Pop-Rock.com



Le Top 10 de l’année d’Arnaud Splendore
Une année électrique

jeudi 21 janvier 2010, par Arnaud Splendore

DANS LA MEME RUBRIQUE :
Le Top 10 de l’année d’Albin Wagener
Le Top 10 de l’année de Yû Voskoboinikov
Le Top 10 de l’année de Boris Ryczek
Le Top 10 de l’année de Mathieu, mélomane
Le Top 10 de l’année de Tokyo Montana
Le Top 10 de l’année de Vincent Ouslati
Le Top 10 de l’année de Jérôme Delvaux


2009 fut une année bien remplie question metal. Pas mal de nouveautés, quelques surprises, plein de petits jeunes qui montrent encore et toujours que le genre est bien vivant et en pleine évolution... Et bien entendu les inévitables pains. Voilà mon tour d’horizon pour 2009.

10 albums indispensables

1. Madder Mortem - Eight ways. Tout simplement une des productions les plus originales de cette année, et tout simplement indispensable !

2. Pelican - What we all come to need. Le post-metal est en pleine explosion et Pelican en est le chef de file. Avec cet album, le groupe redéfinit ses limites et nous sort une œuvre majeure. Vivement la suite !

3. Ahab - The divinity of oceans. Lourdeur et mélodie combinées en un album. Certes, c’est un poil moins bon que leur album précédent, mais ça reste la sortie essentielle au rayon funeral doom.

4. Slayer - World painted blood. Les maîtres sont de retour et n’ont besoin de leçon de personne !

5. My Dying Bride - For lies I sire. Après deux albums en demi-teinte, les doomsters anglais se ressaisissent enfin et nous livrent leur meilleure galette depuis The dreadful hours. Un petit bijou !

6. Candlemass - Death magic doom. Les papes de l’epic-doom confirment qu’ils se débrouillent très bien sans Messiah Marcolin. Death magic doom contient son lot de classiques et n’a pas à rougir aux côtés de ses glorieux prédécesseurs.

7. Insomnium - Across the dark. Puisque Dark Tranquillity n’aura pas sorti d’album studio cette année, place aux jeunes ! Une très bonne surprise d’un groupe qui, jusque là, n’avait pas marqué les esprits.

8. Heaven & Hell - The Devil you know. Black Sabbath, époque Ronnie James Dio. Est-il vraiment nécessaire d’expliquer pourquoi cet album se trouve dans mon top 10 ?

9. Baroness - The blue album. Baroness est un monstre et cet album est une tuerie. Si vous ne devez garder qu’un seul album de 2009, c’est sans aucun doute celui-ci.

10. Russian Circles - Geneva. Ma révélation de l’année 2009 ! Ces trois gaillards et leur post-core instrumental m’ont absolument laissé sur le cul. Geneva est exactement le genre d’album qu’on écoute d’une traite, sans pouvoir s’en détacher. Du grand art !

A réécouter avec plus d’attention en 2010

Three Steps to the Ocean - Until today becomes yesterday. Vu la profusion de post-metal en 2009, je n’ai pas vraiment accordé l’attention que cet album méritait. A corriger dès que possible.

Obscura - Cosmogenesis. Obscura, c’est Death réincarné. Et rien que ça, ça vaut la peine que j’y jette une oreille en 2010.

Goes Cube - Another day has passed. Encore un groupe qui est passé complètement en dessous de mon radar en 2009. Pourtant, si on en croit la critique, c’est une des révélations de l’année. Va falloir que je m’intéresse à leur cas...

Mastodon - Crack the skye. J’ai beau essayer, pas moyen d’entrer dans cet album. Pourtant, je considère Blood mountain comme une putain de tuerie. Mais je n’ai pas envie de flinguer Mastodon trop vite donc c’est promis, je leur donne une autre chance en 2010.

Les plus belles bouses de 2010

Hammerfall - No sacrifice, no victory. Rien que d’y repenser, j’ai envie de gerber...

Paradise Lost - Faith divides us, death unites us. Les croques-morts mettent leur propre enterrement en musique. Requiescat in pace, Paradise Lost...

