Pop-Rock.com


Bruxelles, 8 octobre 2009
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
Interview

mardi 3 novembre 2009, par Jérôme Delvaux

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Dogs Die In Hot Cars : "Nous sommes la nouvelle new wave !"
Anita Lixel : "J’adore les hommes belges !"
Oceansize : "La nouvelle vague British ? On n’aime pas. Point barre !"
Emma Peal : "Une quinzaine de personnes meurent chaque année de froid à Bruxelles !"
BABX : "Je pourrais faire dix chansons sur un baiser avec une nana, et dix avec une autre"
Major Deluxe : "Nous avons eu 25 bonnes chroniques pour une seule mauvaise : celle de Pop-Rock !"
The Rakes : "Nous faisons la meilleure musique du moment !"
Dominique A : "Plus que jamais, j’ai envie d’électricité"
Sissi Lewis : "On doit définitivement avoir une approche visuelle de la musique"
Therapy ? : "Nous sommes encore là pour les bonnes raisons"


Mashed Paper Klub a réussi dernièrement un gros buzz sur internet grâce à cette vidéo tournée au dernier Dour Festival. Derrière ce nom un peu étrange se cachent Maxime Carpentier de Changy, 24 ans, et Dimitri Stassin, 19 ans, deux Bruxellois qui ne manquent pas d’audace et de culot. En plus de leur projet musical d’electro survoltée, ces jeunes gens sont aussi les concepteurs de Fight Klub, les soirées branchées les plus en vogue du moment dans la capitale. Un tel CV ne pouvait que nous donner envie d’aller à la rencontre de ces garnements aussi insolents qu’attachants... Ce qui suit est extrait d’une conversation à bâtons rompus, dans un bar de la place Saint-Lambert, à Woluwé.

- Jérôme Delvaux : J’ai publié aujourd’hui sur Pop-Rock un petit article vous présentant, ainsi qu’un lien vers votre vidéo promo tournée au festival de Dour. Immédiatement, les réactions ont fusé… Certaines sont très négatives. Ca vous surprend ?

- Maxime Carpentier : Non, on commence à en avoir l’habitude. Pourtant, il faut savoir que nous, au début, nous faisions uniquement de la musique dans notre salon, nous n’avions pas spécialement comme ambition d’aller plus loin… Après, des gens nous ont repérés et nous ont donné la possibilité de le faire ; on trouvait ça super cool car ce n’était pas un but en soi. Nous ne nous attendions donc pas, à la base, à recevoir ce genre de critiques car nous faisons ça avant tout avec passion… On ne dira pas qu’on s’en fout car la critique est hyper importante, on y apporte beaucoup d’attention. Quand on lit qu’on nous traite de péteux, ça n’a aucun rapport avec la musique et les gens qui disent cela ne nous connaissent pas, ils ne savent pas ce qu’on fait dans la vie. Donc, ces critiques-là ne nous touchent pas. Par contre, si on vient me dire « Vous faites de la merde, écoutez ce que je fais, moi » et que la musique en question m’éclate, j’aurai envie de booker le gars chez moi, ça me donnera une baffe et ça me motivera à aller plus loin... En bref, disons que les critiques constructives sont plus que bienvenues.

- Certaines critiques négatives sont clairement dues au petit reportage tourné à Dour. Son montage, par certains aspects, vous présente comme des jeunes poseurs, arrogants, très sûrs de vous…

- Poseurs ?

- Ouais…

- Je n’ai pas remarqué, non…

- Dimitri Stassin : Le montage n’a pas été fait par nous.

- Maxime : Le montage, on l’a approuvé, de toute façon. On l’a trouvé hyper cool. Nous, on n’aime pas les consensus mous, on aime ce qui claque et ce montage est représentatif de ce qu’a été notre journée à Dour. Il y a une partie où l’on se fout de nous parce que je suis paumé dans un festival et que je n’arrive pas à retrouver la stage, puis une partie où on répond du tac-au-tac à un journaliste (Ndlr : Sylvestre Defontaine, de Pure FM), mais c’est hyper honnête… Ce que je lui ai répondu, c’est-ce que je pensais sincèrement.

- Tu lui as répondu de façon très spontanée…

- (Rires) Oui, mais j’ai été pris de court aussi… Ce qu’il faut savoir c’est que c’était notre toute première interview sur Pure FM, c’était en direct et j’ai trouvé ça beaucoup plus stressant que d’aller jouer devant 8.000 personnes à Dour... Donc ma réponse est due à une part de stress, mais je ne vais pas me déjuger, je ne reviens pas du tout sur ce que j’ai dit.

- Ce qu’on ne voit pas, c’est comment il réagit…

- Il a hyper bien réagi. Il était content de l’interview, il trouvait ça cool que des artistes ne répondent pas de la façon consensuelle habituelle…

- Dour, on peut dire que c’était votre première grosse date ?

- Notre première date importante, pour moi, c’était le Dirty !

- C’était un rêve de jouer au Dirty ?

- Ah ouais, à fond, à mort…

- Dimitri : Pour lui ! Mon rêve à moi, c’était Dour… Ou en tout cas, un grand festival belge. Mais maintenant, on a quand même revu nos rêves à la hausse.

- Maxime : Moi, j’adore jouer dans des tout petits clubs, lui, dans d’énormes festivals. (Rires)

- Vous êtes de la génération Dirty Dancing, on peut dire ça ?

- Maxime : Pas exactement, plutôt celle juste après… On n’est pas tout à fait dans le même trip. Nous avons été influencés par eux, puis nous avons eu envie de prendre un autre chemin…

- Comment vous êtes-vous retrouvés à Dour ?

- C’est Renaud (Ndlr : Cosy Mozzy, un des patrons de feu le Dirty Dancing) qui a envoyé un message aux organisateurs après notre prestation au Dirty, en nous présentant comme la nouvelle grosse sensation. Un mois plus tard, nous étions bookés.

- Cosy Mozzy, c’est un peu votre parrain ?

- Le concernant, on va reprendre depuis le début : il y a deux ans, j’ai fait un stage au Dirty dans le cadre de mes études. Ca ne s’est pas spécialement bien terminé…

- Dimitri : Ca s’est même hyper mal terminé !

- Maxime : Oui, il y a eu des engueulades sur la fin… Malgré cela, j’ai continué à sortir au Dirty car je trouvais que c’était toujours aussi mortel. Puis, le club a commencé à changer… En partie parce qu’ils ont été victimes de leur succès et que la sélection à l’entrée n’était plus aussi bien faite. J’y ai retrouvé des gens clairement déguisés alors que ce sont ces personnes-là que j’avais fuit dans d’autres boîtes et qui m’avaient amené là. J’ai donc écrit une lettre au Dirty, dans laquelle je disais à Renaud ses quatre vérités au sujet du club. J’ai essayé d’attirer son attention sur le fait que c’était devenu beaucoup moins ouvert d’esprit et cool que ce que lui et Lorenzo (Ndlr : Serra, le cofondateur du concept Dirty Dancing) annonçaient dans leur nightzine. C’était vraiment une lettre très dure, mais Renaud l’a lue et m’a donné raison.

