Pop-Rock.com


Compilation
Le Nouveau Rock’n’Roll français
French Nuggets

vendredi 18 mars 2005, par Nicolas Thieltgen

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Orchestral Manoeuvres in The Dark : "The OMD Singles"
Kraftwerk : "Minimum-Maximum"
The Ark : "Arkeology"
Rim’K : "Maghreb United"
AC/DC : "Live"
Front 242 : "Re-Boot (Live ’98)"
The Stranglers : "Hits and heroes"
Creed : "Greatest Hits"
24 Hour Party People
Siouxsie & The Banshees : "The best of"


Automne 1972 : sort aux Etats-Unis un double-album qui, à l’époque, se vend relativement peu, mais dont l’influence se fera ressentir tout au long des années 70 et bien après encore. Compilation de morceaux de garage rock enregistrés par des groupes quasi inconnus pendant « the first psychedelic era (1965-1968) » et sélectionnés par le critique de rock new-yorkais Lenny Kaye, le futur guitariste du Patti Smith Band, Nuggets, puisque c’est bien d’elle dont il s’agit, révéla à un public d’initiés des groupes tels The Electric Prunes, The Thirteenth Floor Elevators ou Chocolate Watch Band et servit d’inspiration à tous les punks intello new-yorkais de la fin des 70’s (la bande du CBGB en gros : de Television aux Talking Heads en passant par Blondie, etc). A l’image de ce que Brian Eno dit un jour de l’« album à la banane » du Velvet Underground, on peut dire qu’il n’y eut peut-être que mille personnes qui achetèrent cet album lors de sa sortie, mais que chacune d’elle décida de fonder son propre groupe (et eut plutôt raison de le faire...).

Hiver 2005 : Sean Mc Lusky, le programmateur des soirées londoniennes Sonic Mook, flanqué de Ludovic Merle et du directeur artistique français JB Wizzz Guillot sont aujourd’hui à l’origine d’une compilation à laquelle on souhaite le prestigieux destin de son aînée. Née des difficultés rencontrées par McLusky à trouver des groupes français à programmer lors des soirées qu’il organise à Paris, Le Nouveau Rock’n’Roll français est une compilation censée présenter à la face du monde, et plus particulièrement à celle de la perfide Albion, ce qui se fait de plus intéressant en « waok’n waol » de ce côté-ci de la Manche.

On vous passera ici le débat sur le fait de savoir s’il est possible d’associer au substantif « rock’n roll » l’adjectif « français » (la jeunesse d’ici reste encore trop traumatisée par le culte nauséabond traînant autour de vieilles gloires des yé-yés essayant de faire passer leur variétoche faisandée pour du « waok’n waol, yeah baby »). Le Nouveau Rock’n’Roll français évite habilement cet écueil et nous offre sans doute la meilleure raison depuis le début de cette année d’hurler « one, two, three » avant le début d’un morceau de rock.

A l’exception de quelques groupes déjà entendus ci-et-là (les essentiels A.S. Dragon et Prototypes), la majorité des artistes présents sur cette compilation ne sont pas signés auprès d’une maison de disques et se sont faits connaître des têtes chercheuses de cette compilation par leur acharnement scénique, ce qui explique sans doute la sensation de fraîcheur et d’énergie que l’on ressent à l’écoute de ce disque (un peu comparable d’ailleurs à celle suscitée par le CQFD 2005 des Inrocks dont il a déjà été question dans ces pages il y a peu).

Deux grands axes se dégagent à l’écoute de l’album : une voie garage rock tendance « Iggy-Pop-chaînes-de-vélo-retenez-moi-où-je-fais-un-malheur » (voir Tell me why de Magntix ou Guinea Pig killer de The Cheeraks), une autre « 60’s- psychédélique-je-reprendrais-encore-bien-de-ce-truc-là » (Big fat lady de Thundercrack,...).

Comme pour toute bonne compile, on a déjà nos petits favoris dont on ne peut plus se passer et qu’on inflige à tous nos proches avec un enthousiasme jamais démenti. On pense ainsi à Operation S avec Daniel Darc et un morceau qu’on jurerait dédicacer à Bowie ou à Blutt et son Canapé si entêtant, ainsi qu’à Temple Temple et le curesque Bring your passion. On sait aussi que d’autres morceaux plus longs en bouche deviendront bientôt nos meilleurs amis (I got you in my dream de Barth).

Cette compilation prouve en tout cas que la France n’a pas à rougir de sa production rock (mais cela on le savait depuis, au moins, le début des années 90), malgré les têtes de gondoles faisandées qu’on essaye de vendre au bon peuple entre deux paquets de lessive et un pack de bières. Au contraire, un vivier de talent n’attend qu’une seule chose : que le « milieu » lui laisse une chance. En attendant le « Grand Soir » du rock français, n’hésitez pas : décrassez-vous les oreilles avec Le Nouveau Rock’n’Roll français, les French Nuggets !



