Pop-Rock.com



Creed : "Greatest Hits"
La quantité va parfois de pair avec la qualité !

jeudi 16 décembre 2004, par Laurent Bianchi

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Mademoiselle K : "Live"
Siouxsie & The Banshees : "The best of"
Visage "Fade to grey - the best of"
Orchestral Manoeuvres in The Dark : "The OMD Singles"
Killing Joke : "XXV Gathering : Let us prey"
A-Ha : "How can I sleep with your voice in my head ?"
Kiss : "Symphony : Alive IV"
Nirvana : "Best of"
Front 242 : "Re-Boot (Live ’98)"
Le Nouveau Rock’n’Roll français


Le mois de décembre voit toujours désormais arriver des compilations sorties par des labels avides d’espèces sonnantes et trébuchantes. Dans le cas présent, vu que Creed a connu des ventes en quantités assez impressionantes et qu’il a désormais splitté, il était encore plus naturel de retracer leur carrière. Et force est de constater, crispé, que ces gaillards avaient - aussi - un certain talent.

Avec seulement trois albums (My Own Prison en 1997, Human Clay en 1999 et Weathered en 2001), Creed a déjà une place dans le podium des ventes et des mérites intra-maisons de disques (MTV Awards, VH1, Grammy, etc) qui en font saliver pas mal. Vingt millions de disques vendus, imaginez-vous la bave qui coule le long de certaines babines...

Alors, comment un trio (anciennement quatuor) originaire de Floride a-t-il pu se remplir à ce point les poches ? Avec un rock pas toujours très inspiré (si ce n’est par le christianisme), c’est vrai, mais visiblement toujours aussi efficace, soutenu par des tournées très pro. Evoluant dans un style que l’on pourrait qualifier de grunge mainstream, ou de pop-grunge, ou encore de grunge commercial, le trio (Scott Stapp au chant, Mark Tremonti à la basse et à la guitare et Scott Philipps à la batterie) évolue dans la brèche ouverte par les Stone Temple Pilots. A tel point que l’on se demande s’il n’y pas eu dédoublement de personnalité chez Scott Weiland, mais au vu de ses travers carcéraux et narcotiques, il y a peu de chances...

Une chose est sûre, Creed collectionne les singles comme d’autres les albums... D’où ce Greatest Hits après seulement trois CD que l’on nous sort pour les fêtes. C’est devenu une habitude, il va falloir s’y faire.

Si l’on prend le point de vue de la plupart des artistes, ils soutiennent mordicus que la track-list d’un album est très importante, qu’on ne peut en extraire certains titres sous peine de les arracher de leur contexte et, surtout, de leur chef-d’oeuvre. Que pensent-ils des compilations, alors ? Rien de bon, probablement, d’un point de vue "artistique".

Pour ce qui est du consommateur que nous sommes, il est clair que l’on voit ça autrement. Cela permet à certains de se familiariser avec le groupe, partant du fait que si ça a déjà plu à plusieurs millions, il y a de fortes chances que ça vous plaise aussi. En effet, les fans et autres amateurs comptant déjà dans leur discothèque leurs albums ne sont ici pas concernés (quoique, on serait parfois étonné...). Il s’agit aussi - surtout, diront certains - de faire rentrer de l’argent frais pour payer, au pire, les colonnes en marbre massif qui entourent la piscine du manager, du producteur et des membres du groupes (quelle vision de l’industrie du disque...), au mieux de faire démarrer un nouveau groupe grâce à cet argent frais. Et pourquoi pas les deux ? Précisons tout de même que cette compilation coïncide avec l’arrivée d’Alter Bridge, le nouveau groupe que sont partis former Mark Tremonti et Scott Philipps avec Brian Marshall et Myles Kennedy. Pour l’anecdote, ils font exactement la même chose ; mais avec un chanteur qui leur donne une connotation à la Soundgarden, voire à la Whitesnake...

Bon, revenons à ce Creed. Sachant que la quantité n’équivaut pas la qualité, on a envie de se ranger derrière cette constante. Malheureusement, force est de reconnaître que ce groupe a fait de très bons morceaux, pop peut-être, mais quand même bons. Ce n’est peut-être pas votre genre, mais on ne peut pas dire pour autant que se soit mauvais. Il n’y a rien à jeter sur ce best of. Comme quoi !

Comme pour tout bon groupe qui se respecte, un DVD accompagne la compilation. Il s’agit d’un catalogue in extenso de tous leurs clips, passés ad nauseum sur MTV America, et pas grâce à leur qualité visuelle...