- Dimitri : Il a fait preuve d’une ouverture d’esprit incroyable ! Il a tout mon respect.

- Il s’est remis en question ?

- Maxime : Complètement ! Il m’a donné raison, ce que je trouvais carrément dingue. Il m’a envoyé une réponse très rapidement - c’était sur Facebook - en me disant qu’il trouvait cool ce qu’on faisait et il m’a demandé de mettre cette hargne au service d’une prestation chez eux. On a accepté, il nous a vu jouer et nous a dit « Je suis à la musique 2.0, vous êtes à la musique 3.0, j’ai envie de miser sur vous ». Il est devenu notre booker et nous a ensuite incité à organiser nos propres évènements.

- Ton coup de gueule est donc l’élément déclencheur de votre ascension. Or, c’était un beau pavé dans la mare et, j’imagine qu’en écrivant cette lettre, tu t’attendais plutôt à être banni du club…

- Je m’attendais clairement à ne plus pouvoir y entrer…

- Dimitri : En même temps, on n’avait plus du tout envie d’y aller…

- Maxime : Je me disais qu’après avoir attaqué Cosy Mozzy de front de la sorte, j’allais être banni partout. Mais comme je te le disais, nous n’avions pas d’autre ambition au début que de jouer notre musique dans notre salon, donc ça n’avait pas d’importance. Mais ce fut le point de départ de tout, oui.

- Aujourd’hui, il est devenu votre manager ?

- Non, il est notre booker. Il nous entoure beaucoup, mais pour le management, on a un label qui s’occupe de ça…

- Parlez-nous de votre label…

- Nous sommes signés sur Metaphone, c’est un petit label mais il est géré par des gens qui ont des moyens et qui croient aussi en nous. Ils nous ont proposé de créer une branche du label, un département dont nous aurions la direction artistique, Mashed Paper Records.

- Dimitri : Ce dont des gens qui ont un grand passé musical !

- Maxime : Oui, il y a les mecs de T99 (Ndlr : un groupe techno belge actif depuis 1988), de Doctor Vinyl (un disquaire bruxellois culte, rue de la Grande Île)… Ils nous ont effectivement proposé de gérer notre propre branche et nous y avons déjà signé un groupe, Yama Dirty Crew. Quant à nous, notre EP devrait sortir vers novembre ou décembre. D’abord en vinyle puis, on l’espère, en CD.

- Dimitri : La sortie de l’EP est souvent reportée… Il change tous les jours. (Rires)

- Vous avez quelqu’un qui en supervise la production ?

- Oui, Olivier Abbeloos de T99. Il en assure le mixage et le mastering.

- Maxime : Nous sommes des merdes là-dedans, on a de chouettes idées mais nous ne sommes pas doués en mastering… C’est aussi un peu ce qu’on veut : nos tracks ne doivent pas être trop clean…

- Dimitri : Oui, on aime un son un peu garage

- Maxime : On nous a d’ailleurs parfois reproché ça, on en tient compte, mais je crois que c’est se tromper que de dire qu’un artiste fait de mauvais tracks parce qu’ils sont mal masterisés.

- Votre musique est difficile à définir, comme s’il y avait une volonté d’être inclassable. Vous faites certes de l’electro, mais on sent qu’elle a été composée par des gens ayant un lourd background rock…

- Pas du tout… (Rires)

- Dimitri : Un peu, quand même. Moi, j’aime un peu de tout, du hip-hop, du rock, et peut-être que ça s’entend, effectivement… Mais si elle doit être classifiée, j’aimerais qu’on dise de notre musique qu’elle est grandiloquente… J’essaie de créer des démarrages qui prennent vraiment aux tripes ! En ce moment, il y a plein de choses qui sortent qui sont très puissantes, des nouveaux petits groupes, des duos d’electro qui jouent sur Ableton (Ndrl : un logiciel séquenceur), ça éclot par centaines ! On n’arrête pas d’en recevoir des CD promos, c’est toujours la même basse crade qui tape, il n’y a rien de nouveau. Nous, on essaie vraiment de faire n’importe quoi et que ce n’importe quoi ressemble à quelque chose…

- C’est une démarche punk, en fait…

- Oui, voila. Si on doit le résumer, on arrive à ça. C’est punk…

- Maxime : C’est chouette que tu ne nous classes pas, ça veut dire que tu as bien écouté ce qu’on fait. Beaucoup de gens nous disent qu’on sonne comme du Ed Banger, Justice, etc., alors que même s’il est vrai qu’on écoute ce qu’ils font, ce n’est pas du tout la musique que l’on joue… (Rires) Je ne pense même pas que cela fasse partie de nos influences. Nous sommes influencés par tout et rien à la fois.

- Dimitri : Mais par beaucoup de rock quand même…

- Quand je parlais de background rock, je pensais à votre façon de structurer les morceaux, qui me fait un peu penser à celle des Subs, par exemple, qui est clairement un groupe d’electro jouée par des fans de rock, voire même de punk…

- Oui, ça ne démarre pas par quarante secondes de boum-tchack, c’est clair.

- Maxime : C’est intéressant car beaucoup de gens qui parlent de nous s’y connaissent très peu, car parler de Justice, c’est vraiment parler de la surface. Il y a moyen de pousser un peu plus loin, si on a envie de nous critiquer…

- Je ne vois pas vraiment le lien avec Justice, perso…

- Dimitri : Quelqu’un a dit de nous quelque chose de très juste, c’est que toutes nos chansons n’ont rien à voir les unes avec les autres mais qu’on peut à chaque fois reconnaître qu’elles sont de nous. Notre griffe, c’est qu’il n’y a pas de griffe.

- Les sons que vous employez sonnent quand même très années 90...

- Maxime : On nous l’a déjà dit, on nous a parlé de l’hardcore belge des années 90, mais on ne connaissait pas du tout cette scène… Et quand j’ai écouté les groupes en question, j’ai trouvé les sons très actuels.

- J’aime bien votre morceau Get ghetto. D’où vient la voix samplée ?

- Dimitri : C’est un sample d’Alibi Montana, un rappeur qui a été signé sur le label du fils de Sarkozy. Sa voix est naze, il n’a aucun talent et on voulait le tourner en dérision. On n’a pas du tout l’attitude du ghetto, donc j’aimais ce côté absurde.

