Pop-Rock.com



Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"
Et pourtant, je n’aime pas spécialement les Peel Sessions

samedi 4 octobre 2008, par Yû Voskoboinikov

DANS LA MEME RUBRIQUE :
We Will Follow : A Tribute to U2
Serge Gainsbourg : "Live"
Noir Désir : "En public"
Lacuna Coil : "Manifesto of Lacuna Coil"
Nada Surf :"Live in Brussels"
New Order : "Singles"
Björk : "Livebox"
Creed : "Greatest Hits"
Kiss : "Symphony : Alive IV"
Pixies : "Minotaur"


Que faire un mercredi matin, après s’être levé trop tôt pour une réunion qui n’aura duré que cinq minutes ? Aller chez un disquaire, et râler parce qu’il n’y a rien de probant à se mettre sous la dent.

Quoique, vous me direz, je ne mange pas mes disques. Parfois j’en piétine, d’autres fois j’en jette à la poubelle, mais le plus souvent, je me contente de les faire tourner sur ma platine. Sauf que je me lasse vite. Allez-vous toujours baiser la même pute ? Moi non plus. Et donc, une visite à l’échoppe est toujours salutaire pour renouveler l’expérience post-coïtale d’avoir écouté en boucle le disque ultime qui ne peut plus vous quitter de toute votre vie, jusqu’à ce que vous en ayez marre. En l’occurrence, je suis un flemmard, et je me suis arrêté sur le seul disquaire sur ma route, la Fnac Bastille, pas le mieux fourni, pas le moins cher, mais depuis quand les bobos ont-ils le monopole de la flemmardise surtaxée ?

Muni d’un Crackle de Bauhaus à sept Euros, j’ai longtemps erré dans les rayons à la recherche d’une seconde galette pour compléter la première ; reflet de notre époque qui nous fait comprendre que le célibat est mal, en plus d’engrosser un état toujours plus en mal d’impôts. En fait, c’est comme la cigarette, c’est mal pour le principe, mais rentable dans les faits.

Sauf que trouver un disque potable relève de l’exploit, un peu comme visiter intégralement la cathédrale de Cologne en une seule journée. Des putains de merdes, on en trouve à la pelle, assez pour en faire un t-shirt pour chaque jour d’une vie. Mais un bon disque que l’on n’a pas déjà, au bout d’un moment, cela se fait très rare. Et pendant ce temps, les vendeurs diffusent sans complexe une galette qui semble familière, mais qui ne ressemble pas exactement à ce que l’on connaît. Il y a de ci de ça des dissonances, des détails qui clochent, c’est tout comme, mais ça n’est quand même pas pareil ; encore du rock sombre en kit pour les jeunes.

Bien sûr, on arrive avec des listes gravées dans sa mémoire : le formidable Il était une forêt de Gris, le Between you and me de Fabienne Delsol, pas écouté mais s’il est aussi bon que le premier... Allez, il y a bien cette édition double du Black Album des David Bowie du punk, les indispensables Damned, mais vu le prix et l’état du boîtier, il n’y a pas encore marqué Pigeon Voyageur sur mon front. Et puis, toujours ce disque, là, j’ai envie de dire qu’il est bon, mais ça sent tellement la contrefaçon que je ne peux pas m’y résoudre. Ceci étant, la curiosité me pousse à aborder subtilement un vendeur :
- Avez-vous reçu le dernier album de Peter, Björn & John ?
- Non, et il n’existe qu’en vinyle avec téléchargement en MP3 offert.
- MP3 ? Non merci. Par contre, quel est le disque que vous passez ? Il me dit quelque chose... Et Victor Mackey de me montrer la pochette du Peel Sessions de 1979-1981 de Killing Joke.

Mince, je ne l’avais pas vu arriver, celui-là, mais je suis bien content, parce que ce disque, et bien j’ai diablement envie de l’acheter. Il n’y en a plus en rayon, mais l’homme au crane rasé fait des pieds et des mains pour en dénicher un dernier exemplaire, jusqu’à finalement accepter - sous menace d’uriner sur son rayon indé - de me vendre l’exemplaire ouvert. Beau joueur, il me dit que depuis qu’il le diffuse, les disques partent comme des petits pains, ajoutant qu’un coffret est également sorti, mais que ce disque est le seul intéressant du lot. D’un sourire, j’exprime toute ma satisfaction : l’on crachera autant que l’on veut sur le public et ses fournisseurs, force est d’admettre qu’un bon disque saura toujours trouver sa place.



