leurs amis sont de partout
            Mali, Chine, Maroc...
            Et ils savent qu’il y des dangers : la route, la drogue ...et la haine raciale.

            [Répondre à ce message]