Répondre à cet article

Laurent Bianchi





Il y a 2 contribution(s) au forum.

dropshippingwatch
(1/2) 5 avril 2010, par Administrator
Creed : "Greatest Hits"
(2/2) 12 octobre 2005, par Ugly in the morning




dropshippingwatch

5 avril 2010, par Administrator [retour au début des forums]

Bvlgari Titanium PVD Bezel with Black Grid Dial and Black Rubber Strap
Bvlgari Fly-Back Automatic Movement Silver Case with Black Dial-Stick Marking and Black Rubber Strap
Bvlgari Diagono Titanium Chronograph Quartz Movement Silver Case with White Dial-Titanium Bezel and Black Rubber Strap
Bvlgari Diagono Titanium Chronograph Quartz Movement Silver Case with Black Dial-Black Bezel and Black Rubber Strap
Bvlgari Diagono Titanium Chronograph Quartz Movement Silver Case with Beige Dial-Rose Gold Bezel and Black Rubber Strap
Bvlgari Diagono Titanium Chronograph Quartz Movement Silver Case with Beige Dial-Black Bezel and Black Rubber Strap
Bvlgari Diagono Titanium Chronograph Quartz Movement Silver Case with Beige Dial-Black Bezel and Black Rubber Strap
Bvlgari Diagono professional terra Quartz with White Dial and Small Calendar-Black Rubber with Stainless Steel Links Stap
Bvlgari Diagono Professional terra Quartz with White Dial and Gold Bezel-Gold Marking-small Calendar-stainless with gold strap
Bvlgari Diagono professional terra Quartz with White Case and White Dial -Small Calendar-Brown Leather Strap
Bvlgari Diagono professional terra Quartz with Dark Blue Stripe Dial and small calendar-White Bezel with Bvlgari logo-white strap
Bvlgari Diagono Professional terra Quartz with Black Dial and Small Calendar-white case-Black Rubber with stainless steel links strap
Bvlgari Diagono professional terra Quartz with Black Dial and Gold Bezel —Gold Marking-Stainless steel with Gold strap
Bvlgari Diagono professional terra Quartz Gold Bezel with Black Dial and Small Calendar-Stainless with Gold Strap
Bvlgari Diagono Professional Terra Quartz Gold Bezel with Black Stripe Dial -Rose Gold Marking-small calendar-stainless steel with Gold Strap
Bvlgari Diagono professional terra Quartz Gold Bezel and Case with White Dial and Small Calendar-Brown Leather Strap
Bvlgari Diagono Professional terra Quartz Gold Bezel with White Case and White Dial—Small Calendar-Stainless steel with Gold Strap
Bvlgari Diagono Professional terra Automatic with White stripe Dial and Small Calendar-White Bezel with Bvlgari logo
Bvlgari Diagono professional terra Automatic with Black Grid Dial and Silver Marking-small Calendar-stainless steel strap
Bvlgari Diagono Professional GMT Automatic Movement with Black Dial
Bvlgari Diagono Professional GMT Automatic Movement Rose Gold Bezel and Case with White Dial
Bvlgari Diagono Professional GMT Automatic Movement Rose Gold Case with Red-Blue Bezel and White Dial
Bvlgari Diagono Aluminium working Chronograph with PVD Bezel and White Dial -Small Calendar-black Rubber Strap
Bvlgari Diagono Aluminium Quartz Movement Silver Case with Black Grid Dial-White Markers and Two Tone Strap
Bvlgari Diagono Aluminium Automatic White Dial with Rose Gold Marking
Bvlgari Diagono Aluminium Automatic Black Dial with Rose Golden Bezel
Bvlgari Classique Quartz with White Case and Bezel -White Dial-Diamond Marking-Pink Leather Strap
Bvlgari Classique Quartz with White Bezel and White Dial-Diamond Marking-Black Leather Strap
Bvlgari Classique Chronograph Manual Winding Gray Case with Black Dial
lgari Chronograph Automatic Three Layers Dial with Pink Gold Marking
Bvlgari Calibro 303 Two Tone Dial with Pink Rose Marking

[Répondre à ce message]

Creed : "Greatest Hits"

12 octobre 2005, par Ugly in the morning [retour au début des forums]

Il ne seront pas les derniers à faire du métal grand public, mais il faut avouer que ces gars là ont un certain potentiel.
La limite entre le populaire et le commercial est là néanmoins bel et bien bien franchis.
Qu’importe, je n’ai pas honte à le dire, certains titres sont très bons. Bon evidemment, ça trotte dans la tete mais ça ne va pas plus loin, mais cela reste de la musique efficace (je pense qu’il faut rester sur ce terme), derniers remparts de la soupe pour adolescents...
Il faut en outre debrouissailler beaucoup des titres, voire mettre un bon coup de tronçonneuse...

Ce que j’essaie de vous dire, c’est que Creed au meme titre qu’ Alter Bridge (nouveau line up sans l’ancien très convaincant chanteur ; le nouveau l’est autant), peut valoir le détours pour ceux qui ont envie de titres metal efficaces (je reste crampé sur ma position), mais qui sont là, disponibles tel un de ces films qui vous fait passer un bon moment mais que l’on risque d’oublier relativement rapidement.

Allez pour finir sur une note positive, l’album "Human Clay" est tout de meme interessant, encore faut il etre paysagiste (comprend qui peut)

[Répondre à ce message]