Pop-Rock.com



Nada Surf :"Live in Brussels"
Une mise en bouche un peu fade

jeudi 10 juin 2004, par Laurent Bianchi

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Nirvana : "Unplugged in New York"
New Order : "In session"
Led Zeppelin : "Mothership"
Rim’K : "Maghreb United"
The Clash : "Essential"
Le Nouveau Rock’n’Roll français
E.V. : "Mar Plij"
Björk : "Livebox"
David Bowie : "Stage"
Nirvana : "Best of"


Depuis leur dernier disque, l’excellent Let Go, on sait qu’on ne prend pas trop de risques avec Nada Surf : on en aura pour ses oreilles. Du bon rock de composition par des mecs super sympathiques et qui ne se prennent pas pour ce qu’ils ne sont pas. Ça se sent sur ce Live in Brussels qui montre, dès la première écoute, qu’ils se sentent bien quand ils jouent à Bruxelles et que le public le leur rend bien. Il y a malheureusement un "mais".

On peut dire que Nada Surf a fait un beau petit virage depuis leur tube Popular, époque où ils étaient d’ailleurs produits par Ric Ocasek, tête pensante des Cars. Les New-yorkais sonnaient alors plutôt comme Weezer. En 1998, deux ans plus tard, The Proximity Effect était plus alternatif, plus dur aussi. Enfin, Let Go, sorti en 2002, était un bel hommage aux années 80. Ce qui les caractérise alors est un son proche d’Echo & The Bunnymen et de toute la vague new wave à guitares. Un Love will never tear us appart de Joy Division est d’ailleurs repris de fort belle manière par le groupe sur Stacemate, histoire de ne pas cracher sur les tombes de certaines grandes figures qui ont fait le son des eighties.

Le concert à l’Ancienne Belgique est enregistré en mars 2003. Le but est de rendre sur disque une idée de leurs prestations époutouflantes sur scène. Ils font la part belle au dernier album mais les versions sont plus enlevées et plus intenses, avec une batterie plus percutante et des guitares plus criardes.

En même temps, plus on l’écoute, plus on se dit que c’est dommage qu’ils n’aient pas apporté un petit plus car en fin de compte cela ressemble plus à une sorte de best of au son « live » qu’à autre chose. C’est dommage pour ceux qui connaissent bien le groupe mais c’est une très belle entrée en matière pour les autres.



Répondre à cet article

Laurent Bianchi





Il y a 3 contribution(s) au forum.

> Nada Surf :"Live in Brussels"
(1/2) 10 juin 2004, par Cédric
> Nada Surf :"Live in Brussels"
(2/2) 10 juin 2004, par Jé




> Nada Surf :"Live in Brussels"

10 juin 2004, par Cédric [retour au début des forums]

C’est vrai que le disque est un peu fade par rapport aux chansons du groupe. Je le sais d’autant mieux que j’étais présent à ce concert. Mais ce soir là, j’ai été séduit car on sentait vraiment que ces trois gars veulent simplement faire passer un bon moment avec les gens devant eux, avouant même être surpris par le nombre de personnes dans la salle. Et que dire de cette version de Popular (assez moyenne) où ils ont simplement laissé les gens monter sur scène pour "partager" le titre en dansant ou en chantant ensemble.
Un groupe comme cela mérite qu’on s’y attache.
Vive Nada Surf !!!

[Répondre à ce message]

> Nada Surf :"Live in Brussels"

10 juin 2004, par  [retour au début des forums]

Voilà qui me rappelle exactement ce que j’ai ressenti à l’écoute du live de Nine Inch Nails "And all that could have been..." : l’impression désagréable d’entendre un best-of du groupe auquel on aurait ajouté quelques sons "live", essentiellement le public en train de s’exciter (je sais, je m’éloigne du sujet). Pire : à l’heure actuelle, tous les "live" officiels ressemblent plus à des compilations enregistrées soi-disant en public : à mon avis, c’est surtout bien bidouillé en studio.. quelle époque !

[Répondre à ce message]

    > Nada Surf :"Live in Brussels"

    13 juin 2004 [retour au début des forums]


    La version "Live" du nouveau Ash, "Meltdown" est dans la même veine : fort travaillée en studio, au détriment de l’énergie et de la spontanéité. En même temps, si c’est pour avoir un son inaudible... J’étais moi aussi à ce concert de Nada Surf à l’AB.

    [Répondre à ce message]