Pop-Rock.com



Siouxsie & The Banshees : "The best of"
Prélude à un retour attendu...

dimanche 6 avril 2003, par Jérôme Prévost

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Creed : "Greatest Hits"
E.V. : "Mar Plij"
Le Nouveau Rock’n’Roll français
John Foxx : "The Omnidelic Exotour with Louis Gordon"
Porcupine Tree : "Coma Divine"
The Ark : "Arkeology"
David Bowie : "Christiane F., Wir Kinder vom Banhof Zoo"
The Clash : "Essential"
The League Unlimited Orchestra : "Love and dancing"
David Bowie : "Stage"


Résumer 18 ans de carrière en 15 titres... Pari réussi ? Si l’on considère que le groupe a déjà sorti deux compilations, Once Upon a Time en 1981 et sa suite Twice Upon a Time en 1992, on serait en premier lieu tenté de répondre par la négative. Par rapport à ces deux volumes, de nombreux titres manquent en effet à l’appel. Où réside donc l’attrait de ce disque ?

Pour qui n’a pas suivi les récentes péripéties du groupe, un petit flashback s’impose. 1996 : le jour où leurs anciens collègues les Sex Pistols annoncent une reformation qui sent bon le coup commercial, les Banshees publient un communiqué laconique : « Alors que "l’industrie musicale" s’apprête à faire revivre les jours grisants du "punk" en confondant les opportunistes avec les protagonistes (...), Siouxsie and the Banshees voudraient vous dire merci et au revoir ».

Bilan : Steven Severin abandonne la basse pour fonder son label, RE :, sous lequel il sort ses écrits et plusieurs concept-albums, pendant que Siouxsie et son batteur de mari, Budgie, se consacrent à leur side-project The Creatures. Et ils ont de quoi s’occuper : une tournée anglo-américaine en 98, une autre plus large en 99, la fondation du label Sioux Records pour échapper aux majors, un album, plusieurs singles, un disque de remixes, un live, et enfin quatre dates en Australie en 2000. Le couple se repose dans leur maison près de Toulouse, pense au prochain album et continue à négocier avec Universal Music les droits de l’ancien catalogue des Banshees chez Polydor. Leur souhait ? Ressortir tous les albums du groupe en version remasterisée, accompagnés d’une box réunissant toutes les faces-B. Un véritable parcours du combattant, à les en croire... Un beau matin de février 2002, Budgie annonce que Steven Severin leur a proposé... par téléphone (!) de reformer les Banshees pour quelques concerts. Les trois compères demandent donc à un de leurs ex-guitaristes [*], Knox Chandler, de les rejoindre pour neuf dates aux USA, quatre en Angleterre, et deux au Japon. L’idée fait sourire par rapport à leurs arguments moralisateurs de 1996, mais les fans suivent. Sort ensuite cette compilation, sobrement intitulée The Best of Siouxsie and the Banshees. Universal Music souhaite-t-il tâter le terrain ou tout simplement profiter du succès de la mini-tournée ? Difficile à dire, mais le résultat est là : l’ordre non chronologique des titres et la qualité du son remasterisé nous feraient presque croire que ces chansons viennent d’être enregistrées. Les nostalgiques redécouvriront Hong Kong Garden ou Israel comme au premier jour ; les autres y verront un échantillon assez intelligent des singles du groupe de 1978 à 1995, du goth rock à la pop. On notera la présence de Face to Face, titre composé avec Danny Elfman pour la bande originale du Batman Returns de Tim Burton (meilleur choix que n’aurait été New Skin, composé pour le fade Showgirls), et évidemment un inédit, Dizzy, composé en 1997 après la séparation du groupe. L’édition limitée du disque comporte un second CD avec 9 remixes plus ou moins intéressants (dont une version iconoclaste de Stargazer par Juno Reactor). L’absence de titres majeurs est évidemment frustrante, mais il ne faut pas faire la fine bouche...

Quelle suite pour le groupe ? Les rumeurs classiques : des démos auraient été enregistrées, et un disque pourrait sortir cette année... mettant en péril la finalisation du nouvel album des Creatures, pourtant très attendu. Ce qui est sûr, c’est que le second concert donné à Londres en 2002 sort très bientôt en CD, double vinyl et DVD, alors surveillez bien les bacs de vos disquaires et votre site préféré pour une critique approfondie...

CD1 (57’)
- Dear Prudence
- Hong Kong Garden
- Cities in Dust
- Peek-A-Boo
- Happy House
- Kiss Them for Me
- Face to Face
- Dizzy [inédit]
- Israel
- Christine
- Spellbound
- Stargazer
- Arabian Knights
- The Killing Jar
- This Wheel’s on Fire

CD2 (64’)
- Spellbound (12" Version)
- Song from the Edge of the World (Columbus Mix)
- Kiss Them For Me (Kathak # 2 Mix) [inédit]
- Peek-A-Boo (Silver Dollar Mix)
- Killing Jar (Lepidopteristic Mix)
- Cities in Dust (Eruption Mix)
- Dazzle (Glamour Mix)
- Stargazer (Mambo Sun Mix)
- Face to Face (Catatonic Mix)


[*] pour l’anecdote, ils en usèrent dix, ce qui leur fit dire : « Nous sommes comme le Portrait de Dorian Gray : nous continuons, intacts, pendant que les guitaristes que nous écartons portent toutes les cicatrices. »



Répondre à cet article

Jérôme Prévost





Il y a 2 contribution(s) au forum.

Siouxsie & The Banshees : "The best of"
(1/2) 30 avril 2013, par Kallis
Siouxsie & The Banshees : "The best of"
(2/2) 23 avril 2013, par Punk




Siouxsie & The Banshees : "The best of"

30 avril 2013, par Kallis [retour au début des forums]

There is no lifetime to lose ! Buy your Advanced Deployment Professional 000-012 real certification IBM Advanced Deployment Professional free cbt au courant and be accessible to passageway your Advanced Deployment Professional 000-037 interactive software try as posthaste as tomorrow !
311-232 // 70-243 // 70-321

[Répondre à ce message]

Siouxsie & The Banshees : "The best of"

23 avril 2013, par Punk [retour au début des forums]

la plus brillante des sixties et Arthur les dévoile au sommet de leur art. L’un des derniers coups d’éclat avant l’inexorable chute.

Prep Dumps || Exam Dumps || IT Exams King

[Répondre à ce message]