- Je trouve que votre musique est surtout remarquable par l’énergie qui s’en dégage, son côté agressif…

- Maxime : Je ne dirais même pas agressif… Je vais te prendre un exemple à la con : si tu vas dans une boîte de merde à Bruxelles, genre le You, tu verras que les gens sont hyper agressifs alors que c’est de la musique pour putes. Tandis que sur notre musique, les gens ont tous le poing serré, ils gueulent comme des dingues mais tu ne vois que des sourires, il n’y aucune bagarre, rien… Je n’ai jamais vu un public pareil, hyper éclectique, ouvert, souriant… Les gens sont vraiment là pour faire la fête, sans prise de tête. On ne retrouve pas ça dans d’autres publics où la musique est pourtant censée être plus calme.

- Dimitri : Il faut quand même préciser qu’on n’a aucun désir de rester underground, de n’être copains avec personne… Si un jour nos chansons peuvent passer sur MTV, je serai très content.

- En attendant, vous passez sur Pure FM ?

- Maxime : Ben oui, on y a une émission, Pure Tracks, depuis un mois. C’est une heure de DJ set par semaine, par nous et des artistes qui viennent au Fight Klub.

- Kraftwerk, ça vous parle ?

- Dimitri : C’est un peu honteux, je connais le groupe de nom mais je ne pourrais pas te citer de chansons… J’en ai peut-être entendu, mais sans le savoir. Dans le même genre de honte, je n’ai jamais vu Titanic.

- Un groupe d’electro qui ne connaît pas Kraftwerk, je trouve ça génial…Tous vos prédécesseurs, tant electro que house et techno, ont cité Kraftwerk à toutes les sauces, les ont samplés, ont copié leurs méthodes, et maintenant, on arrive à une génération de groupes de cette mouvance qui ne les connaissent pas… Bientôt des rockeurs ne connaîtront pas Elvis.

- Dimitri : On est assez incultes à ce niveau-là.

- Sans le vouloir, vous appartenez maintenant à ce qu’on appelle la scène belge. Qu’est-ce que ça vous inspire ?

- Dimitri : Moi, je hais la scène belge et ses petits groupes de rock qui jouent dans tous les petits festival. C’est toujours les mêmes noms, partout. Des gens vont les voir et on se demande pourquoi… (Rires) Non mais sérieusement, personne n’a l’air de vraiment kiffer…

- Maxime : Ce sont des groupes qui ne s’exportent pas, ils ne passent pas certaines barrières…

- Dimitri : Je déteste cette scène belge qui permet à tout le monde de devenir quelqu’un… Tu vois 62TV (Ndlr : Un label bruxellois, filiale de Bang) ? Ils n’arrêtent pas de signer des artistes, ils sortent leur EP, ils font leur petite tournée wallonne et voilà… Et puis quoi ? (Rires) Mais il y a aussi des choses que j’aime en Belgique, évidemment : dEUS, Soulwax… Pour moi, après Dieu, il y a Soulwax ! Il y a eu de bons trucs… mais très peu.

- Maxime : Il y a des artistes belges dont on peut être fiers. Ghinzu, ça me parle. Les Subs, ça me parle. Aeroplane, ça me parle à mort ! Compuphonic, ça me parle moins maintenant parce que ce n’est plus mon trip, mais ça m’a beaucoup parlé à une époque…

- Dimitri : Ca ne fait que quatre groupes, en fait, du coup… On parle souvent dans les médias de la scène belge, quoi (prononcé avec un gros accent ucclois), comme si c’était quelque chose d’incroyable, alors qu’en fait, non.

- Parlons de vos soirées, Fight Klub. C’est un nouveau concept qui a démarré très fort, au K-Nal. Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’organisation de soirée ?

- Maxime : C’est Cosy Mozzy qui nous a suggéré de nous lancer. Nous n’étions pas vraiment partants au départ, puis on s’est dit « Pourquoi pas ? ».

- La première soirée est derrière nous. Quel bilan en faites-vous ?

- On a fait 750 entrées, ce qui est pas mal du tout, même si je pense qu’on aurait pu en faire au moins 150 de plus… Il faut dire que le même soir, il y avait une soirée Forma T au Fuse. Mais je n’ai pas envie de dire que ce sont des concurrents car on fait des choses différentes, même si elles peuvent plaire au même public…

- Dimitri : 750 personnes, c’est incroyable. Comme le disait Renaud, le Dirty n’en faisait pas souvent autant…

- Maxime : J’ai été très étonné car il y avait beaucoup de gens de partout, notamment de Flandre, on a eu de supers bons retours, y compris des artistes qui ont joué… J’étais aussi étonné par la qualité de la scène, c’est une des meilleures où on a joué. Bref, pour une première, on peut être contents. Si on a 150 personnes en plus la prochaine fois, ce sera parfait.

- Quelles surprises nous préparez-vous pour les prochaines soirées ? Quels artistes seront présents ?

- Dans les prochains mois, on va présenter Hadouken, Kap Bambino, Danger… Ainsi que beaucoup de noms que vous ne connaissez pas encore mais qui vont exploser, comme Baskerville, des Hollandais qui proposent un live incroyable. Quant à l’Australien Redial, qui a malheureusement dû annuler sa participation au Round #2 à cause de problèmes privés, il reviendra en janvier. On aura aussi une expo d’une jeune photographe ; on espère en avoir d’autres dans le futur mais on attend les propositions… J’aimerais aussi qu’on puisse réaliser plus tard une exposition de tous les flyers annonçant nos soirées, car ils sont tellement beaux qu’ils en deviennent des objets d’art à part entière - et on remercie Antoine Lemmens qui les réalise, ainsi que notre site.

- Quelle différence y a-t-il finalement entre Fight Klub et Dirty Dancing ? Car quand on regarde votre door policy, la programmation, le fait de mélanger concerts, DJ sets et autres évènements artistiques, c’est quand même une démarche fort similaire… On peut se poser la question, d’autant plus lorsque l’on sait que Cosy Mozzy est impliqué dans l’organisation…

- Il ne s’occupe que de la logistique, les portiers, etc., on a cent pourcent carte blanche pour la programmation artistique. Pour le reste, je suis d’accord sur le fait qu’il n’y a pas tant de différences car ce que je voulais retrouver au Fight Klub, c’est ce que j’aimais au Dirty, notamment le fait que tu puisses arriver habillé n’importe comment, si tu as le bon esprit, tu rentreras. A côté de ça, ce n’est pas du tout le même univers graphique et visuel… Au niveau musical non plus d’ailleurs, car la plupart des artistes qu’on booke, Renaud ne les connaît même pas !

- Il ne va pas y mixer ?

- Si, c’est un projet, mais on a envie de proposer un Cosy Mozzy hardcore, quelque chose qui sorte de l’ordinaire…

- Êtes-vous d’accord avec les gens qui disent que la nightlife à Bruxelles est, à nouveau, redevenue moribonde ?

- Nous sommes tout à fait d’accord, et c’est d’ailleurs pour ça qu’on a créé un évènement ! Il y a eu quelques chouettes choses, comme le Dirty, ou dernièrement les soirées Regulate, qu’on aime bien, mais à part ça, il n’y a plus rien à Bruxelles qui nous correspondait.