Répondre à cet article

Nicolas Thieltgen





Il y a 22 contribution(s) au forum.

Le Nouveau Rock’n’Roll français
(1/4) 12 février 2013, par Dianne
Le Nouveau Rock’n’Roll français
(2/4) 30 septembre 2005, par Youki Smayas
> Le Nouveau Rock’n’Roll français
(3/4) 18 mars 2005
> Le Nouveau Rock’n’Roll français
(4/4) 18 mars 2005, par Uncle Luke




Le Nouveau Rock’n’Roll français

12 février 2013, par Dianne [retour au début des forums]

Je pense que j’ai besoin d’écrire plus d’idées pour ces thèmes, follow this link. Je suis heureux de trouver un bon poste ici. Je vous remercie !

[Répondre à ce message]

Le Nouveau Rock’n’Roll français

30 septembre 2005, par Youki Smayas [retour au début des forums]

Arf "Noir Dez" du rock...Ok, au sens large du terme, mais alors il faut aussi inclure dans le concept des artistes aussi decadents que Dick Rivers Telephone Eddy Mitchell et Elli & Jacno.
Soyons serieux, on cause ici d’influences stoogiennes ou psyché, bref des trucs un peu crades violents pechus ou subversifs...Et la, en france, c’est le desert total à premiere vue. Bon en fouillant un peu on pourra trouver des groupes à l’audience confidentielle comme Virago (Des Jesus Lizard français) LTNO ou Nepenthes. Mais bon, globalement rock (Au sens Nuggets du terme) et France sont deux notions quasi antagonistes

[Répondre à ce message]

    Le Nouveau Rock’n’Roll français

    25 janvier 2008, par Luca [retour au début des forums]


    le "nouveau" rock n roll français... mes fesses... faut enlever vos boules quiès les amis. si vous voulez du rock en france vous pourrez le trouver, suffit de regarder ailleurs qu’à la fnac ou sur france 2... cherchez the fatals, the magnetix, les hulks, weakends, the normals, feeling of love, remenbers, mighty go go players, bastouns, crusaders of love, the creteens, venus fly trap one girl band, big love and the heartbreakers... j’en passe et des milliards... ceci pas pour étaler ma culture, mais juste pour vous montrer que quelque chose D’AUTRE existe...

    [Répondre à ce message]

      Le Nouveau Rock’n’Roll français VINTAGE VENDETTA

      3 avril 2008, par Musicrock [retour au début des forums]
      VINTAGE VENDETTA Groupe rock français


      Le Rock N’ Roll Français 2008

      Le groupe VINTAGE VENDETTA

      A écouter d’urgence sur :

      http://www.myspace.com/vintagevende...

      Salut a bientot Musicrock

      [Répondre à ce message]

        Le Nouveau Rock’n’Roll français VINTAGE VENDETTA

        22 juin 2008 [retour au début des forums]


        VINTAGE VENDETTA

        http://www.myspace.com/vintagevende...

        La rock-music française (au sens le plus large du terme) se porte de mieux en mieux : les auto-productions fleurissent partout sur Internet et c’est bon signe. Tous ces groupes ont le mérite d’exister et témoignent de la bonne santé de notre scène musicale.
        Notre région Lorraine n’est pas en reste avec le groupe rock VINTAGE VENDETTA qui, après deux ans d’existence, est en passe de s’imposer parmi les grands du rock n’roll. Un premier CD cinq titres de leurs compositions vient de voir le jour, enregistré au studio Vaicle à Domgermain.
        VINTAGE VENDETTA est un groupe attirant mais, mieux encore, c’est un groupe attachant. Il n’y a pas de doute, la sincérité qui fuse jusqu’au bout de leurs doigts est leur force première, leurs qualités musicales étant évidentes. Sans artifice, VINTAGE VENDETTA « passe la rampe », touchant les spectateurs en les enveloppant d’un nuage de sensibilité auquel il serait vain et bien inutile de vouloir résister.

        A consommer sans modération sur leur sîte :

        http://www.myspace.com/vintagevende...

        (plus de 10000 connexions en deux mois)

        Par avance, MERCI de faire suivre cette information.

        [Répondre à ce message]

> Le Nouveau Rock’n’Roll français

18 mars 2005 [retour au début des forums]

pourquoi "nouveau" ?

ça existe le rock ’n roll français ?

[Répondre à ce message]

> Le Nouveau Rock’n’Roll français

18 mars 2005, par Uncle Luke [retour au début des forums]

Je suis scandalisé : y’a pas Milou Duchamp !

[Répondre à ce message]