Répondre à cet article

Yû Voskoboinikov





Il y a 32 contribution(s) au forum.

Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"
(1/8) 30 avril 2013, par Kallis
Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"
(2/8) 23 avril 2013, par Punk
Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"
(3/8) 13 octobre 2012, par fondcent
Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"
(4/8) 9 octobre 2012, par cogthand
Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"
(5/8) 8 octobre 2008
Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"
(6/8) 8 octobre 2008, par via
Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"
(7/8) 5 octobre 2008, par Yû_buiten
Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"
(8/8) 4 octobre 2008, par Bonsoir, mystérieux inconnu




Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

30 avril 2013, par Kallis [retour au début des forums]

Our Advanced Deployment Professional 000-012 real certification Certification I HP0-058 is 100% download free sample dumps intellect sulks comp and specific and whole Advanced Deployment Professional 000-012 real certification HP be obtainable .
70-323 // 70-417 // 70-457

[Répondre à ce message]

Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

23 avril 2013, par Punk [retour au début des forums]

peut-être, mais une collection de pépites pop-rock comme on a que rarement l’occasion d’en dénicher, même à cette époque qui ne manquait certes pas de chefs-d’œuvre.

Dumps 4 Exam || Prep Cram || IT Exams Tube

[Répondre à ce message]

Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

13 octobre 2012, par fondcent [retour au début des forums]

et la propriété la réserve de certaines generique viagra Nous avons des prairies sans . Físicas y Naturales de la Habana, cialis lilly pero basta con lo indicado .

[Répondre à ce message]

Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

9 octobre 2012, par cogthand [retour au début des forums]

que sa piété éminente et sincère, achat cialis en ligne été absorbé par les veines. Esta especie ofrece también una forma macróptera, viagra generico en españa du Terehratula Benieri en Portugal.

[Répondre à ce message]

Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

8 octobre 2008 [retour au début des forums]

Les chers-lecteurs-résidents de cet asile privé, réputés pour détenir chacun deux entonnoirs pour mieux parler (ou écouter on distingue vaguement 2 cohortes), se prennent tous ici pour des rédacteurs en chef célèbres ou des programmateurs-vedette. Ils peuvent avoir des accès de fureur quand ils n’entravent pas ceci ou pas cela -moi compris mais réflexion faite on te garde on vient d’en décider en comité de rédaction avec Napoléon.

Peut-être pourriez-vous juste, pour vulgariser et ainsi mieux défendre l’approche patibulaire que vous avez des albums et des choses de la vie, adosser provisoirement au texte un tableau des tracks avec en regard des étoiles, des pommes ou des chiffres arabes comme il vous plaira -Ou des coeurs ; qu’est-ce que vous en dites avec des petits coeurs ?

Vous seul avez les codes pour ça.

Humphrey, ruiné (disons hilare), défenseur de l’approche patibulaire des choses de la vie.

[Répondre à ce message]

    Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

    14 octobre 2008, par Vehau [retour au début des forums]


    Du fond de l’entonnoir, je défends avec vigueur l’approche si humaine, si Yûmaine, devrais-je mieux dire dudit Yû. Je souscris à la motion, que PopRock devienne pas plus tard que dans pas longtemps le Télérama du web, foin de littérature, du picto !, du picto pour les idiots !
    Vous n’aimez pas lire d’autres prose que celle de l’Auto Journal ou de l’Equipe ?, vous souffrez de graves déficits de l’attention depuis une rencontre violente entre votre berceau et le mur de votre chambre ?

    Point d’inquiétudes, confrères, pour sa prochaine chronique, Yû pense à vous.

    Il vous offrira un texte des plus sobres, se limitant à un vocabulaire populaire, mettra la pédale douce sur les digressions habituelles dont il a le secret, et vous offrira, à vous, amis aux yeux fatigués et à la plume si acerbe, un pur concentré de chronique.