- Dimitri : A Bruxelles, il n’y a plus moyen de sortir, hein… Le jeudi, il n’y a rien. Le vendredi, maintenant, il y a nous, et le samedi, le Libertine Supersport (Ndlr : organisé par l’ancienne équipe du Dirty Dancing) qui commence…

- Est-ce qu’il ne va finalement pas s’agir de votre principal concurrent, même si ce n’est pas le même jour ? On sait que tout le monde ne sort pas deux soirs de suite…

- Maxime : Non, notre public est plus jeune. Le public du Libertine va de, disons, 22 à 26 ans, tandis que le nôtre a en moyenne de 18 à 22...

- Dimitri : Tu dis ça, mais à la première Fight Klub, il y avait aussi des gens de 35 ans…

- Maxime : Quoi qu’il en soit, je crois qu’il y a moyen de remplir les deux boîtes, les deux soirs, et que les gens y trouvent leur compte.

- Vous n’avez pas l’impression que la réussite et le succès en Belgique, ça agace ?

- Maxime : Si, bien sûr. Après la première Fight Klub, on a eu plein de retours négatifs de gens qui étaient précisément ceux qui, soi disant, attendaient de nouvelles soirées à Bruxelles… Il y en a qui n’ont tout simplement pas envie que ça bouge, on dirait. Je crois que ça vient du fait que c’est organisé par nous, il y a des gens que ça dérange. Peut-être que si on n’avait pas dit qui était derrière, il y aurait eu encore plus de monde. Il y a des petits jeunes qui commencent et qui voient que ça bouge un peu plus vite pour nous, ça les contrarie.

- Dimitri : D’un côté, ces gens parlent de nous et c’est l’essentiel, je pense qu’il n’y a pas de mauvaise pub.

- Vous vous sentez jalousés ?

- Maxime : Oui, et je ne comprends pas ça. Moi, je n’ai jamais jalousé personne. Il y a des mecs que j’admire et ça me motive juste à essayer d’atteindre leur niveau… Il y a de la jalousie envers nous sans doute parce qu’on n’est pas moches, on est jeunes, on nous perçoit comme des bourges et ça commence à marcher pour nous…

- Dimitri : Mais moi, je ne suis pas un bourge, je kotte chez ma grand-mère à la Bascule… (Rires)

- Ca vous rapproche de Ghinzu, Montevideo et Cosy Mozzy, justement. Ils ont un peu la même attitude, la même image et subissent les mêmes critiques…

- Dimitri : Oui, il y a de ça. Mais par rapport à Montevideo et d’autres, on espère ne pas trainer dans le Bénélux… On compte vraiment s’exporter.

- En parlant de s’exporter, le concept Fight Klub s’exporte hors du K-Nal, notamment aux 24 Heures à Louvain-la-Neuve…

- Oui, on y a une stage pendant quatre heures. On y joue, ainsi que Floating et Panik, les DJ’s résidents de Fight Klub. Ce sont des potes à nous, ils nous accompagnent depuis le début. Ils sont critiqués pour ça, mais ils jouent chez nous parce qu’on aime ce qu’ils font, pas juste parce que ce sont des amis.

- Maxime : Si on apparait arrogants et cash dans la vidéo, on l’est aussi dans la vie. Un pote qui fait de la merde, il ne jouera jamais chez moi. Par contre, un autre mec qui fait des trucs qui tuent, j’essaierai de le booker. Le but au final, ce serait d’organiser une partie de Dour, d’y avoir une stage

- Il faudrait peut-être commencer par leur écrire que c’est un festival de merde…

- Peut-être… (Rires) Mais ce serait mentir, car c’était la première fois que j’y allais et j’ai trouvé ça très bien. Je ne peux pas écrire des choses que je ne pense pas.

- Dimitri : On dit ce qu’on pense sans calculs. Au risque de nous répéter, on déteste le consensus mou ! (Rires) On n’a pas peur de dire, par exemple, qu’on a aucune envie de faire partie d’un collectif… Au début, quand on a commencé, on avait un peu de mal à trouver des dates, comme tous les groupes qui se lancent, mais maintenant, les propositions commencent vraiment à pleuvoir, en Belgique et en dehors. Tu as toute une série de dates sur notre MySpace et plein d’autres qui attendent confirmation, dont certaines qu’on va d’ailleurs refuser…

- Maxime : On ne veut pas faire semblant d’aller gratter du booking chez des gens et puis se faire balader et être dans le bas de l’affiche, même dans des soirées ou des clubs qui tuent. On a envie d’être bookés pour ce qu’on est et pas parce qu’on fait partie d’un collectif ou d’une « famille »… Toute cette histoire de crew, de collectifs, c’est vraiment un truc que je désteste !

- Au fait, vous préférez Benny B ou Daddy K ?

(Rires)

- Dimitri : Benny B, très clairement ! J’ai lu un commentaire de Daddy K dans Public, après la mort de Michael Jackson. Il était présenté comme Daddy K, DJ, animateur. Animateur. (Rires) Je me suis dit « voilà ce que je ne veux jamais devenir ! »

- Vous avez quelque chose à ajouter ?

- Maxime : Oui, on espère que tu laisseras aux lecteurs la possibilité de poster des commentaires sous l’article... On a hâte de les lire !

- www.myspace.com/mashedpaperklub
- www.fightklub.be

Photos : (c) Marc Durant. Droits réservés.



Répondre à cet article

Jérôme Delvaux





Il y a 68 contribution(s) au forum.

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(1/25) 22 juillet 2015
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(2/25) 8 mai 2014, par Anna D
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(3/25) 8 mai 2014, par Anthony
Great weblog right here
(4/25) 14 décembre 2013, par CherrylWalther
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(5/25) 30 septembre 2013, par Erma A. Thomas
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(6/25) 22 avril 2013, par addenmiller
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(7/25) 22 avril 2013, par addenmiller
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(8/25) 22 avril 2013, par addenmiller
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(9/25) 5 avril 2013, par CMPunk
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(10/25) 4 avril 2013, par Davis
Mashed Paper Klub
(11/25) 16 novembre 2011, par Tommy-Boy
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(12/25) 18 octobre 2011
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(13/25) 17 juillet 2010, par oulala
"Si tu kiffes pas renoi t’écoutes pas et puis c’est tout" (LUNATIC au risque de me faire massacrer mais tout cela n’a guère d’importance car "c’est que d’la musique" - Kamelancien)
(14/25) 14 avril 2010, par Marc Cau
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(15/25) 6 novembre 2009
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(16/25) 5 novembre 2009
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(17/25) 4 novembre 2009
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(18/25) 4 novembre 2009
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(19/25) 4 novembre 2009, par dasprods
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(20/25) 3 novembre 2009
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(21/25) 3 novembre 2009
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(22/25) 3 novembre 2009
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(23/25) 3 novembre 2009, par I stare at goats and they die...
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(24/25) 3 novembre 2009, par Amfas
Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"
(25/25) 3 novembre 2009, par Nitou




Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

22 juillet 2015 [retour au début des forums]

cheat coc I recommend only good and reliable information, so see it : shadow fight 2 cheats

[Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

8 mai 2014, par Anna D [retour au début des forums]

information

Awesome !

[Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

    30 juin 2014, par Mireille [retour au début des forums]


    Vraiment top ! Continuez comme ca !


    Avantages d’un compte bancaire en ligne


    Si vous choisissez une banque en ligne vous y gagnerez bien plus qu’une banque traditionnelle. J’ai ouvert un compte en ligne et j’ai bénéficié de 80e offert et en plus de ça d’une carte bancaire gratuite à vie. Il n’y a rien de plus simple et rapide d’ouvrir un compte bancaire en ligne ! C’est le must.
    En plus il est possible de gerer ses comptes bancaires depuis n’importe où du moment que vous avez internet (wifi et 3G). Par exemple grace à l’appli mobile je réalise des virements et toutes autres opérations depuis mon smartphone. Si vous avez encore un doute utilisez un comparateur de banque en ligne (voir le site ci-dessus) pour choisir la meilleure banque en ligne du moment.

    [Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

    11 octobre 2014 [retour au début des forums]


    A numeral of accurately first-rate info , Satisfied I detected this. "What we clear is momentous instead of in a bulky quantity gear the mouth speaks what the heart is bursting of." by Jim Beggs. Dewa Poker

    [Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

    4 décembre 2014, par CaraJoe [retour au début des forums]


    Haha c est juste excellent tout ca !! De la pure dynamite.


    Et si vous voulez un bon métier regardez du coté des serruriers ! Ce sont de véritables professionnels de la serrurerie. Ils peuvent réparer des portes, des serrures, verrous et même des cylindres en quelques secondes. Et sinon un serrurier 75020 intervient 24h/24 et 7j/7 dans tout Paris. Si vous êtes bloqué chez vous alors contactez un professionnel, expert de la serrure. Interventions dans paris 75001, 75002, 75003, 75004, 75005, 75006, 75007, 75008, 75009, 75010, 75011, 75012, 75013, 75014, 75015, 75016, 75017, 75018, 75019, 75020.

    [Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

8 mai 2014, par Anthony [retour au début des forums]

redirecionado aqui

Thanks for everything

[Répondre à ce message]

Great weblog right here

14 décembre 2013, par CherrylWalther [retour au début des forums]

C’est une astuce très bien, surtout pour ceux qui sont nouveaux dans la blogosphère. Information succincte mais très précis ... Merci de partager celle-ci. A lire l’article ! adult seo guest posting services professional writing services

[Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

30 septembre 2013, par Erma A. Thomas [retour au début des forums]

Félicitations et bonne chance dans votre cheminement pour trouver le meilleur emploi qui vous convient. Tout comme vous, je suis aussi un étudiant puissant qui ne sera jamais peur de prendre des chances dans la vie.

,, dissertation writing

[Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

22 avril 2013, par addenmiller [retour au début des forums]

C’est Cosy Mozzy qui nous a suggéré de nous lancer. Nous n’étions pas vraiment partants au départ, puis on s’est dit « Pourquoi pas ? ». C_TFIN22_64 || C_TFIN52_66 || CAS-001

[Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

22 avril 2013, par addenmiller [retour au début des forums]

Oui, et je ne comprends pas ça. Moi, je n’ai jamais jalousé personne. Il y a des mecs que j’admire et ça me motive juste à essayer d’atteindre leur niveau… 9L0-010 || BAS-010 || C_TADM51702

[Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

22 avril 2013, par addenmiller [retour au début des forums]

Dimitri : Pour lui ! Mon rêve à moi, c’était Dour… Ou en tout cas, un grand festival belge. Mais maintenant, on a quand même revu nos rêves à la hausse. 70-648 || 70-688 || 70-689

[Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

5 avril 2013, par CMPunk [retour au début des forums]

The ace furtherance such 3COM 3M0-331 latest exam paper are on tap connected and they present you with preparing ; numerous 3COM 3M0-331 latest exam paper. If you revenue the specimen attempt and you are not replete with the results, you can in perpetuum go in the wake of and squint at the Visit Website sin order that were onerous for you to answer.

Cram Collection // Papers Collection // Mock Collection

[Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

    11 octobre 2014 [retour au début des forums]


    Statement Texas Poker companies’ profits by bursting wellbeing plans are similar short and fat, instigation this compute a number of corporations struggle to earn profits. Thanks representing the tips you disclose by wealth of this website. Permainan Poker

    [Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

4 avril 2013, par Davis [retour au début des forums]

Some of IBM 000-014 latest certification papers are put up for sale by Sponsors. Professional IBM 000-014 latest certification papers are sure to draw on you pass your consequent exam.
online website directory // most popular blogs // 000-559 brain dumps .

[Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub

16 novembre 2011, par Tommy-Boy [retour au début des forums]

Alors voilà. J’arrive en retard pour commenter mais je les ait découvert avec le remix de "Juliette n’est pas morte" de The Sterehoes ya un moment mais je n’avais jamais cherché à en savoir plus sur eux au-delà de ce qu’ils font.

Pour moi, il est clair que c’est un groupe "hype". Je ne pense pas que leur nom restent gravé dans la musique électronique comme Krafwerk, Daft Punk ou plus récemment Justice l’ont fait. En revanche, ils ont fait trois productions qui, pour moi, sont les meilleurs (Get ghetto et les remix de RER D et Juliette n’est pas morte). Après, comme ils le disent, certains peuvent faire mieux mais eux ont eu la chance d’arriver à trouver quelqu’un pour les faire connaitre. Pour ce qui est de ce "caractère" qu’ils ont, c’est dû à leur jeunesse. 90% des gens (18-25 ans) qui seraient à leur place en feraient de même. Ils ont un peu le clash dans le sang et c’est pas plus mal.

[Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

18 octobre 2011 [retour au début des forums]

J’ai écouté le titre "Human".....Nomdedjeu, que c’est à chier ! Ce beat ! Ce beat de bourrin ! Un peu de recherche, merde...C’est pour danser la tektonik ?

Et stop à la comparaison avec les punks...Ceux-ci jouaient des choses simples, certes, mais ils avaient le mérite d’être originaux...

[Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

17 juillet 2010, par oulala [retour au début des forums]

Oulala,

c’est clair,ils ont une super tournée internationale !
allez voir le my space
Dans un an,ils seront toujours coincé à Wanzoul en after...
bravo les gars !!
Vous êtes vraiment au dessus des autres

[Répondre à ce message]

"Si tu kiffes pas renoi t’écoutes pas et puis c’est tout" (LUNATIC au risque de me faire massacrer mais tout cela n’a guère d’importance car "c’est que d’la musique" - Kamelancien)

14 avril 2010, par Marc Cau [retour au début des forums]

Je n’ai même pas terminé de lire les critiques, on aurait dit Nolleau et Zemmour chez Ruquier !! Comment on peut reprocher à un gars de 19ans de ne pas connaitre Kraftwerk ? J’ai 24 piges et je connaissais pas non plus.
Plutôt que de faire des "romans critiques" sur les bass, les samples, les bpm et le reste ; dites tout simplement j’aime ou j’aime pas comme ça ils savent qu’ils ont un public ou pas. Et, si au moins ces critiques étaient constructives elles ne seraient plus critiques mais conseils.
Fin soit fais toi ton avis car moi j’ai le mien.
J’apprécie parce qu’on peut dire qu’ils sont eclectiques (c’est une ouverture d’esprit et pas un style ou genre musical) et qu’ils me font bouger comme très peu me font bouger (je ne pense pas que dans mon cas on puisse parler de danse) !

PS : Kraftwerk étaient peut etre des predecesseur ou les inventeurs de la musique électronique mais l important c’est qu’elle perdure et puis quand tu utilises ta machine à laver tu sais qui l’a inventée ? NON et pourtant tu l’utilises !

PEACE !!

[Répondre à ce message]

    "Si tu kiffes pas renoi t’écoutes pas et puis c’est tout" (LUNATIC au risque de me faire massacrer mais tout cela n’a guère d’importance car "c’est que d’la musique" - Kamelancien)

    11 octobre 2014 [retour au début des forums]


    I as safe as this transmit, Zynga Poker enjoyed this one regards for posting. "Fear not instead of the impending, bawl not instead of the past." by Percy Bysshe Shelley. Poker Online Indonesia

    [Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

6 novembre 2009 [retour au début des forums]

Je ne vais pas m’adonner au lynchage publique comme il semble être de rigueur d’après les commentaires, bien que l’interview en elle même est une invitation à ce dernier ! Mais juste deux choses qui n’ont rien à voir avec leur musique.

Je trouve cela déplorable de voir que la relève électronique francophone/wallone ( si y’a un jour eu quelque chose à relever de notre côté, en ce domaine ) est encore le fruit de copinage orchestré par de petits arrivistes qui ne sont même pas capable de citer le titre d’un morceau de Kraftwerk alors qu’ils font de la musique électronique.

Mais ce n’est pas grave, ils ne représentent que ( selon cet article et ce qui se laisse entendre ) les soirées le plus " hype " ou celles en devenir de notre chère capitale. Personnellement, je ne compte pas leur confier mes oreilles. Je dois surement être trop vieux.

[Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On ne connaît pas Kraftwerk !"

    6 novembre 2009, par Encore un anonyme [retour au début des forums]


    Ce qui est grave, ce n’est pas tant d’écouter Justice et de ne pas connaître Kraftwerk, que de ne pas chercher à en savoir plus.
    Sinon, la musique en elle-même est assez sautillante, mais ça ne casse pas trois pattes à un canard. Musicalement, c’est du consensus mou, et ce ne ne sont pas les grosses basses répétitives qui arriveront à camoufler ça.

    [Répondre à ce message]

      Mashed Paper Klub : "On ne connaît pas Kraftwerk !"

      11 octobre 2014 [retour au début des forums]


      A discrete Gamis Murah Poker carbon copy is markedly that video betting has become one of the all-time best forms of excitement for people of all ages. Kids engage in capture athletic competition, and excessively adults perform, excessively. Your XBox 360 is directly regarding the favored having a bet systems for individuals that adore to have a lot of video games unfilled to them, in addition to who equal to relax and play experienced with others all bigger than the world. Utter appreciation you for sharing your opinions. Jual Baju Muslim

      [Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

    7 novembre 2009, par Lennox [retour au début des forums]


    Le problème, c’est la confusion des genres. Pour ce que j’en ai entendu, MPK fait de la dance music, pas de l’electro. Il n’y a rien en termes de construction musicale ou de feeling qui justifie chez eux l’étiquette "electro".

    Quand on me dit "electro", je penserais plutôt à ça :
    http://www.youtube.com/watch?v=7gvP...

    Celà dit, c’est peut-être moi qui ai une vision erronnée de la chose (je ne suis pas un expert non plus).

    [Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

    11 octobre 2014 [retour au début des forums]


    I compel an casino sbobet experienced in this area to interpret my problem. Possibly that’s you ! Looking in border to peer you. taruhan bola

    [Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

5 novembre 2009 [retour au début des forums]

On se demande pourquoi faire autant de foin pour une musique aussi naze ?

On a l’impression qu’ils utilisent toujours le même son de bassline, du même plug-in, passé dans le même filtre de bit reduction ableton.

Le tempo ? Toujours pareil (autour des 130) La structure ? systématique : 2 ou 4 mesures et puis un break, toujours le même d’ailleurs (une sirène ou un gros coup de frein au synthé)

Mais le pire, ce sont ces basslines dont les mélodies rappellent les pires heures de l’eurodance germanique pour techno-jumper en opel corsa tunée. Et ces montées de caisses claires ou de kick, pitié ! Même Dj Hell n’ose plus utiliser ça, c’est tellement rabâché...

C’est le degré zéro de l’originalité et certains pourraient dire "oui mais c’est pas le but, le but c’est d’être efficace sur le dancefloor" Eh bien désolé, c’est tellement convenu et prévisible comme musique que ça nuît aussi à l’efficacité. On a pas envie de rentrer dedans : les montées sont ringardes, milles fois entendues, et en plus elle ne débouchent sur rien, même pas un bon flash, pfuiiiit... Si au moins, il y avait quelques contretemps pour se déhancher au milieu de ce beat rigide d’adoloscent hyperkinétique, mais non, c’était trop demander...

Désolé les mecs, j’aurais voulu faire une critique plus constructive mais avec toute la bonne volonté du monde, c’était pas possible. Hier soir, j’écoutais les Canyons sur myspace, un morceau de 7 minutes avec un mot genre "blue" dans le titre, et je me suis dit putain ! Y a pas photo ! Là au moins la basse ne loupe pas ses effets et les bleeps psychés t’emmènent dans une autre galaxie. Ca c’est le genre de musique que tu peux écouter pendant 6 heures d’affilées en ayant l’impression qu’elles sont passées en 30 minutes. MPK, ça donne juste envie de se tirer du dancefloor après 30 secondes et de rentrer le plus vite possible chez soi pour se faire une after en écoutant du vrai bon beat.

[Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

    5 novembre 2009, par Stupflu [retour au début des forums]


    analyse très fine
    bravo

    [Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

    9 novembre 2009 [retour au début des forums]


    Celui qui n’a pas vu MPK en concert peut s’ennuyer à faire des longs commentaires sans voir leur véritable force ...

