Pop-Rock.com






A la redécouverte de... Spandau Ballet
jeudi 6 novembre 2008

Sur Pop-Rock, vous commencez à savoir qu’on aime régulièrement se replonger dans le passé (pour mieux comprendre le présent, comme le disait un de mes profs d’histoire). Après avoir fait le tour de la discographie de Duran Duran, j’ai eu envie de retourner explorer celle, moins fournie, de leurs rivaux de Spandau Ballet. On se souvient surtout de ces cinq poseurs britons pour les scies sirupeuses de True, leur album de 1983, mais le groupe a sorti des choses bien plus intéressantes précédemment. Je n’hésite d’ailleurs pas à classer Diamond, leur deuxième LP, en ordre utile parmi les disques les plus injustement méconnus (ou oubliés) de la décennie 80.

En complément de la chronique publiée par Albin Wagener en 2005, voici deux vidéos qui permettent de se faire une idée plus précise de l’univers pré-True de cette joyeuse bande de dandys nightclubbers.

Fans de musique soul et de David Bowie (Gary Kemp, l’auteur des chansons, avait 16 ans quand Young Americans est sorti), les Spandau Ballet commencent à s’intéresser à la musique électronique et à la new wave émergente à force de traîner dans les boîtes de nuit de Londres. Chant N°1 (I don’t need this pressure on), gros carton en club à l’époque, voit justement le groupe évoluer dans la vie nocturne de Soho. Ce titre aux accents résolument funky marie des influences manifestes de Roxy Music avec des intonations du chanteur Tony Hadley qui rappellent parfois furieusement David Bowie période Lodger.

Souvent oublié des compilations et autres best-of, le single She loved like diamond n’est pourtant pas dépourvu de charmes. Tony Hadley y joue son meilleur rôle : celui du beau néoromantique ténébreux en long manteau noir. Ses airs suffisants et son arrogance dans cette vidéo sont tels que Simon Le Bon en passerait presque, en comparaison, pour un type sympa et humble. Ca passe ou ça casse.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.





A la redécouverte de... Spandau Ballet
6 novembre 2008




A la redécouverte de... Spandau Ballet

6 novembre 2008 [retour au début des forums]

Spandau Ballet (dans le cul ?) c’est aussi chiant que Duran Duran !
ça n’est pas de la new wave, c’est juste de la mauvaise variété disco grandiloquante. des merdes pareilles, y en avait à la pelle dans les années 80 (remember ABC, A Flock of Seagulls, Thompson Twins, Men Without Hats et autres horreurs ?)

[Répondre à ce message]

    A la redécouverte de... Spandau Ballet

    6 novembre 2008 [retour au début des forums]


    Pas d’accord. Ecoute Pharaoh, ou Missionary (Diamond, 1982) : c’est d’abord plus à mettre dans le carton POST-PUNK que dans le carton NEW-WAVE (ces 2 sacs utiles ssi tu possèdes au moins 2 dizaines d’albums du genre, sinon appelle ça AFTER-PUNK, comme on le désignait avec force ridicule (assumé) à l’époque... Bonjour la prise de tête, d’ailleurs, sur la distinction à opérer entre ces 2 genres ; mon classement n’étant fait que pour moi (je ne suis pas aux rayons de la Fnaque), j’ai décidé depuis longtemps de mettre le happy dans la new-wave, ce qui ne l’est pas dans le post-punk. Alors donc cet album dans le post-punk (et non point dans le cul), puisqu’effectivement NEW ROMANTICS (l’auteur de la brève a raison), et zou !

    T’aimes pas A Flock of Seagulls, ni Thomson Twins (effectivement pas terrible, à part un "Emperor’s Clothes" ?) ; peut-être n’aimes-tu pas ce style, trop "romantique" ?... Parfaitement légitime ssi tu apprécies Ultravox, Adam & the Ants, The Stranglers (évidemment), Sad Lovers & Giants, etc...

    Mais je vois que t’aimes pas le disco, non plus... Bon te fâche pas je considère malgré tout que le Ballet est aussi mineur que les Duran...mais c’est pas suffisant pour s’en désintéresser car les 2 sont parfaitement inscrits dans leur époque et ont eu raison, crois-moi, de bien des voyous au coeur dur.

    [Répondre à ce message]

      A la redécouverte de... Spandau Ballet

      7 novembre 2008 [retour au début des forums]


      je n’apprécie pas non plus Adam & the Ants, Sad Lovers & Giants, et compagnie.... (Ultravox, ça dépend des morceaux et surtout pas après "Quartet" !).
      dans ta liste, seuls The Stranglers trouvent grâce à mes oreilles !
      mais attention, pas les Stranglers à partir de "Feline", car pour moi il s’agit presque d’un autre groupe dès cet album là (ils deviennent sirupeux et dégoulinants).
      quand à Spandau Ballet & Co, Post Punk, New Wave, After Punk ou je ne sais quelle appellation à la con, peu importe... c’est une horreur absolue !
      merde, y avait quand même mieux à l’époque non ? (Bauhaus, Magazine, XTC, The Sound, Killing Joke, Department S, Teardrop Explodes, Echo & The Bunnymen, The Fixx, Blue In Heaven.....)

      [Répondre à ce message]

    A la redécouverte de... Spandau Ballet

    6 novembre 2008, par psbvsmac [retour au début des forums]


    quelle joie de lire de la merde sur ces lignes

    [Répondre à ce message]

    A la redécouverte de... Spandau Ballet

    6 novembre 2008, par Ronan  [retour au début des forums]


    Et bien pour moi ce n’etait pas de la merde mais de LA GRANDE EXPLORARION DE MUSIQUE D’UN NOUVEAU GENRE....surtout SPANDAU BALLET....

    [Répondre à ce message]

    A la redécouverte de... Spandau Ballet

    6 novembre 2008, par Nobuko [retour au début des forums]


    Sauf que A Flock of Seagulls était un groupe de rock, mais bon...
    Il est à noter que Tony Hadley a posé sa très jolie voix sur l’avant dernier album de Alan Parsons, The Time Machine.

    [Répondre à ce message]

    A la redécouverte de... Spandau Ballet

    7 novembre 2008, par agueusique [retour au début des forums]


    j’attends la réhabilitation d’autres génies oubliés de l’époque : Kajagoogoo et Culture Club.

    [Répondre à ce message]

      A la redécouverte de... Spandau Ballet

      7 novembre 2008 [retour au début des forums]


      Kajagoogoo était produit par Nick Rhodes de Duran Duran, donc ça pourrait se faire... ;)

      [Répondre à ce message]

        A la redécouverte de... Spandau Ballet

        7 novembre 2008 [retour au début des forums]


        - "sur Pop-Rock, vous commencez à savoir qu’on aime régulièrement se replonger dans le passé (pour mieux comprendre le présent, comme le disait un de mes profs d’histoire)"
        - Felt ? Orange Juice ?
        - Duran Duran et Spandau Ballet !
        - au temps pour moi.

        [Répondre à ce message]