    Une chronique avec des "super", des "une chanson trop cool", des "album du renouveau", et bien sur le fabuleux "jeter une oreille discrète sur la belle ballade poignante qu’on dirait du Balavoine"

    Et en apothéose, en guise de feu d’artifice littéraire, comme une explosion de lettres qui vous pète à la gueule et vous fait écarquiller les yeux et l’âme, Yû, le grand Yû, vous fera un petit track by track qui vous fera sauter au plafond de bonheur.

    Enfin pour les plus gourmets d’entre nous (voire les plus sadiques, question de point de Yû, arf ), le coquin Yû se permettra l’audace folle de mettre des tites n’étoiles, ou des ch’tits coeurs, parce que c’est joli les dessins, ça met de la couleur, et tout le monde comprend.

    Yû Rules !
    (mais si il pouvait approndir parfois un peu plus, nous lui en serions infiniment reconnaissants).

    [Répondre à ce message]

Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

8 octobre 2008, par via [retour au début des forums]

Les tribulations de Yu à la Fnac... passionant.

Quand on voit le niveau littéraire d’un Lenglet qui chronique ses disques avec style et distinction et qu’après on lit ce genre de merde, à mi-chemin entre la chronique consumériste de l’acheteur de yaourt à 3 euros chez Carrefour et la chronique vulgaire de bas-étage (il est content, il a pu replacer le mot "pute" dans sa bouse), on se demande ce que ce plouc fait sur un site musical. Bah ça m’étonne pas que tu sois célibataire. Dégage... laisse la place a ceux qui savent écrire !

[Répondre à ce message]

Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

5 octobre 2008, par Yû_buiten [retour au début des forums]

Encore une chronique inutile, non-informative... Juste un prétexte pour replacer le "p@ta#in de m..." ?

Pop-Rock, par pitié, virez-le !!!!!

[Répondre à ce message]

    Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

    5 octobre 2008 [retour au début des forums]


    Le but de ce type de lecture n’est pas seulement d’obtenir des informations sur un disque ou un groupe, c’est aussi et avant tout de se divertir. Et cela, Monsieur Yû y parvient très bien.

    Par ailleurs, on comprend dans l’article qu’il aime beaucoup le CD puisqu’il dit l’avoir acheté car il était diffusé dans le magasin et qu’il aimait ce qu’il entendait.

    [Répondre à ce message]

Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

4 octobre 2008, par Bonsoir, mystérieux inconnu [retour au début des forums]

Et il vaut quoi le disque sinon ?

[Répondre à ce message]

    Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

    4 octobre 2008, par naughtyfrog [retour au début des forums]


    bonne question

    [Répondre à ce message]

      Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

      5 octobre 2008, par Yû Voskoboinikov [retour au début des forums]


      La réponse à la question est dans l’article... Vous le faites exprès ou vous l’êtes vraiment ?

      [Répondre à ce message]

        Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

        5 octobre 2008, par Mangez des pommes. [retour au début des forums]


        Ouais ouais, l’album il est cool. Génial. Et après, t’as rien d’autre à dire dessus ? Si c’est ça pour toi chroniquer un disque, tu devrais plutôt écrire un journal. Bordel, on vient ici pour lire des papiers sur la musique, pas pour connaître la vie inintéressante d’un plouc et ses déambulations à la Fnuc du coin. T’aurais pu écrire le même article sur des yoghourts en remplaçant Fnac par Carrefour.

        [Répondre à ce message]

        Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

        6 octobre 2008 [retour au début des forums]


        C’est toi qui le fais exprès à toujours écrire des chroniques sans contenu musical... C’est pas que ce soit nul à lire, ça, mais c’est du nombrilisme stylistique. Pas un blog, ici.

        [Répondre à ce message]

          Killing Joke : "The Peel Sessions 1979-1981"

          6 octobre 2008 [retour au début des forums]


          Ouais, et en plus on est pas mieux renseigné sur le contenu pour autant !
          et au fait, c’est quoi le coffret qui est soit disant sorti en même temps ?

          [Répondre à ce message]