    [Répondre à ce message]

      Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

      10 novembre 2009 [retour au début des forums]


      Après avoir écouté leurs prods insipides, après avoir vu les extraits vidéos du dj qui lève ses bras au ciel sur une bête montée de claps avec le public qui fait des bonds tout droits parce qu’il n’y a pas moyen de bouger autrement sur une musique aussi pauvre, après avoir déjà expérimenté en salle ce genre d’arnaque sonore, visuelle et artistique un bon millier de fois, on peut raisonablement zapper MPK sans états d’âme.

      (P.S : j’aime bien la notion "concert" ...MDR)

      [Répondre à ce message]

      Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

      10 novembre 2009 [retour au début des forums]


      Tu confonds force musicale et volume sonore.

      [Répondre à ce message]

      Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

      5 septembre 2010 [retour au début des forums]


      Là, je dis bien vu =)

      [Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

    1er janvier 2010, par Tang [retour au début des forums]


    T’as l’air calé comme mec !

    Tu connais bien les termes techniques, mais as-tu une once de fibre artistique ?

    Apparemment pas des masses, auquel cas tu serais connu et on pourrait te lire ailleurs que via des commentaires qui ont pour unique but de descendre des artistes qui montrent quelque chose !

    Je te laisse ruminer ta vieille jalousie.

    [Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

    29 juin 2010, par DarkenRahl [retour au début des forums]


    Attend mec tu te fous de qui avec tes "Canyons" sérieusement, c’est incomparable à du MPK faut arrêter de déconner...et les montées avec du flutiau, c’est mieux ? Et la même mesure de drums et de bassline sur toute la track c’est mieux ? Et pitié les snares de fin de track sont dignes d’un Tiesto dans toute sa splendeur !

    Ça n’a absolument rien à voir, tu compares de la downtempo, limite micro-house progressive qui tire sur du post rock experimental, à de la maximale punk...alors dandine-toi sur "Blue Snakes" des Canyons si ça te fait plaisir, et laisse nous péter des cables au Fight Klub.

    T’as jamais du entendre de "l’eurodance germanique pour techno-jumper en opel corsa tunée"...t’es tellement loin...

    Et faire le pimp avec du vocabulaire technique c’est tellement facile...de nos jours la plupart des tracks maximales sont aux alentours de 130 bpm, c’est comme ça que ça se fait, tu parles d’originalité, comment faire plus original que de fermer les yeux, cliker partout sur l’automation de FL et écouter le résultat ?

    Fais nous écouter de la musique qui te fait péter un cable, enfin quelque chose de comparable, parce que là t’es tellement hors-sujet...ça fait peur les gens comme toi.

    [Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

4 novembre 2009 [retour au début des forums]

Qui est Igor ? Qui est Grichka ?

[Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

    11 octobre 2014 [retour au début des forums]


    The lenders will erect their similar Baju Gamis Online specialized decision wrecked a few variables but the focal one will be present represent your credit era historical. Clothed in attendance are approximately lenders that will additionally defiant stare subsequently to your work era historical and verify based captivating position that but in a bulky quantity gear it will spiraling point captivating position your report. Gamis Terbaru

    [Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

4 novembre 2009 [retour au début des forums]

"Je me disais qu’après avoir attaqué Cosy Mozzy de front de la sorte, j’allais être banni partout. Je me disais qu’après avoir attaqué Cosy Mozzy de front de la sorte, j’allais être banni partout. "

> Ce Cosy Mozzy, c’est le Parrain ?

[Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

4 novembre 2009, par dasprods [retour au début des forums]

hehe moi ma seule critique, n’est pas au niveau du groupe, de la musique,ou des gars, mais du concpet "Hype", "branché", "le truc du moment..."

Clairement le son me fait penser aux années 90. Mais pour ma part, je viens de province (comme on dit à bruxelles !) et plus précisement du Tournaisis.
Comme beaucoup de gens (de cette région), mes premières sorties étaient dans des endroits tels que : "La bush- le cap’tain- le cherry moon (à l’époque)"., Lagoa... Endroits qui n’ont rien de hype ! Et pour ceux qui s’attardaient plus à la musique électronic on finissait tous par oublier ces boites, au bénéfice de musiques de qualités, plus finnes, plus recherchées, et là on devait bouger sur Gand, Bxl, Anvers.

Je fais le tour des soirées Fight klub (je vais d’ailleur y faire un tour par curiosité) et je reconnais direct le style d’ambiance, la musique, le truc qui tape un peu la tête comme ça. La seule différence, est que là, tout est beau, gentil, les filles sont jolies et la plupart des gens trouvent ça originale et cool.

Du coup je trouve ce concept plutôt pas mal, mais pas assumé jusqu’au bout !
Maintenant je déconseils aux jeunes qui vont à ces soirées, d’aller à la "bush" habillé comme ça, aux risques de se faire enfiler à sec par quelques skined du parking.

Bonne continuation à vous et utiliser votre énergie correctement pour ne pas tomber dans un travers "just for noise". La violence dans la musique(electro,hxc,punk,doom...),il faut vraiment contrôler pour ne pas lasser, surprendre, et pouvoir évoluer dans le style.

Take care,

[Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

    4 novembre 2009, par 2deNeurone [retour au début des forums]


    Là, c’est un connaisseur ou connaisseuse, lettré(e), qui vous parle !
    c’est sur qu’afficher, je cite : "La bush- le cap’tain- le cherry moon" , comme références de ’sorties’ ( probablement les endroits les plus sordides qui existent dans notre petit royaume) est un gage indéniable de la connaissance de la scène electro belgo-belge !
    Allée ... je suis Homo Sapiens comme vous ...
    prêt à déverser son fiel sur le premier ahuri en mouvement sur la toile. tellement facile !

    [Répondre à ce message]

      Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

      4 novembre 2009, par dasprods [retour au début des forums]


      Mais vous n’avez rien compris...

      J’ai jamais parlé de référence ! Ma comparaison tient vraiment de la sociologie de la musique ( oui on peut dire ça). Ce qui est Hype et originale à un endroit à un moment donné, peut être "Barakis" et totalement has been à un autre endroit et à un autre moment (et là j’ai rien inventé) ... Et selon vous, je ne pourrais pas être surpris, pour qqun qui a justement fui cette région et ses goûts ?

      Relisez bien mais en aucun cas je "démonte" le concept, ni même l’artiste, mieux je donne même un conseil !

      Oui se sont des endroits sordides, 100% d’accord. Mais j’ai pas choisi de grandire là-bas, normal que se soit mes premières expèriences. Comme le you ou les jeux pour bcp de bruxellois...
      Et si les MPK avaient été de Tournai, croyez-vous qu’ils auraient fait le même buzz ? ou jouaieraient-ils à à L’ESCAPE concept pour une speciale "boom, jump, and punk" party après Dj VINZ ? Et du coup tout le monde s’en fou...