Megadeth - Endgame. Entre ses frasques dans la presse et cet étron musical, Mustaine a visiblement décidé de saborder son fond de commerce.

Sunn 0))) - Monoliths & dimensions. On aura beau me seriner que c’est génial, que c’est de l’art ou tout ce que vous voulez, rien ne me fera écouter cinq minutes de distorsion en prétendant que si si, c’est de la musique. Il existe des limites que je ne peux pas franchir...



Répondre à cet article

Arnaud Splendore





Il y a 5 contribution(s) au forum.

Le Top 10 de l’année d’Arnaud Splendore
(1/3) 17 janvier 2014, par linda
Le Top 10 de l’année d’Arnaud Splendore
(2/3) 21 janvier 2010, par sebf
Le Top 10 de l’année d’Arnaud Splendore
(3/3) 21 janvier 2010, par sebf




Le Top 10 de l’année d’Arnaud Splendore

17 janvier 2014, par linda [retour au début des forums]

I am glad to land on your page. I have learned a lot about creativity and art. I am looking forward for more updates

Truflo paddle wheel flow meters

[Répondre à ce message]

Le Top 10 de l’année d’Arnaud Splendore

21 janvier 2010, par sebf [retour au début des forums]

plutôt bon, vous aurez corrigé de vous même

[Répondre à ce message]

Le Top 10 de l’année d’Arnaud Splendore

21 janvier 2010, par sebf [retour au début des forums]

Pas trop d’accord avec le Slayer, que je trouve incroyablement mal produit. Ni avec le dernier Megadeth, que je trouve plutôt, l’apport de Chris Broderick y est pour quelque chose. Je vous trouve injuste avec Paradise Lost. PAr contre, entièrement d’accord avec Heaven & hell, Candlemass et My dying bride.

[Répondre à ce message]

    Le Top 10 de l’année d’Arnaud Splendore

    22 janvier 2010, par Arnaud Splendore [retour au début des forums]


    Marrant, ça fait la deuxième fois en quelques jours que quelqu’un me parle de la prod’ de World painted blood. C’est vrai que le son des guitares était un peu plat, mais ça ne m’a pas spécialement dérangé. Et puis ça reste Slayer.

    Megadeth, c’est l’histoire d’une déception. Alors que Mustaine avait évolué et sorti deux albums majeurs de heavy, criant de maturité (Countdown to Extinction et Youthanasia), depuis c’est un peu n’importe quoi. Et perso, je trouve que le dernier est juste bourrin. Et c’est décevant de la part d’un groupe qui peut beaucoup plus.

    Paradise Lost, je l’avoue, c’est personnel. Alors que PL était un de mes groupes fétiches (à la grande époque), j’ai l’impression (un peu égotiste, soit) que le groupe fait tout pour me chier dans les bottes depuis One second... Alors leur tentative de se racheter une conduite, merci mais non merci.

    [Répondre à ce message]

      Le Top 10 de l’année d’Arnaud Splendore

      22 janvier 2010, par sebf [retour au début des forums]


      Franchement, vu le matériel dont Slayer doit disposer, c’est incompréhensible qu’ils n’aient pas fait mieux à ce niveau. Metallica sort un un album mal produit, il se fait lyncher. Et même au niveau des compositions, la motié d’entre elles n’est pas terrible. Je préfère de loin Christ illusion.
      Megadeth n’ pas toujours fait de bons albums, je le reconnais, mais pour une fois que je trouvais qu’ils s’étaient ressaisis. Tout n’y est pas parfait, mais je le trouve nettement plus cohérent que ses deux derniers albums.
      Paradise lost, je maîtrise moins ce qu’ils ont fait récemment. Mes préférés restent Gothic et Icon, c’est dire. J’ai totalement lâché avec Host, pas à cause de l’orientation musicale, mais pour les compositions plus creuses que jamais.

      Pour Sunn O))), je vous comprends totalement. Je possédais Flight of the behemoth, c’est dur à assimiler. Je peux comprendre que ça distille une certaine ambiance glauque, mais c’est tout. Dire qu’il y a des groupes talentueux qui n’ont pas la chance d’être publiés...

      [Répondre à ce message]