Pop-Rock.com






Plus d’émeutes pour Suede !
mardi 7 septembre 2010

La publication ce jour de notre chronique de Coming up de Suede est l’occasion de faire un peu le point sur la récente reformation du groupe. Celle-ci n’apparait à l’évidence que comme un moyen de faire rentrer des sousous dans la popoche de Brett Anderson en jouant sur la carte de la nostalgie. En effet, qu’il s’agisse de The Tears (voir Here come The Tears, son projet en duo avec Bernard Butler, le guitariste mythique de la première incarnation de Suede), ou de sa carrière solo encore plus discrète, le père Anderson a désormais bien du mal à capter l’attention du public de manière significative.

Le nom de Suede – l’ex groupe anglais le plus excitant depuis les Smiths – restant encore bankable, une reformation semblait, en 2010, le dernier moyen d’alimenter le compte courant du beau Brett. Malheureusement, malgré sa réconciliation avec Butler, ce dernier n’est toutefois pas de la partie. C’est bien le plus lisse Richard Oakes qui reprend la fonction qu’il a occupée dès 1994.

La tournée européenne mise sur pied, et annoncée d’avance comme un véritable triomphe, ne semble pas connaître le succès escompté sur le continent. On s’attendait à des sold-out quasi instantanés – comme c’est encore le cas au Royaume-Uni – mais, au moment d’écrire ceci, les concerts bruxellois au Cirque Royal le 29 novembre et parisien à l’Elysée Montmartre la veille ne sont même pas complets…

Si vous avez envie d’aller hurler les paroles d’Animal nitrale ou So young entouré de trentenaires/quadras britpopeux cet automne, vous savez donc quoi faire.



Répondre à cette brève


LES AUTRES BREVES
DE CETTE RUBRIQUE :

samedi 7 mai
Iggy Pop, Lou Reed, The Cramps, Siouxsie, U2… La Sonuma met en ligne les archives de la RTBF.
jeudi 5 mai
Vogue la galère...
mardi 3 mai
Le député des hardos est mort
lundi 2 mai
Daan en acoustique : c’est encore mieux en live !
vendredi 29 avril
Un single solo et un livre pour Steven Tyler
mardi 26 avril
Décès de Poly Styrene
lundi 25 avril
Le nouveau Beastie Boys en écoute gratuite
mercredi 20 avril
Name-dropping sous influence (updaté)
lundi 18 avril
Envers et contre Thot
vendredi 15 avril
The Young Gods : plus vraiment Young et encore moins Gods.





Plus d’émeutes pour Suede !
19 janvier 2011, par Lebrettounet
Plus d’émeutes pour Suede !
9 septembre 2010
Plus d’émeutes pour Suede !
7 septembre 2010, par Glenn




Plus d’émeutes pour Suede !

19 janvier 2011, par Lebrettounet [retour au début des forums]

Mis à part Bruxelles -très bien rempli-, toute la tournée était sold out, y compris l’O2 de Londres -23000 personnes-.

Quant au trentenaires et au quarantenaires, c’est encore une erreur : j’étais entouré de gens de 20-25 ans dans les premiers rangs.

[Répondre à ce message]

Plus d’émeutes pour Suede !

9 septembre 2010 [retour au début des forums]

franchement, que l’on réécoute aujourd’hui la discographie de Suede, et l’on pourra s’apercevoir que la musique de ce groupe était bien au dessus du panier par rapport à Oasis, Blur, Radiohead & Co.
quand à leur reformation, là c’est une autre affaire....
ont-ils toujours quelque chose à dire en 2010 ? (et si oui, seront-ils à la hauteur pour le dire ?).
il est des fois ou il vaut mieux laisser le cadavre là où il était au moment du décès !

[Répondre à ce message]

    Plus d’émeutes pour Suede !

    9 septembre 2010 [retour au début des forums]


    C’est toujours bien de lire un avis pondéré ;)

    Oasis : musique de branleurs pour branleurs.

    Blur : Damon Albarn a eu l’intelligence de multiplier les projets (Mali Music, Gorillaz etc).

    Radiohead : Pink Floyd 2000

    [Répondre à ce message]

Plus d’émeutes pour Suede !

7 septembre 2010, par Glenn [retour au début des forums]

Eh bien contrairement à la majorité des gens, moi je n’ai pas oublié ce groupe absolument magnifique. Je les ai toujours considérés comme ce qui se faisait de mieux avec Radiohead et Blur dans les 90’s en Angleterre. Et j’ai direct acheté mon ticket pour aller revoir ce come-back fracassant... Car en live, ils déchirent ! Dans cette société de grande consommation, ou on ne consomme que ce qu’on vous présente (même si c’est avarié), il faut parfois se souvenir de ces légendes qui ont su faire évoluer la musique... Je vous dis donc rdv au concert pour les vrais connaisseurs ;o)

[Répondre à ce message]