      Du coup sous question : Phénomène centre-périphérie ( clivage, soyons lettré jusqu’au bout). Mais bon on dévie là...

      [Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

    5 novembre 2009, par FTPG [retour au début des forums]


    dasprods

    Vois-tu, dans ton message, tu notes, je site :
    "Maintenant je déconseils aux jeunes qui vont à ces soirées, d’aller à la "bush" habillé comme ça, aux risques de se faire enfiler à sec par quelques skined du parking."

    Je comprends ce que tu veux dire, mais je pense que tu fais erreur sur la comparaison avec le Fight Klub...

    Ne serais-ce qu’avec ta phrase citée plus haut, tu nous prouves que "la bush" (ou autre) à son concept bien à elle, c’est à dire que cette boîte attend un certain type de clientèle....ainsi qu’une certaine tenue vestimentaire.... donc : concept défini...
    D’ailleur, telle que tu la décris, j’ai l’impression que quand tu y vas en jeans avec une chemise telle qu’elle soit, tu te fais passer pour un loser, ou un gars qu’est pas dans le move... PIRE l’intru wanted de la soirée (j’exagère biensûr mais l’idée est là...)
    Si quelqu’un d’extérieur au tripe de cette boite y va, et bien il dira que il ne s’est pas amusé, que les gens labas sont ?????.... et qu’il à eu mal aux fesses le lendemain.....

    Bref, chaque événements à son concept... celui des MPK pour le FK (celui qui comprend pas les abréviations est largué de chez largué), le concept du Fight Klub est le fait que des personnes se retrouvent dans un endroit pour écouter un son qui déménage, qui défoule, qui envoie du lourd, qui permet de se lâcher d’une pression, de péter un câble gentiment et en toute zénitude, le tout en restant soit même, en venant avec une tenu vestimentaire dans laquelle on se sent bien et non pour impressionner l’autre....
    la première fois ou j’ai été au Fight Klub (Round 2) j’ai été agréablement surpris pour la superbe ambiance et le comportement exemplaire des gens... aucuns "m’as tu vus", aucun "j’en ai une plus grosse que toi", aucun "j’ai plein de tune", pas de prise de tête, tout le monde au même niveau.... un seul objectif : faire la fête !!
    Et j’ai envie de dire aux MPK : Objectif atteint !

    Pour mon histoire, je me suis souvent retrouvé dans des soirées où le style et le concept ne m’ont pas vraiment plût...voir dégoûté (et là, je me retiens de balancer LOL). Je me dis donc : c’est pas pour moi....POINT !, j’accepte que les gens qui y vont ai trouvé leur soirée adéquate...

    dasprods, je suis désolé pour toi si tu n’as pas aimer le Fight Klub, endroit où tu ne t’es pas senti "comme chez toi", mais accepte juste qu’il en faut pour tout le monde et qu’il n’y à pas que TA soirée ou TA boite préférée qui existe !!
    Et ne prend surtout plus la peine de dire aux MPK que leur soirée est "mal assumée" alors que c’est juste toi qui ne se trouve pas au bon endroit pour satisfaire tes attentes musicale !!!!!!!

    à bon entendeur...

    NB : parler de sa région : HORS SUJET pour la musique !

    [Répondre à ce message]

      Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

      5 novembre 2009, par 2deNeurone [retour au début des forums]


      On a retrouvé mickael vendetta et Jordi ???
      Bonjour les gars, bienvenue sur Pop-rock ...

      [Répondre à ce message]

      Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

      5 novembre 2009 [retour au début des forums]


      D’abord, il parle de sa région par rapport aux discothèques qui s’y trouvent : TOUT A VOIR.

      Ensuite, c’est bien joli ton trip "on s’habille comme on veut et on écoute du son qui déménage" mais est-ce que c’est vraiment neuf et exceptionnel ? T’as jamais entendu parler du concept des raves, par exemple ?

      [Répondre à ce message]

      Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

      8 novembre 2009 [retour au début des forums]


      Celui qui hait les fautes d’orthographe et le style MSN de ce commentaire n’a même pas envie d’aller plus loin. Dégagez, merci, et sans abréviations.

      [Répondre à ce message]

      Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

      1er janvier 2014 [retour au début des forums]


      Je ne pouvais pas quitter votre site avant de suggérer que j’ai vraiment apprécié le standard d’info une personne de subvenir à vos visiteurs ? Va être revenir souvent afin de vérifier sur de nouveaux messages Japanese webcam limo services san francisco car service san jose

      [Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

3 novembre 2009 [retour au début des forums]

Quelles têtes à claques...

[Répondre à ce message]

    Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

    4 novembre 2009, par Weiland [retour au début des forums]


    Courageuse et productive réaction.

    [Répondre à ce message]

      Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

      4 novembre 2009 [retour au début des forums]


      Sans être aussi méchant, ils me font penser aux Hobbits dans le Seigneur des Anneaux.

      [Répondre à ce message]

        Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

        1er janvier 2015 [retour au début des forums]


        Dapatkan berbagai koleksi menark dari online shop yang menjual berbagai busana muslim baju gamis, dress muslimah syar’i secara online, abaya, busana blus untuk anak dan dewasa dengan model modern dan terbaru. Dapatka harga istimewa dan pelayanan yang memuaskan . Kami siap melayani Anda segenap jiwa dan raga. So buruan berbelanja di toko online kami syarifa.com . Mengapa kata kunci yang kita bidik tidak muncul dihalaman 1 google ? Karena kita tidak melakuakn optimasi secara serius mungkin karena keterbatasan waktu dan tenaga. Tenang saja kami punya solusinya, jika Anda berminat silahakan kunjungi web kami.

        [Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

3 novembre 2009 [retour au début des forums]

Tous au Pain Quot’ dis ! :D

[Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

3 novembre 2009 [retour au début des forums]

i son osi bo ke les tellers

[Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

3 novembre 2009, par I stare at goats and they die... [retour au début des forums]

En voila un reve a haute valeur ajoutée, s’exporter...du moment que ca vire pas au "sexy bitch" de l’autre merdeux, ou justice qui passent mnt ds les Delhaize...
J’ai qd meme un doute quant a "la façon consensuelle habituelle"...

On attendant de nouveaux tracks pour bien se les enfoncer !

[Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

3 novembre 2009, par Amfas [retour au début des forums]

« ...tu verras que les gens sont hyper agressifs alors que c’est de la musique pour putes... »

Vous vous dites "ouverts" alors que vous insultez d’autres genres de musique qui en fin de compte font partie de la meme grande famille des musique electroniques !

[Répondre à ce message]

Mashed Paper Klub : "On déteste le consensus mou !"

3 novembre 2009, par Nitou [retour au début des forums]

Vous êtes génial continuer comme sa !!!!!

[Répondre à ce message]